Présentation

  • : Cahors CycloTourisme
  • Cahors CycloTourisme
  • : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages
  • Contact

Les Brèves

  • Entre Veyre et Célé à Bagnac-sur-Célé : Dimanche 17 septembre
  • La Saint-Céréenne VTT: Dimanche 24 septembre

 

 

/ / /
  flèche-basdernier article Je donne mon avis

Alain ESCUDIÉ - Président 22/01/08

Bonjour à tous,
Le débat sur le projet du club et sur la modification des statuts est ouvert
Je compte sur vos réactions. Quel que soit votre point de vue sur ces sujets, exprimez-vous. Nous sommes ouverts à toutes les critiques, dès lors qu'elles sont constructives.

Que ce débat se fasse dans la bonne humeur, défendez vos idées mais toujours avec courtoisie.

Merci par avance

Cordialement
Alain ESCUDIÉ

Bernard LABORDERIE 22/01/08

Bravo à ce nouveau Comité Directeur qui n'a pas tardé à se retrousser les manches pour faire des propositions. Bravo aussi au secrétaire qui n'a pas traîné pour faire le compte-rendu et qui a developpé en détail les points abordés en réunion (je connais bien le rôle du secrétaire).
Vous avez émis tellement d'idées qu'il ne nous reste plus beaucoup de place. Personnellement je n'ai pas l'esprit cyclotouriste à 100%, je suis passionné par le vélo sous toutes ses formes et bien que dirigeant de Cahors Cyclisme je me sens bien parmi vous.
D'ailleurs - je vais en faire frémir plus d'un - sur certains points je verrai bien un rapprochement avec le club de Cahors Cyclisme. Nous n'avons pas exactement la même conception de la pratique du cyclisme, mais cessons de nous opposer et regardons plutôt ce qui pourrait nous rapprocher.
Je pense aux jeunes (entre 10 et 15 ans) et à la section VTT que vous voulez mettre sur pied. Ces activités existent déjà à Cahors Cyclisme et marchent très bien. Le potentiel de pratiquants sur la ville de CAHORS n'est pas énorme et il me semble assez ridicule de vouloir ignorer ce qui existe, les cadurciens ne comprendraient pas. L'essentiel étant d'amener des jeunes à la pratique du sport cycliste, à l'adolescence le choix doit leur être offert entre la pratique du cyclotourisme ou la compétition. Peut-être ai-je une vue trop utopiste, mais pour moi un vélo à toujours deux roues, un guidon et il faut appuyer sur les pédales pour le faire avancer, je voudrai faire partager ce plaisir à un maximun de cadurciens et cadurciennes.
Bon vélo 2008 à tous.
Bernard Laborderie

Jean-Claude MILLOT 24/01/08

Je vous suggère quelques réflexions pour l'organisation de nos sorties.
Mais sachez que personnellement je m'adapterais à la solution qui sera mis en place par le bureau.
Chacun doit comprendre qu'un club ne peut pas adapter une organisation aux désirs d'une minorité. Ce sera l'organisation adoptée par la majorité qui sera retenue.
Donc à vous de vous exprimer

Départ de nos sorties club:
Lieu du départ: La Barbacane
C'est un endroit que nous connaissons tous. Les nouveaux venus au club sauraient où se trouve le siège du club. C'est un endroit où nous disposons de wc, ce qui éviterait d'aller uriner près des habitations.

La sécurité pour sortir de la ville, y serait partiellement assurée.
Direction Vers: Descendre la Côte des Evêques pour être sur le circuit.
Direction Arcambal: Nous pouvons partir jusqu'à Vers et prendre à droite sur le pont pour monter sur Biars, puis Galessie.
Certes cela fait plus long mais on peut adapter le kilométrage des circuits.
Direction Lalbenque: Descendre la Côte des Evêques et prendre à droite, puis pont de Cabessut pour aller chercher Saint Georges.
Direction Pradines: Place des consuls, passer devant les restos du cœur, avant Sainte Valérie prendre à gauche et descendre pour passer sous la ligne SNCF et sur le pont des remparts.
Direction Le Montat, Labastide Marnhac, Lhospitalet.: Place des consuls, passer les restos du cœur, avant Sainte Valérie prendre à gauche et descendre pour passer sous la ligne SNCF et sur le pont des remparts, traverser le pont, prendre vers la Chartreuse, passer derrière les magasins pour retrouver la D820 au dernier feu tricolore.

Le point de séparation, après une sortie, pourrait - être la Barbacane et ceux qui souhaiteraient discuter sur les projets des sorties à venir… pourraient le faire en sirotant une boisson fraîche au local.
Cela renforcerait la convivialité et favoriserait la motivation pour d'éventuelles participations aux organisations extérieures.

