Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Entre Veyre et Célé à Bagnac-sur-Célé : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 16:03
logo Rando ""Entre Veyre et Célé"" à Bagnac sur Célé : Dimanche 17 septembre - La Saint-Céréenne VTT : Dimanche 24 septembre

LES RENDEZ-VOUS DU CLUB

 

bouton bouton bouton bouton bouton bouton bouton
Publié par Cahors CycloTourisme - dans Club-Vie du club
commenter cet article
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 19:10

Sortie touristique à 35…dans le 82

 

Ce fût en ce 27 août une belle sortie touristique à 35…degrés pour 8 "bicyclistes" du groupe accueil, trois féminines, dans leurs tenues roses, et  5 garçons  aux couleurs du club.

L’idée de départ était de rouler pour découvrir les paysages voisins du Lot et des sites remarquables de ce département,  et pourquoi pas de recueillir les tampons sur les cartes BPF (Brevet des provinces Françaises) du Tarn-et-Garonne.

Le rendez-vous pour le départ était à Castelnau Montratier, village rallié en voiture pour un circuit tracé par Jean-Claude M. (et enregistré  sur le GPS de Gilles B).. Le parcours devait nous mener à Lauzerte, Auvillar, Moissac et Montpezat de Quercy, et retour  au point de départ soit 129 Km.

Trois étapes du chemin de St  Jacques !

 

Nous voici, tels des pèlerins du XXIème siècle lancés sur les petites routes du Quercy blanc. Les premiers coups de pédales plutôt énergiques et une brise fraîche nourrissaient l’optimisme de tous, espérant une belle journée et une météo clémente.

A l’assaut de Lauzerte !

 

La montée vers cette bastide perchée au dessus des collines du Quercy Blanc, et dominant la vallée du Lendou, a bien "chauffé" nos muscles.

 La ville haute, qui organise ses maisons autour de la place des Cornières entourée de couverts, est remarquable.  

Nous sommes accueillis par des Lauzertins (et lauzertines) en habits d’époque, qui semblaient se préparer à livrer bataille aux Anglais. Un forgeron martelait énergiquement une lame, et un gamin  fier de son équipement de soldat,  était prêt à guerroyer. De nombreux autres éléments de décor conféraient à cette petite place une ambiance Guerre de Cent Ans.

Ca n’était que les préparatifs de la fête médiévale.

 

Curieux de jeter un regard sur le panorama nous gagnons le belvédère dont la place porte le nom d ‘ « Alain le Chauve »  (membre de notre club), pour admirer le point de vue bien mérité. Un imposant canon sur son affût  a retenu la curiosité de Guy qui le voyait bien dans son jardin !!

 

Après une pause café, et avoir conquis le précieux tampon d’époque, nous quittons cette bourgade en  dévalant vers  la vallée du Lendou, et mettons le cap sur Auvillar deuxième étape de notre chemin.

Auvillar et ses 18% !

Nous rallions cette bastide par un réseau très roulant, de toutes petites routes  en fond de vallées, préservées du trafic;  ce fût une balade presque bucolique , appréciée, qui nous a conduit jusqu’aux bords de la Garonne, nous laissant découvrir ce nouveau village perché.

A son pied, Gilles, séduit par Sainte Catherine, désobéit à son GPS et bifurque subitement à gauche par cette petite rue (peut être connaissait- il cette sainte), nous affirmant que « ça raccourci ! ». Certes plus court, mais bien pentu, du 18 % sur 300 m environ. Presque la montée dans le coeur du village de St Cirq Lapopie..

La majorité d’entre nous avons fait du "pousse vélo", et avons remercié chaleureusement notre ami qui s’amusait beaucoup de la surprise.

 

Le  cœur du village, avec sa halle ronde (marché aux grains du XVIIIème siécle)  ses  alignements de maisons à encorbellements,  méritaient cet effort; de même que la place du château qui offre un point de vue exceptionnel sur la vallée de la Garonne avec à  l’Est Moissac notre prochain objectif.

L’office de tourisme (tampons) nous indique  l’incontournable musée de la faïence, (dommage)   le prochain marché aux potiers (7 et 8 octobre avis aux amateurs.)

La chaleur commençant à se rappeler à nous, il est décidé de rallier au plus vite Moissac.

