Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Entre Veyre et Célé à Bagnac-sur-Célé : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 12:47
SF 2017 - Bienvenue à la SF 2017
Nous voilà dans le Perche pour passer une semaine de vélo pendant laquelle, chacun et chacune aborde cet événement dans son style, et suivant ses envies et ses motivations.

En ce dimanche 30 juillet, sur la place de la République de Mortagne-au-Perche, au Km0, et malgré de gros nuages noirs menaçants et des rafales de vent d'ouest, il y a du monde. Toutefois les premières gouttes de pluie n'ont effrayé personne. Et heureusement car quelques heures plus tard le soleil fait quelques apparitions. On nous disait que le Perche est une région vallonnée, je confirme.

 

SF 2017 - Église de Malétable
Donc nous voilà partis cap à l'Est pour une boucle par la forêt domaniale de Réno-Valdieu, fort agréable, au sortir de laquelle l'église Notre-Dame-de-la-Salette de Malétable nous surprend par son clocher octogonal décoré de briques polychromes. Arrivé à Neuilly-sur-Eure, changement de direction pour effectuer le retour sur la mythique route du Paris Brest Paris que j'ai connue voilà déjà six ans. Difficile d'y retrouver quelques repères car je l'avais empruntée de nuit. Mais j'y ai quand même pris du plaisir.
A la pause de Longny-au-Perche, au point d'accueil, c'est l'effervescence. Pour la première fois nous étrennons le bracelet de paiement, en lieu et place des tickets de valeur. Ce nouveau mode est très pratique. J'en ai profité pour manger du boudin noir, spécialité régionale.
Le fait marquant du jour c'est l'implication des villages traversés pour les cyclistes, par des décorations aussi insolites les unes que les autres. Sans oublier la population, très enthousiaste.

Le lundi 31 juillet, de jolis manoirs et châteaux agrémentent cette journée agréable dans le cœur du Parc naturel du Perche. Certains sont difficiles à admirer car dissimulés derrière un rideau d'arbres. Mais le manoir de Courboyer, à flanc de coteaux et siège de la maison du parc offre de belles promenades sur son espace de 65ha. C'est par une route sympathique à l'ombre de la forêt de Bellême que nous atteignons cette ville classée «Petite cité de Caractère®» et franchissons la ville close par le Porche. L'accueil sur les parcours est toujours aussi merveilleux.

Mardi 1er août cap à l'ouest dans le Parc naturel régional Normandie-Maine et plus particulièrement dans la forêt domaniale de Bellême. Le relief est moins accentué, tout en rondeur.

SF 2017 - Château Montimer
Si l'on s'arrête un peu sur le bord de la route, on peut admirer ce long ruban multicolore de cyclistes. Ce défilé incessant traverse des bourgs et villages où l'on peut encore admirer des châteaux comme celui de Montimer (16ème siècle) à la sortie du village millénaire de La Perrière, «Petite cité de Caractère®», d'où, derrière le cimetière, le panorama offre une remarquable vue sur la campagne percheronne.

A La Fresnaye-sur-Chédouet (73), un passionné a créé, grâce à des aides, le musée du vélo "la Belle Echappée", retraçant l'histoire du cyclisme de 1890 à nos jours. Cela vaut le détour.
Et puis toujours et toujours de multiples décorations.

Mercredi 2 août je n'ai pas eu beaucoup de déplacement à faire pour prendre le départ de cette nouvelle journée puisque le circuit passe devant l'entrée du camping où je loge. Dans ce territoire, le Perche Gouet accueillant aux paysages vallonnés et boisés, au fil de l'Huisne, on découvre des châteaux et des moulins. Ces derniers sont, soit à l'arrêt, soit joliment transformé en hôtel restaurant comme celui de Villeray à Condeau. Nous voyons également de belles demeures à colombages.

SF 2017 - Point accueil La Chapelle Montligeon
Le point accueil de la Chapelle-Montligeon est impressionnant avec pour décor la vaste basilique. En gravissant les marches de ce sanctuaire nous avons une belle vue sur le pays environnant.

