Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Entre Veyre et Célé à Bagnac-sur-Célé : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 19:10

Dimanche prochain, 10 septembre, " LES CYCLOS CAUSSE ET VALLEE 46 "vous invitent pour une superbe journée sur les routes du Nord du Lot, avec une incursion dans les départements voisins de la Corrèze et de la Dordogne (vous "cyclerez" ainsi sur les routes de trois régions limitrophes).

Des activités "Route ", "VTT" et randonnée pédestre animeront cette matinée.

Cette " Rando Causse et Vallée" propose donc trois superbes parcours route de 47 à 86 km, "élaborés" par les "troupes" du Président Guy Martinez.

Egalement, trois circuits VTT sont proposés pour les amoureux des sous-bois.

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un repas sera proposé à la salle des fêtes de SAINT-SOZY.

INSCRIPTIONS: de 7 h 30 à 9 h - Salle des fêtes de SAINT-SOZY.

Responsables :

Guy Martinez Tel : 06 59 80 30 17 et Jean-Marc Baffet  : 06 07 73 76 82

E-mail : cyclo.causseetvallee@orange.fr

Cahors Cyclotourisme

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Randos-Brevets
commenter cet article
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 19:10

Sortie touristique à 35…dans le 82

 

Ce fût en ce 27 août une belle sortie touristique à 35…degrés pour 8 "bicyclistes" du groupe accueil, trois féminines, dans leurs tenues roses, et  5 garçons  aux couleurs du club.

L’idée de départ était de rouler pour découvrir les paysages voisins du Lot et des sites remarquables de ce département,  et pourquoi pas de recueillir les tampons sur les cartes BPF (Brevet des provinces Françaises) du Tarn-et-Garonne.

Le rendez-vous pour le départ était à Castelnau Montratier, village rallié en voiture pour un circuit tracé par Jean-Claude M. (et enregistré  sur le GPS de Gilles B).. Le parcours devait nous mener à Lauzerte, Auvillar, Moissac et Montpezat de Quercy, et retour  au point de départ soit 129 Km.

Trois étapes du chemin de St  Jacques !

 

Nous voici, tels des pèlerins du XXIème siècle lancés sur les petites routes du Quercy blanc. Les premiers coups de pédales plutôt énergiques et une brise fraîche nourrissaient l’optimisme de tous, espérant une belle journée et une météo clémente.

A l’assaut de Lauzerte !

 

La montée vers cette bastide perchée au dessus des collines du Quercy Blanc, et dominant la vallée du Lendou, a bien "chauffé" nos muscles.

 La ville haute, qui organise ses maisons autour de la place des Cornières entourée de couverts, est remarquable.  

Nous sommes accueillis par des Lauzertins (et lauzertines) en habits d’époque, qui semblaient se préparer à livrer bataille aux Anglais. Un forgeron martelait énergiquement une lame, et un gamin  fier de son équipement de soldat,  était prêt à guerroyer. De nombreux autres éléments de décor conféraient à cette petite place une ambiance Guerre de Cent Ans.

Ca n’était que les préparatifs de la fête médiévale.

 

Curieux de jeter un regard sur le panorama nous gagnons le belvédère dont la place porte le nom d ‘ « Alain le Chauve »  (membre de notre club), pour admirer le point de vue bien mérité. Un imposant canon sur son affût  a retenu la curiosité de Guy qui le voyait bien dans son jardin !!

 

Après une pause café, et avoir conquis le précieux tampon d’époque, nous quittons cette bourgade en  dévalant vers  la vallée du Lendou, et mettons le cap sur Auvillar deuxième étape de notre chemin.

Auvillar et ses 18% !

Nous rallions cette bastide par un réseau très roulant, de toutes petites routes  en fond de vallées, préservées du trafic;  ce fût une balade presque bucolique , appréciée, qui nous a conduit jusqu’aux bords de la Garonne, nous laissant découvrir ce nouveau village perché.

