Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Notre activité en club est à nouveau autorisée mais en respectant les consignes sanitaires ; pas de regroupements à plus de 6 personnes, sans limitation de kilométrage et de durée. Toutefois instauration d'un couvre-feu de 20h00 à 06h00.
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 17:07
Gérard Bousquet, Guy Faure, Bernard Laborderie et Philippe Rougier ont participé à l'étape du Tour Foix-Loudenvielle.

Bernard Laborderie a bien voulu nous raconter cette journée:
"Ce fut une étape difficile mais nous le savions. Elle rejoignait la ville de Foix dans l'Ariège à la ville de Loudenvielle dans la Haute Garonne, soit une distance de 199 km en passant par les cols de PORT, du PORTET D'ASPET, de MENTÉ, du PORT DE BALÈS et de PEYRESOURDE.
Cette année le nombre de candidats au départ était moins nombreux que les précédentes éditions (environ 7000). La difficulté du parcours avait dû en refroidir plusieurs. Je ne connais pas le nombre de concurents ayant franchi la ligne d'arrivée, mais je pense qu'il y a eu beaucoup d'abandons (voir Vélo Magazine du mois d'août).
Le départ a été donné à 7 h sous un ciel couvert qui s'est progressivement dégagé vers midi, le soleil a vraiment chauffé dans l'après-midi mais ce n'était pas une chaleur accablante.
En ce qui me concerne j'ai franchi les deux premiers cols sans problème, le col de Menté a été plus rude, mais je l'ai bien passé. Au sommet je me suis arrêté pour m'alimenter, du moins essayer, car nous n'étions qu'à mi-parcours avec les plus grosses difficultés devant nous (dans ce genre d'épreuve le stress me bloque la digestion).
Après cette pause il fallait bien continuer ou prendre le bus en bas du col à St Béat. Me voilà dans la vallée de BAROUSSE pour attaquer un col inconnu, près de 18 km avec les dix derniers avec un pourcentage important. La "machine" commencait à s'épuiser, les forces me manquaient un peu, mais je n'étais pas surpris car je ne pouvais pas m'alimenter correctement. Je suis arrivé au sommet mais en ayant posé pied à terre 2 ou 3 fois.
Je récupérais un peu dans la descente mais dans ma tête je pensais encore aux 9 km qu'il fallait faire pour atteindre le sommet du Peyresourde. J'ai dû poser pied à terre encore 2 fois et de braves touristes m'ont offert un jus de fruit que j'ai apprécié.
J'ai enfin franchi la ligne d'arrivée et comble de bonheur mon ami Jean-Pierre PAUZIE m'attendait avec un demi. Je l'ai ingurgité en deux gorgées...mais j'en ai pris un deuxième aussitôt.
Je retrouvais aussi Guy et Gérard qui étaient arrivés avant moi. Après m'être restauré nous avons fait un semblant de toilette à l'eau froide, sous un robinet. Nous avons chargé les vélos dans la voiture de Guy et nous sommes rentrés en faisant un petit crochet par Foix pour ramener le copain de Guy qui avait servi de chauffeur pour amener le véhicule de Foix à Loudenvielle."

Voir:
Le Profil de l'Etape
Le classement

commentaires