Présentation

    : Cahors CycloTourisme Cahors CycloTourisme
    : Site officiel de Cahors CycloTourisme. Vie du Club, Randonnées, Voyages

Les Brèves

  • Reprise officielle des activités hebdomadaires au parking Saint-Georges en respectant les règles sanitaires - Retour à l'horaire d'hiver - Départ à 14h00
  • Jeudi 29 octobre : Permanence de 18h00 à 18h30 à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • Jeudi 7 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane
  • Jeudi 10 décembre : Permanence de 18h00 à (renouvellement des licences) à la Barbacane, suivie de la réunion du Comité Directeur
  • La semaine fédérale de Valognes (50) est reportée du 25 juillet au 1er août 2021
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 14:29

Nantes Métropole : Une population avoisinant les 600 000 habitants (285 000 pour Nantes intra-muros) peut-elle absorber le flot de 10 000 cyclotouristes et cyclistes de tout poil) ?

Avant de s’engager, beaucoup d’entre nous se sont probablement posé la question. Certains ont renoncé, tant ils craignaient cette incursion vélocipédique en terrain urbain (par rapport aux éditions précédentes, il manquait près de 3 000 participants).

En réalité, la ville de Nantes et ses villes satellites sont un exemple parfait de ce que nous souhaiterions voir dans nos villes. Il n’est pas un chantier ouvert sans que doit pris en compte la sécurité des cyclistes et piétons. Des aménagements larges et propres permettent de circuler sans risque à vélo. Jamais, nous n’avons eu l’impression d’être une gêne pour les autres usagers. La circulation est toujours fluide (il est vrai que nous sommes en période de congés) dans cette grande ville, aux larges avenues bordées de splendides demeures en pierre de tuffeau, qui privilégie les déplacements doux à la « sacro sainte automobile ».

Dix cadurciens (dont quatre nouveaux arrivants) étaient présents à cette 75ème Semaine Fédérale de Cyclotourisme. Nous nous sommes « régalés » sur les routes tranquilles de Loire-Atlantique, assez vallonnées, mais globalement au relief très doux.

Durant ce séjour, nous avons eu à « effeuiller » les sept pétales que présentaient la « marguerite nantaise ». Tous les jours, cinq circuits, de 35 à près de 200 km) étaient proposés aux cyclistes (trois pour les vététistes de 20 à 80 km).

 

Dimanche 4 août : La vallée de la Loire (6 circuits de 36 à 168 km).

DSCN2080 

Rendez-vous est pris au kilomètre 0 avec Jean-Pierre G., Pierrot Ph., Geneviève et Jean-Luc Q. pour un départ tranquille sur de magnifiques pistes cyclables (parallèles à l’autoroute) qui nous amènent rapidement en bord de Loire (en traversant les villes de la métropole nantaise de Sainte-Luce, Thoiré, Mauves). Nous parcourons la campagne et ses immenses champs de mâche ou bien de muguet, puis nous nous élevons vers des points de vue uniques qui nous permettent d’admirer d’en haut la vallée (Champtoceaux, notre première escalade du jour, avec son château), et de découvrir le riche patrimoine de la vallée de la Loire, tel le pont Eiffel de Mauves que nous traverserons à plusieurs reprises lors de cette semaine.

DSCN1966

DSCN1962

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux portes d’Oudon et son beffroi (notre premier point d’accueil), nous retrouvons Chantal et Guy S. affairés à réparer une première crevaison. Nous croiserons aussi Daniel A. parti de son lieu d'hébergement, qui lui roule de son côté pour accomplir les circuits les plus longs.

Ancenis (fief de Joachim du Bellay), avec son splendide château, ses halles est atteint pour un repas (léger) au point d’accueil. DSCN1970

Le retour se fera encore par une rude escalade par Champtoceaux, avant de retrouver Oudon où nous ne ferons qu’un bref arrêt. Nous nous arrêterons au Château de Clermont, propriété en son temps de Louis de Funès, sur la commune du Cellier, où il repose en paix ; nous ne ferons pas comme certains le pèlerinage au cimetière local. Pour finir ce périple de près de 140 km, nous franchissons une nouvelle fois le pont Eiffel à Mauves, avant de rejoindre Nantes La Beaujoire.

A suivre : Lundi 5 août- Canal de Nantes à Brest

Photos pêle-mêle : Guy Faure, Genevive Q. photo01.gif

commentaires

Lulu 14/08/2013 23:25


 De la plage, avec la wifi, je peux vous garder en contact...je vois briller dans vos
yeux ,les aiguilles du chrono! pour cette bande survitaminée,zéro souci, zéro contrainte, que du plaisir, en pays Nantais !! comme Roland, je brûle d'impatience pour un final de feu !!!

Roland Mangin 14/08/2013 22:08


Merci Guy pour ce récit et pour le diaporama photos. Et bravo aux nouveaux.


Une "première" crevaison laisse supposer qu'il y en aura d'autres sur la semaine. Le suspense de ce "Plus belle la vie" des cyclos nantais s'annonce plus insoutenable encore que celui de
l'original marseillais !


J'attends la suite avec impatience et sérénité: je sais que vous êtes tous rentrés en forme !


Amicalement


Roland