Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Entre Veyre et Célé à Bagnac-sur-Célé : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 15:16
CAHORS - Au départ du BRM 600km 2015
CAHORS - Au départ du BRM 600km 2015

En ce samedi 30 mai 2015, Cahors a vécu à l'heure des Brevets Randonneurs Mondiaux. En effet, outre celui de 600km que nous organisions avec un départ à 04h00, deux autres BRM ont traversé notre ville. Tout d'abord, une heure avant que nous nous élancions, le BRM 400km de Caussade passait sous notre Barbacane, pour rejoindre Capdenac par la vallée du Lot, avec dans le peloton notre camarade Alain Gros. Ensuite, dans l'après-midi, depuis Bagnères-de-Bigorre, les candidats au BRM 600km traversaient également Cahors pour rejoindre Cajarc via la vallée du Lot et retour par Limogne-en-Quercy.

Cette activité en cette année de Paris-Brest-Paris est assez intense et nous pouvons nous réjouir de la participation à nos quatre brevets qualificatifs. J'ai pu en accomplir deux dans la totalité et une partie d'un autre.

Pour le dernier, le BRM600, je n'ai pu que les encourager au départ. Les deux journées s'annonçaient agréables avec une météo propice à cette aventure. Pas de pluie, du soleil mais trop de chaleur, et un vent assez favorable.

L'ambiance dans notre local en cette heure matinale était détendue, voire paisible. L'épreuve du 400 était passée et chacun semblait soulagé. A ce niveau de la préparation, qui que ce soit a conscience que la qualification est proche, sauf incident.

J'ai trouvé tout le monde calme, chacun attendant le top départ. Après que je leur ai remis les cartes de route, j'ai tenté de faire deux ou trois photos. Je dois dire que je n'ai pas bien réussi.

Je dois reconnaitre que lorsque j'ai vu ce groupe de 24 s'élancer, je regrettais de ne pouvoir les suivre. Quel plaisir quand même de voir ce bandeau lumineux s'étirer et les feux rouges s'éloigner au loin et s'enfoncer dans la nuit.

Le lendemain, 31 mai 2015 à 16h00, je suis à La Barbacane. Déjà 10 d'entre eux ont déposé leurs cartes de route. Mais je peux en accueillir treize. Ils me paraissent bien malgré une nuit passée sur le vélo et ayant dormi à la "sauvette". Nous échangeons leurs impressions. C'était bien pour certains mais un peu dur pour d'autres.
 

Quelques-uns ont bien voulu nous donner leurs impressions.
 

Roger Thomas du Vélo Tourisme Saint-Affricain (12) a écrit :

"Quelques chiffres pour commencer. 607km, 4200m de dénivelée, roulé pendant 28h00 sur un total de 36h30, 21km/h de moyenne.
Dés le départ, l’allure est rapide. Dans la première longue côte (Espère), deux groupes se forment. Je suis dans le premier, mais en haut, j’attends mon binôme. Nous voici seuls, à notre rythme, dans l’arrière garde. Peu de temps après nous trouvons François de Seysses, diagonaliste, qui nous sera d’une aide plus que précieuse et avec qui nous ferons tout le circuit.

Dans ce parcours en forme de rectangle sur une carte, la ligne supérieure nous mène vers l’océan. Le vent nous est contraire mais l’iode nous vivifie. Le ciel est couvert. Paysages agréables qu’on aimerait bien admirer plus longtemps. Animaux écrasés sur la route : nous verrons deux renardeaux et deux chevreuils notamment.

En descendant vers le sud, nous ne verrons pas l’océan, à quelques centaines de mètres près. La forêt landaise se remet de ses blessures. Les jeunes pins poussent. Par rapport aux brevets faits ici en 2011, je note moins de séquelles de la tempête de 2009 : seuls quelques tas de souches, mais de larges zones restent à replanter. 120 km de plat. A Escource, le restaurant satisfait une envie de François et crée un nouveau plat cyclo sur sa carte : manchons de canard sur pâtes. Les cyclos d’Aurillac qui nous ont rejoints adopteront aussitôt ce plat qui est promis à un grand avenir. En ce qui nous concerne, nous allons dormir dix minutes à Labrit, mais le froid nous déloge. Peu après je sursaute dans une descente en voyant arriver la bordure. Heureusement, Gabarret, où nous arrivons à 4h00, nous permettra de dormir une heure, en compagnie de deux autres amis qui se sont joints à notre trio.

