Brevet 100 Audax 2010

Publié le par Cahors CycloTourisme

              

 Jean Claude Millot, le Gentil Organisateur du premier brevet Audax du club nous en fait
un compte-rendu complet

(Texte de JC Millot- Photos de R Mangin )

 

                                          100 Audax du 29 septembre 2010

 
Pourquoi une sortie en formule Audax ?


DSCN5228Cette idée a été motivée par plusieurs raisons.

D’une part, certains avaient émis le souhait de participer à un des rares brevets Audax dans notre région et d’autre part, je voulais faire participer les membres du groupe 3 avec les membres volontaires des groupes 1 et 2.

Car, il faut le remarquer, très peu de cyclos de ces deux groupes viennent faire une sortie normale avec le groupe 3.

Roland m’a demandé de rendre cette sortie officielle.

Malheureusement, nous n’avons eu qu’une personne du groupe 3 présente ce jour là, les autres étaient indisponibles pour des raisons diverses.
 
 


DSCN5233Mais, bonne surprise, 17 personnes étaient présentes au rendez-vous au lieu habituel.

Le temps était ensoleillé avec peu de vent. Un temps idéal pour une sortie vélo.

J’avais proposé un parcours plat à l’exception de deux montées significatives.

L’allure imposée était de 24 à 26 kms/h sur les parties plates et de 20 kms/h dans les quelques faux plats.

Tous les participants se sont pliés de bonne grâce à la consigne de suivre le responsable du groupe appelé «capitaine de route » en Audax.

 

 audax1

La montée pour se rendre de Saint Martin du Vers à Sabadel – Lauzes était en allure libre, puisque, en haut de cette cote, nous avions un arrêt d’un quart d’heure.

Roland, qui avait pris en charge l’assistance, nous avait organisé un petit ravitaillement aux 2 arrêts d’un quart
d’heure pour assurer plus de convivialité.

Nous sommes descendus vers Cabrerets où nous avons retrouvé notre allure économique, sur les routes plates qui suivent le Lot.

Cette allure favorise les échanges et, derrière moi, les conversations allaient bon train même dans la partie montante avant d’arriver à Limogne, où nous avons observé notre deuxième arrêt.


DSCN5262Les arrêts pipis, eux non plus, n’ont pas occasionné d’arrêt du groupe, seuls quelques cyclos attendaient pour revenir ensemble pour reprendre leur place dans le peloton. 

Après ce dernier arrêt, nous sommes descendus sur Cahors avec un vent légèrement favorable. 

Ce qui a provoqué un peu d’avance à l’arrivée devant la gendarmerie où nous avons échangé nos impressions sur
cette sortie à allure économique. 

Tous avaient l’air enchantés et étaient demandeur de nouvelles expériences sur le même principe.

 

 

DSCN5261Il faut savoir que, dans la formule Audax, il est interdit de dépasser le ou les capitaines de groupe (ils sont parfois deux) et que le peloton ne s’arrête pas sur crevaison ou arrêt pipi. 

Les attardés rejoignent le groupe en forçant l’allure ou lors des arrêts ravitaillements/ contrôles. 

La réussite d’un brevet Audax dépend beaucoup de la façon dont est conduit le peloton.
 
Les horaires de passage dans les villes et villages sont calculés sur une moyenne de 22.5 km/h. 

Naturellement, les parties plates sont réalisées un peu plus rapidement, pour pouvoir passer les parties montantes à 10 kms/h environ.

 

DSCN5268 

Le but est de partir et de revenir ensemble. Il me semble bien avoir déjà lu cela sur notre blog !!

Conclusion

A la suite de cette première expérience qui a semblé satisfaire le plus grand nombre, je vous proposerai le 100 et 150 kms, si ces deux brevets sont inscrits à notre calendrier 2011.


Mais sans avoir les contraintes rigoureuses de l’Audax, pourquoi ne ferions nous pas nos sorties dans le même esprit ?


J’espère que ce sera l’objet d’une discussion lors de la prochaine réunion des adhérents ou lors de notre assemblée générale.

