Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Reprise officielle des activités hebdomadaires au parking Saint-Georges en respectant les règles sanitaires - Retour à l'horaire d'hiver - Départ à 14h00
  • La semaine fédérale de Valognes (50) est reportée du 25 juillet au 1er août 2021
  • Jeudi 29 octobre : Permanence de 18h00 à 18h30 à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 10 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 7 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 07:50

Un ami nous a quittés...

Albert Briquet n'est plus. Encore présent à notre dernière Assemblée générale en décembre, sa santé s'est brusquement dégradée, et cette nuit, il est parti au "paradis des cyclistes".

Albert, présent au club depuis une trentaine d'année était un passionné, il n'imaginait pas son existence sans le vélo, et il était très attaché à notre club, à tel point qu'il partira vêtu de la tenue du club.

Avant de nous rejoindre, il avait fait une carrière de cycliste de haut niveau.

Spécialiste du demi-fond, il fut l'un des meilleurs français dans cette discipline.

En 1957, il termine au pied du podium à la 4ème place.

Le 8 mars 1959, au vélodrome d'hiver (quelques jours avant sa fermeture) il réalise derrière la moto de son entraineur, le record de l'heure amateur à la moyenne de 69,403 km.

Sélectionné en équipe de France amateur, en 1957 et 1958, il est à chaque fois finaliste des championnat du monde de demi-fond, épreuves qui se déroulaient sur le vélodrome de Leipzig en Allemagne.

Malgré ses soucis pulmonaires, à 44 ans, le 17 juillet 1980 au vélodrome de la Cipale, il se classe 6ème du championnat de France, seulement à 4 tours du jeune vainqueur (soit moins d'un kilomètre).

En 1981 et 1982 au vélodrome de Saint-Denis, il sera encore finaliste des championnats de France. Il avait également accumulé une centaine de victoires en amateur sur route. Ensuite, il s'est consacré aux cyclosportives écumant les organisations un peu partout en France.

Il était discret sur ses exploits, mais pour tous ceux qui l'ont côtoyé, c'était un personnage très attachant. Bien sûr, depuis quelques années, on le voyait peu, car sa santé ne lui permettait plus de rouler avec nos groupes, mais il n'était pas rare de le trouver pédalant tranquillement dans la vallée du Lot.

 

commentaires

millot jc 25/02/2020 13:43

Adieu Albert tu as été un bon compagnon même si parfois on pestait derrière toi lorsque le compteur s'affolait. On ne t'oubliera pas.