Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Reprise officielle des activités hebdomadaires au parking Saint-Georges en respectant les règles sanitaires - Retour à l'horaire d'hiver - Départ à 14h00
  • Jeudi 29 octobre : Permanence de 18h00 à 18h30 à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 7 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane
  • Jeudi 10 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • La semaine fédérale de Valognes (50) est reportée du 25 juillet au 1er août 2021
1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 18:30

A défaut de pouvoir visiter les phosphatières (ouverture le 1er avril), nous nous retrouverons sur le site pour  8 h 45 (route de Varaire) pour une belle balade très facile d'environ 2 h 30 (9km) sur de sentiers truffés de curiosités .

Après avoir traversé une truffière, nous nous dirigerons vers le splendide lavoir de l'Escabasse (lac Saint-Namphaise), puis vers deux magnifiques puits romains à l'architecture très particulière. Un chemin herbeux nous conduira sur le GRP Midi-Quercy que nous prendrons sur quelques centaines de mètres, avant de nous diriger vers le village de Bach que nous traverserons pour nous diriger vers les "Les Bories Basses". Puis, nous rejoindrons le GR 36/46, puis le GR 65. Nous finirons par un magnifique chemin herbeux, bordé du murets ("chemin des loups"),

pour arriver à notre point de départ.

Tout au long du circuit, surtout dans la partie finale, vous trouverez des bornes, qui vous inviteront à vous plonger dans l'histoire de la terre et de la vie. Au fur et à mesure que vous cheminerez, vous vous approcherez de l'ère des temps modernes. L'unité de mesure étant le million d'années, il sera bien difficile d'imaginer ce que cela représente. Lors des 9 km du circuit, nous aurons traversé 4,5 milliards d'années de la terre !

 

Un guide de visite existe, mais malheureusement les phosphatières étant fermées à cette époque de l'année, il ne sera sans doute pas possible d'obtenir les fiches d'interprétation rattachées à chaque borne. Nous ne pourrons donc que faire travailler notre imagination, à moins que parmi nous un passionné se dévoile.

 

 

Le restaurant "Le Bourdié" restaurant local réputé pour sa très bonne cuisine campagnarde nous accueillera ensuite pour prendre un repas découverte autour de la "poule farcie".

 

Ci-dessous le circuit du jour

Texte : Guy F.

PS : Volontairement, pas de photos dans le texte pour vous laisser découvrir vous-mêmes les curiosités que présente cette balade

INSCRIPTION EN LIGNE.

2 février 2018 5 02 /02 /février /2018 18:42

Nous nous retrouverons le dimanche 25 février au départ du "Gîte de Poudally" pour la prochaine randonnée pédestre de l’hiver.

Mais, tout d’abord, Poudally, c’est où ? Lorsque vous êtes à Lalbenque, prenez la direction de Cremps sur 1,5 km jusqu’à une petite route sur la gauche (panneau Poudally). Il vous restera environ 500 m à parcourir pour arriver sur le parking du gite de Poudally, tenu par Manu et Elsa. C’est une étape bien connue des coquillards sur le chemin de St Jacques.

Comme d’habitude, le rendez-vous est fixé vers 8h45. Mais nous prendrons le temps d’une petite collation avant de partir. Le café sera offert par le club avant le départ et nous comptons beaucoup sur les talents de nos pâtissières pour qu’il ne soit pas seul sur la table. Merci à elles.

Le parcours, très facile, d’environ 8km est pratiquement plat. Nous cheminerons sur de larges chemins castinés et bordés de pierres sèches qui nous permettront d’admirer de belles bâtisses typiques et le petit patrimoine habituel du Parc Naturel des Causses du Quercy ou des allées plus étroites bordées de buis. Nous traverserons le petit village de Biargues pour nous diriger vers le petit lac du Fraysse que nous longerons.

 

A mi-parcours, nous offrons aux plus courageux et aux plus curieux, une option d’1,5 km pour aller visiter le village de Laburgade. Ils passeront devant le lavoir-papillons du village. Un joli ouvrage moins connu que son grand frère d’Aujols. Février, ce sera peut-être encore un peu tôt pour y voir les nénuphars qui le recouvriront dés le printemps.

Nous poursuivrons jusqu’au fameux « chemin des puits » : une concentration de 13 puits sur une petite centaine de mètres. Chaque puits, d’une profondeur de 3 mètres, est taillé dans le rocher indépendamment de son

voisin. Ils seraient alimentés par diverses résurgences et non par une seule nappe.

Nous passerons ensuite devant la Safranerie du Quercy qui se visite, mais seulement au moment de la récolte, en octobre et novembre. Savez-vous qu’il faut cueillir, à la main, environ 200 000 fleurs pour obtenir 1 kg de safran ?

Après être repassés devant le lavoir, nous retrouverons le parcours initial qui nous ramènera tranquillement vers le gite de Poudally, pour l’apéritif et le repas que nous aura confectionné Elsa, notre hôtesse.

Texte et photos : Roland M.

11 décembre 2017 1 11 /12 /décembre /2017 16:07

C'est la tradition ! Jean-Pierre avait choisi de faire cette randonnée dans la froidure, et les années qui passent nous offrent toujours une météo identique ! Certes, nous sommes en hiver, mais un peu de douceur aurait été la bienvenue. Que nenni, malgré tout, nous étions une bonne dizaine à nous engager sur ce périple devenu maintenant habituel pour honorer la mémoire de Jean-Pierre.

Notre ami licencié Gilles A. (homonyme d'un célèbre champion normand) avait prévu le coup ! Il s'était dit : mais enfin, ils ne vont pas s'élancer sans une petite collation par un froid pareil ! En voisin (gérant d'encre service), il nous attendait pour nous offrir un breuvage bien chaud, qui nous a donné du courage pour démarrer notre randonnée. Nous le remercions chaleureusement de son initiative.

Et puis, nous étions accompagnés par de courageux amis, Lili, Louis, Jean-Luc, Maurice, Jean-Claude, qui n'ont cesser de nous "mitrailler" avec leurs objectifs tout au long de la route.

Les premiers kilomètres sont quelque peu difficiles, car avec cette température bien basse, la musculature a du mal à trouver son régime de croisière. Néanmoins, après un petit arrêt à Saint-Géry, le brouillard fait place au soleil, et la route n'en est que plus agréable. C'est sans le moindre souci que l'ensemble du groupe rallie Cajarc, pour un déjeuner (en extérieur) tiré du sac. Jojo et Michel nous rejoignent pendant nos agapes...les poches vides...bien heureusement pour eux, au club on sait partager...Le retour se fera bien tranquillement par un beau soleil, Nous rencontrerons en route, Jean-Claude et quelques cyclos venus nous rejoindre et c'est finalement une vingtaine de participants qui auront honoré la mémoire de Jean-Pierre, en "cyclant" sur son circuit fétiche.

Un petit regret, tout de même, c'est que chacun pressé de rentrer chez soi, n'est pas marqué un petit arrêt à l'arrivée, pour se regrouper et échanger quelques impressions .

Néanmoins, ce fut une belle journée de vélo, et particulièrement conviviale.

Texte : Guy F.

Photos : Lili G.

 

 

Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
6 décembre 2017 3 06 /12 /décembre /2017 12:56

Il y a quatre ans, notre ami Jean-Pierre avait tenu à réaliser une dernière randonnée sur son parcours fétiche dans la vallée du Lot, vers Cajarc. Lui seul savait que ce serait sans doute sa dernière.