Les horaires des départs Je pense qu'en mettant 1 à 2 minutes entre les départs cela ne favorisera pas un bon fonctionnement des départs par groupe. Des que le 1er groupe serait ralenti le 2ème groupe serait dans les roues.
A mon avis, il faut que le 3 ème groupe parte le premier, ensuite le 2 ème groupe partira au minimum 10 minutes après et en dernier le 1 er groupe 10 minutes après.
En règles générales le premier groupe arrivera avant les autres, donc en partant en dernier cela n'aura aucune importance.
Vérifiez, en consultant les sites des autres clubs français, vous y trouverez majoritairement ce genre d'organisation.
L'inconvénient, c'est que certains du 1er groupe peuvent partir avec le 2ème groupe afin de les reprendre à leur passage quand le 1er groupe fera la jonction.
Les horaires du départ et le lieu sont des éléments importants pour que nous puissions rouler dans le groupe choisi.

Dans chaque groupe il serait nécessaire d'avoir un cyclo qui régule l'allure pour que tous puissent suivre et un qui sera en serre-file afin d'avertir d'un éventuel problème sur un des membres du groupe.

Cas particuliers
Comment ferons-nous lorsque la moitié d'un groupe ira sur le petit parcours et le reste sur le grand?
Comment ferons nous lorsqu'au mois d'été nous ne serons moins de 5? Faudra-t-il faire 3 groupes s'il y a des membres des trois groupes?

Le kilométrage des parcours
A partir du mois d'août il n'est plus nécessaire de mettre 100 kms et plus. Lorsqu'il fait chaud on n'aspire pas à faire trop long et il n'y a pas de partant sur le 100 kms.
Attention à partir du mois de septembre de ne pas mettre des parcours avec un trop grand dénivelé, beaucoup d'entre nous reprennent après une période d'absence plus ou moins longue.
Nous avons remarqué que lorsqu'il y a un parcours difficile le nombre de participants diminue.

La participation aux organisations extérieures.
Elle sera plus importante si une personne du bureau (ou pas) se charge de faire le rabatteur en motivant les cyclos soit dans les sorties, soit par internet avec un message personnalisé.
Quelle sera la participation financière lorsque le nombre de participants à une randonnée nécessitera de prendre un ou plusieurs véhicule particuliers en plus?
On a le droit de rêver !! Mais cela peut arriver.

Si vous remettez le challenge d'actualité.
Ne prenez pas que le kilométrage comme seul critère. N'oubliez pas d'y ajouter la présence aux réunions, les suggestions, la participation aux randonnées du calendrier élaboré par le bureau, mais aussi la représentation du club à l'extérieur du département même si ce n'est pas au calendrier.

Jean-Claude MILLOT

André CAYROL 30/01/08

Je souhaite pleine réussite à la nouvelle équipe et bravo pour le travail déjà entamé.
J'espère qu'elle réussira à faire en sorte que tous les cyclos participant à une sortie se retrouve à un même endroit avant le départ. Je sais que ce sera dur, car beaucoup prétexteront diverses raisons pour justifier un comportement individualiste ou "autonomiste", voire dissident!.

S'agissant de ce lieu de rassemblement et de rencontre, je suis peu sensible à la poésie et au charme d'un parking. Je trouve que nous avons la chance d'avoir à Cahors une Mairie avec un très beau parvis et cet espace permet beaucoup de convivialité avant le départ.
De plus ça permet de croiser des connaissances avec qui on peut parler du club.
Bien sur, par rapport au parking St Georges ou Chartreuse, il faut dans certain cas descendre le Boulevard au moment où il est très encombré. Mais est-ce vraiment si dangereux? Combien depuis que le club existe, y a-t-il eu d'incidents lors d'un départ sur ce Boulevard?
Nous sommes un groupe assez important à chaque sortie à respecter la consigne du club et à nous retrouver à 14 Heures à la Mairie, et je ne pense pas qu'aucun de nous en ressente des inconvénients importants.
Bien sur , il y a ceux qui viennent en voiture... Mais combien sont-ils? Et ils ont suffisamment de ressources pour "monter" à vélo jusqu'à la Mairie?
Ce n'est que mon point de vue, et même si je suis très attaché à cette rencontre à la Mairie, je me délocaliserai si nécessaire pour respecter l'organisation décidée.. mais ce sera avec regret.

Pour le reste, les départs légerement échelonnés tels que proposés par le Comité Directeur me paraissent aller dans le bon sens, tout au moins lorsque les effectifs le justifient. Lorsque l'on est un petit nombre, l'important me parait être de ne pas laisser de cyclos derrière un "capitaine" faisant office de serre-file.
Alors, au plaisir de se retrouver enfin tous ensemble avant le départ... à la Mairie, ou ailleurs!