A son pied, Gilles, séduit par Sainte Catherine, désobéit à son GPS et bifurque subitement à gauche par cette petite rue (peut être connaissait- il cette sainte), nous affirmant que « ça raccourci ! ». Certes plus court, mais bien pentu, du 18 % sur 300 m environ. Presque la montée dans le coeur du village de St Cirq Lapopie..

La majorité d’entre nous avons fait du "pousse vélo", et avons remercié chaleureusement notre ami qui s’amusait beaucoup de la surprise.

 

Le  cœur du village, avec sa halle ronde (marché aux grains du XVIIIème siécle)  ses  alignements de maisons à encorbellements,  méritaient cet effort; de même que la place du château qui offre un point de vue exceptionnel sur la vallée de la Garonne avec à  l’Est Moissac notre prochain objectif.

L’office de tourisme (tampons) nous indique  l’incontournable musée de la faïence, (dommage)   le prochain marché aux potiers (7 et 8 octobre avis aux amateurs.)

La chaleur commençant à se rappeler à nous, il est décidé de rallier au plus vite Moissac.

 

 

Moissac par les bords du canal

 

La platitude des bords du canal, et l’ombre des platanes centenaires a facilité la liaison sans trop d’efforts, même si chacun d’entre nous aspirant à se restaurer trouvait le chemin bien long.

La pause repas au bord du Tarn avec le majestueux pont Napoléon en décor fut la bienvenue  .

La grosse chaleur était bien là. Notre optimisme avait fondu avec les degrés, car nous savions que les 45 derniers kilomètres du retour allaient être très chauds, donc bien durs.

Mais pour autant, pas question de repartir en ignorant le tympan du  portail roman de l’abbatiale Saint Pierre, que Guy aurait bien visitée…accompagné de son vélo...faveur refusée...

 

Alors pourquoi ne pas prendre un pot à quelques mètres de ce beau monument. De l’eau gazeuse bien fraîche pour certains, demis, café  et "paresse" pour tous…au milieu d’une nuée de touristes.

 

Vers Montpezat  4eme site du BPF

 

Mais voilà, il fallait s’arracher à cette torpeur, remplir les bidons, et se relancer vers les coteaux .

Passage sous Lafrancaise avec un GPS joueur qui nous faisait prendre les plus petits chemins, tourner à gauche puis à droite, et inversement et même revenir en arrière.  

Après consultation de la carte routière par Guy, la bonne orientation  est retrouvée.

 

L’eau des bidons, tiède en 5 minutes et chaude en 10 ne nous désaltérait plus, et les bulles d’eau gazeuse commençaient à coincer. La petite cité de Molières nous a parue bien haute, mais elle nous rapprochait du but.

Les abris bus offraient une ombre reposante aux plus véloces, pour attendre les moins rapides dont j’étais. Nous abordions avec soulagement et sourire les quelques belles descentes, et souffrions en silence dans les montées. Dur la vie dans les coteaux !!

 

 Une dernière pause au café Le Quercy ou l’hôtelier sympa nous offrit du melon très rafraîchissant, et nouveau départ pour la fin du parcours vers Castelnau, rallié vers 17h

 

Brevet réussi pour toutes et tous, heureux de cette belle balade .

RDV à l’automne pour finir les BPF 82.

Texte : Alain G.

Images : Guy F.

A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
A la chasse des sites remarquables du Brevet des Provinces Françaises
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 12:47
SF 2017 - Bienvenue à la SF 2017
Nous voilà dans le Perche pour passer une semaine de vélo pendant laquelle, chacun et chacune aborde cet événement dans son style, et suivant ses envies et ses motivations.

En ce dimanche 30 juillet, sur la place de la République de Mortagne-au-Perche, au Km0, et malgré de gros nuages noirs menaçants et des rafales de vent d'ouest, il y a du monde. Toutefois les premières gouttes de pluie n'ont effrayé personne. Et heureusement car quelques heures plus tard le soleil fait quelques apparitions. On nous disait que le Perche est une région vallonnée, je confirme.

