Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • En raison des nouvelles mesures sanitaires liées au COVI-19 toutes nos activités sont annulées
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 13:50

Comme chaque année le club participe à cet évènement annuel, qui permet de faire connaître le club au public, ainsi que ses activités.

Les bénévoles du club se mobilisent pour animer le stand et présenter les activités proposés aux jeunes.

Soyez nombreux à leur rendre visite.

Cahors Cyclotourisme

 

19 juin 2018 2 19 /06 /juin /2018 19:40

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette journée de randonnée initiée par le comité départemental 46 pour soutenir la lutte contre le cancer fut une belle réussite. Entre 80 et 90 personnes se sont retrouvées ce dimanche à Puy-L'évêque, d'abord pour faire un don à la Ligue contre le cancer, et ensuite pour profiter de moments conviviaux tout en marchant, pédalant ou tout simplement en faisant une visite sur le site de l'organisation.

Cahors Cyclotourisme a largement répondu à l'invitation en déplaçant une vingtaine de ses adhérents, des jeunes au plus âgés, des pratiquants "route" et aussi "VTT".

Le temps étant de la partie, "cycler" sur les routes de la vallée fut un vrai régal, sans oublier cet arrêt à Albas pour rendre visite à une artiste qui nous a présenté ses magnifiques marionnettes, ainsi que les secrets de leur fabrication.

La manifestation était couplée avec la signature de la convention "Territoire de vélo" entre les élus de la communauté de commune et le représentant de la FFCT, sous l'œil avisé de Bernard, Président de notre Comité départemental.

Après les discours des divers intervenants, ce fut les "mots" du Président départemental de la "Ligue contre le cancer", qui a remercié les organisateurs pour cette initiative qui permettra d'aider la recherche contre ce terrible fléau.

Puis ce fut le pot de l'amitié, et ensuite la "Pasta party", qui fut un grand moment grâce à la grande "prêtresse" de la manifestation, j'ai nommé Lulu G., la girondine.

En plus d'un grand moment convivial, il faut saluer cette initiative qui mêle "Loisir et sensibilisation sur ce fléau qu'est le cancer".

Texte et photos : Guy F.

Cahors Cyclotourisme

5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 16:34
  • Séjour féminines
Sur le départ...

Après le voyage itinérant vers Carcassonne d'avril, les filles du Lot se donnaient un nouveau rendez-vous pour un séjour (du  18 au 21 mai) à St-Sernin sur rance (12). Six cadurciennes en étaient, et durant trois jours en compagnie d'autres lotoises, elles ont sillonné les routes du bas Aveyron,  mêlant parcours sportifs et visites.

PHOTOTHEQUE DU SEJOUR

Ci-dessous, en pièce jointe, le récit par Lulu G. la "luzéchoise"

  • Randonnées permanentes

Gorges et Falaises : Cette randonnée permanente est à réaliser en une seule fois ou en deux étapes. Gilles, Alain et Christian l'ont réalisé sur la journée, parcourant quelques 220 km et avalant près de 2700 m de dénivelé. Moins téméraires, Odette, Rolande, Marcel et Guy se sont élancés sur la première boucle de 109 km se réservant de faire la seconde un de ces jours prochains.

  • Jeunes
Les jeunes d'Occitanie avec leurs moniteurs

Les 12 et 13 mai, nos jeunes accompagnés de leurs moniteurs (Stéphane et Roland), ont participé à Revel (31) au week-end jeunesse organisé par le Comité Régional d'Occitanie. Ce fut une belle sortie pour nos jeunes qui ont su démontrer de belles capacités dans l'art de manier leurs machines.

Le dimanche d'avant, ils étaient également présents à Cayriech (82) pour la Quercynoise VTT.

  • Brevets divers
Prêts à s'élancer...

Le brevet de 200 km du 26 mai n'a pas vu une très grande participation; néanmoins, 25 brevets ont été homologués (10 cadurciens dont deux dames l'ont réalisé).

D'autres comme Alain ont bouclé le même jour un brevet de 400 km à Caussade. Ce premier week-end de juin, Alain encore, et Gilles ont accompli un brevet de 600 km à partir de Limoges. Pas de doute, Paris-Brest-Paris ne sera qu'une formalité pour eux.

SOUVENIRS DE NOTRE BREVET DE 200 KM

 

  • Les randonnées lotoises

Boucle Marnhacoise : Le 13 mai, 28 cadurciens étaient présents à Labastide-Marnhac pour la randonnée organisée par nos voisins. Belle journée, malgré une météo menaçante, mais qui saura se tenir durant la matinée, avant les averses du début d'après-midi.

Concentration des trois Provinces : deux cadurciens se sont rendu à Gignac le dimanche 21 mai (au départ de Gramat par de superbes petites routes et un temps magnifique) pour la concentration des trois Provinces organisée par les Cyclos Randonneurs du Quercy dont l'accueil fut tout simplement royal.

L'ascension à Castelnaudary (11) : Trois cadurciens (dont deux dames) ont participé à ce rendez-vous, permettant la découverte de nouveaux horizons, longeant souvent le canal du midi.

Randonnée de la Bouriane : Ce dimanche 3 juin, une dizaine de cadurciens  étaient présents à Gourdon pour ce rendez-vous annuel. Malgré des parcours plus qu'exigeants, ce fut une très belle journée pour tous les participants.

Cahors Cyclotourisme sur tous les fronts...
Cahors Cyclotourisme sur tous les fronts...
Cahors Cyclotourisme sur tous les fronts...
Cahors Cyclotourisme sur tous les fronts...
Cahors Cyclotourisme sur tous les fronts...
Cahors Cyclotourisme sur tous les fronts...
  • Liauzu

Pour cette journée de sport nature (en concurrence avec notre brevet de 200 km), quelques cadurciens de l'école de cyclotourisme se sont investis pour animer la journée ou accompagner des groupes. Du reste les participants au brevet ont pu croiser Michel dans cet exercice.

  • Fête du vélo à Saint-Pierre-Lafeuille du samedi 2 juin

Organisée en même temps que l'inauguration du parcours d'initiation VTT crée par la municipalité de Saint-Pierre-Lafeuille (et son maire, également licencié avec son épouse à Cahors cyclotourisme), la fête du vélo organisée par notre club a trouvé sa place sur le même site. Les jeunes du club ont pu faire preuve de leur talent sur le parcours aménagé, pendant que des groupes s'élançaient sur les sentiers VTT, balisés par Roland et son équipe. Un groupe d'une quinzaine de cyclos, dont une majorité de cadurciens ont fait une balade d'une quarantaine de kilomètres, dans une tenue peu habituelle pour fêter l'évènement (cela a bien amusé les automobilistes qui en ce samedi matin étaient assez nombreux sur les routes).

Après l'inauguration officielle, chacun se retrouvait autour d'une table pour déguster les grillades préparées par les chasseurs locaux.

Très belle journée conviviale, avec un temps magnifique, et un accueil "haut de gamme", racontée ci-dessous par Michel P., Président des Cyclos Randonneurs du Quercy.

PHOTOTHEQUE DU JOUR

 

 

Texte ; Guy F.

Photos diverses (texte et photothèques): Daniel A., la Dépêche du midi, Lulu G.,Michel P., Guy F.

30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 12:20

La municipalité de Saint-Pierre-Lafeuille crée l'évènement samedi 2 juin, lors de l'inauguration du parcours d'initiation voué au VTT récemment créé dans le village.

Cahors Cyclotourisme et le Comité départemental FFCT du Lot sont partenaires de cette manifestation, et à cette occasion une journée "Fête du vélo" sera adossée à l'évènement. Deux parcours VTT et un petit parcours route seront proposés.