Jean-Claude MALÉRY 01/02/08

Je fais parti du club depuis 1995, j'ai été au bureau, je m'occupais des marches pédestres au sein du club, certains me reconnaîtront.
Le nouveau bureau va devoir prendre des décisions importantes pour l'avenir du club, car ses effectifs diminuent un peu tous les ans. Nous n'avons pas de solutions miracles ni les uns ni les autres.
Pour moi, avant tout redevenir un vrai club de cyclotouristes et non des cyclosportifs, comme au temps de notre regretté président Jean-Claude BERNARD. Il faut privilégier la convivialité.
Ils sont nombreux sur Cahors et les alentours des cyclos qui roulent entre copains, qui ne veulent pas rentrer dans un club, car nous avons une image de cyclosportifs. Il y a un effort à faire de ce côté là. Combien de fois j'ai parlé du club à mes connaissances, j'ai souvent eu la même réponse: l'allure est bien trop rapide pour eux, les cyclos ne s'attendent pas, et moi le premier je peux le dire.
Je souhaite beaucoup de réussite au nouveau bureau, je connais quelques personnes, ils connaissent bien leur club.
Félicitations d'avoir mis Marguerite et Robert membres d'honneur, ils sont un exemple pour nous tous.

Daniel JACQUET 01/02/08

Tout d'abord félicitations au Comité Directeur d'avoir memé une réflexion globale sur la vie du club pour en définir un programme d'actions.
En ce qui me concerne cela va dans le bon sens, car je pense que chacun peut y trouver sa place en fonction de ses possibilités au sens le plus large.
Maintenant c'est à nous adhérents de participer et voir s'il y a des inconvénients majeurs.
Daniel JACQUET

Jean-Claude MILLOT 01/02/08

Jean-Claude Millot nous livre ses remarques sur la modification des statuts et du règlement intérieur
Lire ses observations et propositions

Bernard LABORDERIE 02/02/08

De nouveau je viens prendre la parole...certains me trouveront trop bavard.
Tout d'abord mon sentiment sur cette insistance à montrer du doigt les cyclos qui prennent du plaisir à pédaler dans le groupe dit des "rapides". Sur les quelques 80 licenciés du club, nous sommes un groupe d'une dizaine, guère plus, à pédaler ensemble à un rytme plus soutenu et je trouve bizarre que certains cyclistes cadurciens ne veuillent pas rejoindre le club car ils trouvent que nous roulons tous trop vite.
C'est un faux problème, ce sont des gens qui ne veulent pas tout simplement s'impliquer dans un club (problème d'argent, contrainte de jours de sortie, d'horaires et autres....tous les motifs sont bons) et aussi parce que ces cyclistes du "dimanche" ne veulent sortir qu'aux beaux jours et encore quand le soleil est de la partie.
Nous connaissons tous les exigences de ce sport que nous adorons, et si on ne le pratique pas régulièrement, toute l'année, on souffre à chaque sortie, surtout en prenant de l'âge et d'autant plus si on cherche à s'intégrer dans un groupe au-dessus de son niveau.
En conclusion , pour moi il ne faut attacher aucune importance à ces propos qui sont colportés par des gens qui ne connaissent rien à ce sport.
Dans quelques années, je l'espère, je rejoindrai à mon tour le groupe des moins rapides, mais je m'interdirai de critiquer le groupe des rapides car ce serait inévitablement rejeter cette jeunesse dont le club a bien besoin s'il souhaite pérenniser cette activité sportive.

Louis BRUÈRE 2/02/08

D'accord pour "Cahors Cyclo Tourisme" plus pratique et plus efficace à l'heure des communications actuelles.
Rien à dire sur le constat que je partage sans restriction.
Pleinement d'accord sur les objectifs.
Plan d'action:
1- pour affirmer notre appartenance à la FFCT: Insister sur le rassemblement annuel de la FFCT qui est la Semaine Fédérale.
2- pour favoriser le développement de la convivialité: Créer 4 groupes de niveau. Le 2ème devra être vraiment le 2ème et non le 1er quand tout va bien ou le 3ème quand ça va moins bien (départ distinct du 1er).
Le 4ème étant réservé aux nouveaux, encadrés par les plus lents qui reprennent le vélo après une interruption dûe à quelques pépins de santé ou autres.
D'accord pour les bénévoles.
3-pour redonner une dynamique au club: sortie du dimanche pour la période avril - septembre seulement.
Charte de Club: D'accord sur "on part ensemble, on rentre ensemble"
Organisation des sorties des lundi, mercredi, samedi: Conserver les points de rassemblement actuels avec départ à 14h15 de ces lieux pour le 3ème groupe bien défini et le 4ème constitué sur place et dès le départ.
Départ des autres points tels qu"ils sont proposés avec une préférence pour l'archipel (la liaison avec St-Georges se fait sans difficulté en restant sur la petite route longeant la rive gauche du Lot) pour les 1ers et 2ème groupe avec départ différé le 1 partant le 1er.
Pour les distances: accord avec les propositions du bureau
Bien amicalement et bon courage,
Louis

Patrick DUC 04/02/08

Bonjour, et bonne route à tous
Supprimer la sortie du samedi, la remplacer par une sortie féminines et mettre une vraie sortie le dimanche matin, comme ça se fait dans certains clubs de la région.
En espérant retrouver l’ambiance des années 80.