 

SF 2017 - Église de Malétable
Donc nous voilà partis cap à l'Est pour une boucle par la forêt domaniale de Réno-Valdieu, fort agréable, au sortir de laquelle l'église Notre-Dame-de-la-Salette de Malétable nous surprend par son clocher octogonal décoré de briques polychromes. Arrivé à Neuilly-sur-Eure, changement de direction pour effectuer le retour sur la mythique route du Paris Brest Paris que j'ai connue voilà déjà six ans. Difficile d'y retrouver quelques repères car je l'avais empruntée de nuit. Mais j'y ai quand même pris du plaisir.
A la pause de Longny-au-Perche, au point d'accueil, c'est l'effervescence. Pour la première fois nous étrennons le bracelet de paiement, en lieu et place des tickets de valeur. Ce nouveau mode est très pratique. J'en ai profité pour manger du boudin noir, spécialité régionale.
Le fait marquant du jour c'est l'implication des villages traversés pour les cyclistes, par des décorations aussi insolites les unes que les autres. Sans oublier la population, très enthousiaste.

Le lundi 31 juillet, de jolis manoirs et châteaux agrémentent cette journée agréable dans le cœur du Parc naturel du Perche. Certains sont difficiles à admirer car dissimulés derrière un rideau d'arbres. Mais le manoir de Courboyer, à flanc de coteaux et siège de la maison du parc offre de belles promenades sur son espace de 65ha. C'est par une route sympathique à l'ombre de la forêt de Bellême que nous atteignons cette ville classée «Petite cité de Caractère®» et franchissons la ville close par le Porche. L'accueil sur les parcours est toujours aussi merveilleux.

Mardi 1er août cap à l'ouest dans le Parc naturel régional Normandie-Maine et plus particulièrement dans la forêt domaniale de Bellême. Le relief est moins accentué, tout en rondeur.

SF 2017 - Château Montimer
Si l'on s'arrête un peu sur le bord de la route, on peut admirer ce long ruban multicolore de cyclistes. Ce défilé incessant traverse des bourgs et villages où l'on peut encore admirer des châteaux comme celui de Montimer (16ème siècle) à la sortie du village millénaire de La Perrière, «Petite cité de Caractère®», d'où, derrière le cimetière, le panorama offre une remarquable vue sur la campagne percheronne.

A La Fresnaye-sur-Chédouet (73), un passionné a créé, grâce à des aides, le musée du vélo "la Belle Echappée", retraçant l'histoire du cyclisme de 1890 à nos jours. Cela vaut le détour.
Et puis toujours et toujours de multiples décorations.

Mercredi 2 août je n'ai pas eu beaucoup de déplacement à faire pour prendre le départ de cette nouvelle journée puisque le circuit passe devant l'entrée du camping où je loge. Dans ce territoire, le Perche Gouet accueillant aux paysages vallonnés et boisés, au fil de l'Huisne, on découvre des châteaux et des moulins. Ces derniers sont, soit à l'arrêt, soit joliment transformé en hôtel restaurant comme celui de Villeray à Condeau. Nous voyons également de belles demeures à colombages.

SF 2017 - Point accueil La Chapelle Montligeon
Le point accueil de la Chapelle-Montligeon est impressionnant avec pour décor la vaste basilique. En gravissant les marches de ce sanctuaire nous avons une belle vue sur le pays environnant.

Jeudi 3 août, par une journée très ventée, le traditionnel pique-nique a réuni un nombre impressionnant de cyclistes qui ont convergé vers Moulins-la-Marche et plus précisément au point d'accueil, sur l'hippodrome Jean Gabin qui possédait une ferme non loin de là. Pour certains c'est bœuf grillé à déguster après une longue attente et pour d'autres c'est repas tiré du sac. Le tout accompagné par un air d'accordéon par l'irremplaçable Michel, fidèle cyclo-musicien.

SF 2017 - Pique-nique - Michel à l'accordéon
Du vieux matériel agricole est exposé à côté de solides percherons qui broutent l'herbe dans l'enclos proche.
De nombreuses animations jalonnent encore le parcours pour notre plaisir. Une buvette est même installée devant une église. Les habitants nous encouragent toujours.

