Retour sur la rando de Frayssinet-le-Gelat

Publié le par Cahors CycloTourisme

En ce dimanche bien froid, nos pas nous ont menés à Frayssinet-le-Gélat, petite bourgade située dans la vallée de la Thèze, dans un écrin de verdure, aux confins des départements voisins de la Dordogne et du Lot-et-Garonne. Son église, Sainte-Radegonde est assez belle, avec son porche qui traverse une haute tour ronde servant de beffroi. L'histoire a aussi marqué durement le village, avec lors du dernier conflit mondial, des exactions de la division Das reich, qui a en ce lieu a perpétré des crimes horribles.

Nous nous sommes retrouvés, bien "emmitouflés", sur la place de la mairie du village, pour débuter cette journée dans les meilleures conditions. Après les "congratulations" d'usage (sans excès bien évidemment), tout en devisant, nous allons nous mettre en route pour une dizaine de kilomètres dans un décor majoritairement "forestier". Il fait frais certes (-3°), mais rapidement le soleil va faire son apparition, et finalement, nous n'aurons que peu à souffrir de la météo matinale.

Rapidement, nous allons gagner les hauteurs, en cheminant sur un sentier, profondément encaissé, entre deux haies de hauts arbres qui nous protègent du vent, heureusement faible ce matin là. Déjà, le soleil est bien haut dans un ciel sans nuages, et rapidement, nous allons descendre longuement, dans une forêt peuplée de châtaigniers, pins et autres essences, pour atteindre la Thèze,  petit ruisseau, qui ondule dans une étroite vallée. Ici, se pose une question. Doit-on traverser celui-ci immédiatement, ou bien rechercher les ruines du moulin de la Bastide, tel que indiqué sur le "topo" de la randonnée ?.   Nous choisirons l'option de tenter de trouver ces fameuses ruines, en longeant la Thèze par un très beau chemin. En fait, faute de ruines du dit moulin de la Bastide, que nous ne saurons trouver, nous retournerons sur nos pas, pour retrouver le petit pont repéré précédemment, avant d'entamer cette recherche.   Nos pas, nous conduirons ensuite vers le lieu-dit

"La Thèze",  par un sentier escarpé à travers bois. Ce lieu, sis en hauteur, dont le bâti, fait de constructions en pierres ocres, offre une belle vue sur la forêt environnante. Nous redescendrons ensuite vers la vallée de la Thèze, à travers bois, en passant au plus près d'un pin gemmé, qui nous indique que l'histoire de ce village porte aussi la trace d'une activité liée à la récupération de la sève des pins, transformée ensuite en résine en distillerie.

Pendant un long moment, nous longerons le ruisseau, "calfeutré" dans une végétation luxuriante, avant d'entamer

la remontée facile vers le haut de la vallée, et ensuite le retour vers Frayssinet-le-Gelat, en passant au plus près de l'Eglise, et du monument rappelant ce sinistre jour du 21 mai 1944. Du dire de chacun, cette "rando", cheminant en grande partie en forêt, s'avère particulièrement agréable à réaliser.  

Nous nous retrouverons ensuite, à la Poule au Pot, pour un excellent repas, pris dans une superbe ambiance. Très belle journée, de l'avis de chacun.

Un petit regret tout de même, c'est que dans ce genre d'organisation de notre club, nous ne soyons pas plus nombreux.  Le club remercie les 22 participants pour leur bonne humeur, et leur implication dans la vie du club, en espérant qu'ils seront rejoints bientôt par bien d'autres.

Texte et photos : Guy F.

 

Retour sur la rando de Frayssinet-le-Gelat
Retour sur la rando de Frayssinet-le-Gelat
Retour sur la rando de Frayssinet-le-Gelat
Retour sur la rando de Frayssinet-le-Gelat
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article