Daniel HERMET 04/02/08

Réussite à la nouvelle équipe.
Dans la possibilité des organisateurs, pour nous les actifs un parcours par mois et quelque soit le jour de la semaine.
Une grande place pour le départ semble le plus simple.
Un arrêté préfectoral pour sécuriser les cyclistes.
L'été, des parcours le matin de 70 km sont raisonables.
Conserver les brevets de 100 km, de 150 km et le 200 km au mois de septembre.

Francis OULIÈRES 07/02/08

Bonjour à tous, je réponds à la demande de Daniel pour s'exprimer avant le 9 février.
Concernant le départ de la mairie, si mes souvenirs sont exacts, l'ancien député-maire de cahors, compte tenu des remarques qui lui avaient été faites par des cadurciens, nous avait déconseillé les départs en nombre. Cela nous a d'ailleurs été signifié par écrit de la part du club. Cela était préjudiciable à l'image du club, et provoquait de la gêne pour les piétons et surtout les automobilistes (voir les archives ).
Donc les départs se sont progressivement faits des points dits de regroupement. Je suis pour les départs des points de regroupement, comme l'a expliqué Louis.
Egalement, les sorties du dimanche matin sont mortes de leur belle mort, faute de participants. Il y a des témoins.
Pour les départs aux points de regroupement, nous étions 19 le lundi 21 janvier au bas de la côte des Evêques. C'est vrai, il faisait beau.
Nous n'utilisons plus des routes comme le Cluzel, alors qu'il n'y a pas eu d'accident recensé par le club. Pourquoi?.
J'attends l'AG du 8 pour en savoir plus sur les décisions qui seront prises.
A plus, pour bien préparer son avenir, il faut puiser son énergie dans la richesse de son passé. Il n'est nul besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.
Francis OULIÈRES

Bernard LABORDERIE 08/02/08

Je reprends la parole....avant le 9 février, après on ne parlera plus.
Tout d'abord je regrette que les cyclos ne s'expriment pas davantage, ce sont toujours les mêmes (5 ou 6 personnes). Tant pis pour eux et surtout pour le club.
Je voudrai donc de nouveau donner un avis sur ce projet énorme et qui a demandé sûrement beaucoup de travail à son auteur. Depuis le début de l'année on constate que les départs sont toujours aussi anarchiques. Certains partent 1/4 d'heure avant l'heure (ils ne seront jamais rejoints, bravo pour la convivialité), d'autres forment un groupe plus lent et sont souvent rattrapés au bout de 30 km.
Vu cet état d'esprit je ne crois pas trop à un départ groupé de tous les cyclos, surtout en échelonnant les départs de 2 à 3 mn (je prends les paris, sans trop de risques que l'heure exacte à la minute près soit identique entre tous les cyclos).
Au niveau de la sécurité, les dangers existent sur un périmètre de 5 km autour de CAHORS (il est certainement plus dangereux de circuler route de Toulouse que sur la descente du boulevard). Face à ce constat, je propose que le groupe auquel j'appartiens (environ une dizaine maxi de cyclos) continue de partir à 14h00 de devant la mairie.
Il est évident que je me plierai à la décision majoritaire.
J'appartiens aux cyclotouristes cadurciens depuis 1975 et jusqu'à ces deux ou trois dernières années jamais le lieu et l'heure de départ n'avaient soulevé autant de polémique.

Dans le projet vous mettez l'accent sur le vieillissement des cyclos, vous souhaitez rajeunir les effectifs en voulant créer une section VTT et une école de jeunes cyclos. J'ai déjà donné mon avis sur le sujet.
Bon courage à tous.

Louis BRUÈRE 10/02/08

Rétablissons les permanences du jeudi.
J'ai relu avec intérêt l'article paru il a quelques jours dans la Dépêche du Midi. C'est avec regret que je n'ai vu aucune mention sur les permanences tenues le jeudi au siège de notre club. Celles-ci, si nous souhaitons accueillir les nouveaux susceptibles d'être intéressés par notre activité devraient être rétablies tous les jeudis comme elles l'étaient auparavant depuis de nombreuses années et abandonnées pour diverses raisons plus ou moins valables.
Le bureau devrait rapidement faire appel aux nombreux bénévoles du club pour assurer le retour de ces permanences tous les jeudis de 17h30 à 19h. Chacun d'entre nous devrait répondre présent quel que soit le groupe auquel il s'identifie sur la route. Nous sommes prés de 100 et il y a 52 semaines dans la saison. Cela permettra de renouer le dialogue avec tous les cyclos intéressés par le retour d'une convivialité à retrouver et d'accueillir les nouveaux à la recherche de renseignements sur notre activité sportive.
Il me parait facile d'établir un tour parmi les nombreux volontaires qui répondront - j'en suis sûr - à la demande du bureau pour rétablir l'esprit qui régnait dans le club il a quelques années.
Et il pourrait être établi un calendrier avec permanence tous les jeudis. Suffisamment nombreux notre présence à la permanence ne reviendrait au pire que 2 fois par an.
Idée recueillie dans une conversation très pertinente sur le parcours du samedi 9 février entre Lalbenque et La Marchande juste avant la cote de Haute Serre où là il est difficile de parler concentré que nous sommes sur l'effort à fournir pour gravir la pente.
Même en roulant chacun d'entre nous pense à l'avenir du "Cahors Cyclotourisme"
Bien amicalement,
Louis Bruère et ses compagnons de route