Jeudi 3 août, par une journée très ventée, le traditionnel pique-nique a réuni un nombre impressionnant de cyclistes qui ont convergé vers Moulins-la-Marche et plus précisément au point d'accueil, sur l'hippodrome Jean Gabin qui possédait une ferme non loin de là. Pour certains c'est bœuf grillé à déguster après une longue attente et pour d'autres c'est repas tiré du sac. Le tout accompagné par un air d'accordéon par l'irremplaçable Michel, fidèle cyclo-musicien.

SF 2017 - Pique-nique - Michel à l'accordéon
Du vieux matériel agricole est exposé à côté de solides percherons qui broutent l'herbe dans l'enclos proche.
De nombreuses animations jalonnent encore le parcours pour notre plaisir. Une buvette est même installée devant une église. Les habitants nous encouragent toujours.

Vendredi 4 août, météo agréable et vent dans le dos à l'aller pour cette incursion dans le département de l'Eure-et-Loir et atteindre La Ferté Vidame mon point de retour. Le site de l'accueil dans ce magnifique parc à la française de 60ha du château, est très animé. C'est au son des cors de chasse que nous sommes divertis.
Le château, ou du moins ce qui en reste, dresse encore une façade impressionnante. C'est là que le duc de SAINT-SIMON (1675-1755) écrivit la plus grande partie de ses MÉMOIRES.
Le retour à Mortagne-au-Perche, se fait en traversant les forêts domaniales de Longny et de Réno Valladieu qui comptent de nombreux arbres remarquables.

 

SF 2017 - Saint-Sulpice-sur-Risle
A Saint-Sulpice-sur-Risle, dans le pays d'Ouche, la rivière La Risle offre une magnifique perspective depuis le pont qui l'enjambe.

 

Samedi 5 août, pour ce dernier jour, je décide de décaler mon départ de quelques kilomètres de Mortagne pour aller vers les grands circuits. C'est à partir de Randonnai, et sous le soleil, que je m'engage
Etonnante cette colonne de 14m de haut dite "phare Sollerot" à St-Ouen-sur-Iton, à la base de laquelle se trouve un très long texte, à l'orthographe fantaisiste, sans ponctuation, à la gloire de l'ancien maire Désiré Guillemarre, qui dirigea la commune durant plus de 50 ans. Ce village s'est beaucoup investi pour le passage des cyclos, décorations, buvette et restauration.
Je termine ma semaine fédérale à Randonnai très satisfait et je fête cela par un petit moment de détente en dégustant une gaufre au sucre excellente.
 

Cette dernière balade clôt une semaine de cyclotourisme très riche sur le plan architectural, culturel et humain.

En effet l'accueil a été particulièrement chaleureux. Les gens, d'une extrême gentillesse, étaient devant leur maison à nous regarder passer. Une mamie a dit : «il ne se passe jamais rien ici. Voir tout ce monde, c'est superbe. L'ambiance est exceptionnelle.»

L'effort mis sur les décorations est sans aucune mesure, devant les maisons, sur les espaces verts investis par des mannequins originaux de toutes sortes.

Les automobilistes très bienveillants ont su faire preuve de patience. Comme dit monsieur le Maire de Mortagne «Mortagne-au-Perche va être bousculée, la circulation perturbée mais ce n'est qu'une seule fois dans une vie, il faut faire quelques sacrifices». Il a été entendu.

Enfin pour terminer, la réussite de cette 79ème manifestation internationale dont «les maîtres mots sont la convivialité et la solidarité» selon le président du comité d'organisation, n'aurait pas été sans l'énorme investissement des bénévoles. Ils furent réellement le rouage essentiel, actifs, dévoués et à l'écoute. Merci à eux.

La semaine fédérale en quelques autres images - cliquez sur le bouton (13'11)

   Le musée du vélo, en quelques images - cliquez sur le bouton (2'07)

 
Texte et photos : Daniel Arnaudet
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 20:05
Dijon, capitale du Cyclotourisme

Pendant une semaine, 12.000 cyclistes de "tout poil" ont participé à cette 79ème fédérale Internationale de cyclotourisme, organisée cette année par la Ligue de Bourgogne (présidée par un ancien cadurcien, Jean-Marie Brousse, que les plus âgés du club connaissent), le Comité départemental de la Côte d'or, les clubs FFCT du Dijonnais.

