Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Reprise officielle des activités hebdomadaires au parking Saint-Georges en respectant les règles sanitaires - Retour à l'horaire d'hiver - Départ à 14h00
  • Jeudi 29 octobre : Permanence de 18h00 à 18h30 à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 7 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane
  • Jeudi 10 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • La semaine fédérale de Valognes (50) est reportée du 25 juillet au 1er août 2021
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 19:38
L'icone du pays
Résidence "Fleurs d'Aubrac"

Après les Cévennes l'an passé, cette année, c'est en Aubrac que le club nous a conviés pour un séjour sur ce plateau désertique, balayé par les vents, mais combien attachant, tant ses paysages  sont splendides.  

Lundi 2 septembre :  Barrage de Selves et de Maury (47 km - D + 880m) - Le Puech du loup (4,3 km - D 83 m).

En ce premier lundi de septembre ensoleillé, nous nous retrouverons tous (31 personnes)  à la résidence "Fleurs d'Aubrac" pour un premier après-midi qui dirigera les cyclistes vers les barrages de Selves et de Maury, et les marcheurs pour un petit circuit  autour de la ville de Laguiole.

On a retrouvé Marianne !

Un démarrage en douceur pour "se mettre dans l'ambiance"...quoique pour les cyclos, la remontée des barrages en a surpris quelques uns...Un premier jour marquée par la perte en route de Marianne...heureusement récupérée...gambadant en pleine campagne... sur son fidèle destrier...

Au retour, le groupe devra se scinder en deux, une partie restant à la Résidence, et le reste de la troupe  devra se rendre à l'hôtel d'Aubrac. Ce fait de dernière minute s'avérera très pénalisant pour la convivialité du groupe, habitué aux retrouvailles d'après les efforts pour un apéro en commun avant le dîner.

Les dîners étant pris pour tous à l'hôtel d'Aubrac, les paniers repas quant à eux à retirer à la résidence Fleurs d'Aubrac, les activités démarrant également à la résidence, ce sera un incessant ballet de voitures d'un lieu à l'autre.

Néanmoins, après avoir pris la mesure de la situation, chacun finira par s'adapter et le séjour sera finalement bien réussi.

Mardi 3 septembre : Gorges de la Truyère - Trois circuits de 59 à 1212 km (D+ 896 à 1971 m) -Le jardin de la montagne à Cassuéjouls (9 k m -D+ 242m).

Pont de Tréboul

Ce  périple amènera les cyclistes vers cette vallée de la Truyère qui  dans le premier tiers du 20ème siècle sera profondément impactée par la construction des barrages, avec son lot de villages engloutis et ses paysages remaniés.

Les marcheurs se rendront à  une dizaine de kilomètres, précisément à Cassuéjouls, pour un circuit à travers "le jardin de la montagne", dans un décor se situant entre Aubrac et profondes vallées (convoyés par le minibus affrété pour l'occasion, et son chauffeur René).

Une journée marquée par un vent très violent qui sera très déstabilisant toute la journée, notamment dans la première partie (n'est-ce pas Josiane), parcours qui nous conduira vers les gorges de la Truyère, tout en longeant pendant de longs kilomètres le barrage de Sarrans, jamais très large, mais qui s'étend sur 33 kilomètres dans cette vallée étroite et très profonde. Ce sera un moment difficile, mais combien agréable malgré les pourcentages parfois importants qui se présentent sous nos roues. A trois reprises, nous jouerons à saute-mouton avec cette étendue d'eau, la franchissant tout d'abord par le pont de

Le barrage de Sarrans

Tréboul, puis celui de la Devèze et pour finir par le barrage lui-même, lieu où nous prendrons notre panier repas. Un moment magique auprès de cet imposant ouvrage, avant d'escalader la rude montée sur le plateau (avec un arrêt à l'imposant point de vue proposé par EDF un peu plus haut pour apprécier autrement ce site grandiose), pour rejoindre le très beau village de Sainte-Geneviève sur Argence (où une bonne partie du groupe, fera un arrêt pour le café d'après repas). Nous finirons le circuit par des routes "casse-pattes" en passant par les villages de Graissac et de Cassuéjouls, avant la très rude montée sous le village de Laguiole.

Un petit coucou à Geny

Notre dîner du jour, exceptionnellement, sera pris à la résidence "Fleurs d'Aubrac" (précédé par l'apéro offert par le "truculent" directeur de l'établissement) ce qui permettra d'assister en soirée au tour de chant d'un chansonnier, dont les textes arrangés  amuseront l'assistance.

