Paris-Brest-Paris 2011: Ce n'est pas du gâteau !

Publié le par Cahors CycloTourisme

 

Est-ce simplement le hasard du calendrier ou bien plutôt un effet de notre frustration, bien cachée au plus profond de nos deux subconscients, de ne pas pouvoir participer à l'édition de 2011 après avoir échoué à celle, apocalyptique, de 2007 ?  Allez donc savoir !  

Nous avions, Fabienne et moi, depuis quelque temps déjà, 2 rendez-vous à honorer sur Maurepas, mon ancienne résidence, et sur Paris intra-muros. Et c'est justement le week-end du départ du PBP2011 qui a été choisi pour tenir nos engagements.

L'itinéraire Maurepas-Paris passe à 2 pas du "Rond-point des Sangliers" à Guyancourt et du Gymnase des Droits de l'Homme, lieu de départ du Paris-Brest-Paris, du contrôle des machines et de rencontre pour les participants de toutes nationalités, le week-end précédent le départ. 

Je crois bien que c'est la voiture, seule, qui a pris l'initiative du détour et de l'arrêt, ce samedi en fin de matinée ! 

 

Affiche PBP2011

Le caractère cosmopolite et polyglotte de cette manifestation est à chaque édition plus frappant !

Dés le passage-piétons souterrain d'accès au gymnase, c'est en entendant, derrière nous, un guttural:

- " Pardong ! "

que nous nous en sommes rendu compte. Priorité aux inscrits! Nous avons donc laissé passer ce couple asiatique à bicyclette.

- " Mercing ! "

 

Beaucoup de monde dans la salle du gymnase, réservée à la remise des dossiers! Partout des tables avec des inscriptions en français et en anglais ! ... et des participants qui se faisaient photographier près des nombreux drapeaux.

 

A la sortie, un stand touristique de la province de Gijon, en Espagne! 

 

  Une hotesse très persuasive a beaucoup insisté, en espagnol, pour que nous nous munissions d'une brochure de présentation de la Semaine Européenne de Cyclotourisme (l'autre Semaine Fédérale !) organisée en juillet 2012 dans cette ville.

 

Gijon est bien connu des randonneurs longues distances pour être le pendant de Brest sur le PBP ibérique : Madrid-Gijon-Madrid !

 

Au dehors, nous remontons le parcours suivi par les concurrents pour subir le contrôle de leur machine.

  

Ménage à Trois PBP2007

Nous voyons arriver vers nous, un inscrit anglophone qui arbore fièrement un appareil photo solidement fixé sur le casque, à cet endroit même que le participant lambda  réservera plutôt à sa lampe frontale. 

 

C'est l'occasion pour Fabienne de se rendre compte qu'elle a oublié son propre appareil dans la voiture. Il faudra donc vous contenter de cette photo d'un étrange ménage à 3 !

Preuve, s'il en était besoin, de l'atmosphère très particulière de cette épreuve de tous les exploits où règne un esprit de fête !

 

La file est longue mais les cyclos sont patients ! Dans un coin du stade, une table dressée par la forte délégation japonaise, distribue à leurs participants un foulard créé pour l'occasion. D'autres délégations arborent fièrement des maillots spécifiques saluant l'évènement. Mais c'est, tout de même, celui proposé par l'organisateur, l'Audax Club Parisien qui revient le plus souvent... au détriment des maillots de clubs.  

 

Pas facile, dans ces conditions, de reconnaître des têtes francophones connues ! Mais nous en rencontrons tout de même, surtout des franciliens ! C'est l'occasion pour nous d'échanger des souvenirs et de remettre quelques brochures sur Pâques En Quercy 2012. Et d'obtenir quelques promesses en retour !

 

Nous arrivons au lieu de contrôle pour découvrir que notre ami Jean Claude Millot y tient un rôle capital d'aiguilleur pour "fluidifier" le trafic !

Il trouve tout de même le temps de nous saluer rapidement. Déjà repris par sa tâche, c'est en faisant de grands signes pour indiquer au premier de la file un poste de contrôle qui vient de se libérer, qu'il nous annonce que nous venons de manquer Daniel Arnaudet, le seul représentant de notre club, d'une demie heure. Il devait sortir par une issue du stade au moment où nous y entrions par l'autre. Dommage !



Sans avoir rien prémédité ni cherché à connaître son emploi du temps pour le laisser tout à ses préparatifs, nous avions tout de même le secret espoir de pouvoir lui souhaiter bonne chance.

 

Vous pouvez suivre son parcours et laisser des commentaires pour l'encourager sur notre site à la suite de l'article et du suivi rédigés par Bernard Pradié.

Vous pouvez également prendre connaissance de sa progression ainsi que de celles de Bernard Aussilou et de Dominique Lamouller, nos présidents de Ligue et de Fédération sur le site personnel de Joseph Guégan qui fait encore cette fois, au profit exclusif de Daniel ce qu'il avait fait en 2007 pour les 3 représentants du club !   

 

Aux dernières nouvelles, tout va à peu près bien pour lui !

 

Courage Daniel

 

Roland Mangin

Publié dans Longue distance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Joseph Guégan 23/08/2011 15:14



Merci Roland pour ce lien vers mon blog, c'est sympa.
Je vais continuer à suivre comme beaucoup d'entre-vous la progression de Daniel.
J'espère qu'il tiendra le coup.
Joseph



Cahors CycloTourisme 23/08/2011 15:41



Bonjour Joseph,


C'était prévu bien avant que tu ne le proposes à Bernard. Mais, tu le sais, j'écris lentement et j'ai été perturbé par la maintenance d'overblog ce matin.


Je suis, bien sûr, avec intérêt, la progression de Daniel. Il tiendra le coup. Je n'ai aucun doute sur ce point. Il craint la grosse chaleur et moins que moi, les intempéries. Or, j'ai cru
comprendre qu'il faisait en Bretagne, bien moins chaud qu'à Cahors.


J'avais juré en 2007, en mon fort intérieur, qu'on ne m'y reprendrait plus J'en avais, à l'époque, plein le bas du dos. Ceux qui seront allés lire ton article de l'époque comprendront
l'allusion ! Mais l'envie d'y être à nouveau me titille très fort en ce moment. C'est probablement la raison qui nous a poussés à aller humer l'atmosphère de St Quentin en Yvelines, ce week-end.


Atmosphère très mal rendu sans appareil photo! Dommage!


Transmets mon soutien à Daniel


Roland