Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Entre Veyre et Célé à Bagnac-sur-Célé : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 06:00
Leyme 2017 - On consulte la météo avant le départ
L'Association cyclotouriste de Leyme nous a conviés à sa traditionnelle randonnée des Bruyères préparée par la sympathique équipe du président Jean-Claude Besombes.

Pleuvra-t-il ? Ne pleuvra-t-il pas ? C'est la question que bon nombre de cyclos se pose en ce matin du dimanche 9 juillet. Les uns lèvent le nez en l'air pour voir si les gros nuages vont s'ouvrir sur nous, les autres consultent les oracles via leur smartphone.

Après des journées caniculaires, c'est sous un ciel gris et par une température idéale pour la pratique d'une randonnée, que nous nous élançons sur le magnifique parcours qui nous a été concocté. C'est par une belle descente, tranquille, que nous rejoignons Aynac où nous pouvons apercevoir derrière les grilles fermées, le château du 15ème siècle.

Après être passé sous le château de Saignes, actuellement en travaux, voilà que nous entrons dans le limargue, bande de terre riche argilo-calcaire, verdoyante nourrie ici par le ruisseau l'Alzou. Lavergne, Bio et Thégra sont des communes de ce territoire que nous traversons.
Après être passé dans quelques noyeraies, dont Thégra s'illustre chaque année par la fête de la noix, notre balade se poursuit par Loubressac typique village dont le bourg fortifié se situe au sommet d'un piton rocheux, et à partir duquel un vaste panorama embrasse la vallée de la Bave.

Autoire
Une descente rapide et hop nous voilà sur un autre versant pour atteindre Autoire, site magnifique à l'entrée d'un cirque. Les maisons à colombages sont de vieilles demeures aux tuiles plates et brunes. Après cet arrêt, la route plonge vers la rivière La Bave que nous traversons sur un petit pont étroit, non s'en apercevoir sur l'autre flanc de la vallée, le château de Castelnau-Bretenoux. Ce château fort aux murs de pierre rouge est protégé par une enceinte fortifiée. C'est non loin de ce monument historique que nos amis du club de Leyme, nous attendent à Prudhommat, pour un point ravitaillement. Il est le bienvenu et nous en aurons bien besoin pour le reste de la randonnée.

Le grand parcours se dirige vers Bretenoux d'où nous entamons une longue montée qui nous conduit dans le Ségala où règne le châtaignier. Toutefois, dès la sortie de Bretenoux et dans les premières pentes, se dessine le vignoble côteaux de Glanes, dont l'histoire est liée à l'abbaye de Beaulieu. Ce vin local à sa petite réputation.

Panneau côteaux de Glanes
La route boisée et ombragée monte sans de trop grandes difficultés. Nous apercevons bien sûr quelques troupeaux de vaches dans des espaces de verdure, l'habitat est rare et clairsemé. Nous pouvons remarquer, en traversant le village d'Estal, l'église avec son mur clocher, ainsi qu'un clocheton sur le faîte du toit.
Quelques kilomètres plus haut, nous arrivons à Teyssieu, avec quelques maisons à colombages et sa majestueuse tour féodale. Elle a près de 35m de haut et est en granit. L'effort pour arriver jusqu'ici n'a pas été vain.

Il est temps de quitter cet endroit charmant pour redescendre dans la vallée. Par une route sinueuse mais non sans quelques coups de pédales bien sentis, nous atteignons la médiévale ville de Saint-Céré en passant sous les tours de Saint-Laurent dont Jean Lurçat, grand tapissier, en fit la notoriété.
Nous quittons la cité viscontine et remontons quelques kilomètres la vallée de la Bave pour rejoindre Bannes par une route agréable et ombragée certes, sinueuse aussi, mais surtout très pentue par endroits. Après avoir atteint le point culminant à 601m d'altitude, il ne reste plus qu'à se laisser aller, sans pédaler, jusqu'au point de départ à Leyme.

Les oracles ne s'étaient pas trompés. Pas une seule goutte de pluie et nous avons même eu de la chaleur.
L'accueil au retour fut parfait et c'est dans la bonne humeur et la convivialité que le repas préparé par les membres du club a réuni bon nombre d'entre nous.
Il fut clôturé par la traditionnelle remise de coupes que le président Jean-Claude Besombes a voulu simple tout en remerciant les 40 cyclos route et 28 vététistes de leur participation.

 

 

Et pour voir quelques autres images cliquez là . . . .
Flèche rouge droite
Texte et photos : Daniel Arnaudet
Publié par Cahors CycloTourisme - dans Sorties-Randos-Brevets
commenter cet article

commentaires

Guy Faure 15/07/2017 22:00

Merci Daniel pour ce superbe article, qui donne bien des regrets...mais bon, difficile d'être partout à la fois...