Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • En raison des nouvelles mesures sanitaires liées au COVI-19 toutes nos activités sont annulées
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 19:51

Alors que nous avons atteint le 28ème jour de confinement, nous devons prolonger celui-ci au moins jusqu'au 11 mai. D'ici là, évidemment toutes nos activités restent suspendues, et bien au-delà pour les organisations qui nécessitent un regroupement de personnes.

Pour ce qui nous concerne, cela a eu pour conséquence l'annulation de notre brevet de 200 km prévue le 23 mai. Le séjour départemental prévu fin mai pour nos dames, à Aubusson d'Auvergne n'aura pas lieu, non plus.   

Le Comité Départemental a annulé la journée des "Vadrouilles gourmandes" du 9 mai au Château Chambert (et le séjour des féminines cité plus haut), et invité les organisateurs de la ronde marnhacoise du 17 mai (Labastide-Marnhac), de la ronde de l'Ourajou du 21 juin (et de la Salviacoise) a en faire de-même.

D'autres annulations départementales ou nationales pourraient en fonction de l'évolution de la pandémie (et des règles de protection recommandées) intervenir dans les prochaines semaines.

Les organisateurs de la Semaine fédérale Internationale d'août (Valognes 50), qui pour le moment est maintenue, se positionneront prochainement sur la tenue ou non sur cet évènement qui tous les ans draine une dizaine de milliers de cyclotouristes vers le lieu d'organisation.

Quand sera t-il de nos sorties hebdomadaires ? Il est à peu près certain que nous devrons sans doute vivre encore pendant de longs mois avec la menace "Coronavirus" au-dessus de nos têtes. Restons prudents, tout en restants sereins, et ne précipitons pas les choses.

Guy F.

Cahors Cyclotourisme

14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 19:10

Un moment fort instructif.

Cette soirée initiée par Jean-Claude  Millot, ancien président du club,  a vu une très forte affluence, avec la présence de divers clubs affiliés à la FFCT, tels des adhérents de l'ASPTT de Cahors, des cyclos Marnhac, de Luzech, de Prayssac, et une bonne cinquantaine de cadurciens.

Une poignée de non licenciés complétait l'assistance.

Dispensée par l'unité de la médecine du sport du Centre Hospitalier de Cahors, la soirée a été animée par le Dr Abitteboul , accompagné de Mr Pélissier, éducateur médico-sportif, et Mme Parazines, diététitienne.

Le Dr Abitteboul nous a fait "visiter" son unité, cas presque unique en Occitanie (seule une autre structure est existante à Toulouse), destinée à accompagner les sportifs dans leur progression, mais surtout pour aider les personnes souffrant de pathologies diverses, permettant à ces dernières à retrouver par le sport, une amélioration de leur santé.

Me Pélissier nous a fait part de son expérience auprès des malades et des sportifs qui fréquentent  l'unité. De plus, il nous indiquera quelques mouvements d'étirement pour soulager nos douleurs après une sortie de vélo.

Mme Parazines tâchera de nous apprendre à équilibrer nos repas afin d'être plus performants dans nos sorties, notamment les longues distances.

Tour à tour, les trois intervenants, répondront aux très nombreuses questions du public présent.

Remercions Jean-Claude pour cette initiative qui s'est avérée très instructive.

Photo et texte : Guy F.

1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 14:39

Le mercredi 12 décembre, à l'initiative de Cahors Cyclotourisme et de Jean-Claude Millot, une conférence sur la Médecine du Sport dispensée par l'unité de la "Médecine de l'Exercice et du Sport du Centre Hospitalier de Cahors" sera organisée dans le cadre du club house du Stade Lucien Desprats à Cahors (derrière la tribune principale) à partir de 19 h 30 (Parking de l'Archipel à proximité).

Elle sera animée par le Professeur Yves Abitteboul (médecin du sport, associé à la faculté de médecine de Toulouse), accompagné d'une diététitienne et d'un éducateur médico sportif.

A cette occasion, nous pourrons débattre des pathologies liées à la pratique cycliste et poser toutes questions sur le sujet.

Afin d'avoir une estimation de la participation, ci-dessous un lien conduisant sur un formulaire (pas obligatoire, mais recommandé).