Il faisait froid, très froid, mais Jean-Pierre n'en avait cure, tant il tenait à faire cette route. Accompagnés de quelques amis, avec courage, avec sa bonne humeur habituelle (malgré qu'il savait que sa maladie ne lui laisserait pas de répit), il allait faire l'aller-retour Cahors-Cajarc, dans la journée. Il n'avait pas oublié ses amis, ravis de partager avec lui, les pâtisseries qu'il avait préalablement réservées. Il était comme cela, Jean-Pierre, généreux et toujours attentionné. Tous ceux qui l'ont accompagné ce jour-là n'oublieront jamais.

En son honneur, ses amis ont décidé samedi 9 décembre de faire ce même circuit. Pour ceux souhaitant se joindre à eux, le départ se fera à 10 h du parking Saint-Georges (repas tiré du sac).

Une voiture suiveuse sera présente, et donc vous pourrez laisser vos paniers repas ou autres effets dans celle-ci.

Guy Faure

19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 07:38

Randonnée pédestre du 19 novembre à Vers

Après la marche de Maxou, et à l’approche des jours froids, nous reprenons nos activités pédestres qui permettent à chacun (adhérents et conjoints) de se retrouver autour d’une marche et d’un repas convivial.

Nous nous retrouverons donc le dimanche 19 novembre (vers 8 h 45 pour un départ à 9 heures) au cœur du village de Vers (Parking, direction route de Saint-Géry, à droite avant la boulangerie, vers le camping du lieu), pour circuit de 8km300, accessible à tous

 

Après avoir « jeté un œil » sur les rares vestiges du « châtelet « du lieu (un panneau d’information explique son histoire), nous traverserons une passerelle qui nous conduira sur l’autre rive du Vers, puis du Lot, que nous longerons en empruntant un large sentier, et ce jusqu’à l’église de Velles.

Après avoir traversé prudemment la D 653, nous longerons pendant près de deux kilomètres l’ancienne voie ferrée par une sente en sous-bois, puis nous bifurquerons sur la droite pour emprunter la route de la Chêneraie, puis par un chemin caillouteux nous atteindrons les hauteurs du Mas de Saboth. C’est sur cette unique portion que se situe la difficulté du circuit (accessible néanmoins à tous). Nous poursuivrons, en plateau, par un chemin tracé au milieu des buis malheureusement atteint par la pyrale, ce qui leur confère une forme squelettique. Le cheminement est facile, parmi la végétation, passant ici ou là devant de nombreuses gariottes ou murs de pierres.

En contournant la base ULM, nous atteindrons le Pech de Payre, puis nous prendrons à gauche sur une centaine de mètres, puis à droite pour atteindre le Mas de Proupo.

Une portion de route goudronnée, nous conduira au Mas de Rigal, et ensuite en prenant en face ce sera la longue descente vers Vers. Au passage sur la droite, nous pourrons admirer un chêne séculaire remarquable, puis ensuite le village et la vallée du Lot, vus du haut. Au détour d’une épingle (présence d’un banc de repos), pour les plus aguerris, il est possible de faire un petit détour pour admirer, les vestiges de l’aqueduc romain.

Il nous restera que quelques hectomètres pour rejoindre le bourg du village.

N’oubliez pas, avant de rejoindre votre point de départ (accès au plus près de la poste), d’admirer sur la gauche et la droite du pont, le superbe cours d’eau du Vers,  la très belle végétation qui le sublime (saule pleureur gigantesque) et les très belles maisons qui baignent presque dans son lit.

Ensuite, nous nous retrouverons tous, pour un repas convivial au restaurant du « Rond Point » à Lamagdelaine. Il sera demandé 20 € par participant pour ce faire.

Inscrivez-vous nombreux pour cette journée (limite des inscriptions le dimanche 12 novembre).

 

 

Texte et photos

Guy F.

18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 19:16

 

Ma première sortie avec Cahors Cyclotourisme

Pratiquant le vélo depuis 2 mois et demi, pour me "défouler" et me "vider la tête»,  j'ai découvert que la pratique d'un sport pouvait effectivement faire du bien ! Au corps mais aussi à l'esprit ! Contrairement à ce que je pensais depuis ... toujours, je n'aimais pas trop les efforts, mais ça c'était avant ! Aucun sport de toute ma vie ! 

 Au début je faisais de la route avec mon VTT, mais, entourée de grands sportifs dans la famille, de vrais pro ... on m'a vite mis un vélo adapté entre les mains et j'avoue que  c'est autre chose, une fusée ce vélo ! 

 Ensuite ils m'ont poussé à faire une sortie d'essai avec le club de cyclotourisme de Cahors, ce n’était pas gagné d’avance, je suis très solitaire et pas vraiment sociable ! Après un mois de réflexion, bon pourquoi pas finalement c'est peut être bien ... 

 C'est parti ! Mardi rendez vous à 14h, je m équipe ... en regrettant par la suite d'avoir oublié mes gants, j'arrive sur le  lieu de rendez vous, mes 'collègues' de vélo sont déjà là .... Très bon accueil, super sympa ce groupe, tout le monde est gentil,  je suis en confiance, même pas peur !

 On part, au début je me dis que je suis quand même mieux quand je suis toute seule, parce que je peux faire ce que je veux .... Freiner, accélérer, sprinter sur les plats et traîner sur les bosses, mais j'ai changé d'avis, il faut avouer que c'était vraiment top cette sortie finalement !

Mon rythme est très lent en côtes , surtout à la fin , mais je ne fais pas la course et personne  ne me met la pression , chacun son rythme , toujours un conseil par ici, un autre par là , bon je suis partie vite ça faisait 10 jours que je n'avais pas roulé, j'avais un manque de pédales , mais du coup plus d'énergie sur la fin et j'avoue que c'est mon rythme , doucement en côte, mais même en club c'est possible de rouler tranquillement , on ne nous jette pas de cailloux ;-) au contraire.

 Voilà j'en suis la première surprise j'ai aimé cette sortie et j'y retournerais mardi !!!

Je me garde ma sortie toute seule le vendredi mais ça c'est mon esprit de solitaire !

 Des sorties plus longues, pour moi et à mon niveau de débutante je ne vois pas l'intérêt ni le plaisir, une cinquantaine de kilomètres me suffisent largement, pour la forme ! 
 

Merci de m'avoir fait changé ma vision des clubs de cyclo, merci de m'avoir accueillie pour cette sortie et les prochaines ... et j'espère que j'arriverais à vous suivre !!

- Mélanie V.

3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 11:59

Dimanche 15 octobre, licenciés et amis du club, vous êtes conviés à la 13ème concentration cyclotouriste de MAXOU en hommage au fondateur des "Cyclotouristes Cadurciens" et du Comité Départemental de Cyclotourisme.

Par ailleurs, comme à l'habitude, une randonnée pédestre viendra compléter l'offre de la journée.

La randonnée prévue le 22 octobre du côté de Lalbenque ne pouvant se tenir, nous vous invitons donc à participer à celle que Jean-Luc organise à MAXOU à l'occasion de la journée Eugène Nègre.

Pour conclure cette matinée, un repas convivial peut être pris à la salle des fêtes du village (Repas tiré du sac, ou bien obtenu moyennant une participation de 9 €, avec inscription préalable pour le 11 octobre au plus tard si possible).

Inscription auprès de moi-même (guy.faure3@orange.fr) ou Michel (michel.ponchet@aliceadsl.fr )

Cette manifestation se déroule à partir de MAXOU, fief d'Eugène.