Dix cadurciens étaient présents à cette superbe semaine : Daniel et Josiane H., Geneviève et Jean-Luc Q., Michel et Colette V., Daniel A., Vincent R. et "votre serviteur" et son épouse.

La météo s'est avérée clémente, propice à de belles randonnées dans le magnifique paysage bourguignon.

Tous les jours des circuits nous entraînaient en "étoile" en diverses contrées du département de la Côte d'or. Les plus aguerris s'offrent les parcours les plus longs (jusqu'à 180 km), les plus nombreux les circuits moyens, les familles des parcours adaptés.

Si vous êtes intéressés, en cliquant sur les dates (l'ouverture est un peu longue), vous pourrez avoir accès aux circuits proposés, et bien évidemment aux sites et curiosités qui les jalonnent.

Dimanche 31 juillet : En ce premier jour, nous nous échaufferons en parcourant les routes des collines et des monts encadrant la superbe vallée de l'Ouche et du Canal de Bourgogne. Nous constaterons lors de cette première journée, qu'en Bourgogne les dénivelés sont vraiment importants.

Lundi 1er août : Les circuits sont tracés sur le versant sud du Plateau de Langres, avec pour horizon la plaine de la Saône et le massif du Jura. Nous sillonnerons les vallées aux abords des rivières "Tille, Ignon, Venelle".

Mardi 2 août : En ce jour, nous prenons la route du Sud du département pour parcourir les belles petites routes des Hautes Côtes viticoles. Nous allons traverser un "océan de vignes" et les prestigieux sites des grands crus bourguignons : Gevrey-Chambertin, Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Clos de Vougeot, Nuits Saint-Georges...Le rêve inaccessible...

Mercredi 3 août : Encore une journée difficile, à travers de beaux paysages de l'Ouest Dijonnais. Ce sera une succession de monts et vallées, qui vont user nos muscles en ce quatrième jour successif de vélo.

Heureusement, le lendemain, Jeudi 4 août, ce sera "relâche" ou plutôt une petit circuit menant à un gigantesque pique-nique au lac Kir (du nom de l'ecclésiastique, maire de Dijon pendant 25 années). On lui doit aussi le breuvage du même nom que nous connaissons pour nos apéritifs.

Pour certains d'entre nous, ce sera un nouveau petit tour sur la route des "Grands crus", de préférence à cette immense rassemblement festif.

Vendredi 5 août : Le tout début de la matinée étant pluvieux, certains renoncerons aujourd'hui. Pour les autres, ce sera un tour en pays Auxois, à travers la forêt domaniale de val Suzon, entre vallées et versants surmontés de falaises calcaires.

Samedi 6 août : Pour ce dernier jour, les organisateurs ont choisi des circuits adoucis, pour cheminer en plaine, entre champs, rivière, canal et forêt.

L'an prochain, c'est la petite ville normande de Mortagne-au-Perche (Orne) qui recevra la Semaine fédérale. Un rendez-vous attendu, qui permettra de découvrir à vélo une nouvelle région de notre "belle France".

Vous trouverez, ci-dessous un diaporama d'images "pêle-mêle" pour illustrer cette semaine, ainsi qu'une vidéo de l'organisateur.

Texte et photos ; Guy F.

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 21:10
Dans le vignoble
Les organisateurs de cette 77ème semaine fédérale, qui s'est déroulée du 2 au 9 août 2015 à Albi, souhaitaient certainement une météo clémente pour ce grand rassemblement annuel. Eh bien, ils ne furent pas déçus et nous non plus. Quelle chaleur ! On a frisé la canicule. Mais nous étions là pour pédaler et visiter le département du Tarn. Les bénévoles, dans les points d'accueil, sur les circuits et autres lieux se sont mis en quatre pour satisfaire chacun de nous.
Chaque année c'est le même rituel, dans les deux jours qui précèdent l'ouverture de cette manifestation, chacun retire son dossier en un lieu bien précis et stratégique. En effet pour canaliser autant de véhicules il faut de l'espace et une bonne organisation pour recevoir toutes les informations nécessaires qui passent par la plaquette des circuits, aux dépliants ventant la gastronomie locale et tous les lieux à découvrir. C'est dans une ambiance bon enfant que chacun repart avec son petit sac garni. Par magie parfois, s'opère des rencontres ou des retrouvailles. Les bénévoles dans un tempo parfait organisent le ballet des véhicules.
Le parc des expositions d'Albi sera chaque jour un lieu de passage presque obligatoire, où déambulent les cyclos. Les nombreux stands feront le bonheur de certains tant sur le plan équipements du vélo ou vestimentaires, que ceux consacrés aux mérites des mets régionaux. Certains y ont peut-être rencontré Bernard Thévenet, un fidèle des semaines fédérales, qui propose sur son stand des équipements cyclistes.
Vivement dimanche pour que la fête commence !
SF Albi 2015 - Cérémonie ouverture