Amicalement,

Guy Faure, secrétaire du club

 

FORMULAIRE D'INSCRIPTION

10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 17:33

Pour faire suite à la publication du 7 juillet, ci-dessous le compte-rendu du passage de la randonnée pour la véloroute, par le responsable à la sécurité de notre club, Jean-Pierre Chapou :

 

Le mercredi 5 juillet 2017, nous sommes allés avec Roland, notre Président, à la rencontre des participants à la randonnée cycliste « Pour la Véloroute de la Vallée du Lot (V86) », organisée par l’Association. "Deux Pieds deux Roues", délégation régionale de l’AF3V, présidée par Julien Savary.  Ce jour là, les 25 cyclos randonneurs étaient partis d’Anglars-Juillac pour rejoindre Cahors au fil d’un parcours de 47 km. A partir de la base de loisirs Antinéa à Douelle, nous avons emprunté la voie verte jusqu’à son terme après Mercuès (5 km). A la jonction avec la D811, nous avons été accueillis par Mme Sabine Patrolin, adjointe au Maire de Mercuès ainsi que Mr Michel Lafage élu au Conseil Municipal, et Mr Sylvain Ginier, Président de l’association « Pour la voie Verte en Vallée du Lot » (accompagnés de Mr Claude Patrolin Secrétaire de cette dernière).

Julien Savary, rappelait brièvement l’objet de cette randonnée et soulignait le danger pour les cyclistes, contraints d’emprunter la D811 pour rejoindre Cahors. La dangerosité de cet axe est importante au vu du nombre de voitures ainsi que la vitesse autorisée et il est donc nécessaire de sensibiliser les responsables et les élus sur l’enjeu de poursuivre l’aménagement de la voie verte jusqu’à Cahors. Les responsables présents sont tous conscients de l’importance que pourrait avoir la réalisation de cette voie et soutiennent pleinement ce projet. La présence d’un journaliste de La Dépêche a permis d’avoir l’honneur d’une photo en 1ère et dernière page régionale ainsi qu’un article de presse, paru le 6 juillet.

Le lendemain matin, tous les participants se retrouvaient sur le parvis de la Mairie de Cahors, banderole déployée et nous étions rejoints par quelques membres  du Club venus apporter leur soutien. Mr Michel Simon 1er adjoint  nous accueillait et se disait favorable au projet, notamment sur l’aménagement du tronçon depuis Mercuès mais ne prenait aucun engagement sur une date donnée. La réception se terminait autour d’un café,  boissons et viennoiseries offertes par la mairie de Cahors.

Le groupe prenait ensuite la route en direction de Cajarc par la vallée et nous les avons accompagné jusqu’à Bouziès.  

Cette 2ème journée a été relayée par des articles de presse avec photos en particulier par la Vie Quercynoise et Médialot.

Jean-Pierre CHAPOU 

Correspondant Local AF3V

Cahors Cyclotourisme

11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 15:43

Cahors cyclotourisme est adhérent à l'association AF3V qui milite en faveur de la création d'un réseau cyclable adapté. Cahors Cyclotourisme s'est naturellement associé à la démarche. Je vous livre un résumé de cette journée.

Jean-Pierre Chapou,

Responsable sécurité du club.

A la rencontre d'une randonnée militante

Le lundi 11 juillet dernier, Roland (notre président) et moi-même, sommes allés à la rencontre de la randonnée « militante » organisée par l’Association Le Limousin à Vélo. Celle-ci avait pris son envol depuis Limoges le 3 juillet avec près de 30 participants. Le parcours avait pour but de sensibiliser les élus pour la continuité de la Véloroute V87 pour relier Montluçon à Montauban. Nous avons retrouvé les participants un peu avant St Germain-du-Bel-Air sur l’étape Gourdon-Cahors en passant par Gigouzac, Brouelles, Calamane, Espère, Douelle(un arrêt pour exposer l’aménagement sur la traversée du pont) puis rejoindre Cahors en traversant le pont Valentré. Le lendemain matin 12 juillet, une réunion était prévue au Conseil Départemental en présence du Président Serge Rigal accompagné de Mr Alain Affraix, Chef du Pôle Culture et Animation. Au niveau de la délégation reçue, on notait la présence Mme Martine Charpenteau (Ass.2 pieds 2 roues de Toulouse) membre de l’AF3V), Mrs Francis Mons Délégué Régional Limousin de l’AF3V(organisateur de la randonnée),Julien Savary Délégué Régional Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon de l’AF3V,Roland Mangin et Jean-Pierre Chapou pour Cahors Cyclotourisme relais local de l’AF3V.