Cahors Cyclotourisme en profitera pour divulguer ses activités au public présent, et animera les jeux ludiques du parcours. Un stand sera donc mis en place pour notre club.

Il faudra bien sûr l'animer, ce qui suppose le besoin de bénévoles du club. Si vous avez du temps ce jour-là, pensez à vous inscrire : cahors.cyclotourisme@orange.fr

Soyez nombreux, pour assurer la réussite de cette journée.

N'hésitez pas à la faire connaître autour de vous.

 

 

 

30 avril 2018 1 30 /04 /avril /2018 17:20

Pour renforcer sa dynamique vélo, la Fédération française de cyclotourisme lance "FFVélo" !

Un nouveau logo, une marque, nouveaux vecteurs de communication

Notre Fédération change de logo dans le but d'améliorer sa visibilité et sa communication."FFvelo" représente la marque de notre fédération, sans pour autant se substituer à la Fédération Française de Cyclotourisme.

"FFVélo" n'est qu'un moyen de communication, sans aucune existence juridique destiné à "ouvrir une porte" à un public élargi. Pour les ministères, la dénomination FFCT est toujours d'actualité

Le mot "vélo" est connu de tout le monde

Les pratiquants non licenciés disent : "Je fais du vélo" ou "Je vais faire du vélo", et ils n'emploient pas ou ne connaissent que peu le mot "cyclotourisme".
"FFvelo" sera plus parlant auprès de pratiquants non licenciés.
Mais, nous continuerons à faire du cyclotourisme.

Composition du logo :
Sa forme exprime le mouvement
Les mouvements rotatifs des roues et des pédaliers.
Elle exprime aussi les liens d’appartenance à la Fédération.
Les couleurs confirment son rôle officiel et national.

Les adresses Email utilisées par la fédération ont changé, "@ffct.org" est remplacé par "@ffvelo.fr", de même que le site internet qui devient https://ffvelo.fr/.

Source . Codep 31

Les motivations de la fédération (dixit ffvelo.fr)  :

La FFVélo est la nouvelle identité visuelle de la Fédération française de cyclotourisme. Cette évolution est avant tout le souhait profond de dynamiser l’image du vélo et de rassembler toutes les pratiques non-compétitives (du vélo de route au VTT en passant par le vélo à assistance électrique, en tenant compte de l’usage quotidien) et tous les pratiquants (de tous les âges, en toutes situations, femmes et hommes).

59 % des français pratiquent le vélo !

• Notre mouvement a besoin de plus de lisibilité pour plus de visibilité.

• Nous accueillons toutes les pratiques du vélo et devons le faire savoir !

La FFVélo, c’est donc bien plus qu’un simple changement de logo : c’est avant tout le souhait profond de dynamiser en rassemblant toutes les pratiques (du vélo de route au VTT en passant par le vélo à assistance électrique) et tous les pratiquants (de tous les âges, femmes et hommes).

C’est notre priorité afin de faire du vélo un véritable mode de vie en France !

 Notre mouvement ne serait rien sans votre enthousiasme et votre disponibilité. Vous êtes 10 000 dirigeantes et dirigeants, plus de 3 000 éducatrices et éducateurs, à faire vivre le vélo sous toutes ses formes. Vous invitez les adhérents de votre club à partager leur passion ensemble, et aussi à accueillir les débutants et les accompagner dans leurs premiers tours de roues.

Merci pour ce que vous faites au quotidien.

Continuez d’accueillir, de former, de promouvoir, de créer l’événement et l’animation locale !

 

4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 20:05

Nos groupes s'étoffent peu à peu lors de nos sorties hebdomadaires, mais les conditions météo ne sont guère propices et contrarient fortement la pratique de notre discipline.

La participation à notre premier brevet de 100 km a été très forte avec 60 participants, dont 36 cadurciens. De même, le brevet audax de Luzech a vu dix de nos licenciés participer malgré un temps des plus exécrable.

Certains se sont quelques peu exilés et ont participé au brevet fédéral de 100 km de Caussade.

D'autres se sont offerts une petite escapade vers Figeac (sur la trace quelque peu modifiée du futur brevet de 150 km, avec pour finir l'escalade de la côte de Pasturat).

N'oublions pas la randonnée pédestre des phosphatières qui a conduit 37 personnes du club à Bach, avec en prime un repas "royal" au restaurant "Lou Bourdié" conçu autour de la poule farcie.

La saison est enfin lancée...gageons que celle-ci comblera le besoin de chacun de se "défouler", tout en alliant plaisir de rouler et de découvrir de nouveaux paysages.

Guy F.

Photos texte et diaporamas : Jean-Luc Q., Lulu G., Guy F.

Les activités du club en mars 2018Les activités du club en mars 2018
Les activités du club en mars 2018Les activités du club en mars 2018
20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 08:41

Le pôle de pleine nature du Parc Naturel Régional (PNR) des Causses du Quercy a décidé de braquer les projecteurs de l’actualité sur les activités de plein air pratiquées dans le parc en publiant de petites vidéos de promotion. Les activités ainsi mises en valeur sont le VTT, la marche et les activités hippiques (le cheval monté et l’attelage).

 

Une fois la décision prise, le PNR s’est tout naturellement tourné vers les différents comités départementaux concernés pour le choix de quelques sites intéressants pour les prises de vue et pour lui procurer des figurants à filmer en pleine action.

Notre comité fit donc appel à bénévoles, appel entendu par la section VTT du club de Cahors CycloTourisme. Mais pas seulement !

Ce mardi 27 février, (jour le plus froid de tout l’hiver !) nous étions 7 vététistes, de Salviac, Luzech, Prayssac et Cahors, au hameau de Courbous, sur le plateau au dessus de Cabrerets, à nous offrir complaisamment à l’objectif des cameramen.

Sous l’œil avisé de Bernard, le président, à pied, en raison de ses soucis de santé !

Le thermomètre, au début de la prise de vue, flirtait allégrement avec le -12°. Il faisait si froid que le drone, batteries gelées, ne put décoller qu’en 2ème partie de matinée.

Ce contretemps nous permit de démontrer, en passant et repassant devant des objectifs portatifs moins sophistiqués, la supériorité de l’homme sur la machine, fusse-t-elle aéroportée.

Il faut dire que personne n’avait le courage de se plaindre en voyant Eric évoluer jambes nues !

Lorsque la température fut suffisamment montée pour faire décoller l’engin, les parcours devinrent plus techniques et Danièle, de Prayssac, décida de se consacrer à la photographie de nos exploits.

Qu’elle en soit remerciée puisqu’elle permet ainsi d’agrémenter ce compte rendu : que serait ma prose sans ses photos et celle de Rosemary Béchu, chargée de mission Pôle Nature du PNR Causses Quercy ? 

Il se trouve que, par le plus grand des hasards, Eric et Brigitte habitent à Courbous, dans un gite qu’ils font redémarrer après 2 ans d’arrêt.

 

 

Ils nous offrirent ainsi généreusement le couvert à midi : à 17 autour d’une table improvisée (vététistes, cameramen et marcheurs ainsi que Rosemary Béchu, la représentante du PNR) pour partager soupe, terrine de sanglier, tomme de chèvre et clafoutis. Tous les 4 faits maison, tout comme le foie gras que notre président a sorti de son sac et mis sur la table ! Quelques bouteilles de Cahors firent également une apparition remarquée.

Les cyclos savent vivre et réchauffer les atmosphères les plus froides avec beaucoup de convivialité.

Ce qui nous permit de repartir, de bon cœur, terminer les prises de vue l’après midi.