Pour bien marquer cette 77ème édition de la semaine fédérale, la cérémonie d'ouverture a eu lieu au stadium municipal d'Albi sous la houlette de notre président Lamouller, et en présence des autorités locales. Le tout agrémenté de diverses animations vélocipédiques et fanfares.
Photo : La Dépêche du Midi
Jour après jour nous avons grimpé des coteaux, longé des vallées, traversé le vignoble de Gaillac ainsi que des forêts. La longue cohorte de cyclotouristes a pu s'émerveiller des paysages et des villages traversés. Chacun, à son rythme, poursuit sa route. Pour certains c'est nez dans le guidon, pour d'autres, plus contemplatifs, c'est arrêt obligatoire pour une photo ou une visite.
Toutes les régions de notre beau pays étaient représentées et il n'y avait qu'à admirer les maillots pour découvrir leur provenance. C'est un Tour de France virtuel. Combien de gens, dans les villages, étonnés de voir autant de jambes tourner, nous saluaient, heureux de nous apercevoir.
SF Albi 2015 - Il fait chaud
En tout cas il valait mieux se lever tôt et partir avec un peu de fraîcheur pour entamer ces quelques jours.
Le soleil n'avait de cesse de tanner notre peau. Les points d'eau et de rafraichissements aux accueils étaient cernés. Quand à l'initiative de quelques autochtones de nous asperger avec un tuyau d'arrosage, elle fut, bien sûr, très appréciée. N'est-ce pas Riton ?
Combien de cyclos arrêtés, en quête d'ombre sous les arbres aux bords des routes pour échapper aux rayons ardents du soleil.
Photo : Dominique Delpoux - Cyclotourisme Mag
Dimanche 2 août
Dès le premier jour, tel un essaim d'abeilles, les cylos ont envahi les ruelles du vieil Alby avec le contournement obligatoire de la cathédrale Sainte-Cécile. Véritable "château-fort", elle en impose. Son clocher culmine à 78m. On peut aussi l'admirer depuis le pont vieux.
A deux pas de là le palais de la Berbie, ancienne résidence épiscopale, abrite aujourd'hui le musée Toulouse-Lautrec consacré aux œuvres de l'artiste peintre.
SF Albi 2015 - Cathédrale Ste-Cécile SF Albi 2015 - Cathédrale Ste-Cécile vue du pont vieux
 
SF Albi 2015 - Pont sur le Viaur
Nous avons pu trouver un peu de fraîcheur en dévalant dans les vallées et dans les gorges du Viaur en particulier. Le pont ferroviaire qui enjambe cette rivière est actuellement en réfection. Il a été conçu par l'architecte Paul Bodin qui a ainsi ravi sa construction à Gustave Eiffel. Il s'élève à 116m de haut et il est long de 460m. Monestiès, est un des plus beaux villages de France. Dans cette cité médiévale les demeures anciennes s’harmonisent avec le paysage vert et vallonné. Le Ségala tarnais en a surpris plus d'un et donné le ton pour le reste de la semaine. Ce n'est pas plat.
 
Lundi 3 août
De passage dans le pays de cocagne, le soleil cogne toujours. Encore agrémentée de petites grimpettes, cette journée fut très champêtre, avec champs de tournesol et ancien moulin. Toutefois il ne faut pas oublier le patrimoine industriel de cette région du département du Tarn où l'on travaillait le cuir à Graulhet.
SF Albi 2015 - Champ tournesol SF Albi 2015 - Moulin
 
SF Albi 2015 - Accueil Puylaurens


Depuis le haut de Puylaurens, l'accueil fait le plein. Chacun reprend des forces.
Avant de s'élancer dans la fournaise on peut admirer la vue imprenable sur les plaines et coteaux du Lauragais.
 
