Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Entre Veyre et Célé à Bagnac-sur-Célé : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

/ / /
  flèche-basdernier article Je donne mon avis

 

Avenir du Club

 

Nous voilà à quelques semaines du 2 décembre 2012, date de notre prochaine AG. Elle s’annonce cruciale pour l’avenir du club compte-tenu des difficultés rencontrées pour élire de nouveaux administrateurs au Comité Directeur en 2011.

 

En raison de PEQ2012, certains membres avaient alors accepté de prolonger, mais pour un an seulement, leur engagement. C’était, en quelque sorte, une façon de « reculer pour mieux sauter » puisque, aux fins de mandats de l’an dernier viennent maintenant s’ajouter ceux de cette année.

 

Le club est à présent au pied du mur :

  • Les 2 postes de la commission de contrôle ne sont pas pourvus.
  • 5 postes d’administrateurs dont au moins une féminine ne sont pas pourvus.
  • 4 mandats (dont celui du trésorier, celui du secrétaire et celui du président) arrivent à leur terme en 2012.
  • La fin du mandat du vice-président est prévue pour 2013.

Certains ont déjà annoncé officiellement qu’ils n’en solliciteraient pas le renouvellement. Les autres s’interrogent encore mais aucun n’envisage avec sérénité et sans se poser de questions de poursuivre son engagement.

 

Lorsque nous avions été reçus à l’Hôtel de Ville par le Maire de Cahors et son Adjoint aux Sports, à l’occasion des 60 ans du club, j’avais longuement évoqué les atouts de notre association.

Ils reposaient sur les 3 piliers du savoir : savoir-faire, savoir-être et faire savoir.

L’heure était à l’optimisme ! Je n’avais donc pas voulu insister sur la faiblesse majeure qui transforme notre club en colosse aux pieds d’argile : ses qualités indéniables reposent sur bien trop peu d’épaules ! L’enthousiasme est fragile, sachons le préserver !

 

J’entends les débats actuels autour de la sortie « sauvage » du vendredi.

Mais ou est le problème ? Qu’elle est cette religion qui obligerait les cyclotouristes cadurciens à faire abstinence le vendredi ?

Il n’est pas plus interdit, aux licenciés, de rouler le vendredi que le jeudi ou le mardi

(ce petit aparté ici simplement pour remercier Pierre Philibert pour son initiative en faveur de l’accueil d’une nouvelle) s’ils y trouvent leur compte ! Le problème, il est ailleurs !

Il est dans « l’obsolescence planifiée » de la sortie du samedi après-midi !

Roulez tous les jours de la semaine si tel est votre bon plaisir mais préservez le week-end ! C’est le moment privilégié pour l’accueil des nouveaux, confirmés ou débutants, des actifs, des plus jeunes, des femmes. C’est l’avenir du club qui se joue là !

Quel message leur envoyons-nous, à ces gens qui ont une vie en dehors du vélo, quand nous ne sommes plus que 3 ou 4 au départ du samedi ? « Allez-vous faire pendre ailleurs ! Ici nous restons entre retraités ! » ?

 

Voilà 6 ans que j’ai ma licence au club dont 5 ans comme dirigeant (vice-président puis président dans les circonstances que vous connaissez).

C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint, à mon arrivée, une équipe nouvellement élue et que j’ai participé à l’élaboration du projet que vous avez voté en 2008. Relisez-le !

Il a pour objectifs :

  • d’affirmer notre appartenance à la FFCT
  • de favoriser le développement de la convivialité
  • de redonner une dynamique au club et de le rajeunir en créant les conditions d’accueil des nouveaux adhérents et en facilitant la participation des actifs par la réhabilitation de la sortie du dimanche matin.

 

Ce projet est-il encore à l’ordre du jour ? Moi, j’en doute !

Pourtant, ce projet est la seule voie possible pour pérenniser et rajeunir le club.

Je n’ai, pour ce qui me concerne, aucune vocation à être « le dernier des Mohicans », le président qui éteindra la lumière en partant ! Je ne gèrerai pas la fin annoncée du club. Je partirai avant !

 

Michel Malange m’a demandé ce qui pourrait me faire changer d’avis. La réponse est facile :

« Des commissions qui font leur travail, avec essentiellement des membres non élus qui donnent un peu de leur temps pour accomplir une mission qui les intéresse sans avoir à s’impliquer dans la responsabilité de siéger au Comité. »

Ces commissions existent mais elles n’ont strictement rien produit depuis plus d’un an !  