Programme ci-dessous :

 

30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 23:30

Dimanche prochain, 8 octobre, le" Carlucet Cyclo Club et le "Codep 46"vous invitent à la concentration qui marque la fin des organisations cyclotouristes 2017 dans notre département (Inscriptions de 7 h 30 à 9 h 30, salle des fêtes de Carlucet).

Des circuits "route" (60 km), "VTT" (21km), et "marche" (15km) vous permettront de parcourir le causse de Gramat, .

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un repas (moyennant 12 €)pour les adultes et 10 € pour les enfants) vous sera servi à la à la salle des fêtes du village. (pour ce faire, il est impératif, de réserver pour le 5 octobre auprès de Didier Masbou-Delpon au 06 83 81 91 78).

Email : didier.masbou-delpon@orange.fr

31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 19:10

Sortie touristique à 35…dans le 82

 

Ce fût en ce 27 août une belle sortie touristique à 35…degrés pour 8 "bicyclistes" du groupe accueil, trois féminines, dans leurs tenues roses, et  5 garçons  aux couleurs du club.

L’idée de départ était de rouler pour découvrir les paysages voisins du Lot et des sites remarquables de ce département,  et pourquoi pas de recueillir les tampons sur les cartes BPF (Brevet des provinces Françaises) du Tarn-et-Garonne.

Le rendez-vous pour le départ était à Castelnau Montratier, village rallié en voiture pour un circuit tracé par Jean-Claude M. (et enregistré  sur le GPS de Gilles B).. Le parcours devait nous mener à Lauzerte, Auvillar, Moissac et Montpezat de Quercy, et retour  au point de départ soit 129 Km.

Trois étapes du chemin de St  Jacques !

 

Nous voici, tels des pèlerins du XXIème siècle lancés sur les petites routes du Quercy blanc. Les premiers coups de pédales plutôt énergiques et une brise fraîche nourrissaient l’optimisme de tous, espérant une belle journée et une météo clémente.

A l’assaut de Lauzerte !

 

La montée vers cette bastide perchée au dessus des collines du Quercy Blanc, et dominant la vallée du Lendou, a bien "chauffé" nos muscles.

 La ville haute, qui organise ses maisons autour de la place des Cornières entourée de couverts, est remarquable.  

Nous sommes accueillis par des Lauzertins (et lauzertines) en habits d’époque, qui semblaient se préparer à livrer bataille aux Anglais. Un forgeron martelait énergiquement une lame, et un gamin  fier de son équipement de soldat,  était prêt à guerroyer. De nombreux autres éléments de décor conféraient à cette petite place une ambiance Guerre de Cent Ans.

Ca n’était que les préparatifs de la fête médiévale.

 

Curieux de jeter un regard sur le panorama nous gagnons le belvédère dont la place porte le nom d ‘ « Alain le Chauve »  (membre de notre club), pour admirer le point de vue bien mérité. Un imposant canon sur son affût  a retenu la curiosité de Guy qui le voyait bien dans son jardin !!

 

Après une pause café, et avoir conquis le précieux tampon d’époque, nous quittons cette bourgade en  dévalant vers  la vallée du Lendou, et mettons le cap sur Auvillar deuxième étape de notre chemin.

Auvillar et ses 18% !

Nous rallions cette bastide par un réseau très roulant, de toutes petites routes  en fond de vallées, préservées du trafic;  ce fût une balade presque bucolique , appréciée, qui nous a conduit jusqu’aux bords de la Garonne, nous laissant découvrir ce nouveau village perché.

A son pied, Gilles, séduit par Sainte Catherine, désobéit à son GPS et bifurque subitement à gauche par cette petite rue (peut être connaissait- il cette sainte), nous affirmant que « ça raccourci ! ». Certes plus court, mais bien pentu, du 18 % sur 300 m environ. Presque la montée dans le coeur du village de St Cirq Lapopie..

La majorité d’entre nous avons fait du "pousse vélo", et avons remercié chaleureusement notre ami qui s’amusait beaucoup de la surprise.

 

Le  cœur du village, avec sa halle ronde (marché aux grains du XVIIIème siécle)  ses  alignements de maisons à encorbellements,  méritaient cet effort; de même que la place du château qui offre un point de vue exceptionnel sur la vallée de la Garonne avec à  l’Est Moissac notre prochain objectif.

L’office de tourisme (tampons) nous indique  l’incontournable musée de la faïence, (dommage)   le prochain marché aux potiers (7 et 8 octobre avis aux amateurs.)

La chaleur commençant à se rappeler à nous, il est décidé de rallier au plus vite Moissac.

 

 

Moissac par les bords du canal

 

La platitude des bords du canal, et l’ombre des platanes centenaires a facilité la liaison sans trop d’efforts, même si chacun d’entre nous aspirant à se restaurer trouvait le chemin bien long.

La pause repas au bord du Tarn avec le majestueux pont Napoléon en décor fut la bienvenue  .

La grosse chaleur était bien là. Notre optimisme avait fondu avec les degrés, car nous savions que les 45 derniers kilomètres du retour allaient être très chauds, donc bien durs.

Mais pour autant, pas question de repartir en ignorant le tympan du  portail roman de l’abbatiale Saint Pierre, que Guy aurait bien visitée…accompagné de son vélo...faveur refusée...

 

Alors pourquoi ne pas prendre un pot à quelques mètres de ce beau monument. De l’eau gazeuse bien fraîche pour certains, demis, café  et "paresse" pour tous…au milieu d’une nuée de touristes.

 

Vers Montpezat  4eme site du BPF

 

Mais voilà, il fallait s’arracher à cette torpeur, remplir les bidons, et se relancer vers les coteaux .

Passage sous Lafrancaise avec un GPS joueur qui nous faisait prendre les plus petits chemins, tourner à gauche puis à droite, et inversement et même revenir en arrière.  

Après consultation de la carte routière par Guy, la bonne orientation  est retrouvée.

 

L’eau des bidons, tiède en 5 minutes et chaude en 10 ne nous désaltérait plus, et les bulles d’eau gazeuse commençaient à coincer. La petite cité de Molières nous a parue bien haute, mais elle nous rapprochait du but.

Les abris bus offraient une ombre reposante aux plus véloces, pour attendre les moins rapides dont j’étais. Nous abordions avec soulagement et sourire les quelques belles descentes, et souffrions en silence dans les montées. Dur la vie dans les coteaux !!

 

 Une dernière pause au café Le Quercy ou l’hôtelier sympa nous offrit du melon très rafraîchissant, et nouveau départ pour la fin du parcours vers Castelnau, rallié vers 17h

 

Brevet réussi pour toutes et tous, heureux de cette belle balade .

RDV à l’automne pour finir les BPF 82.

Texte : Alain G.

Images : Guy F.

A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 17:33

Pour faire suite à la publication du 7 juillet, ci-dessous le compte-rendu du passage de la randonnée pour la véloroute, par le responsable à la sécurité de notre club, Jean-Pierre Chapou :

 

Le mercredi 5 juillet 2017, nous sommes allés avec Roland, notre Président, à la rencontre des participants à la randonnée cycliste « Pour la Véloroute de la Vallée du Lot (V86) », organisée par l’Association. "Deux Pieds deux Roues", délégation régionale de l’AF3V, présidée par Julien Savary.  Ce jour là, les 25 cyclos randonneurs étaient partis d’Anglars-Juillac pour rejoindre Cahors au fil d’un parcours de 47 km. A partir de la base de loisirs Antinéa à Douelle, nous avons emprunté la voie verte jusqu’à son terme après Mercuès (5 km). A la jonction avec la D811, nous avons été accueillis par Mme Sabine Patrolin, adjointe au Maire de Mercuès ainsi que Mr Michel Lafage élu au Conseil Municipal, et Mr Sylvain Ginier, Président de l’association « Pour la voie Verte en Vallée du Lot » (accompagnés de Mr Claude Patrolin Secrétaire de cette dernière).