Mardi 4 août
Pour des raisons indépendantes de ma volonté je n'ai pu effectuer, à vélo, le circuit dans le pays de l'ail rose. Qu'à cela ne tienne, j'ai profité de la journée du pique-nique, pour y faire une petite excursion en voiture. Je me suis rendu tout d'abord à Castres, dans le vieux Castres.
Depuis le pont neuf une jolie vue du quai des Jacobins, où les anciennes maisons de tanneurs se mirent dans l'Agout. Sur la place Jean Jaurès où trône sa statue, les façades à l'entour, taillées dans le grès, forment un bel ensemble.
En poursuivant la visite, on peut découvrir le théâtre municipal dont la construction date de 1904. Il est situé face au jardin remarquable de l'Evêché.
SF Albi 2015 - Castres, maisons bord de l'Agout SF Albi 2015 - Castres, place Jean Jaurès
SF Albi 2015 - Castres, théâtre municipal SF Albi 2015 - Castres, jardins de l'évêché
 
J'ai poursuivi mon aventure dans le pays de l'ail rose pour visiter le petit village médiéval de Lautrec perché sur une colline, qui est une ancienne place forte. Elle est aussi réputée pour son ail rose. Il se prépare d'ailleurs, pour les deux jours qui suivent, la fête de l'ail.
On accède au calvaire de la Salette par une ruelle pentue et pavée. De ce point de vue panoramique, on porte son regard sur les monts de Lacaune et la Montagne Noire. Les toits de tuile rouge semblent écrasés sous le soleil, et le moulin dont les ailes ne tournent pas domine le village.
En flânant dans les vieilles rues on peut apercevoir quelques vestiges des fortifications. En poussant la porte de la collégiale Saint Rémy (XIVème, XVème et XVIème siècle) on eut admirer l'inrérieur nouvellement restauré.
SF Albi 2015 - Lautrec, le village SF Albi 2015 - Lautrec, le moulin
SF Albi 2015 - Lautrec, l'abbatiale St-Rémy SF Albi 2015 - Lautrec, la ruelle du moulin
 
Mercredi 5 août
L'escapade pour cette journée nous a conduits aux confits du Tarn-et-Garonne et de l'Aveyron. Le soleil et la chaleur sont toujours présents. Même avec de telles conditions météorologiques il fut agréable de pédaler et de s'émerveiller encore.
Après maintes bosses, parfois sévères, les coteaux de Cahuzac-sur-Vère, nous offrirent quelques vues sur le vignoble gaillacois et leurs domaines et encore de beaux pigeonniers typiques.
Il a donc fallu quelques coups de pédales aussi pour atteindre le point d'accueil de Castelnau-de-Montmirail. Ce pittoresque village juché sur un éperon rocheux domine la vallée de la Vère et la forêt de Grésigne. Cette ancienne bastide, riche de son passé a été magnifiquement restaurée, comme en témoigne la place des Arcades.
Quelques tours de roues plus loin, une autre cité médiévale très réputée, Cordes-sur-Ciel. Elle se détache au loin perchée au sommet du puech de Mordagne. L'accueil, au bord du Cérou, dans la vallée, est très encombré mais ombragé. Les bénévoles ont du mal à canaliser le flot de cyclos sur cette petite route qui nous ramène aux porte de la ville où la circulation automobile est interdite dans sa partie haute. Les plus courageux ont pu s'y promener à pied.
SF Albi 2015 - Bâtisse dans le vignoble Moulin de Boisse
SF Albi 2015 - Castelnau-de-Montmirail, place des Arcades
 
Vendredi 7 août
Le passage dans le vignoble de Gaillac, dont l'ancien nom gallo-romain Galhac signifie fertile, nous a valu encore quelques efforts, mais nous a permis de découvrir quelques belles bâtisses agrémentées parfois d'un pigeonnier à l'architecture particulière du Tarn. Des constructions en brique rouge, nous en verrons, notamment à Gaillac avec ses ruelles étroites et aux charmantes places agrémentées de fontaines.
SF Albi 2015 - Dans le vignoble SF Albi 2015 - Le vignoble
SF Albi 2015 - Bâtisse dans le vignoble avec pigeonnier
 