Et ce sont encore les élus qui doivent assumer cette déresponsabilisation.

 

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, je les cite ici :

  • Accueil des nouveaux et des jeunes
  • Communication interne et externe, site internet, autres médias
  • organisations et circuits route
  • VTT
  • Randonnées Pédestres
  • Histoire du club
  • Mécanique
  • Logistique et habillement

 

La liste n’est pas figée. S’investir dans ces commissions, c’est permettre au CD de se consacrer à sa mission sur le long terme !

 

Maintenant le débat est ouvert. A chacun de s’exprimer.

 

Cahors le 25/10/2012

Le Président

Roland Mangin

 


Guy FAURE    27/10/2012

S'il faut bien un premier à réagir, je serais celui-là , au moins pour soutenir les propos de notre Président. Le vieillissement incessant des effectifs, la défection depuis quelques années des bonnes volontés pour administrer le club sont autant de sujets d'inquiétude qui peuvent amener au "démantèlement". Si nous continuons dans la voie actuelle, c'est ce qui va arriver, si ce n'est cette année, dans les années à venir. Il est temps de prendre conscience qu'il est absolument nécessaire de modifier nos comportements pour permettre aux actifs d'accéder au club, et également de proposer des idées pouvant permettre l'atteinte de ce besoin (à chacun d'apporter sa pierre à l'édifice). Aujourd'hui, "l'étoffement" du bureau est absolument indispensable, faute de quoi, le découragement gagnera bien vite les quelques bonnes volontés encore motivées, dont je fais partie (mais jusqu'à quand ?). J'espère que vous serez très nombreux à participer à ce débat, montrant ainsi votre "attachement" au club, et à ceux qui travaillent à sa continuité.

   Guy Faure


Maurice RHODES   29/10/2012

Au Comité directeur depuis l'A.G. de 2012, je découvre le fonctionnement du club. Je veux d'abord dire la compétence et le dévouement de nos amis du Bureau. Mais, à mon avis, il existe une coupure entre la motivation des dirigeants et la presque indifférence d'une grande partie des licenciés. Je comprends très bien que nombre d'entre nous se contentent d'un club pour prendre une licence et venir au rendez-vous de St-Georges pour les différentes sorties hebdomadaires. Mais soyons réalistes, nous sommes déjà un club du 3ème Age; et si rien de décisif n'est fait pour l'accueil de nouveaux licenciés plus jeunes, même ces fonctions ne pourront être assumées dans un avenir proche. Mais j'ai quand même une bonne nouvelle, mercredi 7 novembre (s'il ne pleut pas) trois jeunes femmes, Gina, Marie-Cécile et Simone doivent venir rouler avec le 3ème groupe. Soyons nombreux pour les accueillir.

  Maurice Rhodes

 


Maurice RHODES   30/10/2012

Je ne voudrais pas monopoliser l'espace membre mais vous faire part de mes réflexions sur le fonctionnement des sorties, en particulier pour le 3ème groupe. Nous sommes entre 5 et 12 à  rouler ensemble et nous n'avons peut-être pas les mêmes ressentis que les autres licenciés. Il y a, c'est vrai, de fortes personnalités dans ce groupe avec une tendance à  adapter ou modifier ce qui ne convient pas, estimant que la moyenne d'âge (74 ou 75 ans) nous confère ce droit.
Exemples: sorties du vendredi mais aussi départ avancé, ou autre que St-Georges, voire parcours différents. Ces dérives ont toujours une explication, (matches du samedi)mais en cette saison des circuits trop longs et trop difficiles qui nous font arriver à  la nuit surtout depuis le changement d'heure.
Que peut-on faire pour que tout rentre dans l'ordre?
Faut-il envisager des circuits plus courts avec seulement une ou deux difficultés pour ce groupe?

Le débat est ouvert.

  Maurice Rhodes


Jean-Claude MILLOT  30/10/2012

Bonjour à  tous et à  toutes,

La situation avant un renouvellement des membres du bureau n'est pas une nouveauté, je l'ai toujours vue et vécue depuis que je suis au club .(16 ans)

En lisant le message du président on pourrait croire que ce sont ceux qui s'occupent des commissions qui sont responsables de la situation.

Depuis un an le club vit sans animateur et pourtant il y a eu des actions positives et d'autres beaucoup moins.