Julien Savary, rappelait brièvement l’objet de cette randonnée et soulignait le danger pour les cyclistes, contraints d’emprunter la D811 pour rejoindre Cahors. La dangerosité de cet axe est importante au vu du nombre de voitures ainsi que la vitesse autorisée et il est donc nécessaire de sensibiliser les responsables et les élus sur l’enjeu de poursuivre l’aménagement de la voie verte jusqu’à Cahors. Les responsables présents sont tous conscients de l’importance que pourrait avoir la réalisation de cette voie et soutiennent pleinement ce projet. La présence d’un journaliste de La Dépêche a permis d’avoir l’honneur d’une photo en 1ère et dernière page régionale ainsi qu’un article de presse, paru le 6 juillet.

Le lendemain matin, tous les participants se retrouvaient sur le parvis de la Mairie de Cahors, banderole déployée et nous étions rejoints par quelques membres  du Club venus apporter leur soutien. Mr Michel Simon 1er adjoint  nous accueillait et se disait favorable au projet, notamment sur l’aménagement du tronçon depuis Mercuès mais ne prenait aucun engagement sur une date donnée. La réception se terminait autour d’un café,  boissons et viennoiseries offertes par la mairie de Cahors.

Le groupe prenait ensuite la route en direction de Cajarc par la vallée et nous les avons accompagné jusqu’à Bouziès.  

Cette 2ème journée a été relayée par des articles de presse avec photos en particulier par la Vie Quercynoise et Médialot.

Jean-Pierre CHAPOU 

Correspondant Local AF3V

Cahors Cyclotourisme

19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 11:01

Il fallait être un peu fou pour relever le défi de Michel P., adepte de la confrérie des 100 cols (muletiers de préférence). Quatre néophytes du VTT l’ont accompagné dans cette chasse aux cols bien particulière, où il faut bien le dire, de bonnes chaussures étaient indispensables, car nous avons pris les pistes les plus incroyables, la plupart du temps à plus de 20 % de pente, truffées d’ornières, de cailloux, parfois même dans des traces d’animaux au beau milieu des alpages…

Tout avait bien commencé avec notre arrivée à SOLDEU à 1700 m d’altitude (malgré un laps de temps bien long pour trouver notre location qui nous avait fait craindre un moment une nuit à la belle étoile), par un temps splendide, et un paysage à couper le souffle. Malgré tout, une fois installés, un bon repas convivial  va chasser nos doutes, et après une bonne nuit et un petit déjeuner fourni, nous étions tous prêts à nous lancer dans l’aventure.

En ce 14 juillet, six cols (en 25 km), tous à près de 2500 m d’altitude attendent notre visite…Nous débuterons par deux kilomètres routiers qui nous conduirons à la station de Grau Roig (2100 m), avant de parcourir le domaine skiable de grand Envalira. La plus part du temps, nous cheminerons sur les pistes défoncées, quasi impraticables, et nous serons amenés bien souvent à pousser le vélo…

Mais le paysage de toute beauté, atténuera nos souffrances et nous atteindrons tout d'abord le « Cap del Bosc de Moreto" (2350 m), puis après une forte descente, et une remontée non moins rude notre premier col :

La « Collado d’Enràdort » (2448m), puis le suivant la « Collada de les Solanelles » (2459m), et en suivant les crêtes la « Collada de les Soronelles » (2481m). Un peu plus loin, nous atteindrons le « Tossal de Llosada » (2560 m) où un restaurant d’altitude désert servira de lieu pour notre repas.

Restaurés, nous continuerons par une descente vers « la Collada del Caps dels Clots « (2388 m), puis non loin de là « La Portella » (2421m). Notre chasse aux cols, conduira ensuite à l’improbable « Collet de les Solanelles » (2409 m) au beau milieu des alpages, sur une piste tracées par les animaux, impraticable à vélo pour le commun des cyclistes (je dois avouer qu’après quelques centaines de mètres, je n’irai pas au bout et retournerai sur mes pas).

La descente vers Soldeu fut un moment unique (700 m de dénivelé négatif), calés sur nos freins, éberlués de voir ces fous de descendeurs (montés en haut des pistes en télécabines), dévalant la pente à allure « supersonique ».

L’arrivée en bas fut un moment de soulagement, ravis d’avoir réussi ce défi : 1100 m de dénivelé positif avalés… quoique…surprise, nous aurons encore une centaine de mètres à gravir sur la route principale pour atteindre notre hébergement.

Le deuxième jour sera bien plus accessible, avec 4 cols, certes, mais au départ du « Col d’Envalira » (2408m). Nous engrangerons encore 400 m de dénivelé en quelques 10 kilomètres, mais les pistes menant sur les crêtes (au-dessus) du Pas de la Casa s’avèreront plus roulantes, permettant de rester la plupart du temps sur le vélo. Il faudra tout de même, grimper au « Col de Maia » (2541m), puis au Pic de Maia (2614 m),  puis plonger d’une centaine de mètres pour atteindre le « Collet d’Ortafa » (2535 m).

Nous devrons remonter au Pic Maia pour ensuite entamer une descente grisante vers le Col d’Envalira, pour nous rendre sur l’autre versant au « Coll Blanc » (2528m), puis retour au Col d’Envalira, qui marque la fin de notre séjour.

Ces deux journées resterons inoubliables tant les sublimes paysages andorrans sont un enchantement, faisant oublier les efforts consentis.

Guy Faure

Photos Guy F., Robert C.

11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 15:13

Les vacances sont arrivées …

… même pour l’école de cyclotourisme du club.

 

En été, les jeunes sont par mont et par vaux, à la plage ou ailleurs, en famille ou entre jeunes …  et donc beaucoup moins présents pour nos rendez-vous. Les activités de l’école, sans jamais s’éteindre complètement, vont fluctuer au gré des va-et-vient de chacun, jusqu’au rendez-vous du 2 septembre : le forum des sports du Grand Cahors est un incontournable que nous ne raterons pas !

 

Mais, en attendant, ils n’ont pas voulu se « quitter comme ça » !

A leur demande, les formateurs avaient donc concocté à St Pierre Lafeuille, ce samedi, un menu spécial, sur toute une journée, avec, au programme, VTT et pique-nique en famille.

 

Et réservé quelques surprises avec la remise de trophées et médailles !

 

Le rendez-vous avait été donné aux jeunes, à 10 h, sur la place principale de St Pierre pour un petit tour de 25 km de VTT vers Maxou et Brouelles et un retour prévu vers midi, pour retrouver les familles autour d’un petit pique-nique au pied du château de Roussillon.

Mais avant de sortir assiettes et couverts, ce sont les verres qui se sont levés (sans alcool, évidement !) pour fêter quelques résultats « pétillants » des jeunes et des moins jeunes qui méritaient bien quelques récompenses :

  • brevet de 100 km route pour Anaïs et Mathis après celui de Clément en 2016.
  • concours départemental à Labathude et régional d’éducation routière à Saint Affrique pour Anaïs. Première fille d’Occitanie, elle est qualifiée pour le concours national qui aura lieu les 27, 28 et 29 octobre à Quessoy (22).
  • critériums VTT départemental et régional également à Labathude et Saint Affrique pour Mathis.
  • les nombreuses participations, tout au long de l’année, aux organisations locales aussi bien route que VTT pour Anaïs, Clément et Mathis.
  • les brevets de 150 km sur route d’Anne et de Stéphane.
  • un diplôme d’animatrice pour Anne.