Comme toute série qui se respecte, ce 1er épisode aura une suite. En fait, 4 saisons sont déjà planifiées et les prises de vue de la 2ème seront faites pendant les vacances scolaires de Pâques.

Il se murmure que, cette fois, ce sont les jeunes vététistes qui seraient concernés. Alors que ceux qui sont intéressés se renseignent pour ne pas rater les séances de casting !

 

 

Les vedettes sur le VTT : Danièle et Brigitte, Jean Claude, Eric, Philippe, Bernard et Roland sous la responsabilité du 2ème Bernard

Les cameramen : la société « Dans le Champ »

Le texte : Roland

Les photos : Danièle LB et Rosemary Béchu, chargée de mission du pôle de pleine nature du PNR que je remercie pour leurs contributions.

Photothèque : Danièle Le Bris

9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 08:33

Susan après une carrière sportive consacrée à la "course à pied" , qui lui a valu de très nombreux titres, a rejoint notre club cette année pour assouvir son besoin d'activité physique, conseillée pour ce faire par Geneviève, la "coqueluche" du groupe accueil,

Ci-dessous, elle se présente à travers un récit retraçant sa carrière sportive

Cahors cyclotourisme

Je suis très contente de pouvoir faire partie du club, j’ai beaucoup de choses à apprendre dans le milieu cyclisme… Le jargon, les procédures à suivre, les façons d’agir au sein des groupes, etc. Je suis quelqu'un qui aime suivre les règles, donc il va falloir que je les apprenne. Je suis aussi têtue !

Je suis contente d’avoir trouvé une convivialité et une entraide incroyable. Ça fait un moment que Geneviève voulait me recruter. Ça y est c’est fait !.

Oui, je suis inscrite sur les 100 km, je suis contente de pouvoir me lancer là-dedans, il me faut constamment des défis, je râle, je couine, mais je suis toujours contente !

Je manque un peu de confiance en moi, c’est mon côté têtue qui me permets d’avancer. Je n’aime pas décevoir (aussi bien moi-même que les personnes qui m’entoure).

Mon seul sport depuis 2001 était la course à pied (avant c’était télé, sieste, repos)

Voici une sélection  sur les longues et très longues distances.

·         les marathons je n’ai jamais comptés (mais peut-être  au moins 40 ou 50 ?),

·         je peux compter 15 x 100 km (Millau, Belvès),

·         quelques 24 heures (médaille de bronze - 2 fois - championnats de France 2015 avec 162 km au compteur pour ma catégorie),

·         l’intégrale du Riquet en 2009 – 240 km non-stop sur les chemins d’halage entre Sète et Toulouse (48 heures pour l’accomplir).

·         des trails longue distances : SainteLyon – 70 km de nuit, Ultra Trail Aubrac – 100 km, TransAq (5 participations) – course de 240 km en 6 étapes en autosuffisance alimentaire, vestimentaire, médicale

·         puis les 10 km, semi-marathons, etc.,

·         environ 3000 km par an…

Le vélo remplacera ma passion pour la course à pied.

Susan SERRES

1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 18:30

A défaut de pouvoir visiter les phosphatières (ouverture le 1er avril), nous nous retrouverons sur le site pour  8 h 45 (route de Varaire) pour une belle balade très facile d'environ 2 h 30 (9km) sur de sentiers truffés de curiosités .

Après avoir traversé une truffière, nous nous dirigerons vers le splendide lavoir de l'Escabasse (lac Saint-Namphaise), puis vers deux magnifiques puits romains à l'architecture très particulière. Un chemin herbeux nous conduira sur le GRP Midi-Quercy que nous prendrons sur quelques centaines de mètres, avant de nous diriger vers le village de Bach que nous traverserons pour nous diriger vers les "Les Bories Basses". Puis, nous rejoindrons le GR 36/46, puis le GR 65. Nous finirons par un magnifique chemin herbeux, bordé du murets ("chemin des loups"),

pour arriver à notre point de départ.

Tout au long du circuit, surtout dans la partie finale, vous trouverez des bornes, qui vous inviteront à vous plonger dans l'histoire de la terre et de la vie. Au fur et à mesure que vous cheminerez, vous vous approcherez de l'ère des temps modernes. L'unité de mesure étant le million d'années, il sera bien difficile d'imaginer ce que cela représente. Lors des 9 km du circuit, nous aurons traversé 4,5 milliards d'années de la terre !

 

Un guide de visite existe, mais malheureusement les phosphatières étant fermées à cette époque de l'année, il ne sera sans doute pas possible d'obtenir les fiches d'interprétation rattachées à chaque borne. Nous ne pourrons donc que faire travailler notre imagination, à moins que parmi nous un passionné se dévoile.

 

 

Le restaurant "Le Bourdié" restaurant local réputé pour sa très bonne cuisine campagnarde nous accueillera ensuite pour prendre un repas découverte autour de la "poule farcie".

 

Ci-dessous le circuit du jour

Texte : Guy F.

PS : Volontairement, pas de photos dans le texte pour vous laisser découvrir vous-mêmes les curiosités que présente cette balade

INSCRIPTION EN LIGNE.

1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 17:56

Dès 8 h 45, grosse effervescence sur la terrasse extérieure du Gîte de Poudally, près de Lalbenque, où les 36 participants à cette journée se pressent  pour déguster la collation préparée par les bénévoles du club (merci à chaque contributeur, car ce moment a été fort apprécié).

Malgré un froid vif, mais une météo finalement très clémente, c'est dans la bonne humeur que chacun s'élancera sur le circuit du jour, qui s'avèrera très agréable et finalement très peu accidenté, ce qui permettra à tous de randonner selon son humeur, et sans trop puiser dans ses propres réserves.

Nous cheminerons dans une première partie sur de larges sentiers, bordés de

très beaux murets, le plus souvent dans une végétation dense constituée majoritairement de chênes (truffiers ou pas). Après une bifurcation, matérialisée par un calvaire, nous nous dirigerons vers Biargues (et ses très belles maisons), lieu-dit que nous contournerons pour nous diriger vers le lac de Fraysse où une halte fera le bonheur des photographes.

Puis ce sera un long sentier étroit, qui oblige chacun à marcher en file indienne qui nous permettra de rejoindre un large chemin qui nous conduira au terme de la première partie du circuit, à quelques encablures du village de Laburgade. Il est possible de prendre en ce lieu,  l'option courte, mais le peu de difficulté du circuit, fera que l'ensemble des participants feront la boucle qui permettra d'admirer au passage le magnifique lavoir du village, et la rangée des puits dont la particularité est d'être alimentés de façon indépendante. Nous admirons, chemin faisant, les splendides demeures en pierre du village, avant de prendre le chemin du retour par un large sentier fort agréable.

Tout au long de notre randonnée, nous aurons le plaisir de croiser les cavaliers (et cavalières) participant aux deux jours du Quercy, au départ de Cremps.

La suite au gîte de Poudally, sera fastueuse, grâce à nos hôtes (Manu et Elsa)

qui nous ont préparé un repas digne des plus grands chefs. Nous n'oublierons pas de si tôt, ce délicieux repas qui a reçu de chacun une "montagne de louanges".

Ce fut une journée vraiment fort réussie, que certains vont prolonger en faisant une boucle supplémentaire de 9 km, inspirés par une météo printanière.

 

Notre prochain rendez-vous aura lieu le 25 mars prochain, sur le site des "Phosphatières de BACH" pour une randonnée facile, truffée de curiosités diverses, et qui nous permettra de traverser 4,5 milliards d'années à travers "les temps géologiques".