Vendredi 4 août, météo agréable et vent dans le dos à l'aller pour cette incursion dans le département de l'Eure-et-Loir et atteindre La Ferté Vidame mon point de retour. Le site de l'accueil dans ce magnifique parc à la française de 60ha du château, est très animé. C'est au son des cors de chasse que nous sommes divertis.
Le château, ou du moins ce qui en reste, dresse encore une façade impressionnante. C'est là que le duc de SAINT-SIMON (1675-1755) écrivit la plus grande partie de ses MÉMOIRES.
Le retour à Mortagne-au-Perche, se fait en traversant les forêts domaniales de Longny et de Réno Valladieu qui comptent de nombreux arbres remarquables.

 

SF 2017 - Saint-Sulpice-sur-Risle
A Saint-Sulpice-sur-Risle, dans le pays d'Ouche, la rivière La Risle offre une magnifique perspective depuis le pont qui l'enjambe.

 

Samedi 5 août, pour ce dernier jour, je décide de décaler mon départ de quelques kilomètres de Mortagne pour aller vers les grands circuits. C'est à partir de Randonnai, et sous le soleil, que je m'engage
Etonnante cette colonne de 14m de haut dite "phare Sollerot" à St-Ouen-sur-Iton, à la base de laquelle se trouve un très long texte, à l'orthographe fantaisiste, sans ponctuation, à la gloire de l'ancien maire Désiré Guillemarre, qui dirigea la commune durant plus de 50 ans. Ce village s'est beaucoup investi pour le passage des cyclos, décorations, buvette et restauration.
Je termine ma semaine fédérale à Randonnai très satisfait et je fête cela par un petit moment de détente en dégustant une gaufre au sucre excellente.
 

Cette dernière balade clôt une semaine de cyclotourisme très riche sur le plan architectural, culturel et humain.

En effet l'accueil a été particulièrement chaleureux. Les gens, d'une extrême gentillesse, étaient devant leur maison à nous regarder passer. Une mamie a dit : «il ne se passe jamais rien ici. Voir tout ce monde, c'est superbe. L'ambiance est exceptionnelle.»

L'effort mis sur les décorations est sans aucune mesure, devant les maisons, sur les espaces verts investis par des mannequins originaux de toutes sortes.

Les automobilistes très bienveillants ont su faire preuve de patience. Comme dit monsieur le Maire de Mortagne «Mortagne-au-Perche va être bousculée, la circulation perturbée mais ce n'est qu'une seule fois dans une vie, il faut faire quelques sacrifices». Il a été entendu.

Enfin pour terminer, la réussite de cette 79ème manifestation internationale dont «les maîtres mots sont la convivialité et la solidarité» selon le président du comité d'organisation, n'aurait pas été sans l'énorme investissement des bénévoles. Ils furent réellement le rouage essentiel, actifs, dévoués et à l'écoute. Merci à eux.

La semaine fédérale en quelques autres images - cliquez sur le bouton (13'11)

   Le musée du vélo, en quelques images - cliquez sur le bouton (2'07)

 
Texte et photos : Daniel Arnaudet
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 08:59

Grosse motivation pour nos licenciés et adhérents venus en nombre participer à cette superbe journée organisée de "mains de maîtres" par  Paul B. et sa fidèle équipe.

Une très grosse réussite que cette randonnée, avec la participation de 155 cyclos venus d'un peu partout, et parfois même de très loin.

Avec 36 participants, Cahors cyclotourisme était largement représenté,

ce qui bien sûr, lui a valu d'être récompensé par la coupe du club le plus nombreux.

Les circuits proposés étaient vraiment bien choisis, sur des routes tranquilles, et fort agréables, certaines découvertes à l'occasion, car trop habitués que nous sommes à cycler autour de Cahors.

Bravo à toute l'équipe de Paul qui sait si bien recevoir...et quel délicieux repas d'après rando...

Cahors Cyclotourisme

Photos : Guy F. - Lulu G.

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Randos-Brevets
commenter cet article
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 06:00
Leyme 2017 - On consulte la météo avant le départ
L'Association cyclotouriste de Leyme nous a conviés à sa traditionnelle randonnée des Bruyères préparée par la sympathique équipe du président Jean-Claude Besombes.