Anaïs et Mathis ont du, chacun, rédiger un compte-rendu de leurs exploits à Sainte Affrique et vous en font profiter.

Ça a été l’occasion également de revenir sur le trophée des sports 2017 et sur notre sportif de l’année, Clément, qui n’avait pas encore été récompensé et, à notre grand regret, sur son départ vers d’autres cieux pendant les vacances. Il s’éloigne « un peu » de nous mais ne quitte pas la région tout de même.

Les prochains critériums régionaux seront, peut-être, l’occasion de retrouvailles. C’est, en tout cas, notre vœu le plus cher de pouvoir encore, de temps en temps, rouler ensemble.

 

Mais les conversations, pendant le repas furent essentiellement consacrées à un autre déménagement : celui de notre école. Allez-donc lire le CR de réunion du Comité Directeur du club, si vous voulez en savoir davantage sur ce sujet.

Et ce fut, finalement, la grosse séquence émotion quand il s’est agit de souhaiter une bonne route à Clément.

 

Texte et photo : Roland M. et Sabine B.

 

Anaïs :

 

Je m’appelle Anaïs, j’ai 12 ans et je fais partie du Club Cyclotourisme de Cahors. Je me suis inscrite au week-end Régional qui se déroulait cette année à Saint Affrique.

Après quelques heures de route, nous sommes arrivés samedi en fin de matinée. Nous avons récupéré nos clés de chambre puis nous nous sommes installés. Nous avons pris notre repas tiré du sac.

En début d’après midi, vu qu’il pleuvait nous n’avons pas pu faire de sortie en rando, donc à la place test de mise en situation, panneaux routiers, labyrinthe et la recherche des pièces du vélo. Puis nous avons attendu jusqu’au dîner vers 19h30, il y avait bien la fête dans la ville mais pour nous extinction des feux à 22h.

 

Dimanche matin, lever à 7h10, petit déjeuner à 7h30 et nous avons malheureusement dû attendre quasi 9h pour débuter la maniabilité.

Après le déjeuner aux alentours de 14h randonnée vélo pour les moins de 13 ans. A notre retour nous sommes revenus dans les chambres pour nous détendre et nous doucher puis nous sommes allés dîner.

 

Lundi matin, lever à la même heure que la veille, petit déjeuner, puis photos avec toutes les personnes du week-end, juste après nous sommes partis en randonnée au retour nous sommes allés dans notre chambre pour la dernière fois, ensuite a eu lieu la remise des prix.

Nous avons pris notre dernier repas tous ensemble puis nous sommes rentrés chez nous.

 

Mathis :

 

Le week-end fût très agréable. Les animateurs étaient sympas. J'ai aimé les sorties en vélo et on aurait peut-être du en faire plus. La cantine était pas mal dans l'ensemble. Au niveau des épreuves, je n'étais pas tout à fait au point partout. Il y a juste eu un problème, j'aurais du être accompagné pour la course du roadbook et de la carte et j'ai su une minute avant le départ que j'allais devoir me débrouiller seul sur 25 km. Mais en fait, ce n'était pas plus mal, j'ai découvert une nouvelle experience. J'ai revu des gens du criterium départemental et je me suis fait de nouveaux copains. Et je remercie beaucoup un groupe de grands qui m'ont aidé sur le parcours et à qui je dois beaucoup.

7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 08:51

Comme relaté dans un précédent article, les militants de l'AF3V, étaient de passage dans notre région ces deux derniers jours. Partis d'Aiguillon (au confluent de la Garonne et du Lot), leur cheminement les conduira jusqu'en Lozère, aux sources du Lot.

Le but principal de ce périple est de sensibiliser les autorités (locales, régionales et autres) sur les aménagements souhaitables pour sécuriser notre activité, dans cette superbe vallée du Lot.

Force est de constater qu'ils sont bien reçus, partout, aux

points de rendez-vous. Le 4 juillet, le groupe a été reçu par Serge Bladinières (Président de la Communauté de Communes de la vallée du Lot et du vignoble), mais aussi par monsieur le maire de Luzech. Le Conseil départemental est très engagé sur le sujet, avec des avancées significatives sur la portion Soturac-Douelle.

Après une photo près du "débouché" de l'ancienne voie ferrée, les militants ont repris la route, vers Cahors, où ils ont été reçus hier par Michel Simon (élu municipal, 1er adjoint au maire) qui les assurait de son implication dans l'aboutissement du projet de voie verte.

Après, une photo souvenir, accompagnés par une délégation de cadurciens sur quelques kilomètres, les militants ont repris la route vers les sources du Lot, pour d'autres rendez-vous, toujours pacifiques, dans le seul but d'agir pour la sécurisation de cette voie chère à tous les amateurs de la petite reine.

 

Petite précision : Pour visionner les photos en grand : Clic droit de la souris, puis "Afficher l'image"

4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 09:49

Dimanche prochain, 9 juillet, l'Association Cyclotouriste Leymoise (46) vous invite pour une superbe journée sur les routes du "Limargue" et du "ségala" lotois, sur des routes serpentant  à travers "pâturages et forêts".

Deux circuits "route" de 60 et 80 km, ont été "concoctés" par les équipes du président Jean-Claude Besombes.

Les vététistes ne seront pas oubliés avec des circuits de 20 et 30 km (également un parcours marche de 10 km comblera les amateurs de balades pédestres).

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un repas grillades vous sera servi (pour ce faire, il est souhaitable, voire impératif, de réserver au plus tard pour le 6 juillet auprès de Jean-Claude Besombes au 06 82 90 18 79 . Egalement, il est possible de le faire par mail à : Besombes.jclaude@orange.fr

Guy Faure

Cahors Cyclotourisme

INFORMATIONS - CIRCUITS

2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 10:59

Notre club est adhérent de l’AF3V et milite pour la voie verte de la vallée du Lot.

En 2011, vous aviez été très nombreux à accompagner une 1ère randonnée militante sur les 2 étapes de Cahors. Cette nouvelle organisation se propose de rencontrer à nouveau, les élus locaux pour leur demander « 6 ans après, quoi de neuf en 2017 ? ».

Cahors sera à nouveau ville étape : le mercredi 5 juillet, Anglars Juillac / Cahors et le mercredi 6 juillet, Cahors / Cajarc. Voici le programme des 2 journées :

Mercredi 5 après midi : le groupe part de Douelle (Antinéa) vers 14h30 pour un RDV avec les élus et les médias à la fin de l’ancienne voie ferrée à Mercuès puis départ vers Cahors. Au rond-point du Regourd, il empruntera le chemin qui longe le Lot (port St Mary, plaine du Pal, pont Valentré jusqu’au camping de Cahors.)

Jeudi 6 matin : rassemblement à 8h30 devant la mairie de Cahors pour une nouvelle rencontre avec les élus et la presse et départ vers Cajarc via Laroque des Arcs. Un dernier rassemblement (en ce qui nous concerne) avec les élus et les médias vers 11h15 à Bouziès.

Vous êtes tous conviés à les accompagner et à participer à leur action en faisant masse pour les rencontres avec les élus.

Roland M.

 

19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 15:48

Dimanche prochain, 25 juin, " SALVIAC CYCLOTOURISME " vous invite pour une superbe journée à travers le Périgord, vers les magnifiques sites du département voisin.

Cette "Ronde de l’Ourajou 2017 " nous propose de superbes parcours de 60 à 85 km, "concoctés" par les "troupes" du Président René Cumer.

