Balade autour du Prieuré d'Espagnac Sainte-Eulalie

Publié le par Cahors CycloTourisme

Le grand soleil faisait défaut certes, mais cela n'a pas empêché une trentaine de joyeux "drilles" du club, d'aller "arpenter" les sentiers hauts perchés des cirques d'Espagnac et de Brengues...

Pour les anxieux, c'est "pluie du matin, chagrin" ou bien "passe ton chemin", pour les plus pragmatiques, c'est "pluie du matin n'arrête pas le pèlerin", ou bien "rosée du matin, tout va bien". Pour finir pour tous, ce sera "pluie du matin, festin".

A l'heure prévue,  tout le monde est sur le "pied de guerre". On voit bien quelques pèlerines, parapluies (pas très recommandés en terrain hostile), ou cirés de marins, mais c'est dans la bonne humeur que la troupe attaque les premières rampes, sans se soucier des "caprices" du ciel.

DSCF0233
DSCF0235

Très rapidement, nous serons sur le causse d'Espagnac, avec au sortir des bois, de belles vues sur les hameaux de la vallée du Célé. Dommage, que l'horizon soit fermé, car d'ici, par beau temps, l'on peut voir jusqu’aux monts du Cantal.

Le sentier est étroit, sans être très difficile, mais c'est en file indienne que la plupart du temps, nous cheminons. A plusieurs reprises, nous observons quelques haltes pour favoriser le regroupement de tous, avant d'entamer la longue approche vers le village de Brengues.

Nous quittons ainsi les paysages du "cirque d'Espagnac", pour aller découvrir les richesses du "sentier des falaises", au plus près de fortifications presque millénaires.

Après la traversée du Célé, nous atteignons le village, pour nous hisser vers le haut de celui-ci, pour retrouver l'étroit sentier tracé sous la falaise. La vue sur la vallée est magnifique, avec divers hameaux, qui se lovent autour des méandres du Célé.

Aujourd'hui, faute de soleil et de chaleur, nous ne pourrons voir le ballet des corneilles et hirondelles des falaises. Dommage, mais la belle végétation, et le paysage grandiose, nous font oublier leur présence.

Après l'imposante porte qui "barrait" l'accès à la plateforme de défense, nous passons sous une fortification dite "château des anglais". Nous croisons en ce lieu un groupe de randonneurs, ce qui distrait certains, qui n’auront pas l'idée de lever la tête pour admirer ces imposants vestiges des temps passés.

Nous quittons la falaise, pour nous hisser sur le "Causse de Brengues", pour prendre ensuite le "sentier des fontaines". Nous passons devant un superbe puits paré d'un beau "bâti" en forme de voute, puis arrivons à un joli lavoir.

La fraîcheur du matin n'invite pas à la baignade, mais, néanmoins, "le chien Gribouille", à la suite d'une manœuvre hasardeuse, ira faire "trempette", montrant à son maître ses talents insoupçonnés de nageur confirmé.

DSCF0264  DSCF0263

La suite de notre cheminement se poursuit par une sente étroite, entourée de murs de pierre, dont la construction, jadis, avait dû faire couler beaucoup de sueur... pour enfin déboucher sur une plate forme en aplomb sur le prieuré d'Espagnac, qui nous permet, perchés 150 mètres au-dessus, d'avoir une perspective incroyable sur cet ensemble de « bâtisses » dont les origines remontent au 12ème siècle.

Nous retrouverons ce site après une descente périlleuse, finalement abordée sans encombre, ou presque (les "fesses" du rédacteur en sont encore endolories...), pour nous retrouver quelques kilomètres plus loin autour d'une bonne table (celles, insoupçonnées, dont regorgent nos petits villages lotois). En tous cas, "l'auberge de Laparrot" est une adresse que beaucoup d'entre nous n'oublieront pas.

Ce fut en tous points une journée fort réussie ! Le mérite en revient tout d'abord aux organisateurs, Guy et Jean-Luc, mais aussi à tous les participants dont la bonne humeur a pris le dessus sur la "morosité" de la météo du jour.

Texte et photos : Guy F. 23

Publié dans Randonnées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Daniel Arnaudet 08/10/2014 10:49


L'ambiance et la bonne humeur ont compensé les aléas de la météo. Randonnée parfaitement organisée où la table fut le point d'orgue. Merci aux Guy et à Jean-Luc.


Daniel

bruere louis 07/10/2014 09:31


Bonjour,


   Ce n'est que du bonheur    ...     belle randonnée dans des sites remarquables      
...       félicitations aux responsables ....   bon repas dans une auberge inscrite à présent dans nos mémoires ... et un grand merci aux amis cyclos
participants à cette journée qui nous ont vraiment fait oublier les caprices du temps. En bref: une journée très réussie et les photos sont à la hauteur du compte rendu. Chapeau le rédacteur.


Amitiés à tous


Louis