Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Reprise officielle des activités hebdomadaires au parking Saint-Georges en respectant les règles sanitaires - Retour à l'horaire d'hiver - Départ à 14h00
  • La semaine fédérale de Valognes (50) est reportée du 25 juillet au 1er août 2021
  • Jeudi 29 octobre : Permanence de 18h00 à 18h30 à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 10 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 7 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 05:00

Une nouvelle randonnée originale, dans le calendrier 2018 du CoDep du Lot, la Concentration Régionale des Trois Provinces à Gignac aux confins des départements du Lot, de la Corrèze et de la Dordogne et de deux régions, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, a attiré près d'une cinquantaine de participants.

Pour cette manifestation organisée par les Cyclos Randonneurs du Quercy, les participants sont conviés à converger vers le point de rassemblement, situé au Pech des Eoules (356m) au pied du moulin à vent de Gignac du XIXème siècle et restauré en 2017 et où est prévu le pique-nique soit, tiré du sac, soit du ravitaillement proposé par le club.

Avec Guy, nous avons choisi de prendre le départ de Gramat pour rallier le point de ralliement. Nous sommes accompagnés de Pierre un camarade cyclo de Gramat ; la journée s'annonce ensoleillée, la température est idéale.

Le parcours aller tracé par Guy est agréable. Par des routes étroites, très peu fréquentées, nous remontons tranquillement vers le Nord du département.

Allocution de Michal Après le passage devant le château de La Pannonie, nous plongeons dans la vallée de l'Ouysse, toujours aussi spectaculaire, taillée dans la roche calcaire du causse avec Rocamadour comme point d'orgue. On ne se lasse pas de ce spectacle !

La remontée est assez rude, quelques touristes commencent à affluer, les petits trains s'apprêtent à leur faire découvrir ce joyau.

Après l'Hospitalet, où en ce mois de mai la nature du causse est bien verdoyante nous rejoignons la vallée de la rivière Dordogne que nous franchissons à Meyronne.

Notre escapade se poursuit pour remonter tranquillement sur le causse de Martel. Nous découvrons, en roulant sur ces routes paisibles, quelques belles demeures magnifiquement restaurées, comme le manoir de Malagorse ancienne ferme bourgeoise, aujourd'hui reconvertie en chambres d'hôtes. Il est le symbole de la réussite de certains habitants de la région grâce au commerce de la truffe au début du siècle dernier. Même si le produit s'est raréfié, nous trouvons sur notre parcours quelques truffières pour relancer cette production.

 

Après quelques coups de pédale et quelques petites côtes, nous voyons poindre les toits du village de Gignac. Nous n'avons plus qu'à nous hisser sur les hauteurs pour rejoindre notre rassemblement par une petite route escarpée. Au passage nous avons pu voir l'une des trois fontaines de la commune, celle du Touron.

A l'issue de notre ascension, derrière un rideau d'arbres, se dresse majestueusement le moulin à vent. Il a déployé et habillé ses ailes. Il n'attend plus qu'un souffle de vent pour l'animer. L'association "Les Amis du Moulin" l'a restauré et le fait vivre de temps en temps. Il fabrique de la farine lors des fêtes locales.

Sous les arbres alentours, nos amis du club Cyclo Randonneurs du Quercy (CRQ) sont là pour accueillir tous ceux, qui de près ou de contrées plus lointaines ont répondu à leur appel. La réception est chaleureuse, les retrouvailles pour certains, émouvantes. Les échanges sont nombreux.

Autour de la table dressée, Viviane invite tout le monde à venir se restaurer et à boire le verre de l'amitié.

 

Michel, en bon président et excellent organisateur prononce son allocution de bienvenue. Il exprime sa satisfaction aux cyclistes d'être présents, et il explique l'originalité du choix de ce site. Ce point de rencontre des trois départements était le point de jonction des trois évêchés de Cahors, Tulle et Sarlat. Michel nous dit que lorsque les trois évêques se rencontraient en ce lieu, à la table de réunion placée sur ce point de jonction, chacun prenait place sur un siège positionné sur son évêché. Mais tout cela n'est que légende, bien sûr !

Enfin vient le temps du retour. Pour nous ce sera un itinéraire différent du matin. Pour rejoindre Gramat, et sur les conseils de Michel, nous passerons par L'Hôpital-St-Jean, Martel, Miers, Thégra et Lavergne. Au sortir de l'ombrage bienfaiteur de notre lieu de rassemblement, c'est la chaleur qui nous surprend. Quelques nuages menacent. Quelques gouttes de pluie osent nous tomber dessus mais ne nous effraient pas.

 

A L'Hôpital-St-Jean, commune de Sarrazac, notre petite halte pour se rafraîchir, sous la halle du "Moulin d'Antoine", nous rappelle que ce n'était pas non seulement un pays truffier, mais qu'aussi la culture de la noix y était bien présente. Témoin de cette activité le "Moulin d'Antoine" que l'association active 4 à 5 fois l'an durant l'été pour des démonstrations de pressage d'huile de noix. Une occasion de voir tourner les vieilles meules en pierre.

Depuis une route de crête très agréable notre regard porte au loin sur les monts du Cantal. Elle s'enfonce dans une petite vallée ombragée avant de ressurgir aux portes de Martel, cité aux sept tours. Passé le pont de Gluges sur la Dordogne, nous entamons notre dernière partie en remontant sur Miers et Thégra.

A Lavergne, nous bifurquons vers "La Prairie", nom donné au site de l'hippodrome, puis nous rejoignons Gramat.

 

Nous retenons de cette journée que ce fut une balade agréable, un bon moment de cyclotourisme, de rencontres, de partage et d'amitié. Merci à tous ceux qui ont contribué à cette réussite.

 

Nous vous invitons fortement à venir découvrir cette randonnée.

 

Texte : Daniel A.

Photos : Guy F. et Daniel A. sauf mention contraire

© Photo Michel Ponchet

D I A P O R A M A

(Certaines photos sont aimablement fournies par les Cyclos Radonneurs du Quercy)

Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)
Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)

Ambiance au pied du moulin de Gignac (Lot)

commentaires

Faure Guy 24/05/2018 20:57

En effet, ce fut une très belle journée, fort bien décrite dans cet article, lui-même agrémenté par de belles images et des éléments documentés fort intéressants.
Merci Daniel

Ponchet Michel 24/05/2018 11:13

Joli reportage qui reflète bien l'esprit "concentration", laissant libre choix aux participants de leurs horaires et de leurs itinéraires. La région recèle de mille richesses soit naturelle ou bien patrimoniale. Merci à vous d'avoir participé et de faire partager votre plaisir. Amicalement, Michel ponchet