A la rencontre d'une randonnée militante

Francis Mons présentait au Pt du Conseil Départemental les objectifs de cette randonnée et notamment l’initiative de créer un Comité d’Itinéraire pour la V87 qui a reçu la signature de tous les élus rencontrés sur le parcours et qui a aussi rencontré l’approbation du Pt Serge Rigal.

Une discussion s’est engagée sur le projet de tracé de cette véloroute au nord et au sud de Cahors. L’objectif du Dt serait un axe passant par Meyronne et Rocamadour, traversant le Causse pour arriver au niveau de Vers. Un autre itinéraire pourrait être réalisé à partir de la véloroute Sarlat-Gourdon qui pourrait être relié à l’axe nord-sud de la V87 au niveau de Pelacoy.

Bien sûr, nous avons abordé le projet de Voie Verte sur l’axe de la voie ferrée Cahors-Capdenac toujours en débat avec toutefois une volonté du Dt et du Gd Cahors de faire aboutir celui-ci

Le projet d’amélioration du tronçon aval Soturac-Douelle semble avancer (porté par la Cté de Cnes de la Basse Vallée du Lot et du Vignoble) et son Pt Serge Bladinières. Projet imminent de création d’un Comité d’Itinéraire de la V86 (est-ouest).

En conclusion,une rencontre positive pour la promotion du vélo sous ses différentes formes,déplacements,tourisme,sportif …Un petit regret tout de même,que notre appel à participation pour aller à la rencontre du groupe, n’ait pas été davantage entendu.

Jean-Pierre CHAPOU

Jean-Pierre CHAPOU

Correspondant AF3V pour Cahors Cyclotourisme

11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 16:48
Sécurité des cyclistes...le code de la route s'adapte...

MIEUX PARTAGER L’ESPACE PUBLIC: LES REGLES EVOLUENT DANS LE BON SENS

Dans le cadre du PAMA (Plan d’Actions pour les Mobilités Actives),des travaux associant les gestionnaires de voiries et les associations de piétons et de cyclistes, ont conduit à la publication d’un décret no 2015-808 du 2 juillet 2015.

Plusieurs mesures s’inscrivent dans la poursuite de la démarche du « Code de la rue » qui visent à introduire le principe de prudence à l’égard des usagers les plus vulnérables, comme:

-Améliorer le respect des cheminements piétons et des voies réservées pour les cyclistes, notamment en aggravant le niveau des sanctions pour infraction à l’occupation de ceux-ci.

-Favoriser l’extension des zones de circulation apaisée en généralisant le double sens cycliste dans les rues où la vitesse est limitée à 30km/h.

Dans ces mesures, deux nous concernent plus particulièrement : les compléments apportés sont mentionnés en « GRAS ».

  1. Il s’agit de l’article R.412-9 du Code de la route « En marche normale, tout conducteur doit maintenir son véhicule près du bord droit de la chaussée, autant que le lui permet l’état ou le profil de celle-ci. (…)

Sur les voies où la vitesse maximale autorisée n’excède pas 50km/h, un conducteur de cycle peut s’écarter des véhicules en stationnement sur le bord droit de la chaussée, d’une distance nécessaire à sa sécurité ».

Cet article rend légal le positionnement éloigné du bord droit de la chaussée, en présence de véhicules en stationnement, afin d’éviter les ouverture de portières.

Sécurité des cyclistes...le code de la route s'adapte...
  1. L’article R.412-19 du Code de la route : « Lorsque des lignes longitudinales continues axiales ou séparatives de voies de circulation sont apposées sur la chaussée, elles interdisent aux conducteurs leur franchissement ou leur chevauchement. (…)

Toutefois, leur chevauchement est autorisé pour le dépassement d’un cycle dans les conditions prévues par l’article R.414-4 du Code de la route ».

Cette évolution des textes, donne un message aux conducteurs de véhicules motorisés en rappelant qu’il ne faut en aucun cas réaliser de dépassements rasants car ils mettent en danger le cycliste et qu’un chevauchement est préférable.

Gageons que le message sera entendu !!!

Le Délégué à la Sécurité

Jean-Pierre CHAPOU

7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 22:20

Après son petit accident de santé J.C.M. nous conte son "vécu" et nous donne quelques informations sur ce malaise vagal, finalement assez fréquent.