La suite s'annonce royale avec un repas gastronomique autour de la poule farcie, au "Bourdié" restaurant très prisé du village.

 

Texte : Guy F.

Photos : Henri L., Guy F.

2 février 2018 5 02 /02 /février /2018 18:42

Nous nous retrouverons le dimanche 25 février au départ du "Gîte de Poudally" pour la prochaine randonnée pédestre de l’hiver.

Mais, tout d’abord, Poudally, c’est où ? Lorsque vous êtes à Lalbenque, prenez la direction de Cremps sur 1,5 km jusqu’à une petite route sur la gauche (panneau Poudally). Il vous restera environ 500 m à parcourir pour arriver sur le parking du gite de Poudally, tenu par Manu et Elsa. C’est une étape bien connue des coquillards sur le chemin de St Jacques.

Comme d’habitude, le rendez-vous est fixé vers 8h45. Mais nous prendrons le temps d’une petite collation avant de partir. Le café sera offert par le club avant le départ et nous comptons beaucoup sur les talents de nos pâtissières pour qu’il ne soit pas seul sur la table. Merci à elles.

Le parcours, très facile, d’environ 8km est pratiquement plat. Nous cheminerons sur de larges chemins castinés et bordés de pierres sèches qui nous permettront d’admirer de belles bâtisses typiques et le petit patrimoine habituel du Parc Naturel des Causses du Quercy ou des allées plus étroites bordées de buis. Nous traverserons le petit village de Biargues pour nous diriger vers le petit lac du Fraysse que nous longerons.

 

A mi-parcours, nous offrons aux plus courageux et aux plus curieux, une option d’1,5 km pour aller visiter le village de Laburgade. Ils passeront devant le lavoir-papillons du village. Un joli ouvrage moins connu que son grand frère d’Aujols. Février, ce sera peut-être encore un peu tôt pour y voir les nénuphars qui le recouvriront dés le printemps.

Nous poursuivrons jusqu’au fameux « chemin des puits » : une concentration de 13 puits sur une petite centaine de mètres. Chaque puits, d’une profondeur de 3 mètres, est taillé dans le rocher indépendamment de son

voisin. Ils seraient alimentés par diverses résurgences et non par une seule nappe.

Nous passerons ensuite devant la Safranerie du Quercy qui se visite, mais seulement au moment de la récolte, en octobre et novembre. Savez-vous qu’il faut cueillir, à la main, environ 200 000 fleurs pour obtenir 1 kg de safran ?

Après être repassés devant le lavoir, nous retrouverons le parcours initial qui nous ramènera tranquillement vers le gite de Poudally, pour l’apéritif et le repas que nous aura confectionné Elsa, notre hôtesse.

Texte et photos : Roland M.

11 décembre 2017 1 11 /12 /décembre /2017 16:07

C'est la tradition ! Jean-Pierre avait choisi de faire cette randonnée dans la froidure, et les années qui passent nous offrent toujours une météo identique ! Certes, nous sommes en hiver, mais un peu de douceur aurait été la bienvenue. Que nenni, malgré tout, nous étions une bonne dizaine à nous engager sur ce périple devenu maintenant habituel pour honorer la mémoire de Jean-Pierre.

Notre ami licencié Gilles A. (homonyme d'un célèbre champion normand) avait prévu le coup ! Il s'était dit : mais enfin, ils ne vont pas s'élancer sans une petite collation par un froid pareil ! En voisin (gérant d'encre service), il nous attendait pour nous offrir un breuvage bien chaud, qui nous a donné du courage pour démarrer notre randonnée. Nous le remercions chaleureusement de son initiative.

Et puis, nous étions accompagnés par de courageux amis, Lili, Louis, Jean-Luc, Maurice, Jean-Claude, qui n'ont cesser de nous "mitrailler" avec leurs objectifs tout au long de la route.

Les premiers kilomètres sont quelque peu difficiles, car avec cette température bien basse, la musculature a du mal à trouver son régime de croisière. Néanmoins, après un petit arrêt à Saint-Géry, le brouillard fait place au soleil, et la route n'en est que plus agréable. C'est sans le moindre souci que l'ensemble du groupe rallie Cajarc, pour un déjeuner (en extérieur) tiré du sac. Jojo et Michel nous rejoignent pendant nos agapes...les poches vides...bien heureusement pour eux, au club on sait partager...Le retour se fera bien tranquillement par un beau soleil, Nous rencontrerons en route, Jean-Claude et quelques cyclos venus nous rejoindre et c'est finalement une vingtaine de participants qui auront honoré la mémoire de Jean-Pierre, en "cyclant" sur son circuit fétiche.

Un petit regret, tout de même, c'est que chacun pressé de rentrer chez soi, n'est pas marqué un petit arrêt à l'arrivée, pour se regrouper et échanger quelques impressions .

Néanmoins, ce fut une belle journée de vélo, et particulièrement conviviale.

Texte : Guy F.

Photos : Lili G.

 

 

Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
Retour sur la randonnée du souvenir Jean-Pierre Gardillou
6 décembre 2017 3 06 /12 /décembre /2017 12:56

Il y a quatre ans, notre ami Jean-Pierre avait tenu à réaliser une dernière randonnée sur son parcours fétiche dans la vallée du Lot, vers Cajarc. Lui seul savait que ce serait sans doute sa dernière.

Il faisait froid, très froid, mais Jean-Pierre n'en avait cure, tant il tenait à faire cette route. Accompagnés de quelques amis, avec courage, avec sa bonne humeur habituelle (malgré qu'il savait que sa maladie ne lui laisserait pas de répit), il allait faire l'aller-retour Cahors-Cajarc, dans la journée. Il n'avait pas oublié ses amis, ravis de partager avec lui, les pâtisseries qu'il avait préalablement réservées. Il était comme cela, Jean-Pierre, généreux et toujours attentionné. Tous ceux qui l'ont accompagné ce jour-là n'oublieront jamais.

En son honneur, ses amis ont décidé samedi 9 décembre de faire ce même circuit. Pour ceux souhaitant se joindre à eux, le départ se fera à 10 h du parking Saint-Georges (repas tiré du sac).

Une voiture suiveuse sera présente, et donc vous pourrez laisser vos paniers repas ou autres effets dans celle-ci.

Guy Faure

22 novembre 2017 3 22 /11 /novembre /2017 11:03

Malgré un temps "brumeux" et froid, nous étions 25 participants à cette randonnée, rejoints un peu plus tard par dix amis supplémentaires venus partager le repas pris en commun au restaurant de Lamagdelaine.

Intrigués par l'impressionnante concentration de poissons dans le Vers, nous resterons un long moment sur la passerelle à admirer ce phénomène hivernal (les poissons se concentrent ici parce que l'eau du Vers est plus chaude de celle de la rivière Lot).

Ensuite, nous cheminerons le long du Lot, jusqu'à la très belle chapelle de Velles, avant de nous enfoncer dans la végétation par une belle "sente" qui fait surplomb à l'ancienne voie ferrée.

Puis, après avoir gravi la seule difficulté du jour, qui nous conduit à la Chêneraie, tout d'abord, puis au Mas de Saboth, ensuite ce sera une longue traversée au milieu des buis (avec quelques gariottes ici ou là), puis l'arrivée au Mas de Proupo, début de la longue descente nous conduisant vers Vers. Au passage, nous ferons un petit détour pour voir un très beau chêne à la "voilure" remarquable, puis certains auront la curiosité d'aller voir les vestiges de l'aqueduc romain, qui jadis passait en ces lieux avant de rejoindre les thermes de Cahors.

