Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Permanence du club : Mardi 29 août 18 h
  • Forum des Sports : Samedi 2 septembre (10 à 18 h)
  • La Salviacoise VTT :  Dimanche 3 septembre
  • Rando Causse et vallée -St-Sozy : Dimanche 10 septembre
  • Entre Veyre et Célé à Bagnac : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

14 février 2006 2 14 /02 /février /2006 09:39

(Alain Escudié)

Organisé par les cyclotouristes cadurciens du Samedi 27 Mai au Dimanche 4 Juin 2006
7 Etapes – 786 km – environ 8000 m de dénivelé

AVIGNON – MANOSQUE
MANOSQUE – CASTELLANE
CASTELLANE – DRAGUIGNAN
DRAGUIGNAN – LA CIOTAT
LA CIOTAT – AIX en PROVENCE
AIX en PROVENCE – ARLES
ARLES – MONTPELLIER
 

SAMEDI 27 MAI : Le voyage Cahors – Avignon s’effectuera par le train. Les vélos seront convoyés par la route par le mini bus.


DIMANCHE 28 MAI :1° Etape – AVIGNON – MANOSQUE - 116 km – 1110 m de dénivelé – niveau moyen.

Région traversée : Le parc naturel régional du Lubéron versant nord. La montagne du Lubéron s’étend entre la vallée de la Durance et celle de du Coulon. Moulins, villages perchés, champ de lavande, falaises d’ocre, belvédères panoramiques se découvrent à chaque détour de route.
Principales curiosités
Fontaine de Vaucluse (km 32)dont la fontaine naturelle est une des plus grandes résurgences du monde.
Gordes (km 45) étage de façon pittoresque ses maisons sur une falaise. Dans le bourg, petites ruelles pavées, passages voûtés, vestiges de fortifications.Arrêt préconisé (10 à 15 mn)
St Saturnin les Apt (km 61) bourg dominé par les ruines d’un château. Colorado de Rustrel (km 70) sur 5 km nombreux belvédères de carrières d’ocre au milieu des pins.
Arrêts préconisé:Céreste (km 96) Pont romain


LUNDI 29 MAI : 2° Etape – MANOSQUE - CASTELLANE – 101 km – 1440 m de dénivelé – niveau difficile.

Région traversée : Les gorges du Verdon versant nord. Le Verdon se fraie un long chemin turquoise semé d’embûches. Gorges, lacs, collines et plateaux composent un univers sauvage parfumé de senteur de lavande.
Principales curiosités
Gréoux les Bains (km 14) agréable station thermale. St Martin de Bromes (km 20) amphithéâtre à flanc de colline. Allemagne de Provence (26) magnifique château renaissance. Lac Ste Croix (km 42) Superbe plan d’eau de 2200 ha et long de plus de 10 km.Arrêt préconisé Moustiers Ste Marie (km 56) adossée à une falaise coupée en deux par un défilé. Col d’Ayen (km 73) à 1032 m d’altitude. Dans l’ascension belvédères de Mayestre et de Galetas. Point sublime (km 83) point de vue remarquable.Arrêt préconisé

Variante :
boucle de 23 km de plus après La Palud / Verdon qui vous entraîne sur la spectaculaire route des crêtes qui culmine au belvédère du tilleul (1330 m). Les pourcentages sont parfois durs, mais la vue est remarquable sur le Verdon, le plateau de Canjuers et les sommets environnants, un final à ne pas rater si vos forces le permettent. Supplément de dénivelé de 500 m.


MARDI 30 MAI : 3° Etape – CASTELLANE – DRAGUIGNAN – 109 km – 1236 m de dénivelé – Niveau assez difficile

Région traversée : Les Gorges du Verdon versant sud – Le Plateau de Canjuers. Le plateau de Canjuers est une région désertique abritant un camp d’entraînement militaire.
Principales curiosités
Trigance (km 20) village médiéval. Balcons de la Mescla (km 30) rencontre tumultueuse du Verdon et de L’Artuby. Pont de l’Artuby (km 33) rendez vous des sauteurs à l’élastique.Arrêt préconisé Corniche sublime (km 38) multiples belvédères comme la célèbre falaise des cavaliers.Arrêts indispensables Cirque de Vaumale (km 48) à 1201 m d’altitude point culminant de la semaine. Aiguines (km 54) vue sur le barrage de Ste Croix ; Plateau de Canjuers (km 78) camp militaire désertique. Ampus (km 94) la descente sur Draguignan offre de belles vues.