 

 

Moissac par les bords du canal

 

La platitude des bords du canal, et l’ombre des platanes centenaires a facilité la liaison sans trop d’efforts, même si chacun d’entre nous aspirant à se restaurer trouvait le chemin bien long.

La pause repas au bord du Tarn avec le majestueux pont Napoléon en décor fut la bienvenue  .

La grosse chaleur était bien là. Notre optimisme avait fondu avec les degrés, car nous savions que les 45 derniers kilomètres du retour allaient être très chauds, donc bien durs.

Mais pour autant, pas question de repartir en ignorant le tympan du  portail roman de l’abbatiale Saint Pierre, que Guy aurait bien visitée…accompagné de son vélo...faveur refusée...

 

Alors pourquoi ne pas prendre un pot à quelques mètres de ce beau monument. De l’eau gazeuse bien fraîche pour certains, demis, café  et "paresse" pour tous…au milieu d’une nuée de touristes.

 

Vers Montpezat  4eme site du BPF

 

Mais voilà, il fallait s’arracher à cette torpeur, remplir les bidons, et se relancer vers les coteaux .

Passage sous Lafrancaise avec un GPS joueur qui nous faisait prendre les plus petits chemins, tourner à gauche puis à droite, et inversement et même revenir en arrière.  

Après consultation de la carte routière par Guy, la bonne orientation  est retrouvée.

 

L’eau des bidons, tiède en 5 minutes et chaude en 10 ne nous désaltérait plus, et les bulles d’eau gazeuse commençaient à coincer. La petite cité de Molières nous a parue bien haute, mais elle nous rapprochait du but.

Les abris bus offraient une ombre reposante aux plus véloces, pour attendre les moins rapides dont j’étais. Nous abordions avec soulagement et sourire les quelques belles descentes, et souffrions en silence dans les montées. Dur la vie dans les coteaux !!

 

 Une dernière pause au café Le Quercy ou l’hôtelier sympa nous offrit du melon très rafraîchissant, et nouveau départ pour la fin du parcours vers Castelnau, rallié vers 17h

 

Brevet réussi pour toutes et tous, heureux de cette belle balade .

RDV à l’automne pour finir les BPF 82.

Texte : Alain G.

Images : Guy F.

A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 17:33

Pour faire suite à la publication du 7 juillet, ci-dessous le compte-rendu du passage de la randonnée pour la véloroute, par le responsable à la sécurité de notre club, Jean-Pierre Chapou :

 

Le mercredi 5 juillet 2017, nous sommes allés avec Roland, notre Président, à la rencontre des participants à la randonnée cycliste « Pour la Véloroute de la Vallée du Lot (V86) », organisée par l’Association. "Deux Pieds deux Roues", délégation régionale de l’AF3V, présidée par Julien Savary.  Ce jour là, les 25 cyclos randonneurs étaient partis d’Anglars-Juillac pour rejoindre Cahors au fil d’un parcours de 47 km. A partir de la base de loisirs Antinéa à Douelle, nous avons emprunté la voie verte jusqu’à son terme après Mercuès (5 km). A la jonction avec la D811, nous avons été accueillis par Mme Sabine Patrolin, adjointe au Maire de Mercuès ainsi que Mr Michel Lafage élu au Conseil Municipal, et Mr Sylvain Ginier, Président de l’association « Pour la voie Verte en Vallée du Lot » (accompagnés de Mr Claude Patrolin Secrétaire de cette dernière).

Julien Savary, rappelait brièvement l’objet de cette randonnée et soulignait le danger pour les cyclistes, contraints d’emprunter la D811 pour rejoindre Cahors. La dangerosité de cet axe est importante au vu du nombre de voitures ainsi que la vitesse autorisée et il est donc nécessaire de sensibiliser les responsables et les élus sur l’enjeu de poursuivre l’aménagement de la voie verte jusqu’à Cahors. Les responsables présents sont tous conscients de l’importance que pourrait avoir la réalisation de cette voie et soutiennent pleinement ce projet. La présence d’un journaliste de La Dépêche a permis d’avoir l’honneur d’une photo en 1ère et dernière page régionale ainsi qu’un article de presse, paru le 6 juillet.