 

Certains d'entre vous ont eu connaissance du malaise dont j'ai été victime à l'arrêt devant la gendarmerie de Terre Rouge, ludi passé. La sortie s'était déroulée laborieusement sur les 2/3 tiers du parcours, et ensuite les sensations sont redevenues meilleures et j'ai pu suivre l'allure du groupe, allure très modérée, sauf dans la vallée du tréboulou où avec le vent favorable cela s'est accéléré.

J'ai passé les derniers vallonnements à mon allure sans excès. Lorsque je me suis arrêté, j'ai senti une impression de faiblesse qui s'est accentuée, ce qui m'a obligé à m’asseoir.

Les compagnons de route ont vu de suite que je n'étais pas bien car j'étais très pâle. A partir de cet instant j'étais dans les "vaps". Riton m'a mis sur le coté et m'a fait les gestes d'usage. Non pas de bouche à bouche ! Mais assez rapidement, j'ai repris mes esprits et j'ai pu répondre à ses questionnements d'usage.

Les secours sont arrivés, et après les premiers contrôles d'usage, il a été décidé de m'emmener aux urgences où je suis resté plus de deux heures.

En fait, j'ai fait une chute de tension. L'année dernière j'ai eu un malaise similaire mais plus fort, puisque lorsque les pompiers m'ont fait les premiers contrôles, ils avaient relevé 6/3 de tension. Je n'avais repris mes esprits qu'aux urgences.

Ce n'est pas grave , mais spectaculaire pour les copains. D'ailleurs je vous prie de m'excuser pour le stress que j'ai pu vous procurer.

 

Maintenant on peut en rire...

 

D'autres que moi ont été soumis à ces mêmes tracas; alors pour informer des gestes qu'il faut faire pour secourir dans ce cas là, je vous livre quelques conseils relevés sur internet.

Malaise vagal ou syncope vaso-vagale ou syncope neuro-cardiovasculaire. Il s'agit de la cause de malaise syncopal la plus fréquente. Le malaise est du à un réflexe neuro-cardiovasculaire (nerf vague innerve le cœur).

Il associe un ralentissement du rythme cardiaque confirmant parfois à la pause cardiaque, particulièrement spectaculaire, et à une chute de la tension artérielle. Les deux phénomènes conjugués entraînent une diminution brutale d'apport d'oxygène au cerveau d'où sensation de malaise, chute voire réelle perte de connaissance. Rapidement une autre voie réflexe va relancer le cœur. Le diagnostic est souvent facile sur des circonstances d'apparition évocatrices : Survenue répétitive, sujets jeunes et en bonne santé le plus souvent, (qu'y a dit que j'étais vieux ?), Station debout prolongée, atmosphère chaude ou (et) confinée, après un repas, une émotion, une douleur violente, la vue du sang, d'une aiguille, etc...

Le malaise débute par des bâillements, des sueurs, une pâleur d'installation rapide, une respiration ample, souvent des nausées. La syncope suit en général rapidement, mais elle n'est pas systématique. La durée du malaise est variable. Le traitement consiste à s'allonger ,jambes surélevées dès les premiers signes de malaise et d'appeler les secours si le malaise persiste.

Parfois le diagnostic n'est pas aussi facile. Un test d'inclinaison (ou tilt-test) positif peut apporter la réponse (à faire en milieu hospitalier).

Texte : Jean-Claude M.

8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 18:30

SECURITE : PLAYDOYER POUR LE VELO


Dans quelques jours (le 20 mars), le printemps va revenir avec en prévision, de belles journées ensoleillées. Elles incitent (pour les moins courageux durant les frimas), à enfourcher à nouveau la « Petite Reine » afin de parcourir nos belles routes de campagne.

casqueFleche_bleue_1.gif

 

  Cliquez sur la flèche : Conseils de la FFCT

 

On sait combien une activité physique « raisonnée » est bénéfique pour la santé (à Strasbourg, les médecins prescrivent l’utilisation du vélo pour palier certains déficits physiques).

Faire du vélo, améliore la santé et le moral et cela sans danger pour l’environnement.

Pédaler, permet de conserver la forme par le renforcement musculaire tout en améliorant la résistance à l’effort, la coordination et la circulation sanguine, etc.

Quasi sans contre-indication (hormis certains problèmes d’articulation ou de dos), cela constitue un bon stimulant naturel sur le plan psychologique et par là même contribue à diminuer le stress.

Selon une étude de l’ORS (*), l’argument sanitaire est peu ou pas assez mis en avant dans les mesures visant à promouvoir la pratique du vélo.