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un  repas sera proposé à Villefranche du Périgord; néanmoins, il vous faudra ajouter 23 km pour le retour à Salviac.

Réserver votre repas, au plus tard pour le 21 juin auprès des organisateurs.

Inscriptions : de 7 à 9 h 30 - Salle des fêtes de Salviac.

Responsable : René CUMER, Tel : 06 88 53 43 96 ou mail :

cumer.rene@wanadoo.fr

Site internet : SALVIAC CYCLOTOURISME

Rendez-vous pour les cadurciens pour un départ entre 8 h 15 et 8 H 30.

Vous croiserez de très nombreux "tandemmistes", car durant ce week-end, Salviac organise par ailleurs une concentration nationale de tandems.

Cahors Cyclotourisme

CIRCUITS

10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 19:17

Du 6 au 8 mai, à St Affrique, le Weekend des Jeunes du Comité Régional d’Occitanie était le cadre du Concours Régional d’Éducation Routière pour les jeunes jusqu’à 12 ans révolus et le Critérium Régional des Jeunes pour ceux de 13 à 18 ans.

Accompagnés de leurs éducateurs, Anne, Stéphane et  Roland, les 2 jeunes présentés par l’école de cyclotourisme du club, au Critérium pour Mathis et au Concours d'éducation routière pour Anaïs ont tout particulièrement brillé.

Anaïs, (4ème sur 13) est première féminine (sur 3) du Concours Régional. Elle est sélectionnée pour le Concours National organisé à Aix en Provence en septembre.

Mathis, en raison de son âge (13 ans et 1 mois), comme 4 autres jeunes, aurait pu être accompagné par un adulte dans ses épreuves.

Il a découvert (est-ce en raison d'une petite erreur d'inscription ?), tout comme nous, à quelques minutes du départ, que ce n'était pas le cas. Il a crânement relevé le défi et s'est mesuré à un peu plus expérimentés que lui.

C’était la 1ère fois qu’il partait, seul et simplement armé d’une carte et d’un road-book, pour un rallye de 30 km à VTT. Il termine 4ème sur les 9 participants de la catégorie.

Les 4 jeunes de son âge, accompagnés chacun d’un adulte, n’ont, évidemment, pas été classés dans cette catégorie.

Commentaires d'une éducatrice de l'école de Vernajouls à la publication des résultats : "à Cahors, il n'y a pas encore la quantité, mais la qualité est déjà au rendez-vous!"

Texte et photos : Roland Mangin

 

Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 18:25

Accueil des participantsGrand évènement en ce dimanche 12 mars pour Cahors Cyclotourisme…

Organisée une fois l’an de façon « tournante », cette manifestation marque le début de la saison cyclotouriste de notre région (aujourd’hui étendue au Languedoc-Roussillon), au même titre que pour notre département.

Grosse pression pour les bénévoles du club, qui après une longue préparation, s’inquiétaient  de voir la météo perturber cette journée.

 

Signature "Livre d'or"Néanmoins, auparavant, tout avait été minutieusement préparé.

Grace à la complicité de Joël, Saint-Pierre-Lafeuille nous accueillait dans une magnifique salle qui avait revêtu ses plus beaux attraits pour nous recevoir. Les circuits divers, l’intendance, tout avait été prévu pour que la journée soit belle.

Malgré le temps pas très encourageant, mais qui aura la bonté de nous accorder une matinée plutôt clémente, les inscriptions furent nombreuses.

Nous aurons le plaisir de recevoir de nombreuses personnalités du cyclotourisme, investies de divers mandats nationaux ou régionaux  auprès d’une fédération forte de 125 000 licenciés, telles que Carmen Burgos, Béatrice Barrière (toutes deux membres du bureau national), mais aussi Bernard Aussillou (commissaire aux comptes de la fédération), Bernard Lescudé (rédacteur de la rubrique « cyclotechnie » dans la revue « Cyclotourisme »), sans oublier Philippe Deveaux (Président du Coreg Occitanie), Antoine Garcia et Serge Corbière (membres du Coreg), Eric Vergnes (délégué des Union des audax français).

Cette journée ayant été créée en l'honneur d’Albert BURES (ancien Président de la ligue des Pyrénées pendant des décennies), nous aurons également le plaisir de recevoir sa fille, qui reste fidèle à l’image laissée par son père dans le paysage cyclotouriste régional.

Sur les routes, en cette matinée maussade, nous aurons 110 cyclistes et vététistes qui sillonneront les circuits proposés, mais aussi une vingtaine de marcheurs et marcheuses, qui de plus, grâce à l’amabilité du propriétaire du château de Roussillon, auront le loisir de visiter celui-ci.

Nous n’oublierons pas les 85 « brevetistes » de Caussade et Montauban qui nous ont rendu visite dans la matinée, accueillis comme il se doit avec un bon « casse-croûte ».

Puis, au retour des courageux participants, ce fut  les différents « mots » d’accueil, avec en préambule l’intervention de Joël Gilbert (émérite « cyclo » du club et maire de la commune) qui fit l’éloge de Saint-Pierre, et de la fierté qu’il avait d’accueillir cette manifestation.

Puis, nous aurons l’intervention de notre Président, puis de Bernard Alzaga (Président du Comité Départemental), et ensuite Philippe Deveaux (Président du COREG Occitanie, de plus natif de Cahors), pour saluer l’œuvre d’Albert Bures.

Alain San Juan (représentant du Grand Cahors et de la ville de Cahors) de dire combien il avait plaisir à « côtoyer » les « cyclos » locaux.

Un bouquet de fleurs viendra récompenser la mémoire d’Albert Bures, à travers sa fille présente parmi nous.

Puis ce fut un moment convivial pour les 115 personnes inscrites,  autour d’un repas préparé par l’équipe du restaurant « La Bergerie », bien aidée par Joël et les bénévoles du club.

En intermède, symboliquement, quelques trophées et coupes furent remises, aux plus jeunes participants, ainsi qu’au représentant du club le plus lointain (Vernajoul dans l’Ariège), et le mieux représenté du Lot, Salviac. Enfin, l’école de cyclotourisme de Figeac qui avait amené 19 jeunes (accompagnés de 6 animateurs et moniteurs) a reçu de Serge Corbière (Responsable de la commission « Jeunes » au COREG) le trophée d’honneur Albert Bures.

Finalement, ce fut une journée bien réussie, grâce à l’effort des bénévoles du club, mais aussi des nombreux participants venus parfois de lieux bien éloignés.

Encore merci, à tous.

Texte et photos :Guy Faure

Secrétaire de Cahors cyclotourisme

28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 07:36

Des parcours route, mais aussi VTT et marche...trois activités pour cette journée unique sur le site de Saint-Pierre-Lafeuille. Après les chemins des vététistes, en avant première un descriptif de la randonnée initiée pour les marcheurs.

Fontaines et Château

« Les participants vont se régaler !» C’est devenu une certitude pour les 3 accompagnateurs chargés de guider, le 12 mars, les randonneurs pédestres de la Journée Albert Bures.

Au programme de la sortie, au fil des chemins dans le Causse de St Pierre Lafeuille, vous longerez tout d’abord une plantation de jeunes noisetiers truffiers et une 1ère fontaine-lavoir avant d’arriver au ravitaillement d’Auzole.

 

Un petit parcours, le temps d’admirer le bâti traditionnel quercynois, dans le hameau de Péchegal, et vous partirez à la découverte d’une 2ème fontaine-lavoir. Pour la débusquer, vous aurez bien besoin de toute l’aide des accompagnateurs emmenés par Paul, animateur de Rando Feuilles, l’association locale de randonnées.

