Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Reprise officielle des activités hebdomadaires au parking Saint-Georges en respectant les règles sanitaires - Retour à l'horaire d'hiver - Départ à 14h00
  • La semaine fédérale de Valognes (50) est reportée du 25 juillet au 1er août 2021
  • Jeudi 29 octobre : Permanence de 18h00 à 18h30 à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 10 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 7 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane
11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 11:22

La fédération a communiqué sur les mesures à mettre en place pour "remettre en route" les activités en club. Comme on pouvait le prévoir, le respect des règles fixées par le Ministère des Sports restent d'actualité et ont été même durcies. Il va bien être difficile de mettre en pratique l'ensemble de ces mesures, dans le cadre de nos sorties hebdomadaires; Il faudra donc faire preuve de patience, et, chacun devra se prendre en charge s'il souhaite faire une sortie avec des amis, au moins jusqu'au 2 juin. Pour le moment, je pense que les sorties individuelles sont à privilégier, tant les mesures que nous sont imposées sont contraignantes. Nous devons donc chacun à notre niveau, faire preuve de responsabilité et donc de se conformer aux règles sanitaires imposées.

 

Suite à la réunion du 7 mai avec les Ministère des Sports, ci-dessous le texte élaboré par la FFVélo.

Reprise des activités de la Fédération

À partir du 11 mai le cyclotourisme sera déconfiné ; cependant il est important de prendre en compte les deux points suivants :

  • le virus est toujours présent,
  • nous sortons de 8 semaines de moindre activité.

En conséquence, cette reprise de la pratique devra se faire de façon progressive et adaptée au contexte sanitaire qui aujourd’hui reste incertain. Les conditions de reprise du cyclotourisme, émanent d’une réflexion collective dont le seul objectif est de pouvoir faire du vélo seul ou au sein de nos structures sans se mettre en danger, sans risque pour les autres et en évitant la circulation du virus. La population cyclotouristique, du fait de sa moyenne d’âge est particulièrement vulnérable pour développer une forme complexe de la maladie. Les médecins de la commission Sport-Santé recommandent de privilégier dans un premier temps des sorties individuelles pour éviter tout risque de contamination.

Les règles ci-dessous s’appliquent quelle que soit le type de pratique (route, VTT, jeunes, adultes, personnes en situation de handicap), elles peuvent évoluer selon les décisions du gouvernement et les directives des autorités locales (Maires et Préfets) au regard de l’évolution de la situation sanitaire sur les territoires.


1. Reprise de l’activité « jeunes mineurs » au sein des clubs sans structures spécifiques, des PAJ et des écoles de vélo

Reprise le 11 mai pour les activités journalières des écoles de vélo – Pour les séjours et mini-séjours jeunes attendre les recommandations mises en place dans le cadre des accueils collectifs de mineurs.

Chaque club devra respecter les règles sanitaires générales applicables. Les éducateurs devront les rappeler et les faire respecter. Les lieux de pratique devront être choisis en fonction de la possibilité de faire appliquer ces règles. Seule la pratique en extérieure est possible (pas de gymnase).

Règles générales pour toute reprise d’activités du cyclotourisme s’adressant à des mineurs (club scolaire – péri scolaire) :

Matériel

  • Le matériel personnel (vélo – casque – outillage) doit être désinfecté après chaque séance ;
  • Le matériel (vélo) mis à la disposition du jeune par la structure est individuel pour la séance et doit être désinfecté après chaque session ;
  • Charlotte sous casque en cas de prêt, ou désinfection avec un produit spécifique ;
  • Ne pas échanger son matériel (vélo – casque – outillage) ;
  • Le matériel pédagogique ne doit pas être touché par les enfants, et désinfecté à la fin de la séance.

Organisation de la pratique

  • Accueil des enfants à l’extérieur du local du club ;
  • Respecter les gestes barrières et le rappeler aux enfants ;
  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique ou d’un point d’eau avec savon par la structure d’accueil : lavage au début et en fin de séance. Et toutes les fois où l’éducateur le juge nécessaire ;
  • Recommandation du port du masque ou tout autre dispositif pour les éducateurs et encadrants ;
  • Recommandation du port de lunettes de type « sport » pour les enfants et les adultes ;
  • Procéder lors de la reprise de l’activité à une évaluation technique des jeunes ;
  • Procéder à une évaluation de type « déclarative » du niveau d’activité effectué durant le confinement ;
  • Quelle que soit l’activité proposée (milieu sécurisé ou ouvert) en cas de regroupement pied à terre pour un passage de consignes, respecter la distanciation de 2 mètres et placement en demi-cercle pour plus d’efficacité ;
  • Pas de regroupement convivial à la fin de l’activité ;
  • Tenu d’un état des coordonnées des participants en cas de demande par les autorités sanitaires.