Louis BRUÈRE 14/02/08

Sorties des lundi, mercredi et samedi
Je viens de relire tout ce qui a été écrit sur les sorties. J'ai écouté aussi ce qui se disait dans le peloton. Et de grâce il y a matière à trouver un accord. Surtout ne pas accorder trop d'importance aux propos de ceux qui ne s'expriment jamais par écrit.
Je pense que l'on peut trouver un accord qui doit reposer, sur un lieu de départ unique qui pourrait être la mairie, qui a toujours été le point de ralliement depuis 1951 date de la création du club.
On a changé cela pour satisfaire aux obligations de la soi-disante SECURITE et l'on a suivi par facilité. Nous n'avons jamais que je sache eu d'accident lors des départs de la mairie.
Enfin mairie ou pas j'insiste sur le lieu de départ unique, le seul endroit ou on peut parler et mieux se connaître.
Et je reviens sur ma 1ère intervention qui divise plutôt que réunir (lieu de rassemblement unique) Et pour que vive le club je m'aligne sur le lieu de départ (de rassemblement ) unique et j'exhorte tous les cyclos du club à faire de même et en 1er lieu les 12 membres du bureau.
Lorsque ce problème sera réglé le reste suivra ... et il y a tellement de choses intéressantes dans le projet qui nous a été présenté qu'il serait vraiment dommage de s'arrêter au départ !!!!
Je me répète un seul lieu de départ.
Le nouveau bureau ( 12 cyclos )pour moi était la vraie chance du club ... alors ne gâchons pas cette chance.
Bien amicalement,
Louis

Michel CARLES 16/02/08

Bonjour à tous, et bravo pour toutes les infos données qui sont remarquables de clarté, pour la structuration du blog, ainsi que les commentaires.
Merci à Daniel et Joseph pour leur message, mon absence est due à une opération d'une hernie inguinale, tout va bien, reprendrai avec vous vers mi-mars.
Serai absent à l'AG du 8 mars, passerai au siège pour procuration, bonne continuation et encore chapeau pour votre travail
Cordialement
Michel


Lors de l'Assemblée Générale de décembre vous nous avez confié la responsabilité de définir une politique pour le club et de l'animer.
Très rapidement nous nous sommes mis au travail et nous vous avons soumis un projet.
Ce projet qui comprend des objectifs et un plan d'actions est un ensemble cohérent qui nous servira de document de référence pendant notre mandat.
Il comprend notamment 2 points forts qui touchent à la vie quasi-quotidienne du club, la charte et l'organisation des sorties.
La charte définit notre comportement. Chaque membre du club devra s'engager moralement à la respecter.
L'organisation de nos sorties hebdomadaires définit comme principe la création de groupes de niveau, le départ à heure fixe et un lieu unique de rendez-vous.
Pendant la période consacrée au débat sur le projet, une dizaine d'entre-vous ont donné leur point de vue par écrit.Nous les remercions vivement pour leur contribution.
Le comité a lu avec attention leurs commentaires et avis, ils pourront lire notre analyse et les propositions que nous avons retenues.
Pendant cette même période, lors des départs, plusieurs d'entre-vous semblent vouloir nous faire comprendre qu'ils n'adhérent pas au lieu unique de départ.
Nous avons choisi cette formule après longue réflexion. Pendant des années elle a bien fonctionné et ce n'est que depuis les modifications que la désorganisation est quasi-totale. (ci-dessous, vous pourrez lire le plaidoyer pour un lieu unique)

Chacun a vraisemblablement conscience que cette situation ne peut pas et ne doit pas durer. Il y va de la cohésion du club.
Aussi, à l'assemblée Générale du 8 mars, chacun sera mis devant ses responsabilités. Il pourra s'exprimer et voter à bulletin secret sur son adhésion ou non au projet et donc à cette organisation des sorties.
Si ce projet ne recueillait pas l'adhésion d'une large majorité, il va de soi que nous démissionnerons de nos fonctions.
Nous laisserons volontiers notre place à ceux qui voudront bien prendre la relève et qui sauront bâtir un autre projet qui répondra à vos attentes.
Nous espérons ne pas devoir prendre cette décision, car nous souhaitons que ce club, que nous aimons et pour lequel nous sommes prêts à nous investir, retrouve la sérénité et la convivialité qui lui font tant défaut.

Nous lançons un appel à ceux et celles qui veulent aller dans notre sens, n'attendez pas l'Assemblée Générale pour vous retrouver au lieu unique de rendez-vous.
Sans préjuger du choix de ce lieu, c'est vous qui le choisirez parmi les 4 choix possibles (Mairie, Barbacane, l'Archipel ou St Georges) respectez pour l'instant le lieu de rendez-vous fixé, c'est à dire la Mairie.

S'il vous plaît, faites passez ce message "tous à la mairie, départ 14h00"
Merci par avance pour votre compréhension et votre soutien
Si vous souhaitez réagir à cet appel, vous pouvez écrire un message de soutien ou vos commentaires dans l'Espace réservé aux membres du club
Pour y accéder, entrez le mot de passe, dans le champ situé en haut de l'écran dans le bandeau d'accueil


Plaidoyer pour un lieu unique de départ.

Pourquoi, proposons-nous un lieu unique de rendez-vous pour les départs?
1 - Pour sa simplicité et sa lisibilité.
  • Un lieu unique est facilement identifiable aussi bien par les adhérents que par le public.
    Dans le cas contraire, imaginez la difficulté à communiquer vers l'extérieur pour expliquer que notre départ est situé à tel endroit lorsque les parcours partent par ici et à tel autre endroit lorsqu'ils partent par-là. Et les nouveaux, comment sauront-ils où se présenter pour se joindre à nous?
  • Un lieu unique nous simplifie la vie, nous pouvons estimer très facilement le temps de trajet domicile-lieu de départ et ainsi fixer l'heure de départ de notre domicile.
    Dans le cas contraire le temps de trajet domicile-point de départ peut avoir un rapport de 1 à 10, donc selon chaque parcours il faudra mémoriser une heure différente pour le départ de son domicile.
  • Avec un lieu unique il n'y a pas de risque d'erreur. On peut même y venir sans avoir regardé le parcours, ce qui est sans doute le cas pour quelques-uns d'entre-nous.
    Dans le cas contraire, il suffit de faire une lecture trop rapide des parcours, de se tromper de date et nous voila au mauvais départ.
2- Parce qu'il à fait ses preuves.
  • Pendant de nombreuses années le départ en un lieu unique (mairie) a correctement fonctionné.
    C'est en 2004, que les règles du jeu ont été modifiées. Force est de constater que depuis cette modification, la désorganisation est totale.
    Il n'y a aucune raison objective pour qu'un retour aux lieux de départs multiples fonctionne maintenant, alors que les nombreuses adaptations n'ont rien donné de positif pendant 4 ans.
3- Parce qu'il n'est ni plus ni moins dangereux
  • Quel que soit le point de départ, pour la majorité des cyclos le trajet domicile-lieu de départ se fait à vélo. Sauf lorsque le point de départ est situé près de son domicile, le cyclo doit traverser la ville.
    "Oui mais en ville c'est plus dangereux de circuler en groupe", Ce n'est pas certain, un groupe de cyclos est plus visible qu'un cyclo isolé.
    En présence d'un cyclo isolé, un automobiliste aura tendance à se frayer un passage entre le cyclo et l'obstacle qu'il a à sa gauche, notamment en présence d'îlot central, comportement fréquent et dangereux que nous avons tous vécu.
  • "Oui mais un groupe gêne davantage les automobilistes", ceci est juste. Mais à nous d'être suffisamment disciplinés pour que les groupes roulent en file indienne en ville. De plus avec la constitution des 3 ou 4 groupes on ne devrait guère dépasser 10 personnes par groupe.
    A noter que la gêne existe également aussi pour le retour quand il se fait en groupe.
    D'autre part, doit-on aujourd'hui fuir la ville alors que partout on parle de reconquête de la ville par les 2 roues?


Commentaires

André CAYROL 16/02/08

Tout ce qui rassemble renforce. Tout ce qui divise affaiblit.
Ce n'est pas de moi, mais ça me parait bien s'appliquer à la dynamique d'un club.
A + et au plaisir de se retrouver tous ensemble, ne serait-ce que pour se dire bonjour !

Guy FAURE 16/02/08

Lors de l'assemblée générale de décembre dernier, une douzaine d'entre nous ont accepté de prendre en charge ce club pour qu'il vive et non survive.
Nous avons bâti un projet. Certes, nous n'étions pas tous d'accord sur certains choix, mais nous nous sommes rangés derrière l'option majoritaire. C'est le principe de la démocratie.
Lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire du 8 mars, vous devrez vous prononcer sur ce projet. Ce que je souhaite, c'est que chacun se détermine en son âme et conscience, sans agressivité, et soit en tout état de cause respectueux de la décision majoritaire.
J'espère que la sagesse saura l'emporter et qu'après le 8 mars, nous retrouverons des valeurs quelque peu oubliées.
Je m'exprime à titre personnel parce que, éloigné pour des problèmes familiaux de mon domicile, je n'ai pu participer ce matin à la réunion du Comité Directeur. Je m'inscris dans la logique qui a été la leur lors de cette assemblée.
Que diable ! la survie de club vaut bien quelques sacrifices !

Alain DODÉ 19/02/08

Un club, un Projet: Un bon retour au Passé?
Si je me permets d'exprimer plus particulièrement mon sentiment sur le projet de la nouvelle équipe, c'est pour deux raisons. Tout d'abord je fus secrétaire du club de 1977 à 1986, sous les présidences successives de MM. Molinier, Escudié, Conéjero et Bernard, avant de le quitter à la suite d'une mutation et d'assurer ce poste au Souillac Cyclosport durant ce même laps de temps. Avec autant de plaisir dans un cas comme dans l'autre. Ensuite, parce que j'ai été sollicité, en décembre dernier, pour entrer dans le bureau récemment formé.
Dix ans de secrétariat alors que le club qui nous est cher prenait son envol - - il ressuscitait même littéralement sous la houlette de M. Molinier. Ne passait-il pas de 25 à 70 membres en quelques années après avoir engagé des transformations, des innovations . . qui figurent, en grande partie, dans le projet concocté par l'équipe actuelle?
Point de rupture donc en 2008 (c'est pourtant à la mode!) mais un retour aux sources. Les résultats seront-ils les mêmes? Difficile à dire car les temps et les objectifs ont changé. Ce que je puis dire, c'est qu'ils furent probants en ces années passées; les archives que je détiens et que je viens de relire le prouvent. Quant à mon sentiment actuel, plus de trente ans donc après avoir quitté mon poste de secrétaire du club auquel je me suis réinscrit dès mon retour dans les environs de Cahors, c'est celui d'une période de belle convivialité.
Rappellerais-je aux anciens - et à l'intention des nouveaux! -- l'école des Jeunes dont s'occupait assidûment le mercredi, M. Molinier, les challenges du Bon Sociétaire et de l'Assiduité, avec remise de médailles aux mieux classés à l'heure de l'assemblée générale annuelle? Rappellerais-je les dizaines d'articles parus sur le club dans le journal local -- et que je peux ressortir pour "l'Histoire", si bon vous semble. Il y eut aussi le bulletin annuel, rapidement trimestriel, qui connut dix-sept numéros. Avec des articles variés: récits de voyages, conseils diététiques et techniques, voire médicaux recueillis dans des revues spécialisées, petites nouvelles des uns et des autres, poèmes, contes, rubriques pour les jeunes et les féminines, etc., sans oublier, bien entendu, les dessins et les planches humoristiques très appréciées de Gérard Conéjero. Et même de Jacques FAIZANT, avec son aimable autorisation. Ils nous valurent les félicitations du secrétaire général de la Ligue des Pyrénées de l'époque, M. Barrié.
Quelques chiffres prouvent la vitalité du club pendant cette période. Brevets de Première Randonnée pour les jeunes, de 100, 150, 250, 350, des Grimpeurs, voire 200 et 300 Audax accomplis par un nombre élevé de participants (voir PS 4). Il en était de même pour les sorties extérieures, ainsi que pour les raids, PBP, Bordeaux-Paris. Et même pour les voyages fort lointains, à l'étranger. N'est-ce pas Daniel Siffray?
Le retour à ces réalisations passées ne porteront pas obligatoirement leurs fruits. En raison d'un changement d'époque, de mentalités comme le prouve la quasi-disparition des sorties dominicales "cadurciennes" ou extérieures; la société a évolué, les loisirs se sont multipliés, les familles ne sont plus les mêmes, que sais-je? mais je suis certain qu'il est plus difficile de s'occuper d'un club désormais. Mais y a t-il d'autres solutions? Pour ma part, je n'aurais pas fait d'autres choix.