Pour pouvoir admirer le 3ème lavoir, de toute beauté, avec ses 3 bassins successifs, il vous faudra accepter de faire un petit détour (500 m aller et autant au retour !) Mais, franchement, le site vaut le détour !

Une petite grimpée assez sympathique vous offrira quelques vues grandioses sur la combe de la Curade. Prenez le temps de souffler et d’admirer !

Mais ne faites tout de même pas trop attendre le châtelain du domaine de Roussillon qui vous attendra en haut pour vous faire faire un petit tour du propriétaire.

Il est intarissable sur l’histoire du château, construit du XIIIe au XVe siècle, vraisemblablement sur des vestiges d'une place forte du VIIIe siècle appartenant au duc d'Aquitaine.

Il ne vous restera plus, ensuite, qu’à rejoindre la salle des fêtes de St Pierre pour l’apéritif offert.

Le parcours n’est pas tout plat mais vous ne serez jamais très loin de l’asphalte et toujours à moins de 2 km, en voiture, de la salle des fêtes.

Le rendez-vous des participants inscrits est prévu à 8h45 à l’entrée de la salle des fêtes.

Prévoyez des chaussures adaptées.

Texte et photos : Roland M.

28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 07:34

Cahors Cyclotourisme organise cette année la Journée d'ouverture de la Ligue (dite Albert Bures) et du Codep 46.

Saint-Pierre-Lafeuille accueillera des participants venant des quatre coins de notre région. Des circuits "route, VTT et marche" permettront à chacun de pratiquer sa discipline autour du village, mais aussi dans la vallée du Lot.

Nos jeunes de l'Ecole de Cyclotourisme du club on reconnu le circuit VTT pour vous...

Le 12 mars 2017 sera un grand jour pour notre club : il organise la toute dernière manifestation de la ligue des Pyrénées de Cyclotourisme.

Pour la Journée Albert Bures, du nom de celui qui fut son président pendant 30 ans, les jeunes de la toute nouvelle école cyclo du club ont voulu apporter leur pierre à l’organisation.

Ce sont eux qui parlent : « Nous avons décidé de joindre l’utile à l’agréable en vous préparant les circuits VTT. Oui, les circuits, parce que, si celui qui figure sur le site internet, très complet, fait 27 km, un petit raccourci permet plusieurs variantes plus courtes. En fait, vous avez le choix entre 1, 2 ou 3 châteaux sur le parcours. Suivez-nous ! On vous explique !

Le départ est prévu à la salle polyvalente de St Pierre Lafeuille et, tout de suite, nous vous proposons d’aller jouer dans les douves (à sec, bien sûr !) du château de Roussillon. Puis une descente étroite (attention, on vous aura prévenu !) offre parfois de larges perspectives qui expliquent la position dominante du château.

Après un petit passage sur le goudron, ça remonte assez raide vers Auzole et le ravitaillement. Puis une descente très sympa, débouche, en bas, en bordure du Causse, sur un petit sentier technique qui slalome entre les arbres et le buis pour arriver sur un petit parcours botanique à Arcambal. Au pied du château de Calamane, ça remonte jusqu’à Bayonnet.

A partir de là, nous vous proposons un sentier très sympa avec des vues splendides sur le château de Mercuès et la vallée du Lot.

Puis une descente (on ne vous dit que ça !) et une montée assez longue mais pas trop difficile vers Auzole, le point de ravitaillement.

Et une descente ! Ah, celle-là, depuis la reconnaissance, elle est devenue notre terrain de jeu préféré. C’est aussi celui d’une bande de sangliers qui se demandent bien à quoi on joue  ! .

Puis vous retrouverez un petit bout du sentier technique précédent, mais dans l’autre sens, avant de remonter vers St Pierre Lafeuille.

Attention, tout de même, à l’arrivée à la traversée de l’ancienne nationale 20 !

Joël, le maire de St Pierre a promis qu’il y aurait un point d’eau pour "débarbouiller" nos montures.

 

Le raccourci ? Il sera fléché entre Auzole et Bayonnet, par le lieudit Grand Causse et, suivant le sens où vous l’emprunterez, vous verrez ou pas le château de Calamane ou celui de Mercuès.

A vous de choisir !

Le fléchage et le déflechage est un gros travail auquel nous ne pourrons participer.  Alors si l’un ou l’autre du club voulait bien donner un coup de main à nos moniteurs, ça serait sympa pour eux.

Mais nous serons bien là, le 12 mars au matin. Avec vous ?

Texte : Les jeunes de l'Ecole de Cyclotourisme.

Photos : Roland M.

30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 08:42

Cette dernière semaine a été riche en évènements, avec tout d'abord ce vendredi le "Trophée des Sports" de la ville, puis dimanche notre randonnée pédestre. Retour sur ces deux manifestations :

Le Trophée des Sports :

Très belle soirée ce vendredi pour remercier les sportifs cadurciens, pour leurs exploits, ou leur implication dans le fonctionnement du tissu associatif. Nous étions près d'une vingtaine pour soutenir Clément et Maurice, nos nominés pour l'année 2016.

Malgré la "tonne" de décibels musicaux (au demeurant distribués par un groupe de rock cadurcien talentueux) qui accompagnaient les sportifs lors de la présentation au public, tous les acteurs et public présents ont apprécié ce moment festif conclu par un petit dîner tournant autour de la "rocaflette (succulent met que l'on doit aux chefs qui ont animé cet été "Lot of saveurs").

Bravo à Clément, notre jeune de l'école de cyclotourisme, et à Maurice qui s'implique toujours autant dans la vie du club.

La randonnée de Lhospitalet :

Par une matinée à la météo clémente, nous étions près d'une trentaine à nous retrouver autour de l'église du village de L'Hospitalet pour une "virée" dans le Quercy Blanc.

Au départ, nous avons une petite pensée pour ceux qui suite à des ennuis de santé ou familiaux ont du se décommander au dernier moment pour ce rendez-vous.

Nous avons cheminé en toute amitié sur des sentiers larges, permettant de deviser tout en marchant et contemplant le paysage hivernal qui nous entourait.

Tout au début le sol gelé nous incitait à la prudence, puis ensuite nous avons largement "gouté" aux  chemins collants des terres blanches; Nos godillots tout en s'alourdissant, ralentissaient notre marche, sans pour autant "gâcher" la bonne humeur ambiante.

A mi parcours, certains ont choisi de rentrer directement par la variante du GR 65 pour épargner leurs muscles endoloris.

Le reste de la troupe, continuera sur le GR 65 en direction de Labastide-Marnhac avant de bifurquer pour les 3 dernièrs kilomètres quasiment plats menant au village départ.

Puis ce fut l'excellent repas aux "halles de Labastide" préparé par Patricia et son papa, pour le plus grand bonheur de nos corps fatigués.

A noter néanmoins une propension à aller visiter les toilettes du lieu aux murs couverts d'ex-votos laissés par les pèlerins de Saint-Jacques de passage.

La prochaine sortie est programmée le 12 mars à Saint-Pierre-Lafeuille, dans le cadre de la concentration d'ouverture de la Ligue et du Codep que le club organise, et qui devrait amener deux ou trois centaines de cyclos, vététistes et marcheurs en ce lieu.

Texte : Guy F.

Photos : Roland M. et Guy F.

 

16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 11:32

Dimanche 29 janvier 2017 à L'Hospitalet

En espérant une belle journée de soleil, c'est sur le chemins du Quercy Blanc que nous randonnerons en ce dernier dimanche de janvier, sur la trace de dame Hèlène de Castelnau, dont vous trouverez l'histoire (la légende...) ci-dessous.