Un œil, sur le joli paysage qu'offre le pont de Vers (avec notamment un magnifique saule pleureur en contrebas et la très belle rivière Vers), et hop, nous voilà au point de départ.

Nous nous retrouverons tous ensuite pour un repas fort convivial qui marquera cette magnifique journée.

Ci-dessous, quelques souvenirs de cette journée ;

Texte : Guy F., photos Daniel A. et Guy F.

 

Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
Retour sur la randonnée pédestre de VERS
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 07:38

Randonnée pédestre du 19 novembre à Vers

Après la marche de Maxou, et à l’approche des jours froids, nous reprenons nos activités pédestres qui permettent à chacun (adhérents et conjoints) de se retrouver autour d’une marche et d’un repas convivial.

Nous nous retrouverons donc le dimanche 19 novembre (vers 8 h 45 pour un départ à 9 heures) au cœur du village de Vers (Parking, direction route de Saint-Géry, à droite avant la boulangerie, vers le camping du lieu), pour circuit de 8km300, accessible à tous

 

Après avoir « jeté un œil » sur les rares vestiges du « châtelet « du lieu (un panneau d’information explique son histoire), nous traverserons une passerelle qui nous conduira sur l’autre rive du Vers, puis du Lot, que nous longerons en empruntant un large sentier, et ce jusqu’à l’église de Velles.

Après avoir traversé prudemment la D 653, nous longerons pendant près de deux kilomètres l’ancienne voie ferrée par une sente en sous-bois, puis nous bifurquerons sur la droite pour emprunter la route de la Chêneraie, puis par un chemin caillouteux nous atteindrons les hauteurs du Mas de Saboth. C’est sur cette unique portion que se situe la difficulté du circuit (accessible néanmoins à tous). Nous poursuivrons, en plateau, par un chemin tracé au milieu des buis malheureusement atteint par la pyrale, ce qui leur confère une forme squelettique. Le cheminement est facile, parmi la végétation, passant ici ou là devant de nombreuses gariottes ou murs de pierres.

En contournant la base ULM, nous atteindrons le Pech de Payre, puis nous prendrons à gauche sur une centaine de mètres, puis à droite pour atteindre le Mas de Proupo.

Une portion de route goudronnée, nous conduira au Mas de Rigal, et ensuite en prenant en face ce sera la longue descente vers Vers. Au passage sur la droite, nous pourrons admirer un chêne séculaire remarquable, puis ensuite le village et la vallée du Lot, vus du haut. Au détour d’une épingle (présence d’un banc de repos), pour les plus aguerris, il est possible de faire un petit détour pour admirer, les vestiges de l’aqueduc romain.

Il nous restera que quelques hectomètres pour rejoindre le bourg du village.

N’oubliez pas, avant de rejoindre votre point de départ (accès au plus près de la poste), d’admirer sur la gauche et la droite du pont, le superbe cours d’eau du Vers,  la très belle végétation qui le sublime (saule pleureur gigantesque) et les très belles maisons qui baignent presque dans son lit.

Ensuite, nous nous retrouverons tous, pour un repas convivial au restaurant du « Rond Point » à Lamagdelaine. Il sera demandé 20 € par participant pour ce faire.

Inscrivez-vous nombreux pour cette journée (limite des inscriptions le dimanche 12 novembre).

 

 

Texte et photos

Guy F.

18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 19:16

 

Ma première sortie avec Cahors Cyclotourisme

Pratiquant le vélo depuis 2 mois et demi, pour me "défouler" et me "vider la tête»,  j'ai découvert que la pratique d'un sport pouvait effectivement faire du bien ! Au corps mais aussi à l'esprit ! Contrairement à ce que je pensais depuis ... toujours, je n'aimais pas trop les efforts, mais ça c'était avant ! Aucun sport de toute ma vie ! 

 Au début je faisais de la route avec mon VTT, mais, entourée de grands sportifs dans la famille, de vrais pro ... on m'a vite mis un vélo adapté entre les mains et j'avoue que  c'est autre chose, une fusée ce vélo ! 

 Ensuite ils m'ont poussé à faire une sortie d'essai avec le club de cyclotourisme de Cahors, ce n’était pas gagné d’avance, je suis très solitaire et pas vraiment sociable ! Après un mois de réflexion, bon pourquoi pas finalement c'est peut être bien ... 

 C'est parti ! Mardi rendez vous à 14h, je m équipe ... en regrettant par la suite d'avoir oublié mes gants, j'arrive sur le  lieu de rendez vous, mes 'collègues' de vélo sont déjà là .... Très bon accueil, super sympa ce groupe, tout le monde est gentil,  je suis en confiance, même pas peur !

 On part, au début je me dis que je suis quand même mieux quand je suis toute seule, parce que je peux faire ce que je veux .... Freiner, accélérer, sprinter sur les plats et traîner sur les bosses, mais j'ai changé d'avis, il faut avouer que c'était vraiment top cette sortie finalement !

Mon rythme est très lent en côtes , surtout à la fin , mais je ne fais pas la course et personne  ne me met la pression , chacun son rythme , toujours un conseil par ici, un autre par là , bon je suis partie vite ça faisait 10 jours que je n'avais pas roulé, j'avais un manque de pédales , mais du coup plus d'énergie sur la fin et j'avoue que c'est mon rythme , doucement en côte, mais même en club c'est possible de rouler tranquillement , on ne nous jette pas de cailloux ;-) au contraire.

 Voilà j'en suis la première surprise j'ai aimé cette sortie et j'y retournerais mardi !!!

Je me garde ma sortie toute seule le vendredi mais ça c'est mon esprit de solitaire !

 Des sorties plus longues, pour moi et à mon niveau de débutante je ne vois pas l'intérêt ni le plaisir, une cinquantaine de kilomètres me suffisent largement, pour la forme ! 
 

Merci de m'avoir fait changé ma vision des clubs de cyclo, merci de m'avoir accueillie pour cette sortie et les prochaines ... et j'espère que j'arriverais à vous suivre !!

- Mélanie V.

18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 19:04
Maxou 2017 - Départ randonnées

Pour la 12ème année, le village de Maxou accueillait la concentration annuelle, organisée pour commémorer la mémoire de celui qui fut le créateur de notre club, mais aussi du Comité Départemental de cyclotourisme.

A l'initiative de Michel P. qui l'a bien connu, une stèle fut érigée dans son village lors d'une émouvante cérémonie en octobre 2014.

En cette très belle matinée, une soixantaine de cyclistes, marcheurs, vététistes (la plupart venus des clubs lotois, mais aussi de départements voisins), s'étaient donné rendez-vous pour une journée inoubliable.

Dès 9 heures, une "grappe" de cyclistes s'élanceront pour un petit circuit de 35 kilomètres, en "modèle" balade, s'efforçant de rester "unis" pour former un joli "peloton" multicolore.

Dans le même temps, un vingtaine de marcheurs, vont parcourir les sous-bois, conduits de "mains de maître", par l'ami Jean-Luc Q.

Maxou 2017 - Allocution de Michel P.

Au retour, après une petite boisson offerte par les organisateurs, ce fut la visite sur le site de la stèle rendant hommage à Eugène, ponctuée par un dépôt de gerbe, et les allocutions de Michel, du président de Cahors cyclotourisme et du vice-président du Codep 46.

Puis au retour, alors que les dames s'affairaient pour la préparation du repas (ainsi que l'ami Bob C. le lozérien spécialiste de l'aligot), nous vivrons un bon moment autour de l'apéritif, à base de punch, mais aussi grâce à notre cyclote Sylviane L., nous ferons la découverte d'un breuvage préparé par elle-même, le kéfir.