Le lendemain matin, tous les participants se retrouvaient sur le parvis de la Mairie de Cahors, banderole déployée et nous étions rejoints par quelques membres  du Club venus apporter leur soutien. Mr Michel Simon 1er adjoint  nous accueillait et se disait favorable au projet, notamment sur l’aménagement du tronçon depuis Mercuès mais ne prenait aucun engagement sur une date donnée. La réception se terminait autour d’un café,  boissons et viennoiseries offertes par la mairie de Cahors.

Le groupe prenait ensuite la route en direction de Cajarc par la vallée et nous les avons accompagné jusqu’à Bouziès.  

Cette 2ème journée a été relayée par des articles de presse avec photos en particulier par la Vie Quercynoise et Médialot.

Jean-Pierre CHAPOU 

Correspondant Local AF3V

Cahors Cyclotourisme

19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 11:01

Il fallait être un peu fou pour relever le défi de Michel P., adepte de la confrérie des 100 cols (muletiers de préférence). Quatre néophytes du VTT l’ont accompagné dans cette chasse aux cols bien particulière, où il faut bien le dire, de bonnes chaussures étaient indispensables, car nous avons pris les pistes les plus incroyables, la plupart du temps à plus de 20 % de pente, truffées d’ornières, de cailloux, parfois même dans des traces d’animaux au beau milieu des alpages…

Tout avait bien commencé avec notre arrivée à SOLDEU à 1700 m d’altitude (malgré un laps de temps bien long pour trouver notre location qui nous avait fait craindre un moment une nuit à la belle étoile), par un temps splendide, et un paysage à couper le souffle. Malgré tout, une fois installés, un bon repas convivial  va chasser nos doutes, et après une bonne nuit et un petit déjeuner fourni, nous étions tous prêts à nous lancer dans l’aventure.

En ce 14 juillet, six cols (en 25 km), tous à près de 2500 m d’altitude attendent notre visite…Nous débuterons par deux kilomètres routiers qui nous conduirons à la station de Grau Roig (2100 m), avant de parcourir le domaine skiable de grand Envalira. La plus part du temps, nous cheminerons sur les pistes défoncées, quasi impraticables, et nous serons amenés bien souvent à pousser le vélo…

Mais le paysage de toute beauté, atténuera nos souffrances et nous atteindrons tout d'abord le « Cap del Bosc de Moreto" (2350 m), puis après une forte descente, et une remontée non moins rude notre premier col :

La « Collado d’Enràdort » (2448m), puis le suivant la « Collada de les Solanelles » (2459m), et en suivant les crêtes la « Collada de les Soronelles » (2481m). Un peu plus loin, nous atteindrons le « Tossal de Llosada » (2560 m) où un restaurant d’altitude désert servira de lieu pour notre repas.

Restaurés, nous continuerons par une descente vers « la Collada del Caps dels Clots « (2388 m), puis non loin de là « La Portella » (2421m). Notre chasse aux cols, conduira ensuite à l’improbable « Collet de les Solanelles » (2409 m) au beau milieu des alpages, sur une piste tracées par les animaux, impraticable à vélo pour le commun des cyclistes (je dois avouer qu’après quelques centaines de mètres, je n’irai pas au bout et retournerai sur mes pas).

La descente vers Soldeu fut un moment unique (700 m de dénivelé négatif), calés sur nos freins, éberlués de voir ces fous de descendeurs (montés en haut des pistes en télécabines), dévalant la pente à allure « supersonique ».

L’arrivée en bas fut un moment de soulagement, ravis d’avoir réussi ce défi : 1100 m de dénivelé positif avalés… quoique…surprise, nous aurons encore une centaine de mètres à gravir sur la route principale pour atteindre notre hébergement.

Le deuxième jour sera bien plus accessible, avec 4 cols, certes, mais au départ du « Col d’Envalira » (2408m). Nous engrangerons encore 400 m de dénivelé en quelques 10 kilomètres, mais les pistes menant sur les crêtes (au-dessus) du Pas de la Casa s’avèreront plus roulantes, permettant de rester la plupart du temps sur le vélo. Il faudra tout de même, grimper au « Col de Maia » (2541m), puis au Pic de Maia (2614 m),  puis plonger d’une centaine de mètres pour atteindre le « Collet d’Ortafa » (2535 m).