 
Voici maintenant quelques réactions des participants

 
 
DSCN5230Jean Pierre Gardillou
Comme je l'avais déjà dit, le parcours était bien étudié. Il facilitait donc l'accès au 3ème groupe. Bonne initiative d’assurer l’intendance. Bon courage pour la préparation du 150.
Amicalement
Jean Pierre

Francis Oulières
J’ai participé à la sortie de style audax. Une sortie très agréable. En outre, très bien organisée. Elle est à renouveler dès le printemps, aux beaux jours. Je déplore juste que tous ceux qui sont sortis ce jour-là (G1) ne nous aient pas accompagnés pour montrer l'esprit club ! ! !
Opinion strictement personnelle.
Francis

 

 
DSCN5274 BisJean Claude Lafargue
N'étant pas au courant (ma box internet était en panne pendant une semaine), je me suis présenté, comme d'habitude au départ à 14h au parking de la "Chartreuse.
Nous avons roulé à vive allure, avec le groupe 1, pour rejoindre dans les temps le point de ralliement, au sommet de la côte de St Martin. J'ai rattrapé le groupe "brevet Audax" dans la descente pour ne plus le quitter jusqu'à l'arrivée à Cahors.
Le temps idéal, le tracé du parcours et le respect de la consigne par tous les membres du groupe ont contribué à rouler calmement, en prenant le temps d'échanger entre nous, sans esprit de compétition...
Une occasion unique de rouler tous ensemble, quel que soit le niveau de chacun.
En résumé, une expérience sympathique à renouveler dans l'année.
Excellente impression pour ma première participation.
Jean Claude

 



 

DSCN5237 bis
 
Daniel Arnaudet
Sous un beau soleil, la sortie Audax organisée par Jean-Claude, le 29 septembre a été une réussite.
En effet, les participants ont pris du plaisir dans cette manière de rouler à vélo.
Chacun se sentait concerné. Il n'y a eu personne laissé en route. L'allure était accessible à tous,chacun a pu discuter avec son voisin sans êtreessoufflé.
Cet esprit là, on aimerait bien le retrouver à chacune de nos sorties dans chaque groupe. Que chacun se souvienne de cette expérience.
Daniel

 

 

 

 





 

 


DSCN5271Roland Mangin
Lorsque Jean Claude m’a averti qu’il voulait organiser ce brevet, j’ai souhaité lui offrir un maximum de chance de
réussite.
L’aide de Dame Météo a été bien plus efficace que la mienne pour arriver à cet objectif. J’ai pensé que la présence du minibus, en plus d’ajouter à la convivialité autour de quelques fruits secs et de quelques boissons, permettrait de rassurer certains qui auraient douté de leurs capacités à mener à son terme ce brevet.

Mais je suis bien de l’avis de Jean Claude : l’allure de cette épreuve la met à la portée de chacun au club.
Qu’on se le dise pour l’an prochain.
Certains du G1 (j’en connais au moins deux) ne pouvaient pas, pour des raisons professionnelles, partir avant 14h. Pour d’autres, cette allure audax est trop lente à leurs fessiers.
J’ai beaucoup apprécié que, malgré tout, ils aient décidé de changer de parcours pour participer, à leur manière, à la fête.

Et Jean Claude Lafargue en a bien profité.

 


Notre Monsieur Sécurité ne me pardonnerait pas si je ne terminais pas par une petite note sur la sécurité du groupe.
J’ai pu profiter, de mon point d’observation, d’une vue arrière du peloton.
Messieurs, vous n’êtes pas faciles à dépasser pour un automobiliste ! N’oubliez pas que la route est à tout le monde et qu’il faut la partager. Deux de front, c’est bien assez.

Pour l’an prochain, je vous suggère de ne pas hésiter à tarabuster Jean Claude pour qu’il récidive.

Et plutôt deux fois qu’une !

Merci Jean Claude

Roland


Haut de page

Publié dans Brevets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lacombe Henri 20/11/2010 19:43



Je regrette un peu de n'avoir pas pu participer à cette sortie car j'avais très envie de rouler en "audax",une disipline que je ne connais pas.Je serai surement là pour la prochaine édition.