Mercredi 4 septembre :  Le plateau d'Aubrac - Trois circuits de 51 à 104 km (D+ de 801 à 1501 m) - Le château du Bousquet à partir de Saint-Rémy de Bedène (8,2 km D + 186 m).

Aujourd'hui les cyclistes vont pédaler au cœur du plateau et de ses immenses étendues de pâturages, de tourbières, de ses roches d'origine volcanique , de ses innombrables troupeaux de bovins de race Aubrac, comme il se doit.

Départ groupé...

Pour tous, la très longue montée vers les stations de ski, en guise d'échauffement, sera le prélude à un long cheminement sur ce plateau dénudé vers les villages typiquement "aubracien" (aux constructions traditionnelles de basalte et granit, et toits de lauzes) d'Aubrac, Nasbinals, Pinsuéjouls-Malbouzon ou bien encore Saint-Urcize. Tour à tour, nous cheminerons entre départements de l'Aveyron, de la Lozère et du Cantal. Le vent très souvent défavorable nous accompagnera toute la journée, ce qui rendra la progression difficile, mais la beauté des lieux gommera cet inconvénient que les cyclistes n'apprécient que modérément .

Le point culminant du séjour

Les marcheurs se rendront à Saint-Remy  de Bedène pour un circuit d'un peu plus de 8 km tracé dans décor un peu similaire à celui de la veille, mais agrémenté par les beaux villages de Saint-Rémy et de Montpeyroux, mais aussi par le château du Bousquet bâti sur un promontoire au 14ème siècle avec de la pierre volcanique (et classé aux monuments historiques), qui propose de très belles tours.

Le château du Bousquet

Après un très bon dîner à l'hôtel d'Aubrac (pour l'occasion le club offrira le champagne, tout en souhaitant un bon anniversaire à l'une de nos participantes), une bonne nuit de repos effacera les "quelques douleurs" dues aux efforts de la journée, et permettra de se remettre en forme pour le lendemain (qui propose encore des circuits à forts dénivelés).

Jeudi 5 septembre : Les monts d'Aubrac - Trois circuits de 49 à 108 km - D+ de 769 à 1878 m - Le sentier botanique de la station de ski du Bouyssou (9 km) - D+ 152 m.

Aujourd'hui, par une matinée bien fraîche, nous allons nous diriger vers les monts d'Aubrac par la route d'hiver passant par Currières et près de Condom d'Aubrac, traversant un paysage boisé avant de retrouver un visuel plus conforme à la nature du plateau, aux alentours du lieu-dit le Pouget-Jouve. Près de ce lieu le grand circuit descendra vers la vallée du Lot pour une boucle vers les villages de Castelnau-de-Mandailles, Prades d'Aubrac  et la station de ski de Brameloup. Certains d'entre nous , sans doute "effrayés" par le dénivelé proposé par cette boucle, préféreront se détourner afin de rejoindre directement le village d'Aubrac, puis le col d'Aubrac (1340 m) et finir sur le parcours du grand circuit qui nous conduira une nouvelle fois à Nasbinals où nous prendrons notre panier repas, bien au chaud, chez une sympathique commerçante.

Le plat local

Une nouvelle fois, nous allons aborder la dure montée vers le village de Saint-Urcize, puis nous continuerons par un magnifique plateau où nous aurons une vue splendide sur les monts du Cantal.

Après Lacalm, ce sera un final facile qui nous conduira à la résidence pour une partie d'entre nous et  l'hôtel d'Aubrac pour d'autres.

Les randonneurs se rendront aujourd'hui à la station de ski de Laguiole-Le Bouyssou pour un très beau circuit sur les pistes du lieu, plutôt facile, mais rendu difficile par le froid matinal accentué par le fort vent du nord du jour. Du reste, ce dernier incitera les participants et participantes à rapidement rejoindre la résidence où ils prendront leur pique-nique, avant d'occuper l'après-midi à la visite de la ville d'Espalion, conduits par René leur chauffeur.

Le dernier dîner pris en commun à l'hôtel d'Aubrac sera l'occasion d'échanges conviviaux comme à l'habitude, pour faire le bilan du séjour somme toute satisfaisant.

Des activités étaient prévues pour le lendemain en matinée, mais les contraintes hôtelières ne permettaient guère la réalisation ce celles-ci. Seule, une poignée des participants, feront le petit circuit pédestre prévu autour du village.

En fin de compte, ce fut un séjour d'un bon cru, favorisé par une météo plutôt clémente, même si la température était parfois fraîche.

Un grand merci à tous les participants pour leur bonne humeur et à tous ceux qui à des degrés divers ont participé à la mise en place et à la réalisation du ce moment d'amitié partagée.

Texte et photos : Guy F. & Liliane G.

commentaires