Va suivre un repas "gargantuesque", qui se déroulera les yeux rivés sur le spectacle qu'offre l'ami Bob, jonglant entre son barbecue (ou cuisent de succulentes saucisses), et ses gamelles,

 

Maxou 2017 - L'aligot

Quel spectacle ensuite, cette préparation ! De nombreux acteurs vont se mêler à la fête, qui tournant la manivelle du presse-purée pour écraser les patates, qui tournant le mélange pour obtenir un fin "drapé" (monté bien haut).

Ce fut un vrai régal ! Dans une ambiance festive comme en souhaiterait très souvent.

Un remerciement à toutes les cadurciennes qui ont donné "la main" à Viviane P., à toutes ceux et celles qui avaient préparé, qui des entrées pour l'apéritif, qui des desserts, et à tous les cadurciens présents.

 

 

Texte : Guy F.

Photos : Michel P, Daniel A., Guy F.

Montage vidéo : Daniel A.

 

La journée en quelques autres images - cliquez sur le bouton

3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 11:59

Dimanche 15 octobre, licenciés et amis du club, vous êtes conviés à la 13ème concentration cyclotouriste de MAXOU en hommage au fondateur des "Cyclotouristes Cadurciens" et du Comité Départemental de Cyclotourisme.

Par ailleurs, comme à l'habitude, une randonnée pédestre viendra compléter l'offre de la journée.

La randonnée prévue le 22 octobre du côté de Lalbenque ne pouvant se tenir, nous vous invitons donc à participer à celle que Jean-Luc organise à MAXOU à l'occasion de la journée Eugène Nègre.

Pour conclure cette matinée, un repas convivial peut être pris à la salle des fêtes du village (Repas tiré du sac, ou bien obtenu moyennant une participation de 9 €, avec inscription préalable pour le 11 octobre au plus tard si possible).

Inscription auprès de moi-même (guy.faure3@orange.fr) ou Michel (michel.ponchet@aliceadsl.fr )

Cette manifestation se déroule à partir de MAXOU, fief d'Eugène.

Programme ci-dessous :

 

10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 17:33

Pour faire suite à la publication du 7 juillet, ci-dessous le compte-rendu du passage de la randonnée pour la véloroute, par le responsable à la sécurité de notre club, Jean-Pierre Chapou :

 

Le mercredi 5 juillet 2017, nous sommes allés avec Roland, notre Président, à la rencontre des participants à la randonnée cycliste « Pour la Véloroute de la Vallée du Lot (V86) », organisée par l’Association. "Deux Pieds deux Roues", délégation régionale de l’AF3V, présidée par Julien Savary.  Ce jour là, les 25 cyclos randonneurs étaient partis d’Anglars-Juillac pour rejoindre Cahors au fil d’un parcours de 47 km. A partir de la base de loisirs Antinéa à Douelle, nous avons emprunté la voie verte jusqu’à son terme après Mercuès (5 km). A la jonction avec la D811, nous avons été accueillis par Mme Sabine Patrolin, adjointe au Maire de Mercuès ainsi que Mr Michel Lafage élu au Conseil Municipal, et Mr Sylvain Ginier, Président de l’association « Pour la voie Verte en Vallée du Lot » (accompagnés de Mr Claude Patrolin Secrétaire de cette dernière).

Julien Savary, rappelait brièvement l’objet de cette randonnée et soulignait le danger pour les cyclistes, contraints d’emprunter la D811 pour rejoindre Cahors. La dangerosité de cet axe est importante au vu du nombre de voitures ainsi que la vitesse autorisée et il est donc nécessaire de sensibiliser les responsables et les élus sur l’enjeu de poursuivre l’aménagement de la voie verte jusqu’à Cahors. Les responsables présents sont tous conscients de l’importance que pourrait avoir la réalisation de cette voie et soutiennent pleinement ce projet. La présence d’un journaliste de La Dépêche a permis d’avoir l’honneur d’une photo en 1ère et dernière page régionale ainsi qu’un article de presse, paru le 6 juillet.

Le lendemain matin, tous les participants se retrouvaient sur le parvis de la Mairie de Cahors, banderole déployée et nous étions rejoints par quelques membres  du Club venus apporter leur soutien. Mr Michel Simon 1er adjoint  nous accueillait et se disait favorable au projet, notamment sur l’aménagement du tronçon depuis Mercuès mais ne prenait aucun engagement sur une date donnée. La réception se terminait autour d’un café,  boissons et viennoiseries offertes par la mairie de Cahors.

Le groupe prenait ensuite la route en direction de Cajarc par la vallée et nous les avons accompagné jusqu’à Bouziès.  

Cette 2ème journée a été relayée par des articles de presse avec photos en particulier par la Vie Quercynoise et Médialot.

Jean-Pierre CHAPOU 

Correspondant Local AF3V

Cahors Cyclotourisme

19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 11:01

Il fallait être un peu fou pour relever le défi de Michel P., adepte de la confrérie des 100 cols (muletiers de préférence). Quatre néophytes du VTT l’ont accompagné dans cette chasse aux cols bien particulière, où il faut bien le dire, de bonnes chaussures étaient indispensables, car nous avons pris les pistes les plus incroyables, la plupart du temps à plus de 20 % de pente, truffées d’ornières, de cailloux, parfois même dans des traces d’animaux au beau milieu des alpages…

Tout avait bien commencé avec notre arrivée à SOLDEU à 1700 m d’altitude (malgré un laps de temps bien long pour trouver notre location qui nous avait fait craindre un moment une nuit à la belle étoile), par un temps splendide, et un paysage à couper le souffle. Malgré tout, une fois installés, un bon repas convivial  va chasser nos doutes, et après une bonne nuit et un petit déjeuner fourni, nous étions tous prêts à nous lancer dans l’aventure.

En ce 14 juillet, six cols (en 25 km), tous à près de 2500 m d’altitude attendent notre visite…Nous débuterons par deux kilomètres routiers qui nous conduirons à la station de Grau Roig (2100 m), avant de parcourir le domaine skiable de grand Envalira. La plus part du temps, nous cheminerons sur les pistes défoncées, quasi impraticables, et nous serons amenés bien souvent à pousser le vélo…

Mais le paysage de toute beauté, atténuera nos souffrances et nous atteindrons tout d'abord le « Cap del Bosc de Moreto" (2350 m), puis après une forte descente, et une remontée non moins rude notre premier col :

La « Collado d’Enràdort » (2448m), puis le suivant la « Collada de les Solanelles » (2459m), et en suivant les crêtes la « Collada de les Soronelles » (2481m). Un peu plus loin, nous atteindrons le « Tossal de Llosada » (2560 m) où un restaurant d’altitude désert servira de lieu pour notre repas.

Restaurés, nous continuerons par une descente vers « la Collada del Caps dels Clots « (2388 m), puis non loin de là « La Portella » (2421m). Notre chasse aux cols, conduira ensuite à l’improbable « Collet de les Solanelles » (2409 m) au beau milieu des alpages, sur une piste tracées par les animaux, impraticable à vélo pour le commun des cyclistes (je dois avouer qu’après quelques centaines de mètres, je n’irai pas au bout et retournerai sur mes pas).

La descente vers Soldeu fut un moment unique (700 m de dénivelé négatif), calés sur nos freins, éberlués de voir ces fous de descendeurs (montés en haut des pistes en télécabines), dévalant la pente à allure « supersonique ».

L’arrivée en bas fut un moment de soulagement, ravis d’avoir réussi ce défi : 1100 m de dénivelé positif avalés… quoique…surprise, nous aurons encore une centaine de mètres à gravir sur la route principale pour atteindre notre hébergement.

