Les Brèves

  Invitation du Cyclo Club de Gramat : Randonnée route (70 à 120kms),  le dimanche 28 septembre .

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 


 

 

 

 

Avis de lecteurs

Galerie Photos

Recherche

Présentation

Recommander

Livre d'Or Circuits Prestations-Inscriptions

Pour sa 7ème édition Cahors Cyclotourisme vous invite à découvrir ou à redécouvrir les beaux paysages de notre département et dont le slogan fut longtemps « Le Lot une surprise à chaque pas ! »

 

Samedi 25 Juin 2011 : de Cahors à Souillac - 172km
De la basse vallée du Lot à la vallée de la Dordogne

 
En partant de Cahors, passage devant le pont Valentré, ouvrage du moyen-âge, qui s‘élève 40m au dessus de la rivière Lot. Navigable aux plaisanciers elle vous mène à Luzech que domine le donjon de son ancien château. Au point ravitaillement de Bélaye juchée sur un promontoire, vous verrez l’étendue du vignoble de Cahors.

 

 
Non loin de là, se dresse Puy-l’Evêque, un site pittoresque, aux vieilles maisons ocres. En se hissant au sommet du village, un arrêt s’impose pour le panorama sur la vallée.
A quelques kilomètres, le château de Bonaguil, forteresse des 15ème et 16ème siècle se dresse majestueusement.
De ce département voisin nous remontons la vallée de la Lède aux pentes rocheuses et boisées.
Le château fort de Gavaudun, dont les ruines dominent le village est perché sur un éperon rocheux. Le village de Saint-Avit aux maisons à colombages et aux belles pierres est charmant. Au détour d’un virage, se dresse le château de Biron à la masse énorme de ses tours et de ses terrasses.

 

La bastide médiévale de Monpazier a gardé son aspect presque intact. En quittant cette charmante bourgade, et après le ravitaillement de St Pardoux, apparaît Belvès, dont le nom signifie « belle vue ». Ce site pittoresque, sur ce sommet rocheux, est formé de vieilles demeures à tourelles et clochetons.
Le château des Milandes, ancienne demeure seigneuriale, doit sa renommée à Joséphine Baker qui y créa « son village du monde ». Face au château de Beynac, le château fort de Castelnaud, forteresse médiévale, domine la vallée de la Dordogne.

 

 
Adossée à la falaise, Laroque-Gageac occupe un site admirable, tout comme Domme juchée sur un promontoire escarpé duquel vous avez un magnifique panorama. Sur l’autre rive de la Dordogne, dans un cingle, apparaît le château de Montfort.
Le parcours de cette journée s’achève en longeant la rive droite de la Dordogne. Vous pourrez ainsi admirer au passage les châteaux de Veyrignac (17e siècle) et de Fénelon (15e et 16e siècle).

 

 
 
A l’approche de Souillac, terme de votre première étape, l’ancienne église abbatiale (12e s) attirera votre regard.

Dimanche 26 Juin 2011 : de Souillac à Cahors - 144km
De la vallée de la Dordogne à la vallée du Lot en passant par les causses du Quercy et la vallée du Célé

 
 
En quittant Souillac, vous allez découvrir un autre paysage en traversant le parc naturel régional des causses du Quercy. Sur le causse de Martel, le moins aride, les châteaux de la Treyne (17e s) et de Belcastel se dressent fièrement.
 
 
Par une route agréable et pittoresque on se hisse sur le causse de Gramat aux sites incontournables Rocamadour et Padirac.
Un peu plus loin Loubressac dont le vieux bourg fortifié est érigé sur un piton rocheux. En admirant le point de vue sur la vallée de la Dordogne vous verrez la massive silhouette du château de Castelnau, et plus à l’est les tours de St-Laurent et le château de Montal.

 

 
Ensuite, par une route verdoyante, surgit le village d’Autoire, au caractère quercynois et ses maisons à colombages. Puis grimpez entre les deux flancs rocheux qui forment le magnifique cirque d’Autoire. Plus loin vous passerez devant le château d’Aynac (15e et 16e s) dans son cadre de bois et de prairies.

 

 
 
En traversant ensuite le plateau calcaire aux landes et forêts de petits chênes, ici et là des constructions en pierre sèche, des murs et gariottes.
Après l’arrêt de Livernon, au point ravitaillement, une route agréable mène à la vallée du Célé. Creusée dans la masse du causse, encaissée, cette rivière et la falaise forment une muraille abrupte où les villages s’accrochent : Saint-Sulpice, Sauliac-sur-Célé, Cabrerets.

 

Puis nous retrouvons la vallée du Lot et ses escarpements rocheux où est perchée Saint-Cirq-Lapopie, site remarquable. Une visite s’impose pour admirer les façades à encorbellement et à poutres apparentes. Un dernier coup d’œil depuis l’observatoire et vous rejoignez Cahors par une charmante route de crête.

 

Nous espérons que ces deux jours en terre lotoise ne démentiront pas l’autre slogan « Le Lot terre des merveilles ».
Daniel ARNAUDET

 

Photos : Joseph GUÉGAN exceptées Puy-l'Evêque et Laroque-Gageac

Livre d'Or Circuits Prestations-Inscriptions
Publié dans : Sorties-2 jours entre Lot et Dordogne
Samedi 13 novembre 2010 6 13 /11 /Nov /2010 08:00

Voir les 5 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés