Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Permanence du club : Mardi 29 août 18 h
  • Forum des Sports : Samedi 2 septembre (10 à 18 h)
  • La Salviacoise VTT :  Dimanche 3 septembre
  • Rando Causse et vallée -St-Sozy : Dimanche 10 septembre
  • Entre Veyre et Célé à Bagnac : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 18:48
Le Tour de Provence
Du samedi 27 mai au dimanche 4 juin 2006>
Pour voir l'album  photos, cliquer icone photo


Participants:
Daniel Arnaudet, Louis Bruère, André Cayrol, Jean-Pierre Chapou, François et Marylène Chanut, Christian Daï Pra, Jean-Pierre Dubois, Jean Pierre Gardillou, Christian et Danièle Garzaro, Henri Godissart, Henri Lacombe, Claude Lespiau, Bruno Loudes, Angèle et José Munoz, Bernard Pradié

 
1- Dimanche 28 mai Tout le monde est sur le pont au départ d'Avignon pour cette 1ère étape. Chacun donne son idée et sa version des plans remis par Daniel.

Tout va bien jusqu'à Fontaine de Vaucluse. Première côte (14%) et déjà 2 chutes à très petite vitesse et à la recherche du petit plateau ( Bernard et José) sans gravité ? mais ça fait un peu mal.

A Gordes séance photos et nous perdons Jean-Pierre Gardillou, qui, sentant la faim venir prend tous les raccourcis préférant précéder au casse croûte de midi tout le peloton groupé.

Oppedette est le 1er village traversé après le repas et nous buvons une bière "chez Léo" ça ne s'invente pas.

Pendant ce temps José a perdu ses chaussures et les cherche dans la nature. L'arrivée à Manosque se fait sans encombres vers 17h30 mais avec du vent.

2- Lundi 29 mai Départ de l'hôtel vers 8h et 1er regroupement au bord du Lac Ste Croix avec une vue magnifique sur le Village et le Lac.

Crevaison de François aux abords de Moustiers Ste-Marie.

Cette 2ème étape nous conduit à l'entrée des Gorges du Verdon. Tout le monde en prend plein les yeux. Quel spectacle! Que du bonheur! C'est grandiose et le vent, le mistral, qui nous pousse très fort. Sympa le type.

Nous descendons sur Castellane en suivant l'eau vert émeraude qui coule dans le lit paresseux du Verdon.

Après une bonne douche nous prenons sur la place du village un cours de boules provençales agrémenté d'un mistral musclé soulevant une poussière irritante pour les yeux et le nez.

Une sangria offerte par Christian et Danièle Garzaro nous réunit avant de passer à table.

Une nuit réparatrice nous attend qui semble longue à l'un d'entre nous resté éveillé par une ampoule mal placé et dont la lueur éclaire la chambre tel le phare de Biarritz !


3- Mardi 30 mai Ce matin il fait froid et le mistral, levé bien avant nous, comme s'il regrettait de nous avoir donné un coup de main hier en remontant le Verdon est bien décidé à se venger aujourd'hui.

Dés les premières pentes rive gauche du Verdon il s'oppose violemment, mais le spectacle est de toute beauté. Falaises abruptes et précipices vertigineux se succèdent à chaque virage. La descente sur le Lac de Sainte Croix annonce la fin des Gorges.

Les champs de lavande désespérément verts se succèdent et Claude meurt d'envie de se rouler dans leurs touffes odorantes pour chasser cette odeur de sueur que le vent ne peut atténuer.

Après les traversées des magnifiques villages d'Ampus et Châteaudouble et la descente dans les gorges du Nartuby, Draguignan nous ouvre les bras et nous amorçons la montée vers le col de l'Ange où nous attend le confort très agréable de l'hôtel du col de l'Ange.

Demain matin petit déjeuner à partir de 7h30 pour un départ groupé vers 8h30.

 

4- Mercredi 31 mai Aujourd'hui dernière étape avant la journée de repos à La Ciotat. Forêts de pins et oliveraies se succèdent jusqu'à Brignoles (1ère crevaison d'André très assisté) où le groupe (un seul) fait 3 fois le tour de ville pour trouver la sortie avant d'affronter la difficulté du jour : le massif de la Sainte-Beaume (altitude 700m) que chacun escalade en silence un oeil sur le "cardio", sauf J.P.G. qui veut se baigner le 1er dans la méditerranée.