A chacun ses petites misères, Géraud a son tendon d’Achille douloureux, mais une pommade miracle sortie d’une sacoche lui permettra d’aller jusqu’au bout. Le sommeil, les pieds brûlants tout s’oublie devant un bon chocolat chaud, après Lectoure ou en écoutant la brave aubergiste (depuis 45 ans) de Tournecoupe. Et toujours ce pot, un peu avant la fin de l’épreuve, ici au pointage de Castelnau-Montratier qui passe du baume au cœur et sur les muscles endoloris et cette promesse « après, c’est tout plat ! ». Il ne reste plus qu’à s’inscrire pour le Paris Brest Paris, pour se retrouver ensemble.

Merci au club de Cahors qui a organisé cette épreuve, merci pour son accueil. Merci à Daniel qui était avec nous par la pensée tout au long de ce circuit et pour son travail."

Samuel Lhermitte, membre individuel FFCT a écrit :

"Merci pour le parcours c'était superbe. J'ai moins aimé les longues lignes droites des Landes sans voir l'océan. J'ai dormi à l'hôtel à Roquefort km390 malgré mon duvet dans la sacoche, trop de différence de température dans cette journée. J'ai du coup réalisé un 400+200 donc je ferais un autre essai avec couchage dehors! Je vous joins une photo prise à Castillonnès devant la vitrine ou sont des exposés des cycles et photos d'un coureur local du Tour de France 1903."

BRM600km 2015 - Arrêt à Castillonnès
BRM600km 2015 - Arrêt à Castillonnès

Aimé Bonnaud du Cyclo Club Saint-Andiol (13) a écrit :

"Merci pour votre organisation, certes ce fut dur mais c'est un BRM. Merci de nous avoir permis de visiter de beaux paysages même si pour les atteindre il fallait escalader, j'ai même cru à un moment que pour passer sous le ciel nous devrions baissé la tête. (petite plaisanterie amicale). Encore un grand merci et à l'espoir de partager à nouveau la route".

Il nous a fait parvenir cette photo du groupe avec lequel il a partagé son brevet.

Georges Farjou, de l'Amicale des Diagonalistes a écrit :

"Je n'ai pas eu loisir de prendre des photos, mais j'ai effectué un brevet très difficile. Pourtant le dénivelé était correct mais étalé sur deux cents kilomètres seulement, et la descente des Landes a été très éprouvante avec un vent d'ouest, sud ouest. J'ai voulu rester avec Forestier et Requier qui avait un tempo un peu élevé pour moi. Ne voulant pas me retrouver seul j'ai fait l'effort de rester avec eux; Quand j'ai vu la moyenne au pointage de GABARRET, 26km/h, je me suis dit cela va se payer au retour....

A Lectoure j'ai décidé de continuer seul. Je me suis reposé un peu et je suis reparti avec un tempo beaucoup plus léger. J'ai passé les bosses en souplesse mais à Castelnau-Montratier, j'ai mis pied à terre, (il y avait longtemps que cela ne m'était pas arrivé). J'ai finalement bien terminé et j'arrivais à Cahors un peu avant 11h.

Merci pour cette organisation qui demande beaucoup de temps, le tracé d'OpenRunner parfait et le parcours détaillé aussi."

Texte-commentaire : Daniel Arnaudet Photos : Samuel Lhermitte - Aimé bonnaud

 

CLUBS REPRESENTES
Aveyron Bouches du R. Cantal Corrèze Ile et V. Hte-Garonne Lot Lot-et-G. Htes-Py. Tarn et G.
3 1 7 2 1 1 6 1 1 1

 

Publié par Cahors CycloTourisme
commenter cet article

commentaires

Gros Alain 09/06/2015 15:36

Le secteur de Castelnau même près de l'écurie a dû être terrible. La satisfaction des inscrits est aussi flatteuse pour le club et ceux qui oeuvrent à l'organisation de ces épreuves.
Alain

millot jc 04/06/2015 08:42

Magnifiques commentaires qui nous retrace bien la vie des randonneurs : efficacité, et surtout solidarité.
Bravo à vous tous. mjc

Faure Guy 03/06/2015 22:34

Quel régal de lire les commentaires des participants. Merci à eux.