Paris-Brest-Paris en ligne de mire...

Publié le par Cahors CycloTourisme

Paris-Brest-Paris en ligne de mire...

Paris-Brest-Paris, c'est parti !

Cahors Cyclotourisme a décidé d'organiser les quatre brevets qualificatifs dans le cadre de la préparation de cette 18ème édition. Le premier d'entre eux, le BRM de 200km, s'est déroulé le 21 mars 2015. Est-ce l'engouement pour bon nombre de cyclos à cette épreuve qui a fait que nous avons enregistré 58 inscriptions. Un petit record si l'on s'en tient aux précédentes années. Même si notre département figure en bonne place avec 27 représentants dont 12 de notre club, les autres viennent de départements voisins. Il y a même un Irlandais, domicilié dans le Gard. Au petit matin, le club avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir les cyclistes. Guy, Rolande, Josiane, Daniel H, et Maurice sont sur le "pied de guerre". Café et fouace furent forts appréciés.

Dans notre modeste local de La Barbacane, il y de l'agitation. Devant la table des retraits de carte de route c'est l'effervescence. Muni du précieux sésame, chacun, après s'être restauré, procède aux derniers petits rituels : vérification de sa monture, ajustement vestimentaire, regard interrogatif vers le ciel, pleuvra-t-il, ne pleuvra-t-il pas ?

Par petits groupes, chacun dévale la côte des Evêques et la petite fraîcheur matinale surprend. Mais bien vite, au bout d'une vingtaine de kilomètres de plat, cela va mieux pour attaquer la côte de "la fouine", avant le premier contrôle de Labastide-Murat. Chacun en profite pour s'alimenter avant de rejoindre le deuxième à Cenac-et-St-Julien, sous la magnifique bastide de Domme, au cœur du Périgord Noir.

Jusqu'à Monpazier, autre bastide célèbre, le parcours vallonné nous dévoilera quelques belles bâtisses en pierres couleur ocre, caractéristique de la région. Au débouché d'un virage, en haut d'une côte, s'offre devant nous le village pittoresque de Belvès, qui se détache sur un fond de ciel légèrement voilé. J'espère que chacun prend du plaisir dans ce décor naturel où les bosses, courtes ou longues, ont entamé un peu nos forces. D'ailleurs le moment est venu de faire, en ce beau village, une pause réconfortante et permettre à chacun, éventuellement, de découvrir ou, pour le plaisir, de revoir la magnifique place centrale carrée.

Paris-Brest-Paris en ligne de mire...Paris-Brest-Paris en ligne de mire...

Mais il est temps de repartir. Une fine pluie s'invite. Devons-nous nous protéger ou pas, à chacun de voir. Le choix de se vêtir d'un imperméable fut le bon car, jusqu'à Cahors, nous avons subi ce mauvais temps. Ce n'était pas le déluge certes, mais bon nombre d'entre nous fûmes suffisamment trempés. Il est fort possible que les premiers arrivants ont terminé plus "secs".

Cela n'a pas entamé notre ardeur car nous avons vu quand même quelques autres beaux sites. Le château de Biron perché sur une butte, domine au-dessus des bois. Dans la vallée de la Lède, également, nous avons une belle vue sur le château-fort de Gavaudun, édifié sur un éperon rocheux. Il est en ruine, mais le donjon se dresse encore fièrement. Après cette partie légèrement descendante nous arrivons à Fumel, ultime point de contrôle.

A partir de là, nous allons suivre le rivière Lot. Le paysage change et les cultures aussi. Nous voyons bien que nous entrons dans le vignoble de Cahors. C'est au cœur de l'appellation AOC que Puy-l'Evêque se dévoile sous nos yeux. Village médiéval bâti sur un promontoire rocheux dominant le Lot. En gravissant la côte pentue qui nous y conduit, nous ressentons nos jambes lourdes. Mais nous nous rapprochons du but. Nous traversons l'agglomération de Luzech sur laquelle veille un donjon, ancien vestige de remparts qui ceinturaient le bourg.

Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...
Paris-Brest-Paris en ligne de mire...

Encore vingt kilomètres, que nous avons hâte de parcourir, car la pluie ne cesse de tomber, et la fatigue se fait ressentir. Nos doigts s'engourdissent ; la lumière du jour décroît.

Après le passage devant la gare de Cahors, nous fournissons notre dernier effort dans la côte de l'avenue Charles de Freycinet. Nous contournons l'ancienne caserne, et nous apercevons, pas très loin, La Barbacane, où notre président est là pour accueillir avec boissons et petits gâteaux, les derniers arrivants, bien trempés, mais heureux d'avoir accompli ce brevet.

Daniel A.

Organisateur des brevets randonneurs mondiaux.

Photos : Daniel H.

Statistiques du jour :

Inscrits : 58

Non partants : 3

Brevets homologués : 55

FFCT : 44

UFOLEP : 7

FFC : 2

FFTriathlon : 1

AUDAX Irlande : 1

NOMBRE DE CLUB : 23

MEMBRE INDIVIDUEL : 2

PARTICIPANTS 46 : 26

Dont 12 de Cahors cyclotourisme

Lien sur le récit de Nicolas C. du Véloce Club Montalbanais :

ICI

Publié dans Vie du club

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

campan 26/03/2015 13:25

Merci au club de Cahors pour ce joli circuit.
Ci dessous lien d'un reportage photo du brevet sur mon blog.
http://ninimouline.oghma.com/?p=424
@Bientôt
Nicolas Campan

Roland Mangin 24/03/2015 10:33

Un très beau brevet, une préparation remarquable avec un parcours très touristique, une feuille de route très précise, une présentation sur notre site internet de grande qualité: le travail cousu main habituel de Daniel bien aidé par des bénévoles d'une grande disponibilité, Josiane, Rolande, Daniel H., Maurice et Guy. Les pâtisseries matinales étaient de Rolande et Daniel H.
Merci également aux cadurciens, partis dans l'après midi, sous la pluie, pour rejoindre et accompagner leurs amis dans les derniers kilomètres. C'est bon pour le moral ! Vivement la suite.
Roland