Pleuvra-t-il ? Ne pleuvra-t-il pas ? C'est la question que bon nombre de cyclos se pose en ce matin du dimanche 9 juillet. Les uns lèvent le nez en l'air pour voir si les gros nuages vont s'ouvrir sur nous, les autres consultent les oracles via leur smartphone.

Après des journées caniculaires, c'est sous un ciel gris et par une température idéale pour la pratique d'une randonnée, que nous nous élançons sur le magnifique parcours qui nous a été concocté. C'est par une belle descente, tranquille, que nous rejoignons Aynac où nous pouvons apercevoir derrière les grilles fermées, le château du 15ème siècle.

Après être passé sous le château de Saignes, actuellement en travaux, voilà que nous entrons dans le limargue, bande de terre riche argilo-calcaire, verdoyante nourrie ici par le ruisseau l'Alzou. Lavergne, Bio et Thégra sont des communes de ce territoire que nous traversons.
Après être passé dans quelques noyeraies, dont Thégra s'illustre chaque année par la fête de la noix, notre balade se poursuit par Loubressac typique village dont le bourg fortifié se situe au sommet d'un piton rocheux, et à partir duquel un vaste panorama embrasse la vallée de la Bave.

Autoire
Une descente rapide et hop nous voilà sur un autre versant pour atteindre Autoire, site magnifique à l'entrée d'un cirque. Les maisons à colombages sont de vieilles demeures aux tuiles plates et brunes. Après cet arrêt, la route plonge vers la rivière La Bave que nous traversons sur un petit pont étroit, non s'en apercevoir sur l'autre flanc de la vallée, le château de Castelnau-Bretenoux. Ce château fort aux murs de pierre rouge est protégé par une enceinte fortifiée. C'est non loin de ce monument historique que nos amis du club de Leyme, nous attendent à Prudhommat, pour un point ravitaillement. Il est le bienvenu et nous en aurons bien besoin pour le reste de la randonnée.

Le grand parcours se dirige vers Bretenoux d'où nous entamons une longue montée qui nous conduit dans le Ségala où règne le châtaignier. Toutefois, dès la sortie de Bretenoux et dans les premières pentes, se dessine le vignoble côteaux de Glanes, dont l'histoire est liée à l'abbaye de Beaulieu. Ce vin local à sa petite réputation.

Panneau côteaux de Glanes
La route boisée et ombragée monte sans de trop grandes difficultés. Nous apercevons bien sûr quelques troupeaux de vaches dans des espaces de verdure, l'habitat est rare et clairsemé. Nous pouvons remarquer, en traversant le village d'Estal, l'église avec son mur clocher, ainsi qu'un clocheton sur le faîte du toit.
Quelques kilomètres plus haut, nous arrivons à Teyssieu, avec quelques maisons à colombages et sa majestueuse tour féodale. Elle a près de 35m de haut et est en granit. L'effort pour arriver jusqu'ici n'a pas été vain.

Il est temps de quitter cet endroit charmant pour redescendre dans la vallée. Par une route sinueuse mais non sans quelques coups de pédales bien sentis, nous atteignons la médiévale ville de Saint-Céré en passant sous les tours de Saint-Laurent dont Jean Lurçat, grand tapissier, en fit la notoriété.
Nous quittons la cité viscontine et remontons quelques kilomètres la vallée de la Bave pour rejoindre Bannes par une route agréable et ombragée certes, sinueuse aussi, mais surtout très pentue par endroits. Après avoir atteint le point culminant à 601m d'altitude, il ne reste plus qu'à se laisser aller, sans pédaler, jusqu'au point de départ à Leyme.

Les oracles ne s'étaient pas trompés. Pas une seule goutte de pluie et nous avons même eu de la chaleur.
L'accueil au retour fut parfait et c'est dans la bonne humeur et la convivialité que le repas préparé par les membres du club a réuni bon nombre d'entre nous.
Il fut clôturé par la traditionnelle remise de coupes que le président Jean-Claude Besombes a voulu simple tout en remerciant les 40 cyclos route et 28 vététistes de leur participation.