Le deuxième jour sera bien plus accessible, avec 4 cols, certes, mais au départ du « Col d’Envalira » (2408m). Nous engrangerons encore 400 m de dénivelé en quelques 10 kilomètres, mais les pistes menant sur les crêtes (au-dessus) du Pas de la Casa s’avèreront plus roulantes, permettant de rester la plupart du temps sur le vélo. Il faudra tout de même, grimper au « Col de Maia » (2541m), puis au Pic de Maia (2614 m),  puis plonger d’une centaine de mètres pour atteindre le « Collet d’Ortafa » (2535 m).

Nous devrons remonter au Pic Maia pour ensuite entamer une descente grisante vers le Col d’Envalira, pour nous rendre sur l’autre versant au « Coll Blanc » (2528m), puis retour au Col d’Envalira, qui marque la fin de notre séjour.

Ces deux journées resterons inoubliables tant les sublimes paysages andorrans sont un enchantement, faisant oublier les efforts consentis.

Guy Faure

Photos Guy F., Robert C.

11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 15:13

Les vacances sont arrivées …

… même pour l’école de cyclotourisme du club.

 

En été, les jeunes sont par mont et par vaux, à la plage ou ailleurs, en famille ou entre jeunes …  et donc beaucoup moins présents pour nos rendez-vous. Les activités de l’école, sans jamais s’éteindre complètement, vont fluctuer au gré des va-et-vient de chacun, jusqu’au rendez-vous du 2 septembre : le forum des sports du Grand Cahors est un incontournable que nous ne raterons pas !

 

Mais, en attendant, ils n’ont pas voulu se « quitter comme ça » !

A leur demande, les formateurs avaient donc concocté à St Pierre Lafeuille, ce samedi, un menu spécial, sur toute une journée, avec, au programme, VTT et pique-nique en famille.

 

Et réservé quelques surprises avec la remise de trophées et médailles !

 

Le rendez-vous avait été donné aux jeunes, à 10 h, sur la place principale de St Pierre pour un petit tour de 25 km de VTT vers Maxou et Brouelles et un retour prévu vers midi, pour retrouver les familles autour d’un petit pique-nique au pied du château de Roussillon.

Mais avant de sortir assiettes et couverts, ce sont les verres qui se sont levés (sans alcool, évidement !) pour fêter quelques résultats « pétillants » des jeunes et des moins jeunes qui méritaient bien quelques récompenses :

  • brevet de 100 km route pour Anaïs et Mathis après celui de Clément en 2016.
  • concours départemental à Labathude et régional d’éducation routière à Saint Affrique pour Anaïs. Première fille d’Occitanie, elle est qualifiée pour le concours national qui aura lieu les 27, 28 et 29 octobre à Quessoy (22).
  • critériums VTT départemental et régional également à Labathude et Saint Affrique pour Mathis.
  • les nombreuses participations, tout au long de l’année, aux organisations locales aussi bien route que VTT pour Anaïs, Clément et Mathis.
  • les brevets de 150 km sur route d’Anne et de Stéphane.
  • un diplôme d’animatrice pour Anne.

Anaïs et Mathis ont du, chacun, rédiger un compte-rendu de leurs exploits à Sainte Affrique et vous en font profiter.

Ça a été l’occasion également de revenir sur le trophée des sports 2017 et sur notre sportif de l’année, Clément, qui n’avait pas encore été récompensé et, à notre grand regret, sur son départ vers d’autres cieux pendant les vacances. Il s’éloigne « un peu » de nous mais ne quitte pas la région tout de même.

Les prochains critériums régionaux seront, peut-être, l’occasion de retrouvailles. C’est, en tout cas, notre vœu le plus cher de pouvoir encore, de temps en temps, rouler ensemble.

 

Mais les conversations, pendant le repas furent essentiellement consacrées à un autre déménagement : celui de notre école. Allez-donc lire le CR de réunion du Comité Directeur du club, si vous voulez en savoir davantage sur ce sujet.

Et ce fut, finalement, la grosse séquence émotion quand il s’est agit de souhaiter une bonne route à Clément.

 

Texte et photo : Roland M. et Sabine B.

 

Anaïs :

 

Je m’appelle Anaïs, j’ai 12 ans et je fais partie du Club Cyclotourisme de Cahors. Je me suis inscrite au week-end Régional qui se déroulait cette année à Saint Affrique.

Après quelques heures de route, nous sommes arrivés samedi en fin de matinée. Nous avons récupéré nos clés de chambre puis nous nous sommes installés. Nous avons pris notre repas tiré du sac.

En début d’après midi, vu qu’il pleuvait nous n’avons pas pu faire de sortie en rando, donc à la place test de mise en situation, panneaux routiers, labyrinthe et la recherche des pièces du vélo. Puis nous avons attendu jusqu’au dîner vers 19h30, il y avait bien la fête dans la ville mais pour nous extinction des feux à 22h.

 

Dimanche matin, lever à 7h10, petit déjeuner à 7h30 et nous avons malheureusement dû attendre quasi 9h pour débuter la maniabilité.

Après le déjeuner aux alentours de 14h randonnée vélo pour les moins de 13 ans. A notre retour nous sommes revenus dans les chambres pour nous détendre et nous doucher puis nous sommes allés dîner.

 

Lundi matin, lever à la même heure que la veille, petit déjeuner, puis photos avec toutes les personnes du week-end, juste après nous sommes partis en randonnée au retour nous sommes allés dans notre chambre pour la dernière fois, ensuite a eu lieu la remise des prix.

Nous avons pris notre dernier repas tous ensemble puis nous sommes rentrés chez nous.

 

Mathis :

 

Le week-end fût très agréable. Les animateurs étaient sympas. J'ai aimé les sorties en vélo et on aurait peut-être du en faire plus. La cantine était pas mal dans l'ensemble. Au niveau des épreuves, je n'étais pas tout à fait au point partout. Il y a juste eu un problème, j'aurais du être accompagné pour la course du roadbook et de la carte et j'ai su une minute avant le départ que j'allais devoir me débrouiller seul sur 25 km. Mais en fait, ce n'était pas plus mal, j'ai découvert une nouvelle experience. J'ai revu des gens du criterium départemental et je me suis fait de nouveaux copains. Et je remercie beaucoup un groupe de grands qui m'ont aidé sur le parcours et à qui je dois beaucoup.

7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 08:51

Comme relaté dans un précédent article, les militants de l'AF3V, étaient de passage dans notre région ces deux derniers jours. Partis d'Aiguillon (au confluent de la Garonne et du Lot), leur cheminement les conduira jusqu'en Lozère, aux sources du Lot.

Le but principal de ce périple est de sensibiliser les autorités (locales, régionales et autres) sur les aménagements souhaitables pour sécuriser notre activité, dans cette superbe vallée du Lot.

Force est de constater qu'ils sont bien reçus, partout, aux

points de rendez-vous. Le 4 juillet, le groupe a été reçu par Serge Bladinières (Président de la Communauté de Communes de la vallée du Lot et du vignoble), mais aussi par monsieur le maire de Luzech. Le Conseil départemental est très engagé sur le sujet, avec des avancées significatives sur la portion Soturac-Douelle.

Après une photo près du "débouché" de l'ancienne voie ferrée, les militants ont repris la route, vers Cahors, où ils ont été reçus hier par Michel Simon (élu municipal, 1er adjoint au maire) qui les assurait de son implication dans l'aboutissement du projet de voie verte.