Les mollets sont douloureux mais l'ambiance est au beau fixe et l'entente parfaite.

Les casse croûtes que nous préparent Angèle, Danièle et Marylène rivalisent avec les meilleurs de nos longues carrières de cyclotouristes. Que du bonheur !. Et les paysages aussi rivalisent de beauté et nous voilà en vue de La Ciotat.
Notre compagnon ne nous a toujours pas quittés et parvient tous les jours à faire plus que la veille, il souffle, pousse, tourbillonne, prend des colères pas possibles mais nous restons debout. C'est bien dommage car la descente sur La Ciotat doit être de rêve par temps calme.

Et nous retrouvons J.PG. à l'hôtel de la Croix de Malte à deux pas du port de La Ciotat ainsi que Christian Daï-Pra venu nous rejoindre.


5-Jeudi 1er juin La journée de repos à La Ciotat nous permet de recharger nos batteries dont certaines assez nombreuses sont en court circuit !!!

Le restaurant l'Oustalou nous reçoit avec un excellent repas local.

André, Daniel, Jean Pierre Ch. et Louis vont à Bandols pour une séance d'entraînement et améliorer leur condition mais en ont-ils besoin?


D'autres font la visite des Calanques de Cassis en bateau.


6- Vendredi 2 juin Nous quittons La Ciotat, ville des Frères Lumière pour rejoindre Cassis par le plus court et le plus beau.
Une route coupée à la circulation automobile ...  Le vent souffle trop fort pour les voitures mais les vélos passent malgré le pourcentage entre 10 et 13%. Mais la récompense est au bout quand au détour d'un virage on s'arrête admiratif devant les calanques de Cassis 3 ou 400m plus bas.

La descente est difficile et beaucoup, les plus nombreux, prudents, mettent pied à terre pour la dernière pente descendante à 30%.

A la sortie de Cassis un enchevêtrement de nationale et d'autoroute ou voies rapides nous stressent un "max". Vivement la campagne que nous retrouvons assez vite avec les premiers contreforts de la montagne Sainte-Victoire.
Le col des portes franchi nous dévalons sur Aix vers 16h00.

C'est la fin de journée et la fin de semaine. Dans la circulation intense nous arrivons péniblement au terme de notre 6ème
étape.

7- Samedi 2 juin Nous quittons l'hôtel à 8h00.L'étape sera longue 140 kms mais superbe.

Nous traversons le Lubéron : Lourmarin, Bonnieux, Lacoste, Ménerbes et pique nique à la sortie de Cavaillon sur une petite place ombragée.


Et le point d'orgue avec l'approche et la visite du village des Baux de Provence.


Avant Arles nous faisons une visite de courtoisie au moulin de Daudet.

Et nous sommes toujours groupés en arrivant à l'hôtel.
 

8- Dimanche 3 juin C'est le retour et la dernière étape Arles Montpellier.
De la plaine et toujours du vent.
La Camargue à petite vitesse pour admirer la faune et la flore avec des couleurs surprenante des marais salants.

A Carnon Plage nous avons la dernière et bonne surprise: un emplacement pour le pique nique à l'ombre et loin du bruit et de la circulation.
 
Très apprécié.

L'arrivée à Montpellier et la recherche de la gare enfin trouvée.
Il faut se changer et se remettre en civil.

Retour sans histoire et les familles de nouveau réunies à Cahors où le minibus du club conduit par Daniel, assisté de François, arrive cinq petites minutes après nous.

Chacun repart chez lui et pense déjà à une possible randonnée en 2007. 
 
 
 
Signé Henri Lacombe
Photos : étapes 1-3-4-5 :B.Pradié,  2,6,7,8 : H. Lacombe

commentaires

MIQUEL YVON 27/09/2006 10:19

Un vrai plaisir de voir notre région décrite superbement et autant appréciée par votre club.
MIQUEL YVON président du VELOROC CAVAILLON

CHAPRON Annick 05/08/2006 10:58

Bravo pour les photos, elles sont magnifiques.

bruÚre louis 12/07/2006 06:55

ce petit mot reçu de Ghristian Daï Pra venu rejoindre le groupe à La Coitat:
"merci pour ces 4 jours de vélo, pour la qualité de l'organisation et pour les repas à midi "X