Alors à nos vélos !!! Mais attention, ne perdez pas de vue les règles de sécurité qui vous sont rappelées chaque mois dans nos fiches « Informations ».

  rubon2098

*ORS : Observatoire Régional de Santé.

 

Le Délégué à la Sécurité,

Jean-Pierre CHAPOU

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 06:26
Les samedis 13 et 20 mars 2010 Le CoDep du Lot organisait un stage de formation «à la prévention et secours civiques de niveau 1».
Nous étions 2 cyclos de Cahors Cyclotourisme, 2 cyclos Marnhac, 1 cyclo ASPTT Cahors, 1 cyclo Cours VTT, 2 cyclos US Luzechoise, et 2 cyclos Souillac Cyclisme.
Ce stage de formation s’est déroulé à Labastide-Marnhac dans une excellente ambiance et sous la houlette de Mr Michel Boutarel moniteur national de secourisme.

Le 1er samedi a été consacré a apprendre:
  • comment Protéger, Dégager les victimes et savoir correctement Alerter les secours lorsque l’on arrive sur un accident.
  • savoir reconnaître et comment agir en présence d’une victime qui s’étouffe qu’elle soit adulte, enfant ou nourrisson.
  • Savoir réaliser un bilan rapide d’un blessé qui conditionne les gestes de secours et l’Alerte.
  • Que doit-on faire en présence de saignements abondants.
  • Savoir mettre en « position latérale de sécurité » une victime inconsciente mis qui respire encore.
Le 2ème samedi a été consacré a apprendre en présence d’une victime qui ne respire plus la mise en œuvre d’une réanimation cardio-pulmonaire et savoir utiliser un défibrillateur automatique sans aucune appréhension.
secourisme   secourisme
Pendant ces 2 jours notre Moniteur excellent pédagogue et à la fois très bon comédien nous a concocté des scénarios ou nous avons essayés de mettre en œuvre tout ce que nous venions d’apprendre.
Ce stage de formation permet d’acquérir des gestes simples qui peuvent sauver une vie.
Alors amis cyclos n’hésitez plus, inscrivez vous pour déclencher un prochain stage.
Bernard PRADIÉ


Photos: Guy Andissac

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 15:20
Progressivement nous nous rapprochons de l'arrivée du printemps synonyme de la reprise de l'activité cycliste et des premières randonnées Pour ceux qui ont "levé le pied" durant la période hivernale, une reprise en douceur s'impose et n'a de sens que si elle est réalisée de façon régulière.
Après une dizaine de sorties,la souplesse et la vélocité se seront améliorées de façon sensible. A partir de là, quel que soit son âge, et sans aucun risque, il est possible de fournir un ou deux efforts brefs de façon à amener le coeur à travailler un peu plus en intensité.
Lors des premières sorties, il est impératif de choisir des petits développements et de pédaler en souplesse et non en force, d'adopter une allure régulière et modérée et de rythmer un pédalage de l'ordre de 70 à 80 tours/mn sur le plat et environ 55-60 en montée.

  D'autre part, il est aussi important de contrôler son rythme cardiaque, en utilisant un cardiofréquence-mètre, sachant que le meilleur créneau de travail se situe entre 60 et 75% de la fréquence cardiaque maximale( à titre indicatif).
Pour connaître la fréquence cardiaque maximale (FCM) (en dehors de l'examen médical: test à l'effort toujours recommandé), il est possible d'utiliser une méthode théorique simple: FCM= 220 - AGE.

Voilà quelques conseils pour ceux qui veulent améliorer leur capacité physique et ceci hors d'un esprit de compétition, juste pour son plaisir.
Pensez aussi et surtout à votre sécurité par le respect du CODE DE LA ROUTE; formons des groupes maximun de 10 à 12 cyclistes lors de nos sorties.
Ne prenons pas la route, partageons-la !!!
Bonne saison cycliste à toutes et tous.