PEQ par exemple, les licenciés ont répondu favorablement à  l'appel du comité directeur de PEQ, à tel point qu'il y avait trop de monde !

J'ai vu des personnes comme Claude Bru et Guy Faure s'investir énormément dans le mise en place de cette organisation.

Il y a eu également la très belle organisation du séjour organisé par René Lacam.

Le renouvellement des effectifs ne se fera pas par les réunions des commissions.

Le club n'attire plus. En 2000 après PEQ nous sommes montés à  135 licenciés.

Il y a 4 ans nous le bureau avions mis en place 3 groupes, regroupant des gens de même niveau. Tout le monde avait l'air satisfait. Mais comme personne ne s'est investi pour faire respecter les règles de ces départs. Il s'en suit ce que nous connaissons un certain désordre qui ne satisfait personne et donne une image très négative de l'ambiance du club.

Le recrutement ne se fait pas (ou peu) à  la vue de notre regroupement. Il faut organiser une sortie le dimanche matin pour les cyclos promeneurs sur une durée de 2 heures et surtout ne pas indiquer de distance à  parcourir.

Je suis certain que nous aurons des personnes qui viendront et qui, peut être par la suite, sortiront normalement et même si elles veulent ne faire que ce type de sorties quelle importance.

Parlons du 3 ème groupe, je ne trouve pas normal que vous ne partiez pas à  l'heure et du lieu défini. Vous n'êtes pas seul. Dernièrement, après 2 mois d’interruption, je souhaitais partir avec vous, mais vous étiez partis avant l'heure et peut-être pas du lieu habituel.

Alors soyons solidaires, respectons les règles établies et cela ira déjà  mieux au niveau de l'ambiance.

La communication.

Nous sommes tous surpris de ne plus voir les Compte rendus du comité directeur sur le blog.

On va nous dire qu'il n'y a pas de secrétaire, mais pour faire un CR il faut juste le recopier sur le blog si l'on prend la peine d'inscrire au fur à mesure du déroulement de la réunion.

Je suis d'accord avec ce qu'a écrit M. Rhodes.

A bientôt sur les lieux de nos rendez-vous où nous pourrons continuer le débat.

  JC Millot


René LACAM  31/10/2012

je pense que ce débat peut être utile à condition qu'il y ait une large expression ,et surtout de la part de ceux qui ne trouvent manifestement pas leur compte dans le fonctionnement actuel du club . Je pense notamment aux 50 à 60% ( environ) des 84 licenciés que l'on ne voit jamais ou quasiment sur nos sorties hebdomadaires ou organisations . Est-ce la question des horaires qui les empêche ? est-ce le manque de sorties le Dimanche matin ? Est-ce la baisse de fréquentation de la sortie du Samedi ? Est-ce la pratique très majoritairement sportive lors des sorties ? Est-ce le manque de solidarité souvent constaté à l'intérieur des groupes ? Est-ce le « bordel » au départ de Saint Georges ou le n'importe quoi de certains en matière de respect du code de la route? Est-ce le manque de convivialité? Est-ce le manque d'organisations ou leur faible attractivité?

On pourrait multiplier ainsi les questions, et chacun pourrait peut-être se trouver concerné par une ou plusieurs questions .

Mais une chose me parait évidente : ce débat sera utile s'il est franc et massif et s'il débouche sur des décisions cohérentes avec les besoins exprimés ,et respectés par tous , et sur une pratique du vélo où chaque membre du club - existant ou potentiel- puisse trouver son plaisir .

 Il faut donc de mon point de vue ne pas dramatiser outre mesure, ni se donner des ambitions démesurées , mais essayer de trouver les moyens pour que chacun vienne au club en y prenant plaisir ,quel que soit son niveau de performance et/ou son état de forme .

 Au fond, je pense qu'il faut lister les mesures qui pourraient contribuer à deux objectifs ;

    - améliorer la pratique « plaisir » du cyclotourisme par le plus grand nombre possible des adhérents au club.

   - amener de nouveaux entrants vers cette pratique .

Comme il a été dit par d'autres intervenants au débat , ces  2 objectifs sont sans doute intimement liés .

  René Lacam


Marc BATTUT   04/11/2012

Ayant pris connaissance des difficultés que le club rencontre depuis 2011 et voir plus récemment...Je n'ai aucun commentaire à porter. Pour l'année qui vient, je veux m'investir à minima en commission pédestre (travail de terrain).Dans un monde qui bouge et vieillissant, en concertation avec les clubs lotois en difficulté de renouvellement de leur représentant, peut-être envisager le regroupement des clubs en une seule association. Cordialement.

