Le brevet randonneur mondial de 200 km du jour

Publié le par Cahors CycloTourisme

Une matinée fraîche, mais avec une météo clémente, un début d’après-midi laissant apparaître quelques rayons de soleil, puis une pluie incessante…le brevet de 200 km réalisé par 23 courageux (dont 17 extérieurs venus des clubs voisins et même de Saumur), pourrait se résumer ainsi, mais ce serait vraiment réducteur.

Dès 6 h 30, Daniel, le gentil organisateur, attend de « pied ferme » les premiers arrivants : remise des cartes de route, petite collation, derniers conseils et rapidement la salle se « vide ».

Dès 7 heures, la quasi-totalité des inscrits prend la route ! Daniel et moi-même n’en revenons pas. Les prévisions de la météo ont probablement influé sur la décision de chacun de s’élancer rapidement afin d’éviter les précipitations annoncées pour l’après-midi (mais c’est aussi une habitude liée à la vie en club).

  Préparatifs   Collation

                Les préparatifs....                                                                       Daniel très concentré...                                                                                                                                              

Après 30 minutes d’attente supplémentaires, nous ne voyons toujours pas arriver le dernier inscrit. Après une dernière visite aux parkings voisins, nous décidons de prendre la route, persuadés que les dites mauvaises prévisions aient dissuadé celui-ci. Malheureusement, nous apprendrons par la suite qu’en fait, il s’était bien présenté au départ après 7 h 30. Etre organisateur n’est pas tâche facile, certes; malgré tout le club prie ce « cyclo » de l’excuser.

Partis bien après toute la « troupe » des participants, nous roulerons seuls près des deux-tiers du parcours. Nous retrouverons les quatre autres cadurciens à Souillac seulement.

Dès Gourdon, nous roulerons sous une pluie diluvienne jusqu’à Cahors, où nous serons les derniers arrivants après 11 heures d’efforts. Malgré ce temps exécrable, nous aurons le plaisir de voir quatre amis du club venus nous rejoindre du côté de Lavercantière.

Ce fut tout de même une belle journée, bien arrosée évidemment, mais pour tous, une réelle satisfaction d’avoir réalisé un « petit exploit », malgré les « éléments contraires ». Et puis, comment ne pas saluer la performance d’Alain G., tout nouveau au club, qui roule seulement depuis sa toute récente retraite, sur un superbe« Motobécane » vintage ! Vraiment, bravo Alain.

Texte et photos : Guy F.

Les Participants de Cahors Cyclotourisme : Rolande F., Serge G., Alain G., René L., Daniel A., Guy F.

Publié dans Brevets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

linsart patrice 29/04/2014 20:31


Bien que dernier et seul au départ j'ai tout de même profité de ce beau circuit que je connais bien en grande partie. J'ai donc rallié Cahors à 17h30 avec seulement 30 bornes sous l'eau. Bien
évidemment le  club est excusé pour le loupé du départ, je comprends les difficultés et la motivation nécessaires pour organiser toutes ces randos. Peut être une petite recommandation, sur
le site internet au lieu de mettre départ de 7 à 8h mettez simplement 7h.


bien sportivement

Alain 28/04/2014 14:19


Mon Motobécane est FOOORmidable comme dirait le chanteur.Il marche à l'énergie renouvelable!!


Un grand merci à Serge et Rolande qui m'ont encouragé à m'inscrire, et à mes autres compagnons de route pour m'avoir bien encadré, et notamment Guy qui s'est relevé plusieurs fois sur la fin
entre Luzech et Cahors quand j'étais complétement à la ramasse.


Très bon souvenir.


 

Lulu 28/04/2014 09:19


Un Big Bravo à tous ces mollets musclès et courageux Cyclos ...Mais, la passion n'a pas de limite au club Cadurcien !


Pour ma part, j'ai mené un combat, en mode communication et promotion de mon activité GVF sur le marché de Mérignac, dès 8h30 du mat! N'avions pas de pluie, seuls
les nuages moutonneux, nous harcelaient ... RDV aux féminines à Gluges !!!

nicolas 28/04/2014 07:02


Bravo au club de Cahors pour ce circuit tres bosselé et merci pour l'organisation.


Nicolas, un Montalbanais qui vit dans le Lot !