Jean-Pierre Chapou
Responsable sécurité
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 06:39
Voir l'album photo photo
Mardi 24 juin, Michel BOUTAREL, formateur à la Mutualité Sociale Agricole, a remis les diplômes de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) aux participants des 2ème et 3ème sessions de formation au secourisme, organisées par le CoDep du Lot.
secourisme Michel BOUTAREL remet son diplôme à Daniel ARNAUDET   secourisme Discours de Michel LARINIER, Vice-Président du CoDep

secourisme
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Photos: Joseph Guégan - Pour voir toutes les photos sur la formation secourisme, cliquer sur   Diaporama

 



Si vous souhaitez vous pré-inscrire à la formation secourisme - session 2009,
veuillez renseigner le formulaire ci-dessous


* : champs obligatoires
Nom*      Prénom*     
email*   

  souhaite se pré-inscrire à la formation secourisme 4° session 2009 

Si vous souhaitez une copie des données par mail, cochez cette case:

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 22:22
La 2ème session de formation aux premiers gestes de secourisme, organisée par le CoDep du lot, vient de se dérouler à Labastide-Marnhac.
Claude BERTHOLIN et Jean-Claude MILLOT vous livrent dans cet article leurs impressions sur ce stage, animé de main de maître par Michel BOUTAREL assisté de Valérie GAULON.
La prochaine session prévue courant avril est complète, par contre il reste encore quelques places pour la 4ème session, dont la date n'est pas encore arrêtée.
Pour vous pré-inscrire, vous pouvez utliser le formulaire situé à la fin de cet article

 

Voir l'album photo photo
10 membres du club viennent d'effectuer un stage de secourisme au château de Labastide-Marnhac sous la houlette de deux formateurs dynamiques et du « régisseur » Blaise BERGÉSIO. Ambiance sympathique et pleine d'humour malgré l'austérité du sujet.
Vous savez sans doute que des glaçons, rafraîchissants pour votre apéritif, calment la douleur due à un hématome mais savez vous qu'en cas d'étouffement causé par des aliments mal mâchés, il suffit de taper 5 fois entre les omoplates de la victime pour tout débloquer ?
Les meilleures séquences se sont déroulées en interprétant des situations pratiques: en effet, lorsqu'on est concentré devant nos co-équipiers, cherchant à éviter les erreurs et à ne rien oublier, nous avons créé de bons gags, involontairement.
C'est ainsi que, après avoir allongé un blessé, il faut lui demander: « Si vous m'entendez: serrez moi la main ou clignez des yeux », un stagiaire lui a dit: « allô ! » alors qu'un autre semblait lui secouer la main comme un chef d'état accueillant son homologue à l'aéroport !
  secourisme
Afin de nous familiariser avec le défibrillateur, nous avions à notre disposition un mannequin féminin en plastique vêtu d'un gilet à fermeture éclair, certains se sont vu reprocher de trop ouvrir le décolleté pour contrôler la respiration de la dame tandis qu'ensuite, il fallait la déshabiller complètement pour opérer une trentaine de fortes pressions propres au massage cardiaque suivies de 2 insufflations (bouche à bouche) qui déclenchaient l'hilarité générale quand le moniteur commentait: « On ne te demande pas un baiser hollywoodien ! »
secourisme   secourisme

Pour ma part, j'ai baptisé un pansement compressif, « compulsif » et pour bien soigner un patient ayant un éclat de verre dans l'avant-bras, je lui ai posé 2 fois le genou sur la plaie sans m'en rendre compte : toutes ces mésaventures resteront fixées dans nos mémoires et nous aideront à sélectionner les bons gestes.

    Claude BERTHOLIN

 

J’ai assisté avec une dizaine de cyclos au stage de formation au secourisme. Il s’est déroulé à Labastide Marnhac où nous avons été très bien reçus comme d’habitude. Déjà détenteur d’une attestation de formation aux premiers secours que j’avais eu en 1998, j’y revenais pour un rappel des bases qui peuvent sauver une vie.
En 10 ans les informations ont évolué. Certaines pratiques ont été modifiées à la faveur d’autres plus simples à appliquer et pour d’autres abandonnées. Donc une mise à niveau est très utile.
Je me félicite d’avoir répondu à l’appel du Président qui a bien compris lors de son stage toute l’utilité que nous pouvons tirer de cette formation.
Cette formation est maintenant largement diffusée dans toutes les couches de la population française (écoles, clubs sportifs, associations diverses et sociétés)