 

 

Et pour voir quelques autres images cliquez là . . . .
Flèche rouge droite
Texte et photos : Daniel Arnaudet
Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Randos-Brevets
commenter cet article
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 06:00

Dimanche passé, invités par nos amis des « Cyclos Randonneurs du Quercy », nous avons participé à cette superbe organisation, qui a réuni 150 adeptes de la « petite reine » et des sous-bois (largement les plus nombreux, avec 97 participants vététistes  inscrits).

Les circuits proposés étaient de toute beauté, dans ce vert corrézien propice aux belles balades. Après un ravitaillement à l’hôpital Saint-Jean, au plus près du superbe moulin à huile, ce fut un régal de « cycler » au milieu de beaux villages au patrimoine historique. La boucle sur les hauteurs de Jugeals-Nazareth offre une vue fantastique, quasiment à 180 degrés, sur les superbes paysages environnants. Au loin, nous apercevons la très belle cité de Turenne, dominée par son imposant château, que nous allons contourner pour rallier le bas du village. Les adeptes des grands circuits passeront par de sublimes cités, telles que Lagleyolle, Meyssac, Marcillac –la-Croze et bien d’autres encore.

Ce fut une très belle journée, ponctuée par un repas convivial, chez nos amis des Cyclos Randonneurs du Quercy.

Demain dimanche 9 juillet, une autre belle journée attend les « cyclos et vététistes », dans la belle cité de Leyme, qui permettra à ceux qui ne connaissent pas les régions du « Limargue et Ségala lotois » d’en apprécier  la fraîcheur, malgré le relief plutôt ardu.

Rolande et Guy F.

 

Quelques souvenirs...

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Randos-Brevets
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 09:49

Dimanche prochain, 9 juillet, l'Association Cyclotouriste Leymoise (46) vous invite pour une superbe journée sur les routes du "Limargue" et du "ségala" lotois, sur des routes serpentant  à travers "pâturages et forêts".

Deux circuits "route" de 60 et 80 km, ont été "concoctés" par les équipes du président Jean-Claude Besombes.

Les vététistes ne seront pas oubliés avec des circuits de 20 et 30 km (également un parcours marche de 10 km comblera les amateurs de balades pédestres).

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un repas grillades vous sera servi (pour ce faire, il est souhaitable, voire impératif, de réserver au plus tard pour le 6 juillet auprès de Jean-Claude Besombes au 06 82 90 18 79 . Egalement, il est possible de le faire par mail à : Besombes.jclaude@orange.fr

Guy Faure

Cahors Cyclotourisme

INFORMATIONS - CIRCUITS

27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 17:00
C'est par un agréable beau temps que le sympathique club cyclotouriste de Salviac organisait La Ronde de l'Ourajou 2017 qui présentait cette année une particularité. Elle accueillait une concentration de tandems ouverte aux non-voyants. Ce n'est pas moins de 49 équipages dont une forte représentation britannique et même américaine, et 50 cyclos qui se sont élancés sur les routes du Périgord Noir et de la Bouriane.

Après un petit échauffement sur le plat nous voilà déjà contraint de jouer du braquet pour gravir la succession de côtes qui nous conduisent à Campagnac-lès-Quercy dont le bourg, sur un coteau, domine la route que nous empruntons pour filer ensuite dans une agréable et longue descente qui nous mène à Saint Pompon puis à Saint-Laurent-la-Vallée. Vallée verdoyante et ensoleillée qui une fois franchi une petite colline, débouche sur un point de vue remarquable sur Belvès, qui fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de France. Et il faudra gravir la côte de près de 1km pour accéder au point ravitaillement qui nous offre un beau panorama. Les plus curieux auront pu admirer, entre autres curiosités, le clocher-porte de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption.

Après ce petit réconfort, notre escapade nous conduit à Monpazier, bastide médiévale, avec sa magnifique place des arcades et sa halle couverte. On peut aussi y flâner un peu dans les ruelles étroites. En quittant ce beau village de France par la vallée du Dropt, nos amis du club de Salviac ont eu la bonne idée de nous conduire, non loin de là, à Biron où se dresse majestueusement, au sommet d'un mamelon, son majestueux château des 12ème et 18ème siècles.