Après, une photo souvenir, accompagnés par une délégation de cadurciens sur quelques kilomètres, les militants ont repris la route vers les sources du Lot, pour d'autres rendez-vous, toujours pacifiques, dans le seul but d'agir pour la sécurisation de cette voie chère à tous les amateurs de la petite reine.

 

Petite précision : Pour visionner les photos en grand : Clic droit de la souris, puis "Afficher l'image"

2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 10:59

Notre club est adhérent de l’AF3V et milite pour la voie verte de la vallée du Lot.

En 2011, vous aviez été très nombreux à accompagner une 1ère randonnée militante sur les 2 étapes de Cahors. Cette nouvelle organisation se propose de rencontrer à nouveau, les élus locaux pour leur demander « 6 ans après, quoi de neuf en 2017 ? ».

Cahors sera à nouveau ville étape : le mercredi 5 juillet, Anglars Juillac / Cahors et le mercredi 6 juillet, Cahors / Cajarc. Voici le programme des 2 journées :

Mercredi 5 après midi : le groupe part de Douelle (Antinéa) vers 14h30 pour un RDV avec les élus et les médias à la fin de l’ancienne voie ferrée à Mercuès puis départ vers Cahors. Au rond-point du Regourd, il empruntera le chemin qui longe le Lot (port St Mary, plaine du Pal, pont Valentré jusqu’au camping de Cahors.)

Jeudi 6 matin : rassemblement à 8h30 devant la mairie de Cahors pour une nouvelle rencontre avec les élus et la presse et départ vers Cajarc via Laroque des Arcs. Un dernier rassemblement (en ce qui nous concerne) avec les élus et les médias vers 11h15 à Bouziès.

Vous êtes tous conviés à les accompagner et à participer à leur action en faisant masse pour les rencontres avec les élus.

Roland M.

 

9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 18:34

Week-End des jeunes du Comité Régional à Sainte-Affrique

            Samedi 6 mai, 9h, nous partons pour Saint Affrique sous une pluie battante. Roland, Stéphane et moi accompagnons Anaïs, 12 ans et Mathis, 13 ans, à la rencontre régionale des jeunes. C'est la première fois qu'ils y participent.

            Arrivés à midi au complexe hôtelier de Cap Vert, dans le centre de la ville, où nous retrouvons une quarantaine de jeunes et leurs éducateurs, vététistes et routiers réunis. Installation dans les chambres puis pique-nique à l'abri dans les locaux. La pluie se calme mais les responsables décident de remettre les sorties extérieures au lendemain.

 

L'après-midi est consacrée aux épreuves théoriques. Les jeunes sont divisés en deux groupes: les 11-12 ans passent le Concours d'Education Routière, les 13-17 ans le Critérium. Mécanique, botanique, cartographie vérification des vélos et du matériel de réparation, les jeunes doivent montrer leurs connaissances.

Dimanche matin, c'est l'épreuve de maniabilité. Les éducateurs ont préparé des parcours d'adresse. L'après-midi c'est la sortie en groupe pour les 11-12 ans et en autonomie pour les plus grands. Deux circuits sont proposés et doivent être réalisés en moins de quatre heures. Ils devront répondre à des questions le long du parcours.

 Lundi matin, les épreuves sont terminées, on peut se détendre et partir pour une randonnée à vélo sur les hauteurs de la ville. Au retour, c'est la remise des prix, nos deux jeunes finissent tous les deux quatrième de leur catégorie. Anaïs est aussi première fille de sa catégorie et se qualifie pour le Concours National d'Education Routière à l'automne.

A 13H30, nous repartons sous un grand soleil, contents de ce week-end sympathique et fiers de nos jeunes. Une belle expérience, riche d'enseignements dont nous souhaitons faire profiter un plus grand nombre l'année prochaine.

Texte : Anne Demagny

Photos : Roland M.

Le brevet randonneur mondial de 200 KM

Malgré une météo peu engageante, une quarantaine de cyclos ont pris la route pour ce brevet au long cours. Une nouvelle fois, la très grande majorité des participants nous venait de clubs extérieurs, Seulement 6 cadurciens ont pris la route pour réaliser ce périple. Bien évidemment, nos féminines étaient occupées par ailleurs sur les routes de Dordogne, mais il est bien regrettable qu'il n'y ait pas eu de mobilisation parmi nos licenciés pour cette organisation. Bravo toutefois aux deux féminines du groupe accueil (Isabelle et Sylviane) qui ont accompli la distance;

 

 

Week-End des féminines du Comité départemental à Creysse (24)

A l'initiative du Codep 46, une vingtaine de filles du lot (dont 6 cadurciennes), de clubs divers se retrouvées mi-mai lors d'un séjour en Dordogne, pour un long week-end partagé, Malgré le temps pas toujours favorable, c'est toujours dans la bonne humeur que ces dames ont pédalé autour de Bergerac, enchainant "partie de manivelles" et visites de châteaux, moulins ou autres monuments "dordognots".

Une expérience très appréciée par les nouvelles "recrues" du club, de même que les plus anciennes rodées à ce genre de pratique. Du reste, il semblerait que l'édition soit d'ores et déjà dans les "tuyaux !!!.

Bravo à nos filles...Martine, Odette, Nathalie, Rolande, Geneviève, Eve... dont le dynamisme ne faiblit pas...

Les sorties hebdomadaires

Avec les beaux jours, les groupes s'étoffent quelque peu, avec toutefois toujours un déficit sur le deuxième, toujours aussi peu fourni. S'il est un groupe qui fonctionne à merveille, c'est bien le groupe accueil, qui le mardi et le samedi réunit régulièrement une quinzaine de participants, avec un fort contingent de féminines, plus quelques cyclos qui ont aujourd'hui pour la plupart des difficultés à s'insérer dans les groupes plus rapides. Pour ceux qui nous ont rejoints il y a peu, c'est le passage obligé, en souhaitant qu'ils puissent un jour rejoindre l'un des deux premiers groupes..

Photo : G. Quéhen

 

 

10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 19:17

Du 6 au 8 mai, à St Affrique, le Weekend des Jeunes du Comité Régional d’Occitanie était le cadre du Concours Régional d’Éducation Routière pour les jeunes jusqu’à 12 ans révolus et le Critérium Régional des Jeunes pour ceux de 13 à 18 ans.

Accompagnés de leurs éducateurs, Anne, Stéphane et  Roland, les 2 jeunes présentés par l’école de cyclotourisme du club, au Critérium pour Mathis et au Concours d'éducation routière pour Anaïs ont tout particulièrement brillé.

Anaïs, (4ème sur 13) est première féminine (sur 3) du Concours Régional. Elle est sélectionnée pour le Concours National organisé à Aix en Provence en septembre.

Mathis, en raison de son âge (13 ans et 1 mois), comme 4 autres jeunes, aurait pu être accompagné par un adulte dans ses épreuves.

Il a découvert (est-ce en raison d'une petite erreur d'inscription ?), tout comme nous, à quelques minutes du départ, que ce n'était pas le cas. Il a crânement relevé le défi et s'est mesuré à un peu plus expérimentés que lui.

C’était la 1ère fois qu’il partait, seul et simplement armé d’une carte et d’un road-book, pour un rallye de 30 km à VTT. Il termine 4ème sur les 9 participants de la catégorie.

Les 4 jeunes de son âge, accompagnés chacun d’un adulte, n’ont, évidemment, pas été classés dans cette catégorie.

Commentaires d'une éducatrice de l'école de Vernajouls à la publication des résultats : "à Cahors, il n'y a pas encore la quantité, mais la qualité est déjà au rendez-vous!"

Texte et photos : Roland Mangin

 

Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur
Les jeunes du club à l'honneur