Cette formation nous apprend les gestes efficaces pour intervenir sur des personnes en danger, victimes de diverses blessures ou d’incidents qui peuvent être mortels si personne n’intervient dans les minutes qui suivent l’accident. L’accidenté peut être un membre de votre famille.
Posez-vous les questions:
Serais-je efficace pour intervenir sur un accident?
Pourrais-je porter secours aux blessés avec les gestes utiles qui lui sauveront la vie si c’est nécessaire?
Saurais-je appeler les secours pour qu’ils arrivent dans les meilleurs délais?
Que faire lorsque l’on est en présence d’une personne victime d’une crise cardiaque, de blessures ouvertes, de brûlures?
Saurais-je détecter les symptômes d’une fracture de la colonne vertébrale?
secourisme   secourisme
Le stage de formation de secourisme vous apporte toutes les réponses à vos interrogations et vous apprend les gestes simples sur des simulations de diverses situations que vous seriez amenés à rencontrer.
N’hésitez pas, venez faire ce stage.
Qui peut dire qu’il ne sera pas devant une situation dramatique si l’intervention n’est pas réalisée à temps?

    Jean-Claude MILLOT

Photos: Joseph Guégan - Pour voir toutes les photos, cliquer sur   Diaporama


Si vous souhaitez vous pré-inscrire à la formation secourisme - session 2009,
veuillez renseigner le formulaire ci-dessous


* : champs obligatoires
Nom*      Prénom*     
email*   

  souhaite se pré-inscrire à la formation secourisme 4° session 2009 

Si vous souhaitez une copie des données par mail, cochez cette case:

6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 19:11
Au mois de novembre 2008, les candidats à la formation de secourisme avaient été très nombreux au sein du club. Si nombreux que nous avions du faire un choix entre nous. Mais la promesse avait été faite aux « recalés » qu’ils seraient prioritaires pour une 2ème session en ce début d’année 2009.

Nouveau responsable de la formation du Codep46, c’est à moi qu’il revient de tenir la promesse faite par mon prédécesseur. C’est aujourd’hui une promesse tenue et même plus que tenue.

En effet, ce n’est pas une mais 2 sessions qui seront organisées, la première en mars et la deuxième en avril, toutes les deux chez nos amis de Labastide-Marnhac. Et ce ne sont probablement pas les dernières si, comme je l’espère, les cyclos lotois répondent aussi nombreux à mon appel que vous l’avez déjà fait.

Dois-je vraiment revenir sur les arguments que j’ai déjà développés devant vous en octobre 2008 ?
Je ne reprendrais que le slogan de la Croix Rouge : « Si 20 % des Français étaient formés, 10 000 vies seraient sauvées chaque année ». Ce pourcentage n’est pas encore atteint à Cahors Cyclotourisme mais nous n’en sommes plus très loin.

La formation sera faite par un professionnel avec de nombreuses mises en situation. Prenez ou reprenez connaissance du compte-rendu de la première session faite par Rolande Faure, regardez les photos.

Vous serez entre cyclos. Vous déjeunerez sur place et le club prendra à sa charge vos repas.

Alors dépêchez-vous ! Les places sont comptées ! La session de mars est complète mais pas encore avril. Vous préférez une autre session à une date ultérieure ? Dites-le également. Vous ne le regretterez pas.

Amicalement
Roland Mangin
Président de Cahors Cyclotourisme
Responsable de la formation au Codep46

Si vous souhaitez vous pré-inscrire à la formation secourisme - session 2009,
veuillez renseigner le formulaire ci-dessous


* : champs obligatoires
Nom*      Prénom*     
email*   

  souhaite s'inscrire à la formation secourisme 3° session Avril 2009 

souhaite se pré-inscrire à la formation secourisme 4° session 2009 

Si vous souhaitez une copie des données par mail, cochez cette case:

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 09:03
Les 15 et 29 novembre derniers, j'ai eu le plaisir avec Fabienne, Roland, Jean-Pierre et mon époux Guy de participer aux cours de formation au secourisme (PSC 1) organisés à Souillac par le Comité Départemental du Lot, et dispensés par Gérard Lacroix, moniteur rompu à cet exercice...parfois périlleux...

Personne n'imagine un jour se retrouver un jour dans des circonstances qui obligeraient à utiliser ses connaissances...mais cela peut malheureusement arriver et sauver une vie, tant les premiers moments sont cruciaux.

Cette formation a pour but de mettre les gens « en situation » de façon à acquérir les connaissances qui constituent le premier « maillon » de la chaîne des secours.