Nous devrons remonter au Pic Maia pour ensuite entamer une descente grisante vers le Col d’Envalira, pour nous rendre sur l’autre versant au « Coll Blanc » (2528m), puis retour au Col d’Envalira, qui marque la fin de notre séjour.

Ces deux journées resterons inoubliables tant les sublimes paysages andorrans sont un enchantement, faisant oublier les efforts consentis.

Guy Faure

Photos Guy F., Robert C.

11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 15:13

Les vacances sont arrivées …

… même pour l’école de cyclotourisme du club.

 

En été, les jeunes sont par mont et par vaux, à la plage ou ailleurs, en famille ou entre jeunes …  et donc beaucoup moins présents pour nos rendez-vous. Les activités de l’école, sans jamais s’éteindre complètement, vont fluctuer au gré des va-et-vient de chacun, jusqu’au rendez-vous du 2 septembre : le forum des sports du Grand Cahors est un incontournable que nous ne raterons pas !

 

Mais, en attendant, ils n’ont pas voulu se « quitter comme ça » !

A leur demande, les formateurs avaient donc concocté à St Pierre Lafeuille, ce samedi, un menu spécial, sur toute une journée, avec, au programme, VTT et pique-nique en famille.

 

Et réservé quelques surprises avec la remise de trophées et médailles !

 

Le rendez-vous avait été donné aux jeunes, à 10 h, sur la place principale de St Pierre pour un petit tour de 25 km de VTT vers Maxou et Brouelles et un retour prévu vers midi, pour retrouver les familles autour d’un petit pique-nique au pied du château de Roussillon.

Mais avant de sortir assiettes et couverts, ce sont les verres qui se sont levés (sans alcool, évidement !) pour fêter quelques résultats « pétillants » des jeunes et des moins jeunes qui méritaient bien quelques récompenses :

  • brevet de 100 km route pour Anaïs et Mathis après celui de Clément en 2016.
  • concours départemental à Labathude et régional d’éducation routière à Saint Affrique pour Anaïs. Première fille d’Occitanie, elle est qualifiée pour le concours national qui aura lieu les 27, 28 et 29 octobre à Quessoy (22).
  • critériums VTT départemental et régional également à Labathude et Saint Affrique pour Mathis.
  • les nombreuses participations, tout au long de l’année, aux organisations locales aussi bien route que VTT pour Anaïs, Clément et Mathis.
  • les brevets de 150 km sur route d’Anne et de Stéphane.
  • un diplôme d’animatrice pour Anne.

Anaïs et Mathis ont du, chacun, rédiger un compte-rendu de leurs exploits à Sainte Affrique et vous en font profiter.

Ça a été l’occasion également de revenir sur le trophée des sports 2017 et sur notre sportif de l’année, Clément, qui n’avait pas encore été récompensé et, à notre grand regret, sur son départ vers d’autres cieux pendant les vacances. Il s’éloigne « un peu » de nous mais ne quitte pas la région tout de même.

Les prochains critériums régionaux seront, peut-être, l’occasion de retrouvailles. C’est, en tout cas, notre vœu le plus cher de pouvoir encore, de temps en temps, rouler ensemble.

 

Mais les conversations, pendant le repas furent essentiellement consacrées à un autre déménagement : celui de notre école. Allez-donc lire le CR de réunion du Comité Directeur du club, si vous voulez en savoir davantage sur ce sujet.

Et ce fut, finalement, la grosse séquence émotion quand il s’est agit de souhaiter une bonne route à Clément.

 

Texte et photo : Roland M. et Sabine B.

 

Anaïs :

 

Je m’appelle Anaïs, j’ai 12 ans et je fais partie du Club Cyclotourisme de Cahors. Je me suis inscrite au week-end Régional qui se déroulait cette année à Saint Affrique.

Après quelques heures de route, nous sommes arrivés samedi en fin de matinée. Nous avons récupéré nos clés de chambre puis nous nous sommes installés. Nous avons pris notre repas tiré du sac.

En début d’après midi, vu qu’il pleuvait nous n’avons pas pu faire de sortie en rando, donc à la place test de mise en situation, panneaux routiers, labyrinthe et la recherche des pièces du vélo. Puis nous avons attendu jusqu’au dîner vers 19h30, il y avait bien la fête dans la ville mais pour nous extinction des feux à 22h.

