Le chemin de la Cévenne

Publié le par Cahors CycloTourisme

La randonnée de la Saint-Valentin programmée le 14 février fut avancée d’une semaine pour des raisons indépendantes de notre volonté. Mais qu’à cela ne tienne, treize participants se sont retrouvés le dimanche matin 7 février devant l’église de Crayssac, prêts à parcourir le « chemin de la Cévenne ».
  Nous nous élançons et nous nous engageons dans une vallée par un large chemin. Quelques brumes tardent à se dissiper et s’accrochent encore sur les hauteurs. Une impression de calme et de solitude nous envahit.
A travers la végétation nous découvrons, au détour d’un virage, une fontaine où l’eau arrive par un aqueduc encore en bon état. Les récentes pluies alimentent abondamment cet espace.
Quelques hectomètres plus loin, après avoir longé le bas de la vallée, un ancien moulin dresse ses ruines sur le ruisseau. Dans cette partie plutôt verdoyante et ombragée l’été, le pas est assez alerte. Cela ne va pas durer.
Brusquement, après avoir bifurqué, se dresse devant nous un chemin pentu et caillouteux.
Petits pas par petits pas, nous nous élevons.
La vue se dégage, le ciel aussi. Dans une boucle du Lot nous apercevons le vignoble de Cahors, le château de Langle et plus loin celui de Caïx.
Le sentier nous conduit petit à petit au col de Crayssac. Roland qui avait tout prévu, installe un point de ravitaillement. Tout en dégustant les gourmandises préparées par les dames du groupe nous ne nous lassons pas de la vue qui s’offre à nos yeux.
Nous reprenons ensuite notre marche vers le hameau « du Coustalou » (petite côte) quand nous sommes surpris par quatre fortes détonations provenant du point que nous venions de passer avant notre halte. Des chasseurs de sangliers, en battue, viennent certainement d’en abattre un.
Nous finissons par des chemins faciles. Lorsque nous arrivons dans le haut du village de Crayssac, nous n’avons plus qu’à nous laisser aller pour rejoindre nos véhicules.
Après nos efforts, c’est à l’auberge des Vitarelles et dans une bonne ambiance, que nous nous retrouvons autour d’une bonne table. Le pot-au-feu qui nous est servi est très apprécié de tous … enfin pas de tous …. Malheureusement. N’est-ce pas Roland ?
A bientôt pour la prochaine randonnée.
Daniel Arnaudet
photos: Daniel Arnaudet et Fabienne Mangin , cliquer sur une photo pour l'agrandir
 
Pour voir l'ensemble des photos cliquer sur l'appareil photo

Publié dans Randonnées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Roland Mangin 10/02/2010 18:20


Merci Daniel pour ce beau récit. Je n'étais effectivement pas "dans mon assiette" ce jour-là et n'ai fait que vous regarder, avec envie, manger de bon appétit.
Mon état m'a d'ailleurs permis de voir ce que vous n'avez qu'entendu. Les chasseurs sont arrivés à 4 au col de Crayssac avant que je n'en parte. Ils ont tiré et le sanglier s'en est tiré!
Amicalement
Roland


Liliane et Jean-Pierre 10/02/2010 14:58


Merci pour cette rando agréable et conviviale de dimanche! Bien amicalement!