SF Albi 2015 - Le saut du Sabo
Samedi 8 août
Le soleil a disparu, le temps est maussade et la pluie s'invite pour clore cette journée. Le saut du Sabo à St-Juéry, est moins bruyant qu'à l'ordinaire.
Pour ce dernier circuit dans la Vallée encaissée du Tarn les cyclos semblent eux aussi tristes. Ils pédalent tout tranquillement, prennent le temps, discutent.
La route, sinueuse et légèrement en faux plat, défile doucement. A l'approche d'Ambialet un petit "coup de cul", à 11% m'a-t-on dit, vient rompre cette "platitude". C'est à l'endroit où le Tarn décrit le méandre le plus étroit que le village s'est construit. Il y a affluence à l'accueil, au pied du prieuré au sommet de la colline.
SF Albi 2015 - Ambialet SF Albi 2015 - Ambialet, franchissement du barrage
Photo : Tarn Actu

C'est en traversant à pied, le barrage sur le Tarn à Ambialet, que tous les cyclos iront chercher la suite de leur parcours. Pour certains il sera agrémenté de deux tunnels de l'ancienne voie ferrée et heureusement bien éclairés.
L'arrivée à au parc des Expositions se fera sous a pluie.
Photo : Dominique Delpoux - Cyclotourisme Mag
 
SF Albi 2015 - Défilé
Dimanche 9 août
Pour que la fête soit encore plus belle, le dimanche, les participants ont défilé dans les rues d'Albi pour exprimer leur reconnaissance envers les habitants, pour leur patience au milieu de tous ces vélos, et pour les bénévoles, qui ont œuvré pour nous satisfaire au mieux. Merci à vous tous.
Ce fut un grand moment où chacun, à sa façon, a participé, dans une ambiance des plus conviviale, colorée et joyeuse.
Vraiment c'est un évènement à découvrir comme certains du club. Expérience à renouveler ? A Dijon ?
Photo : Dominique Delpoux - Cyclotourisme Mag
Texte : Daniel Arnaudet
Photos : Daniel Arnaudet sauf mention contraire
Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 19:45
     Des cyclistes à perte de vue...
Des cyclistes à perte de vue...

Albi, la magnifique, mérite bien son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, tant ses atouts sont impressionnants. Qui n’a pas rêvé devant la cathédrale Sainte-Cécile, le musée Toulouse-Lautrec, le palais de la Berbie, ou bien le site du Saut du Tarn…et puis, aussi, au hasard des circuits, les splendides bastides telles que Cordes, Monestiés, Lautrec, Castelnau-Montmirail, Puycelsi… ou encore au plus profond de la vallée du Tarn, de très beaux villages, comme par exemple Ambialet.

Cahors Cyclotourisme représentait « un petit millième » de ces courageux cyclos qui ont sillonné les routes de Tarn durant ces 7 jours placés sous le signe de la canicule.

Nous avons apprécié particulièrement la qualité de l’organisation, la très bonne tenue des points d’accueil, le traçage parfait des circuits, et surtout la gentillesse des bénévoles (dont de très nombreux lotois des clubs voisins).

Bien sûr, la chaleur, ajoutée à la difficulté des parcours a fait bien des dégâts, mais les retrouvailles entre amis en fin de journée effaçaient facilement les fatigues de la journée.

Pour certains d’entre nous, ce rendez-vous annuel de la première semaine d’août est habituel, mais pour les autres ce fut une découverte, dont ils garderont un souvenir impérissable.

Dijon, accueillera l’an prochain la 78ème édition de cette manifestation. Rendez-vous est déjà pris pour quelques uns d’entre nous (virus, quant tu nous tiens…).

Guy F.

Clap de fin pour les 15 000 participants à la 77ème semaine fédérale d’Albi.Clap de fin pour les 15 000 participants à la 77ème semaine fédérale d’Albi.Clap de fin pour les 15 000 participants à la 77ème semaine fédérale d’Albi.
Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 08:02
Le méandre du Tarn à Ambialet
Le méandre du Tarn à Ambialet

Samedi 8 août : Dernier "pétale" pour clore cette 77ème semaine fédérale (clic sur le titre) .

