Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Permanence du club : Mardi 29 août 18 h
  • Forum des Sports : Samedi 2 septembre (10 à 18 h)
  • La Salviacoise VTT :  Dimanche 3 septembre
  • Rando Causse et vallée -St-Sozy : Dimanche 10 septembre
  • Entre Veyre et Célé à Bagnac : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

3 avril 2006 1 03 /04 /avril /2006 22:16
Suite à l'article "Encore des gravillons" Bernard LABORDERIE avait rédigé ce commentaire:
information super mais cela ne nous empêchera pas, sûrement, de continuer à râler après le mauvais état de certaines routes....cela fait partie de notre culture.
Par contre pourrait-on avoir une explication sur le remplacemnt des anciennes bornes kilométriques qui faisaient partie du paysage (les rouges, les jaunes, la distance du prochain village de la prochaine grande agglomération...)par ces petits panneaux où hormis le n° de la route on ne sait pas interpréter le reste. Les gens de la DDE le savent sûrement, mais ces informations devraient avant tout servir les usagers de la route.
Bravo quand même pour le blog.


Merci à  Dominique ROS qui travaille à la DDE du LOT de bien avoir voulu apporter la réponse suivante :
L’ensemble des bornes est en cours de changement sur les Routes Départementales du Lot.

A la fin de cette opération de changement, il y aura deux types de bornes:
  • sur les 800 km de routes départementales les plus importantes (dites structurantes), il y aura des bornes en plastique, avec la forme traditionnelle des bornes anciennes mais moins épaisses. (celles qui sont implantées par exemple sur la RD 811 en direction de Mercuès et Puy-l'Evêque)
  • sur les 3200 km d’autres routes départementales, il y aura des bornes « plaquettes », implantées parallèlement à la route. Une plaquette de dimension réduite sur un piquet métallique de 80 cm environ ( sur les RD de Labastide-Marnhac ou de Valroufié par exemple)
Sur ces deux modèles de bornes, il y a trois indications
  • le n° de la route : « D13 » par exemple
  • le point repère (raccourci : PR) Il s’agit d’un nombre qui situe l’endroit. Le PR a remplacé il y a quelques années le PK (point kilométrique) car il n’y a pas forcément un kilomètre entre chaque borne. Il y a des PR qui font plus d’un kilomètre, d’autres moins.
  • Une flèche (en forme de triangle) qui définit le sens croissant des PR.
    Si vous ne percevez pas la flèche, sachez que vous êtes toujours dans le sens croissant des points de repère (8, 9, 10 ….) lorsque vous avez les bornes sur votre gauche. Quand vous les avez à votre droite, vous êtes dans le sens décroissant (après le 8, vous rencontrez la borne n° 7)
Pourquoi avons nous abandonné les anciennes bornes en pierre ou en béton ?
Les anciennes bornes qui sont, petit à petit, en train d’être enlevées constituent ce que l’on appelle des obstacles latéraux ; leur solidité fait que lors d’un choc, elles vont constituer un obstacle fixe, qui ne bougera pas et donc qui aggrave les conséquences de l’accident. Chaque année, plusieurs véhicules heurtent lors de sorties de route l’une de ces bornes.

Pourquoi n’y a-t-il plus sur les nouvelles bornes, l’indication de la distance qui nous sépare du ou des prochains villages 
Il y a deux raisons à cette disposition
  • lorsqu’on avait gravé et/ou peint ces indications des prochaines localités et distances, la signalisation routière était bien moins importante que de nos jours. Ces informations ont été, au fil du temps, remplacées, complétées par des panneaux de signalisation directionnelle que l’on rencontre en bien plus grand nombre, très régulièrement, notamment aux carrefours.
  • Compte tenu des vitesses pratiquées en auto, camion ou moto, les indications sur les anciennes bornes sont de taille trop réduite pour permettre une bonne perception pour l’usager qui circule. Il n’y a que les piétons et les vélos qui peuvent les lire aisément et encore….si vous êtes dans la roue de Bernard, vous passerez trop vite …. !!
Les informations données par les bornes permettent de repérer, de localiser tout point du réseau routier avec précision. Le PR 8 + 250 de la RD 13, définit le point de la RD 13 situé 250 mètres après la borne n° 8 dans le sens croissant.
Ces informations sont très régulièrement utilisées par la gendarmerie, les services de la DDE (Conseil Général à partir du 01/01/2007 avec la décentralisation) et les entreprises de travaux publics pour localiser précisément des accidents, des incidents ou des travaux.
Publié par CTCahors - dans Divers-Autres
commenter cet article

commentaires