 

Dimanche matin, lever à 7h10, petit déjeuner à 7h30 et nous avons malheureusement dû attendre quasi 9h pour débuter la maniabilité.

Après le déjeuner aux alentours de 14h randonnée vélo pour les moins de 13 ans. A notre retour nous sommes revenus dans les chambres pour nous détendre et nous doucher puis nous sommes allés dîner.

 

Lundi matin, lever à la même heure que la veille, petit déjeuner, puis photos avec toutes les personnes du week-end, juste après nous sommes partis en randonnée au retour nous sommes allés dans notre chambre pour la dernière fois, ensuite a eu lieu la remise des prix.

Nous avons pris notre dernier repas tous ensemble puis nous sommes rentrés chez nous.

 

Mathis :

 

Le week-end fût très agréable. Les animateurs étaient sympas. J'ai aimé les sorties en vélo et on aurait peut-être du en faire plus. La cantine était pas mal dans l'ensemble. Au niveau des épreuves, je n'étais pas tout à fait au point partout. Il y a juste eu un problème, j'aurais du être accompagné pour la course du roadbook et de la carte et j'ai su une minute avant le départ que j'allais devoir me débrouiller seul sur 25 km. Mais en fait, ce n'était pas plus mal, j'ai découvert une nouvelle experience. J'ai revu des gens du criterium départemental et je me suis fait de nouveaux copains. Et je remercie beaucoup un groupe de grands qui m'ont aidé sur le parcours et à qui je dois beaucoup.

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Club-Vie du club
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 08:51

Comme relaté dans un précédent article, les militants de l'AF3V, étaient de passage dans notre région ces deux derniers jours. Partis d'Aiguillon (au confluent de la Garonne et du Lot), leur cheminement les conduira jusqu'en Lozère, aux sources du Lot.

Le but principal de ce périple est de sensibiliser les autorités (locales, régionales et autres) sur les aménagements souhaitables pour sécuriser notre activité, dans cette superbe vallée du Lot.

Force est de constater qu'ils sont bien reçus, partout, aux

points de rendez-vous. Le 4 juillet, le groupe a été reçu par Serge Bladinières (Président de la Communauté de Communes de la vallée du Lot et du vignoble), mais aussi par monsieur le maire de Luzech. Le Conseil départemental est très engagé sur le sujet, avec des avancées significatives sur la portion Soturac-Douelle.

Après une photo près du "débouché" de l'ancienne voie ferrée, les militants ont repris la route, vers Cahors, où ils ont été reçus hier par Michel Simon (élu municipal, 1er adjoint au maire) qui les assurait de son implication dans l'aboutissement du projet de voie verte.

Après, une photo souvenir, accompagnés par une délégation de cadurciens sur quelques kilomètres, les militants ont repris la route vers les sources du Lot, pour d'autres rendez-vous, toujours pacifiques, dans le seul but d'agir pour la sécurisation de cette voie chère à tous les amateurs de la petite reine.

 

Petite précision : Pour visionner les photos en grand : Clic droit de la souris, puis "Afficher l'image"

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Divers-Autres Club-Vie du club
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 09:49

Dimanche prochain, 9 juillet, l'Association Cyclotouriste Leymoise (46) vous invite pour une superbe journée sur les routes du "Limargue" et du "ségala" lotois, sur des routes serpentant  à travers "pâturages et forêts".

Deux circuits "route" de 60 et 80 km, ont été "concoctés" par les équipes du président Jean-Claude Besombes.

Les vététistes ne seront pas oubliés avec des circuits de 20 et 30 km (également un parcours marche de 10 km comblera les amateurs de balades pédestres).

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un repas grillades vous sera servi (pour ce faire, il est souhaitable, voire impératif, de réserver au plus tard pour le 6 juillet auprès de Jean-Claude Besombes au 06 82 90 18 79 . Egalement, il est possible de le faire par mail à : Besombes.jclaude@orange.fr

Guy Faure

Cahors Cyclotourisme

INFORMATIONS - CIRCUITS

2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 10:59

Notre club est adhérent de l’AF3V et milite pour la voie verte de la vallée du Lot.