MERCREDI 31 MAI : 4° Etape – DRAGUIGNAN – LA CIOTAT – 118 km – 1174 m de dénivelé – Niveau moyen

Région traversée : Le massif de la Sainte Baume, massif calcaire, saisissant contraste entre le rouge des argiles et le blanc des calcaires.
Principales curiosités
Abbaye de La Celle (km 47) couvent de bénédictines du 13° siècle. Montagne de La Loube (km 57) végétation abondante surplombant des roches uniformes. Plan D’Aups (km 80) petite station climatique possédant une église romane Col de l’Espigoulier (km 87) 728 m d’altitude. Vue sur le massif de la Ste Baume, la plaine d ‘Aubagne, la chaîne de l’étoile et Marseille.Arrêt préconisé


JEUDI 1 ° JUIN : Journée de repos à La Ciotat


VENDREDI 2 JUIN : 5° Etape – LA CIOTAT – AIX en PROVENCE – 101 km – 1277 m de dénivelé – Niveau assez difficile

Région traversée :Les calanques – La montagne Sainte Victoire. Les calanques sont des vallées étroites aux flancs abrupts creusées dans la roche dure. La montagne Ste Victoire est un massif calcaire avec un saisissant contraste entre le rouge des argiles et le blanc des calcaires. Fut immortalisée par Cézanne dans ses tableaux.
Principales curiosités
Cap Canaille (km 9) vue remarquable sur l’abrupt impressionnant de la falaise, sur le massif de Puget, les calanques et les îles (S’avancer jusqu’au garde fou)Arrêt indispensable Cassis (km 15) jolie petit port de pêche. Pas de la Couelle (km 52) traversée de la montagne de Regagnas à 500 m d’altitude Col des Portes (km 81) très boisé, sommet des gorges de l’Ifernet. Dans la descente vue sur les Préalpes. Vauvenargues (km 86) château bâti sur un éperon rocheux. Dans le parc devant le château repose la dépouille de Picasso. Aix en Provence (km 101) ancienne capitale de Provence elle a gardé son caractère provençal.


SAMEDI 3 JUIN : 6° Etape – AIX en PROVENCE – ARLES – 127 km – 902 m de dénivelé – Niveau moyen

Région traversée : Le parc régional naturel du Lubéron versant sud – Les Alpilles. Les Alpilles : barre de crêtes de 300 à 400 m d’altitude, déchiquetées qui s’élève, ceinturées d’oliviers et faite de rampes de falaises et de vallons.
Principales curiosités
Rognes (km 18) habitations troglodytes – Bories. Lourmarin (km 32) dominé par son château renaissance Bonnieux (km 43) un des plus beaux villages du Lubéron.Arrêt préconisé Lacoste (km 48) autre village perché dominant la plaine. Le panorama y est exeptionel sur le mont Ventoux, le Lubéron, les monts du Vaucluse et autres villages perchés.Arrêt préconisé Ménerbes (km 55) aussi perché que Lacosteau sommet d’un éperon rocheux. Oppède le Vieux (km 61) village magnifique, entièrement restauré.Arrêt préconisé Eygalières (km 84) s’étage au flanc d’une colline et étire ses tortueuses rues au pied d’un vieux donjon. Les Baux de Provence (km 104) construit sur un éperon rocheux de 1 km de long sur 200 m de large ce village qui se détache des Alpilles et bordé de 2 ravins à pic est le site le plus remarquable de la région. (Arrêt indispensable – prévoir 30 mn) Moulin de Daudet (km 117) par une route bordée de pins parasol Arles (km 127) capitale romaine, Arles garde de son glorieux passé deux des plus belles antiquités romaine : les arènes et la théâtre.


DIMANCHE 4 JUIN : 7° Etape – ARLES – MONTPELLIER – 114 km – dénivelé nulle – Niveau facile

Région traversée :La Camargue, immense delta ou s’entremêlent prés, champs, étangs, digues, marais et rizières. De fiers gardians surveillent taureaux et chevaux en liberté. Près de mille espèces animales y vivent.
Principales curiosités
Villeneuve (km 16) vue sur l’étang de Vaccarès, réserve naturelle zoologique et botanique. Ste Maries de la Mer (km 55) église forteresse et point de ralliement des pèlerinages gitans. Aigues Mortes (km 81) cité fortifiée remarquable.(Arrêt indispensable – prévoir 30 mn) Grau du Roi – Grande Motte – Carnon (km 87 à 104) stations bal

commentaires