Par des routes ombragées nous remontons la vallée de la Lémance et nous levons les yeux vers le château médiéval des Rois ducs du 13ème siècle de Sauveterre-la-Lémance. Puis nous entrons dans le pays du châtaignier dont Villefranche-de-Périgord en est le cœur. Cette bastide abrite une halle couverte sous laquelle nos amis tandémistes ont mis à l'abri leur longue monture.

C'est devant la salle des fêtes que le pot d'accueil nous est servi. Puis nous pénétrons dans ce bâtiment où chacun et chacune attendra patiemment dans la file du self de garnir son plateau repas composé de mets élaborés par le sympathique traiteur local.

Certains cyclos autochtones devisent avec son voisin dans une langue de Shakespeare un peu égratignée, car oui les britanniques sont nombreux, et parfois nous maîtrisons mal leur langue. Les quelques 160 repas seront servis dans une chaude ambiance, très conviviale.

Puis par de charmantes routes, bien à l'abri du soleil qui se montre de plus en plus généreux nous rejoignons Salviac par Montcléra, en passant sous le château du 15ème siècle, et Cazals

Les sept cyclos de Cahors Cyclotourisme, Roland M., Max T.,Joël G., Martine G., Michel B., Anne D. et Daniel A., qui, sur le grand circuit ou le plus petit, ont bien représenté notre club. Une coupe pour le plus grand nombre de participants des clubs lotois et que Martine tient fièrement dans ses mains, a été remise par le président de Salviac.

Cette belle journée, nous la devons, certes à une météo des plus favorable, mais aussi grâce à l'efficacité du président René Cumer et de son équipe qui nous ont tracé un beau parcours et nous ont bichonné sans compter.

Pour visionner un petit montage de photos cliquer sur l'image ci-contre 
Texte et photos : Daniel Arnaudet
Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Randos-Brevets
commenter cet article
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 17:13

Dimanche prochain, 2 juillet, " LE RAYON STRENQUELOIS "vous invite pour une superbe journée sur les routes du Nord du Lot et de la Corrèze, au plus près des plus beaux paysages du pays vert. Des activités "Route ", "VTT" et randonnée pédestre animeront cette matinée.

Cette "RANDONNEE DU VIGNON " propose donc de superbes parcours route de 50 à 90 km, "élaborés" par les "troupes" du Président Pascal Leglaive.

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un repas sera proposé à la salle des fêtes de STRENQUELS.

Inscriptions : de 7 h 30 à 9 h 30 - Salle des fêtes de Strenquels.

Responsables :

Route : Jacky LAFAGE (Route)- Tel : 06 73 41 56 06

VTT - Pascal LEGLAIVE (VTT) - Tel : 06 65 44 84 4

Cahors Cyclotourisme

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Randos-Brevets
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 15:48

Dimanche prochain, 25 juin, " SALVIAC CYCLOTOURISME " vous invite pour une superbe journée à travers le Périgord, vers les magnifiques sites du département voisin.

Cette "Ronde de l’Ourajou 2017 " nous propose de superbes parcours de 60 à 85 km, "concoctés" par les "troupes" du Président René Cumer.

Pour ceux qui le souhaitent, au retour, un  repas sera proposé à Villefranche du Périgord; néanmoins, il vous faudra ajouter 23 km pour le retour à Salviac.

Réserver votre repas, au plus tard pour le 21 juin auprès des organisateurs.

Inscriptions : de 7 à 9 h 30 - Salle des fêtes de Salviac.

Responsable : René CUMER, Tel : 06 88 53 43 96 ou mail :

cumer.rene@wanadoo.fr

Site internet : SALVIAC CYCLOTOURISME

Rendez-vous pour les cadurciens pour un départ entre 8 h 15 et 8 H 30.

Vous croiserez de très nombreux "tandemmistes", car durant ce week-end, Salviac organise par ailleurs une concentration nationale de tandems.

Cahors Cyclotourisme

CIRCUITS