Nous nous donnerons rendez-vous autour de l'Eglise, dès 8 h 30 (départ 8 h 45), pour une boucle de 9 à 10 km, réputée facile, qui nous demandera un peu moins de trois heures d'efforts mesurés. Roland et Fabienne en ont fait la reconnaissance; il n'y a pas de difficulté particulière (une seule petite montée), la balade se déroule sur des chemins herbeux larges le plus souvent "castinés". Toutefois, une variante par le GR 65 à partir du lieu-dit "Trigodina", permettra à ceux qui le souhaiteraient de raccourcir le tracé (de 4 km environ) et de rallier ainsi plus rapidement L'Hospitalet (1 km à partir de Trigodina sur goudron).

Ensuite, nous nous rendrons dans le village voisin de Labastide-Marnhac (Restaurant Les Halles de La Bastide), où nous prendrons un repas ensemble pour récupérer des efforts et terminer la journée de façon conviviale (20 € par personne).

En fin d'article, vous trouverez toutes les informations sur cette journée (et même le menu proposé).

Nous espérons vous retrouver nombreux pour cette journée où la convivialité sera "reine".

 

Légende ou vérité...

D'où vient L'Hospitalet...

En 1232, Dame Hélène, seigneur de justice, fit bâtir un hôpital et un oratoire dont l’entretien fut donné à de pauvres passants. La légende rapporte qu'un jour, entre 1095 et le milieu du XIIIème siècle, Dame Hélène de Castelnau et sa suivante s'étaient embourbées au fond d'un vallon marécageux. Dame Hélène fit le voeu, si elle se sortait de ce mauvais pas, de consacrer le reste de ses jours aux pèlerins et aux pauvres. Ayant réussi à regagner la terre ferme, elle fonda un « hôpital », lieu d'accueil et de soins pour les gens de passage. Celui-ci accueillait les pèlerins en route pour la terre sainte, Saint Jacques de Compostelle mais également Rocamadour... ( Lot, Agence de Développement Touristique)

Merci de vous inscrire pour le mardi 24 au plus tard (ceci vous le comprenez pour notre restaurateur) :

 

INSCRIPTION

Menu proposé par "Les halles de La Bastide" :

  • Apéritif (kir).
  • Salade gourmande aux gésiers de canard, lard paysan et copeaux de cantal.
  • Moelleux de volaille farci aux cèpes.
  • Sélection de fromages en plateau.
  • Feuilleté poire-chocolat.
  • Café, vins en pichet.

Vous savez quoi ? J'en ai déjà "l'eau à la bouche"...

Guy Faure

Secrétaire du club

Photos : Roland M.

Source circuit : A.D.T. Lot tourisme

9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 10:56

PERMANENCES DU CLUB EN JANVIER 2017 :

 

GALETTE DES ROIS :

 

TROPHEE DES SPORTS :

 

Dimanche 29 janvier à 8 h 45 : Randonnées pédestres faciles (6 et 10 km) à L’Hospitalet "Le circuit de dame Hélène" (départ 8 h 45), suivie du repas aux « halles de Labastide-Marnhac à 12 h 30 (20 € par convive).

Inscription urgente (Pour le 23 janvier au plus tard).

LIENS CI-DESSOUS POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS :

http://www.cahorscyclotourisme.com/2016/12/1ere-randonnee-pedestre-2017-a-l-hospitalet-suivie-du-repas-a-labastide-marnhac.html

INSCRIPTION

 

Ou par onglet « Actualités » du blog et onglet spécifique ensuite.

Soyez nombreux à ce rendez-vous convivial de début d’année.

Amicalement,

Guy Faure

Secrétaire du Club

11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 14:13
Une randonnée Pédestre réussie...

A l'initiative de Martine et Claude, en ce dimanche 2 octobre, le Parking du rond-point de Lamagdelaine, accueillait une trentaine de participants pour une marche qui allait nous conduire sur les hauteurs, au-dessus du Lot, pour une très belle balade vers la Chapelle Saint-Roch à Laroque des Arcs.

Une randonnée Pédestre réussie...

Nous avons été accompagnés par des amis de nos hôtes, dont l'un très féru de l'histoire locale, agrémentera la matinée de commentaires avisés. Nous n'aurons plus de secrets sur l'aqueduc, la chapelle Saint-Roch, et le chemin des arts, aux œuvres délabrées.

La descente vers la chapelle s'avérant accidentée, un groupe (moins affuté) profitera de la balade en évitant cet obstacle, en écourtant quelque peu la longueur du circuit.

Une randonnée Pédestre réussie...

Le beau temps nous a accompagné tout au long de la matinée, permettant de très belles vues sur la vallée.

Ce fut en tous points une fort belle matinée, parfaitement conviviale et appréciée.

Une randonnée Pédestre réussie...

Le repas qui a suivi à l'auberge du Rond-Point ravira les 36 convives, qui ont apprécié la qualité du repas et la gentillesse des restaurateurs.

Pour terminer l'après-midi, par un peu d'histoire, certains accompagneront l'historien du groupe, qui se fera un plaisir de faire découvrir les vestiges de l'aqueduc à Vers. Ils reviendront ravis, et un peu plus érudits sur cet ouvrage malheureusement disparu.

Un grand merci à ce monsieur, dont l'intervention fut très appréciée.

Merci à tous pour cette belle journée.

Guy F.

Cahors Cyclotourisme

Photos Roland M. et Guy F.

6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 08:09

Quatre évènements marquants pour la communication du club se sont succédés pendant le mois...

 

Septembre, le mois de la "Com" du club

Le Forum des Sports du 3 Septembre.

Le 1er samedi de septembre est traditionnellement celui que choisit l’Office des Sports du Grand Cahors pour organiser son forum. Chaque année, notre club y tient un stand.

Mais cette année, nous en avions 2 !

Septembre, le mois de la "Com" du club

Notre toute nouvelle école de Cyclotourisme avait décidé de participer également avec un atelier qui a attiré beaucoup de jeunes.

Le stand sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Cahors.

Septembre, le mois de la "Com" du club

Dans le cadre de la Semaine de la Mobilité, le Grand Cahors, a proposé au club de présenter son activité, pendant 2 jours, mardi 13 et mercredi 14 septembre, sur le parvis de la mairie.

Notre stand jouxtait ceux des principaux vélocistes de Cahors.

Beaucoup de monde, et au moins autant de nouveaux contacts qu’au forum.

Assurément, la cuvée de 2016, des débutants rejoignant le groupe accueil, sera un grand cru !

Septembre, le mois de la "Com" du club

La Cyclodécouverte ® du 14 Septembre.

Le stand a été le lieu de départ, le mercredi après midi, d’une Cyclodécouverte®, préparé par Guy A. et pilotée par les capitaines de route du groupe accueil, le long de la vallée du Lot.

Septembre, le mois de la "Com" du club

Le maire de Cahors et celui de Gigouzac nous ont honorés de leur présence au moment du départ.

Septembre, le mois de la "Com" du club

La réunion des nouveaux débutants, cuvée 2016.

Comme il fallait s’y attendre, il y avait foule ce jeudi 29, à la Barbacane, simplement pour faire connaissance, s’inscrire au club ou même essayer sa première tenue.

Septembre, le mois de la "Com" du club

Et pendant ce temps, les jeunes … ?

Ils travaillent...

Septembre, le mois de la "Com" du club

...et ils roulent;;;

Texte et photos : Roland M. et Sabine B.