P.S Ultimes remarques:
  • 1) Pourquoi avoir abandonné la Journée Jean-Claude Bernard (ex-Ronde des Vins de Cahors, puis Journée cadurcienne?)
  • 2) Les groupes? n'en avons-nous pas souvent discuté du temps de mon secrétariat. On décida, à l'issue d'une réunion houleuse dans les locaux de la Banque populaire, de rouler ensemble pendant une dizaine de kilomètres pour une meilleure connaissance des uns et des autres, pour la convivialité. Cela marcha bien. On s'attendait ensuite à l'intérieur de chaque groupe, mais il est vrai que l'aspect "sportif' s'est accru. Pourquoi pas, si personne n'est laissé en chemin ? Chacun son choix... .personne n'est obligé de suivre les autres si le rythme ne lui convient pas; à moins, bien sûr, d'avoir affaire à des jeunes... mais. il n'y en a pas.
  • 3) Une remarque plus personnelle. A Souillac, en UFOLEP, j'ai certes pratiqué le vélo de route, mais aussi le VTT. A mon retour au club cadurcien, j'ai fait part de mon souhait de créer une section vouée au tout-terrain. "Ca n'intéresse personne", m'a-t-on répondu. 0K! Vous y songez maintenant? Bravo, vous pouvez toujours essayer, Il y a bien eu une section "marche" que certains regrettent. Bravo également pour votre belle randonnée Lot et Dordogne!
  • 4) Des chiffres: au 100 km jusqu'à 46 participants, au 150, 35, au 200 Audax jusqu'à 22 , au 250 km jusqu'à 12. Et les sorties officielles (randonnées, brevets, raids, etc.) : 61 en 1985, 49 en 1986, 52 en 1987! Et nous n'avons pas dépassé les 70 membres inscrits. Et il y avait six ou sept féminines!
Amicalement
Alain Dodé

Remarques adressées à des membres du bureau: président, secrétaire, trésorier, etc, ainsi qu'à quelques anciens compagnons de route. Et bien sûr à M. Molinier.

Louis BRUÈRE 24/02/08

Hier samedi encore une sortie très réussie avec un départ de la mairie de Cahors où les cyclos du club sont de plus en plus nombreux ... c'est très encourageant.
Il faut continuer dans ce sens.
Quant à moi, je ne fais plus partie du bureau , mais je souscris entiérement à l'appel du comité directeur dont je suis solidaire et me sentant toujours responsable, j'engage tous les copains du club à faire de même.
Et si l'un d'entre vous ne peut assister à l'Assemblée Générale Extraordinaire du samedi 8 mars à 9h15 à la Chartreuse il faut impérativement donner une procuration. Il y va de l'avenir du club.
Bien amicalement avec toute ma sympathie aux membres du comité directeur dont le travail d'analyse et de synthèse est remarquable.
Louis

Bernard LABORDERIE 04/03/08

Je viens de lire avec intérêt et avec un brin de nostalgie le mot que Alain DODE a rédigé. Licencié au club depuis 1975 (à 1 ou 2 ans près), j'ai vécu toute cette période que décrit Alain.
Dans le groupe dont je faisais partie (déjà à l'époque il y avait des groupes), je côtoyais: Alain Dodé, Léo De Munck, Maxime Samouillan, Claude Larroque, Marc Lecuru, etc....(pardon pour ceux que j'ai oublié). La constitution des groupes posait également quelques problèmes, mais nous avions c'est vrai un jour (le dimanche matin) et un lieu de départ(la mairie)pour se retrouver. L'expérience de rouler les 10 ou 20 premiers kilomètres ensemble était assez bien vécue, et elle permettait surtout une excellente convivialité.
Comme le dit Alain les temps ont changé, le dimanche n'est plus la journée consacrée au vélo, les RTT pour ceux qui travaillent permettent de sortir les jours de semaine, mais surtout le club ne s'est pas trop renouvelé et aujourd'hui on compte plus de retraités que d'actifs.
Le temps qui est passé ne doit pas porter ombrage au fonctionnement actuel du club. Juste un peu de bon sens et d'esprit constructif de chacun pour que le club retrouve son dynamisme et sa convivialité.
A samedi matin 8 mars.
Bernard Laborderie

Guy FAURE 10/03/08

Ce 8 mars restera historique pour notre club! Je ne dirai pas qu'un nouveau club est né, mais je pense qu'il est bien parti pour vivre un certain renouveau. Bien sûr, désormais, le club portera le nom de Cahors Cyclotourisme, mais nous-mêmes resterons toujours des cyclotouristes cardurciens avec notre propre sensibilité.
Il suffit de "canaliser" celle-ci de façon à la mettre au service de tous. Ne faisons pas comme en politique: refusons les "clivages"! Respectons la pratique de chacun.
Pour cela, adhérons sans arrière pensée au projet accepté samedi massivement.
Retrouvons-nous tous ensemble à Saint-Georges pour un moment de convivialité avant chaque sortie.
Acceptons le principe des groupes, qui permet à chacun de "cycler" à son niveau.
Déja, dès ce samedi après-midi, nous nous sommes retrouvés nombreux à Saint-Georges. Evidemment, des règlages restent à effectuer:
- Déterminer le point le plus approprié pour ne pas gêner les autres usagers.
- Bien attendre que chacun se soit déterminé sur le groupe choisi avant de partir.
- Apprendre à s'adapter lorsque le nombre de participants ne permet pas de former la totalité des groupes.
Ensemble, nous saurons bien faire que ce club vive autrement!
  flèche-hautHaut de page Sommaire "Espace Membres"
Publié par - dans Accueil-Espace Membres