Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Notre activité en club est à nouveau autorisée mais en respectant les consignes sanitaires ; pas de regroupements à plus de 6 personnes, sans limitation de kilométrage et de durée. Toutefois instauration d'un couvre-feu de 20h00 à 06h00.
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 16:43
Dimanche 9 mars 2008, dans la fraîcheur matinale, Rolande et Guy Faure, Daniel Hermet, Fabienne et Roland Mangin et Daniel Arnaudet, s’élancent sur le circuit tracé par le club de Leyme. Ce village verdoyant, situé entre Causse et Ségala, aux portes du Quercy et au pied des monts d’Auvergne, est ceinturé par une belle forêt de hêtres et de châtaigniers.
En quelques coups de pédales nous arrivons à Aynac tout proche. Nous laissons sur notre gauche son élégant château du 16ème siècle. Nous poursuivons tranquillement notre route dans cette campagne encore léthargique. Par une légère montée nous parvenons à Mayrinhac-Lentour qui tient son nom du fait d’un château appelé «château de Lentour».
CoDep Leyme - Photo F&R Mangin
Tout aussi tranquillement nous parvenons à Thégra. Ce village charmant au cœur du Limargue, étroite bande de terres fertiles, est célèbre par sa fête de la noix mais également par son château de la deuxième moitié du XVème siècle. On y trouve également de nombreuses traces du petit patrimoine rural tels que four à pains, fontaines et pigeonniers.
Après quelques kilomètres nous quittons ce paysage pour entrer dans le causse sauvage à Gramat, point de départ de nombreuses excursions telles que Rocamadour, gouffre de Padirac, grottes de Lacave …
En passant devant le parc animalier quelques loups bien paisibles, regardent passer les cyclos sans être effrayés. Nos coups de pédales nous conduisent à notre point de départ par une route qui serpente entre murs de pierres sèches, gariottes, maisons quercynoises typiques. En passant à Thémines nous pouvons admirer sa halle du XVIIème siècle, couverte de lauzes et classée monument historique le 28 février 1951.
Nos derniers tours de manivelles nous hissent en haut de la côte d’Aynac avant de plonger sur Leyme.
CoDep Leyme - Photo F&R Mangin C’est un peu transis que nous mettons pied à terre. Le repas nous réchauffe les corps. Fabienne qui fut longtemps frigorifiée peut en témoigner. Cette soupe aux légumes, d’une saveur exquise, est la bienvenue et chacun en redemande. Et le far levé au petit salé, à la saucisse et aux légumes cale les estomacs. CoDep Leyme - Photo F&R Mangin
Tout cela dans une très bonne ambiance où chacun peut échanger souvenirs et projets avec ses voisins.
Bien repus certains poursuivent leur route à vélo malgré la pluie, tandis que nous rentrons avec le minibus à Cahors.
Nous sommes heureux d’avoir participer à cette ouverture du CoDep, très conviviale, où nos rencontres furent très agréables. Cette journée fut également celle des jeunes et de ceux qui les encadrent. A cette occasion des coupes furent remises pour le challenge « jeunes » organisé en 2007.

Texte: Daniel ARNAUDET, Photos: Fabienne et Roland MANGIN

commentaires

Roland Mangin 11/03/2008 11:39

Un beau récit pour une très belle journée. Les absents ont eu tort. Merci Daniel pour le texte et pour avoir servi de chauffeur.