  Marc Battut


Bernard ROUX    09/11/2012

Pour préparer les élections.
Une société démocrate libérale n'est pas digne de la censure.
Une association qui pratique la censure est elle libérale?

  Bernard Roux


Bernard PRADIE  18/11/2012

 Je n’aime pas du tout m’exprimer au travers des réseaux sociaux, mais n’étant pas d’accord avec les dires du Président , je viens donner mon coup de gueule .
Tout d’abord je n’apprécie pas sa façon de parler des retraités :
- Eux aussi ont une vie en dehors du vélo, cela n’est pas réservé qu’aux soi-disant Actifs
- De plus il n’y a pas de 3ème groupe, il y a un groupe de cyclos qui roulent ensemble en tenant compte des problèmes de chacun d’entre eux et ils adaptent les sorties en conséquence, vu que tous les autres cyclos foncent dès le départ des sorties sans s’occuper des cyclos de ce groupe.
- On a aussi reproché à ce petit groupe de sortir le vendredi au lieu du samedi, mais quand cela arrange le Président tous les jours de la semaine sont bons pour sortir, et on y va avec les articles parus ces derniers jours en essayant de caresser les épaules de ces cyclos. Sur 80 cyclos il n’y aurait donc qu’une poignée de corvéables à merci .
- S’il manque du monde pour diriger le club il faut aussi se poser la question : pourquoi des dirigeants compétents ont démissionné ou sont partis ces dernières années.
- Il n’y a plus de compte rendu du comité directeur
- Il n’ya plus de contact entre cyclos car plus de réunions et plus de permanences, les relations par internet ne sont pas la panacée pour faire vivre un club .
- Je n’ai pas de solution mais je suis toujours prêt à amener un peu de moi-même pour aider et j’aimerais pouvoir rouler longtemps avec ce club que je fréquente depuis 17 ans .

  Bernard Pradie


Guy FAURE  20/11/2012

Sans faire de philosophie, j’exerce mon droit de réponse à un commentaire mettant en cause le caractère peu démocratique qu’aurait le club quant à la sélection qu’il ferait des sujets proposés pour le blog. S’il y a eu des documents écartés (je ne nie que cela ait été le cas), j’en assume l’entière responsabilité. Nous ne sommes qu’un petit noyau de bénévoles engagés dans cette association, et nous nous devons de faire en sorte que notre communication soit irréprochable. Nous vivons mal le désengagement général qui secoue ce club, et nos « frêles » épaules en ont assez des « tracasseries » qu’engendrent la survie de celui-ci. Malgré tout, nous nous efforçons, de faire en sorte que chacun d’entre nous puisse vivre sa passion, dans le meilleur esprit et dans la plus franche camaraderie. Alors, quel intérêt, aurions-nous à faire « barrage » à la parution d’informations ou bien d’images, si ce n’est (dans le cas évoqué) à nous mettre en situation de respecter la loi sur la protection des personnes ! Voilà ce que je voulais dire, en réponse au commentaire de Bernard. J’en retiens pour « leçon », qu’à l’avenir, il conviendra d’être plus explicite, lors des choix des « thèmes » d’animation de notre blog. Je crois qu’il est raisonnable d’en rester là, et d’en tirer les leçons pour l’avenir.

  Guy Faure


Pierre PHILIBERT   21/11/2012 

Bonsoir à  tous et à  toutes

Depuis longtemps nous espérions attirer quelques féminines, car nous étions un des clubs très peu représenté par la présence de féminines ainsi que de nouveaux adhérant au club, ce n’est pas en faisant des débats sous forme de règlement de compte que nous améliorerons notre effectif. Je dirai même que c’est décourageant pour une personne nouvelle de lire ces articles.

Quand à l’appellation quatrième groupe, j’attendais d’ouvrir une discussion le 02 Décembre

Pour ne pas appeler ça quatrième, mais groupe d’accueil ou autre, de façon que lorsque la ou les personnes seront pratiquement au niveau d’intégrer le groupe 3, connaissant le fonctionnement du groupe, même un peu juste elles seront très bien accueillies, ça ne pourra qu’améliorer la progression de ces personnes, cela est simplement une proposition.

  Pierre Philibert


 

 

  

  Sommaire "Espace Membres"
Publié par - dans Accueil-Espace Membres