L'an prochain pour la 78ème édition, c'est la Bourgogne (Dijon) qui accueillera la manifestation.

La Vallée du Tarn et hautes terres d’Oc.

Le mot des organisateurs sur cette dernière journée :

Le meilleur pour la fin :
Nous ne pouvions pas vous laisser partir sans vous emmener dans la vallée du Tarn, en amont d’Albi, pour vous faire visiter la presqu’île d’Ambialet.
Autour d’une aiguille schisteuse, le Tarn fait une longue boucle de 3 kms. Ce site unique, qui fut pendant plus de deux siècles la plus importante place forte de l’AIbigeois, porte encore les traces
d’un passé prestigieux.


Deux paysages distincts vont se succéder aujourd’hui. La première partie longera le Tarn dès la sortie d’Albi, la seconde randonnera entre collines et vallons. Vaches, moutons et brebis animeront le paysage.

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 08:27
Le vignoble de Gaillac
Le vignoble de Gaillac

Vendredi 7 août : Avant dernière journée de vélo et cinquième "pétale" de la semaine (clic sur le titre ci-dessous).

Vignoble Gaillacois et Pays de briques rouges.

Aujourd’hui c’est simple, ça coule de source ... : "Boire ou conduire (le vélo), il faut choisir".
Votre périple à vélo dans le Tarn se devait de passer au pays des bastides et dans le vignoble Gaillacois. Vous roulerez en toute quiétude sur les petites routes qui serpentent dans les vignes, entre de majestueux pins parasols et de multiples pigeonniers ...
Les bastides tarnaises apparaissent au début du XIIIe siècle, au lendemain de la Croisade contre les
albigeois.

Cette journée sera aussi riche en histoire !

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 08:20
Cap découverte CARMAUX
Cap découverte CARMAUX

Jeudi 6 août : Journée détente pour ceux qui veulent faire une coupure (clic sur le titre ci-dessous) :

Pique-nique sur le site de Cap Découverte.

Aujourd’hui ce sera une journée de récupération, bien méritée, dans le Parc de Loisirs de Cap-Découverte.
Un pique-nique géant est proposé ce jour là (aligot et confit d
e canard).

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 14:32

 

Mercredi 5 août : Quatrième pétale de la semaine (clic sur le titre ci-dessous)

Pays des Bastides et de Grésigne.

Quatre plus beaux villages de France , des sites remarquables, six itinéraires … Une journée, surtout, à ne pas manquer. Nature et histoire vous accompagneront tout au long de ces parcours qui vous mèneront jusque dans le Tarn-et-Garonne et l’Aveyron.

Six circuits vous feront découvrir l’ambiance médiévale des bastides et villages fortifiés de Castelnau de Montmiral, Puycelsi, Bruniquel et Najac, reconnus "Plus beaux villages de France". Vous apprécierez aussi Cordes, élu "Village préféré des Français" en 2014, ses maisons et façades sculptées qui bordent les ruelles escarpées et pavées. Si cette journée d’été est chaude, nul doute que vous goûterez l’ombre bienfaitrice des belles futaies de chênes de la forêt de Grésigne

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 15:23
       Lautrec, berceau de l'ail rose
Lautrec, berceau de l'ail rose

Mardi 4 août ; On "effeuille" le troisième "pétale" de la semaine (clic sur le titre ci-dessous) :

L’Ail rose, Castres et le Sidobre.

Cette journée vous conduira de l’ail rose de Lautrec (label Européen IGP) fleuron de la gastronomie française aux curieuses et imposantes masses rocheuses du Sidobre.
Vous ne pourrez pas restez indifférents à l’un ou à l’autre ... on en reparle
à votre retour.

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 16:13
Château de Puylaurens
Château de Puylaurens

Lundi 3 août : On effeuille" le deuxième "pétale" de la semaine (clic sur le titre ci-dessous).

Le Pays de Cocagne.

À travers le Pays de Cocagne et le Lauragais, cet itinéraire conduit, par vallées et coteaux, du Tarn à la plaine de Revel.
Châteaux fortifiés, témoins de l’histoire mouvementée de cette région, belles fermes et châteaux issus de la prospérité de la culture du pastel, jalonnent le parcours

Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Semaines Fédérales
commenter cet article