Règles spécifiques en milieu sécurisé en plein air

  • Organiser les ateliers permettant de faire des petits groupes de 6 à 8 jeunes ;
  • Deux encadrants par atelier ;
  • Matérialiser au sol des espaces de distanciation pour les entrées et les fins d’ateliers ;
  • En cas d’ateliers simultanés sur un même lieu il devra y avoir un couloir de séparation de 2 mètres de large minimum entre les deux ateliers ;
  • Ne pas faire évoluer plus de deux enfants simultanément sur un atelier permettant ainsi de respecter une distance de 10 mètres entre les deux ;
  • Pas de contact physique entre l’encadrant et l’enfant (parade) ;
  • Pas de contact physique entre les enfants.

Règles spécifiques en milieu ouvert (voie publique et chemin)

  • Pratique individuelle, 8 jeunes au maximum encadrés par deux éducateurs ;
  • Activité dans un rayon de 100 km du siège du club ;
  • Rouler en file indienne avec une distance de sécurité de 10 mètres entre chaque jeune ;
  • Interdiction absolue de rouler à deux de front ;
  • Pour doubler respecter un décalage de 1,5 m au minimum et se rabattre 7 m devant le cycliste doublé ;
  • Durant l’activité, interdiction de toute expectoration ; en cas de besoin, le signaler à l’encadrant qui isolera le jeune ;
  • Éviter dans un premier temps de longs déplacements et adapter la reprise au niveau d’activité physique des jeunes avec une progression dans les distances, l’intensité et la technicité ;
  • Prévoir des horaires décalés pour le départ des groupes de 10 max et des parcours différenciés.

2. Reprise de l’activité pour les adultes

Reprise le 11 mai pour les activités journalières – Pour les séjours, attendre les recommandations du gouvernement en matière de déplacement, d’hôtellerie/restauration et de regroupement supérieur à 10 personnes.

Ces règles sont applicables dans le cadre de l’activité du club pour les licenciés et les non licenciés qui pourraient bénéficier du dispositif « trois séances gratuites » pour accompagner la reprise ou la découverte du vélo pour les non-licenciés. Chaque club devra respecter et faire respecter les règles sanitaires générales applicables. Les lieux de pratique devront être choisis en fonction de la possibilité de faire appliquer ces règles.

Le matériel

  • Le matériel (vélo – casque – outillage) doit être personnel et désinfecté après chaque séance ;
  • Le matériel ne doit pas être échangé ;
  • Recommandation du port de lunettes de type « sport ».

L’organisation de la pratique en club

  • Respecter les gestes barrières ;
  • Mise à disposition au départ du club de gel hydroalcoolique ou d’un point d’eau avec savon ;
  • Regroupement possible de 10 personnes au maximum avec le respect de la distanciation selon la situation (statique ou roulant) ;
  • Interdiction d’être dans le sillage et de profiter de l’aspiration du groupe, rouler en file indienne avec une distance de sécurité de 10 mètres entre chaque cyclotouriste ;
  • Interdiction absolue de rouler à deux de front ;
  • Pour doubler respecter un décalage de 1,5m au minimum et se rabattre 7m devant le cycliste doublé ;
  • Les parcours doivent être réalisés dans un rayon de 100 km du siège du domicile des participants ;
  • Prévoir des horaires décalés pour le départ des groupes de 10 et des parcours différenciés ;
  • L’envie de se racler la gorge, par la toux ou toutes expectorations, est proscrite, en cas de nécessité se signaler, se laisser dépasser pour se soulager en dernière position.

L’organisation de la pratique individuelle

  • Respecter les gestes barrières ;
  • En cas de suivi d’un autre pratiquant, respecter la distance de sécurité de 10 mètres ;
  • Pour doubler une personne respecter un décalage de 2 m et se rabattre 7 m devant le cycliste doublé ;
  • Le parcours doit être dans un rayon de 100 km du domicile.

3. Personnes en situation de handicap

Les mêmes règles que la pratique valide, devront s’appliquer sauf

  • Le nombre de personnes, par groupe :
    • 5 tandems au maximum ;
    • Autres vélos spécifiques : 1 vélo spécifique pour 2 accompagnateurs au maximum – sans dépasser 10 personnes au maximum pour l’ensemble du groupe.

4. Organisation de randonnées de cyclotourisme

Les randonnées de clubs sont des manifestations sportives qui font l’objet d’une déclaration au calendrier fédéral (CoDep, CoReg, national) et d’une déclaration auprès des autorités préfectorales. L’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes font qu’elles sont aujourd’hui interdites. Selon l’évolution de la situation sanitaire, une reprise pourrait être envisagée le 1er août sous certaines conditions. Nous ne manquerons pas de vous tenir informer.

commentaires