Pour ce faire, avec des gestes faciles, pratiqués de façon ludique, notre moniteur a su convaincre chacun de l'importance de dispenser les bons réflexes.
CoDep PSC1 - Photo F. Mangin   CoDep PSC1 - Photo F. Mangin
Cahors Cyclotourisme va organiser en début d'année, un deuxième cycle de formation. Celui-ci, comme le précédent vous prendra deux journées. Il est entièrement pris en charge par le CoDep et votre club. J'invite les licenciés à se manifester rapidement (seulement 10 places disponibles). Ce n'est pas du temps perdu...et peut-être une vie sauvée.

Je remercie le représentant de la Ligue chargé de la formation, Jacques FAU, et Serge FABRE, Président du club de Souillac pour l'accueil fantastique qu'ils nous ont réservé (café du matin accompagné de l'excellent gâteau confectionné par l'épouse de Serge, apéritif convivial avant d'aller déjeuner dans des lieux sympathiques.

Rolande FAURE, Cahors CycloTourisme   Photos: Fabienne MANGIN

Si vous souhaitez vous pré-inscrire à la formation secourisme - session 2009,
veuillez renseigner le formulaire ci-dessous


* : champs obligatoires
Nom*      Prénom*     
email*   

  souhaite s'inscrire à la formation secourisme 3° session Avril 2009 

souhaite se pré-inscrire à la formation secourisme 4° session 2009 

Si vous souhaitez une copie des données par mail, cochez cette case:

5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 19:24
Qui peut dire qu’il ne sera jamais confronté à une situation d’urgence, que ce soit sur la route, notre terrain de jeu privilégié, ou dans la vie courante ? Comment réagirions-nous, si un copain de peloton était victime, devant nos yeux, d’un accident vital, que ce soit de circulation ou cardiaque ? Saurions-nous quoi faire si l’un de nos petits enfants tombait dans notre piscine ou s’il s’étouffait avec une cacahuète, discrètement subtilisée pendant un apéritif ? Saurions-nous gérer le stress qui peut nous empêcher de prendre la bonne décision?

Et pourtant, la vie de l’un de nos êtres chers peut dépendre de notre réactivité. Le pronostic vital d’un accidenté dépend de l’attitude des témoins dans les secondes qui suivent l’accident.
Si 20 % des français étaient formés, 10 000 vies seraient sauvées chaque année. Ce n’est pas moi mais la Croix Rouge qui l’affirme.

Le CoDep du Lot organise et prend en charge, sur 2 samedis de novembre, une formation de secourisme dénommée Premier Secours Civique de Niveau 1 (PSC1). Cette formation, habituellement payante (autour de 80 €), notre Codep vous l’offre!
Notre Comité Directeur, au cours de sa réunion du 3 octobre, a décidé de participer à l’opération, de prendre en charge le déplacement jusqu’au centre de formation et de participer de manière substantielle aux frais de repas, pour tous nos adhérents intéressés. Le montant exact de notre participation sera décidé lorsque nous connaîtrons toutes les modalités d’organisation.

Vous apprendrez à faire les gestes qui sauvent et ce qu’il ne faut surtout pas faire. Il vous sera montré la mise en œuvre du défibrillateur cardiaque. Cet appareil, très simple d’utilisation … quand on l’a vu faire, commence à fleurir dans les endroits publics à forte affluence et sur les terrains de sport.

Certains parmi nous ont déjà subi cette formation. Demandez leur avis sur son intérêt …. et rappelez-leur qu’une mise à niveau ne peut pas leur nuire. Ce stage a déjà été organisé dans d’autres Ligues et Codep. Lisez ce que l’une des participantes a écrit sur le sujet .
Prenez connaissance du courrier du Codep et inscrivez vous nombreux. Vous serez entre cyclotouristes dans une ambiance conviviale.

Qu’un jour, l’un de vos proches vous remercie d’avoir pris, aujourd’hui, la bonne décision, c’est tout le bonheur que je vous souhaite.

Amicalement
    Roland Mangin

17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 17:41
La revue Cyclotourisme de janvier 2008 consacre une double page à l'action du CoDep des Bouches-du Rhône et de son délégué départemental sécurité, Jean Paul Joly, lors de la semaine de sécurité routière.

Le thème principal était "Partageons la route"

A cette occasion le CoDep13 a créé 2 affiches, l'une portant sur la faible visibilité du cycliste et l'autre sur les recommandations pour rouler en toute sécurité.

Félicitations au CoDep13 pour cette initiative et merci à la FFCT de nous avoir permis de mettre ces 2 affiches sur notre site.

Appliquons nous aussi ces recommandations et bonne route!

affiche securité