En 2011, vous aviez été très nombreux à accompagner une 1ère randonnée militante sur les 2 étapes de Cahors. Cette nouvelle organisation se propose de rencontrer à nouveau, les élus locaux pour leur demander « 6 ans après, quoi de neuf en 2017 ? ».

Cahors sera à nouveau ville étape : le mercredi 5 juillet, Anglars Juillac / Cahors et le mercredi 6 juillet, Cahors / Cajarc. Voici le programme des 2 journées :

Mercredi 5 après midi : le groupe part de Douelle (Antinéa) vers 14h30 pour un RDV avec les élus et les médias à la fin de l’ancienne voie ferrée à Mercuès puis départ vers Cahors. Au rond-point du Regourd, il empruntera le chemin qui longe le Lot (port St Mary, plaine du Pal, pont Valentré jusqu’au camping de Cahors.)

Jeudi 6 matin : rassemblement à 8h30 devant la mairie de Cahors pour une nouvelle rencontre avec les élus et la presse et départ vers Cajarc via Laroque des Arcs. Un dernier rassemblement (en ce qui nous concerne) avec les élus et les médias vers 11h15 à Bouziès.

Vous êtes tous conviés à les accompagner et à participer à leur action en faisant masse pour les rencontres avec les élus.

Roland M.

 

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Club-Vie du club
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 15:48

Dimanche prochain, 25 juin, " SALVIAC CYCLOTOURISME " vous invite pour une superbe journée à travers le Périgord, vers les magnifiques sites du département voisin.

Cette "Ronde de l’Ourajou 2017 " nous propose de superbes parcours de 60 à 85 km, "concoctés" par les "troupes" du Président René Cumer.

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un  repas sera proposé à Villefranche du Périgord; néanmoins, il vous faudra ajouter 23 km pour le retour à Salviac.

Réserver votre repas, au plus tard pour le 21 juin auprès des organisateurs.

Inscriptions : de 7 à 9 h 30 - Salle des fêtes de Salviac.

Responsable : René CUMER, Tel : 06 88 53 43 96 ou mail :

cumer.rene@wanadoo.fr

Site internet : SALVIAC CYCLOTOURISME

Rendez-vous pour les cadurciens pour un départ entre 8 h 15 et 8 H 30.

Vous croiserez de très nombreux "tandemmistes", car durant ce week-end, Salviac organise par ailleurs une concentration nationale de tandems.

Cahors Cyclotourisme

CIRCUITS

10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 19:17

Du 6 au 8 mai, à St Affrique, le Weekend des Jeunes du Comité Régional d’Occitanie était le cadre du Concours Régional d’Éducation Routière pour les jeunes jusqu’à 12 ans révolus et le Critérium Régional des Jeunes pour ceux de 13 à 18 ans.

Accompagnés de leurs éducateurs, Anne, Stéphane et  Roland, les 2 jeunes présentés par l’école de cyclotourisme du club, au Critérium pour Mathis et au Concours d'éducation routière pour Anaïs ont tout particulièrement brillé.

Anaïs, (4ème sur 13) est première féminine (sur 3) du Concours Régional. Elle est sélectionnée pour le Concours National organisé à Aix en Provence en septembre.

Mathis, en raison de son âge (13 ans et 1 mois), comme 4 autres jeunes, aurait pu être accompagné par un adulte dans ses épreuves.

Il a découvert (est-ce en raison d'une petite erreur d'inscription ?), tout comme nous, à quelques minutes du départ, que ce n'était pas le cas. Il a crânement relevé le défi et s'est mesuré à un peu plus expérimentés que lui.

C’était la 1ère fois qu’il partait, seul et simplement armé d’une carte et d’un road-book, pour un rallye de 30 km à VTT. Il termine 4ème sur les 9 participants de la catégorie.

Les 4 jeunes de son âge, accompagnés chacun d’un adulte, n’ont, évidemment, pas été classés dans cette catégorie.

Commentaires d'une éducatrice de l'école de Vernajouls à la publication des résultats : "à Cahors, il n'y a pas encore la quantité, mais la qualité est déjà au rendez-vous!"

Texte et photos : Roland Mangin

 

Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur