Sacré Mimile!

Publié le par Cahors CycloTourisme

Le premier article de la nouvelle rubrique "histoire du club" est consacré à Emile VAISSIÈRE dit Mimile.

Emile Vaissière - © J-C Millot
Emile Vaissière-2007- © JC Millot
Combien de fois, lors des semaines fédérales, j'ai pu entendre "et comment va Mimile!"
Lors des déjeuners de Maxou et de la dernière assemblée générale, René MOLINIER était également intarissable sur Mimile.
Quel regret de ne pas avoir d'enregistreur avec moi, j'aurai eu de quoi alimenter le site avec bon nombre d'anecdotes des plus savoureuses.

A n'en pas douter, Mimile aura marqué la mémoire de notre club et l'aura fait connaître dans toute la France et même au-delà de nos frontières.
Les articles qui suivent, rédigés par Louis BRUÈRE et Alain DODÉ, parleront très certainement à la mémoire de beaucoup d'entre vous.

Si vous souhaitez collaborer à la vie de cette nouvelle rubrique, n'hésitez pas à prendre contact avec Louis BRUÈRE qui est le responsable de la commission "Histoire du club"
Joseph GUÉGAN
Chargé du Site Internet

Bon Anniversaire Mimile

En janvier, c'est l'anniversaire d'un de nos anciens parmi les plus connus et nous pensons à lui.

Au tournoi des 5 nations de 1963 il y avait, dans le XV de France qui allait jouer les Anglais à Twickenham, deux cadurciens connus de tous les sportifs de France et d'ailleurs: les célèbres ROQUES et MOMMEJA.
Et dans le public à Twickenham ce jour-là le club des cyclotouristes cadurciens était représenté par Emile VAISSIÈRE un ancien connu de tous les cyclotouristes pratiquants pour l'avoir rencontré dans tous les coins de France.
C'est à vélo qu'il se rendit depuis Cahors à Londres, où notre ami Claude BERTHOLIN, alors assistant au collège d'Uxbridge, l'avait hébergé et il s'en souvient. L'histoire ne dit pas comment il effectua la traversée.

L'article qui suit, de notre ami Alain DODÉ, paru dans la Dépêche du Midi du 29 juillet 1975 nous donne une longue liste de ses performances.
Cette année là ne marquait pas la fin de ses exploits.
C'est en 1983 à 58 ans qu'il fit son 4ème et dernier Paris-Brest-Paris et en 2000 à 75 ans qu'il fit pour la dernière fois Bordeaux-Paris. Nous étions une bonne dizaine du club à l'accompagner assisté par le minibus.

Emile VAISSIÈRE né le 14 janvier 1925 a quitté notre club depuis 5 ou 6 ans et vit paisiblement à la maison de retraite de Err, petit village de Saillagouse dans les Pyrénées-Orientales de l'autre coté du col du Puymorens à proximité de Font-Romeu.
Si l'idée vous prend d'aller grimper quelques cols en Cerdagne une visite lui fera plaisir mais annoncez-vous à l'avance car Mimile sort tous les jours faire son tour de ville à pied.

Louis BRUÈRE
Avec la collaboration d'Alain Dodé, Robert Trémouilléres, Jean Pierre Gardillou et Alain Escudié.


Cliquer sur les photos pour les agrandir
Si vous pouvez apporter des précisions, sur les personnes non identifiées, vous pouvez le faire en utilisant les commentaires. merci par avance

Emile Vaissière
  Emile Vaissière
1979 - Côte de Cournou © A.Dodé
Marc Lecuru, Mimile
  Labastide-Murat © A.Dodé                 Mimile,
René Molinier, Paul Terrié, Robert Carré, Gilbert Vinel
Emile Vaissière
  Emile Vaissière
1987 - La ronde Luzéchoise © A.Dodé
Gaston Baudel, Mimile, Gérard Brousse
  1976 - Randonnée des Cols Pyrénéens © A.Dodé
Hervé Casteix, Philippe Nouailles, Alain Dodé, Mimile


Article de la Dépêche du 29 juillet 1975

Emile VAISSIÈRE. né le 14 janvier 1925.
Dans sa jeunesse il s'adonna un peu au rugby dans la réserve de Cahors, au sein du pack (pilier parfois!), mais il joua surtout - et fort bien - au football en tant que milieu de terrain, à Cahors, puis à Caillac, et ce n'est que vers la trentaine que ce fabricant de "pains de glace" se mit au vélo. Et comment! On a du mal à compter ses participations à différentes épreuves FFCT ou UFOLEP.

Ce personnage pittoresque, haut en couleur, au contact et à la blague faciles, était d'ailleurs souvent reconnu et abordé par des cyclos de tous horizons, de la France entière pourrait-on presque dire.
Dans sa ville ne se rendit-il pas déjà célèbre en alliant cyclotourisme et rugby?.
En 1963, il n'hésita pas à enfourcher son deux roues pour aller encourager, à Twickenham, les inoubliables vedettes cadurciennes qu'étaient le "Pépé du Quercy" (Alfred Roques) et Mommeja, et assister à la courte victoire du quinze d'Angleterre sur la France (6 à 5)

Un petit exercice pour celui qui allait accomplir, à 51 ans, son premier Bordeaux-Paris, organisé, rappelons-le, par l'un des fondateurs des Cyclotouristes cadurciens, Gabriel Sounalet. Un Bordeaux-Paris dans lequel il allait réaliser son meilleur temps (27 h 10) huit ans plus tard.
Il fit plus long plusieurs fois en se lançant dans le fameux Paris-Brest-Paris.
Il ne boudait pas non plus les classiques montagnardes et participa régulièrement à la Randonnée des Cols Pyrénéens, au Brevet de randonneur des Alpes, etc.). Aussi les montées chronométrées de la région , Bruniquel (6 km) et le Pic de Nore (plus du double) ne lui faisaient pas peur, il y brillait. Comme cela n'était pas assez dur, il accomplit le raid Hendaye Cerbère, soit la traversée complète des Pyrénées d'ouest en est, pas toujours par beau temps!, "le plus difficile", se souvient-il. A côté Bayonne-Luchon - dix participations - (315 km et cinq cols quand même), ce fut de la rigolade.

Ajoutons, mais la liste pourrait être largement complétée: Bordeaux-Sète, Paris-Puy de Dôme, Toulouse-la Mer-Toulouse, le Brevet de Randonneur des Vosges et il arrivait souvent à notre rouleur impénitent de se rendre à vélo au départ de ces épreuves!

Il n'hésitait pas non plus à gagner sa "résidence secondaire" de Font-Romeu sur une petite reine qui en avait vu de toutes les couleurs et lors d'un retour à Cahors, après quelque 300 km de route, il n'hésita pas à répondre au défi d'un cyclo/cycliste de passage dans la côte de Roquebilières. On le vit même se rendre à Montauban sur un Solex sans moteur!

Sacré Mimile!

Alain DODÉ

Publié dans Histoire du club

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bruere louis 11/02/2009 14:08

On peut aussi voir  "le comble de l'horloger "Bien amicalementLouis

Louis Bruère 07/02/2009 07:14

Un petit effort avec un indice supplémentaire et un zeste de "recul" et vous aurez la solution. Sachez aussi que "reculer" peut être interprété comme de la prudence ... ou de la peur et le comble n'est pas loin.Les spécialistes de Google peuvent aussi trouver. Alors nous attendons la réponse sur les commentaires.Amitiéslouis 

ARNAUDET Daniel 28/01/2009 09:30

J'ajouterai aussi qu'il y a le mot "avance".AmicalementD. Arnaudet

Joseph GUÉGAN 27/01/2009 23:55

Alors personne n'ose proposer une réponse à la devinette de Mimile!Pour ma part, je crois que dans la réponse il y a le mot pendule.     Amicalement,        Joseph GUÉGAN

Bruère 24/01/2009 09:22

Deux précisions suppléméntaires1-les 4 photos sont d'Alain Dodé2- le prénom de l'ancien maire de Douelle est GastonLouis Bruère

Bruère louis 23/01/2009 17:54

sur les 4 photos en noir et blanc au lieu et place des points d'interrogation ? il faut lire :1 -entre paul Terrié et Gilbert Vinel il y a Robert Carré2-en discussion avec Mimile : à sa droite Baudel ancien maire de Douelle; à sa gauche le  barbu c' est Gérard Brousse3- avant Philippe Nouailles c'est Hervé CasteixVu le 22 /01/ 09 avec Alain DodéLouis Bruère

Cahors CycloTourisme 24/01/2009 08:41


Merci Louis pour ces précisions, j'ai mis à jour.
Qui sont les auteurs des photos?
Amicalement
Joseph Guégan


mimile 21/01/2009 16:51

Comme promis, mimile a vu le site et vous passe un petit message:"mes meilleurs amitiés, mes meilleurs souvenirs...futurs rencontres par hasard.Cela me fait plaisir, et me rajeuni de voir toutes ces photos et me rappel de très bons souvenirs avec le cyclo club de Cahors et des autres rencontrés sur la route.Petit message pour Lafargue, connu à l'ile de Ré, je lui passe toutes mes amitiés.Comme au bon vieux temps une petite devinette: Quel est le Comble de la Peur? A très bientôt sur le site....Mimile

Cahors CycloTourisme 21/01/2009 19:25


Je vous remercie, madame, d'avoir fait découvrir cet article à Mimile. J'espère que dans quelques jours il pourra nous apporter la réponse à la devinette.
Cordialement
Joseph Guégan


jean-Claude LAFARGUE 20/01/2009 20:32

Un amical bonjour à Mimile de la part de Jean-Claude LAFARGUE, jeune retraité licencié à Cahors Cyclotourisme depuis 1 an et de ses parents, Jean LAFARGUE et Henriette NOGARET amis d'enfance de Mimile du quartier de l'abattoir à Cahors.

MILLOT Jean - Claude 20/01/2009 19:32

Bonjour Emile,Bon anniversaire et longue vie à toi.Tu vois tes exploits font encore parler de toi et surtout nous rappellent que tu étais un homme formidable dans le milieu cyclotourisme dans lequel je t'ai connu comme notre ami commun dit "le gaulois".Cette année je n'irais probablement pas te voir dans ta maison de retraite, mais je penserais à toi.Continues à bien te porter et vivre heureux dans les montagnes.Sincères amitiés.Millot JC

Guy Faure 20/01/2009 13:52

Vraiment merci à LOUIS et ALAIN de nous faire découvrir (re, pour ceux qui l'ont connu), ce personnage hors du commun. En dehors de son caractère "fantasque" sur le vélo, MIMILE c'était la bonté même. A quel dommâge qu'il soit si éloigné, tant ses blagues (un peu "vaseuses" parfois !) résonnent encore dans mes oreilles. Ah, si seulement quelqu'un à la maison de retraite de Err pouvait l'inviter à s'ouvrir sur "Cahorscyclotourisme", il serait si heureux !

Cahors CycloTourisme 20/01/2009 17:22


Merci à Guy pour m'avoir donner l'idée de télephoner à la maison de retraite de Err.
Grâce à l'amabilité d'une personne du service animation de la maison de retraite, Mimile pourra lire l'article et peut-être vous dire un petit mot via les commentaires.
Amicalement,
Joseph GUÉGAN


Arnaudet Daniel 19/01/2009 20:31

Très bien pour ce premier article de notre commission "histoire du club". Tous ceux qui ont côtoyé Mimile en gardent une image d'un personnage atypique. Mais il forçait quand même l'admiration car ses exploits cyclos, bon nombre d'entre nous aimeraient ou auraient aimé les avoir accomplis.Merci donc à Louis Bruère et à Alain Dodé d'avoir fait resurgir le passé. Et bravo à Joseph pour la mise en musique.

Georges GOLSE 19/01/2009 20:23

Je viens de me connecter sur votre site et j'ai lu avec intérêt les textes consacrés à Mimile !Je l'ai vu plusieurs fois avec son Solex, même sur des randonnées et vétu tout de noir , il ne passait pas inaperçu ! de plus on l'entendait, quel personnage !J'ai revu également Vinel dont j'ai oublié le prénom car nous l'appelions Monsieur Vinel avec le respect que son personnage inspirait aux jeunes que nous étions.(photo labastide Murat) Mr Vinel est à l'extrême droite sur son vélo pour lequel il avait fabriqué un porte bagage arrière en alu, percé de multiples trous mais particulièrement bien fignolé     Amicalement,         Georges GOLSE

Cahors CycloTourisme 20/01/2009 00:14


Merci Georges pour l'intérêt que tu portes à notre site Internet et à notre club.
Merci également pour les précisions apportées.
Ton commentaire démontre bien la popularité de Mimile au sein de la grande famille des cyclotouristes.
     Amicalement
         Joseph GUÉGAN

Pour les adhérents du club qui ne sont pas abonnés à la revue et qui le connaîtraient pas, Georges GOLSE est correspondant de la ligue pour la revue Cyclotourisme.